Chaque chef d’entreprise, indépendant ou à la tête d’une multinationale, est unique. Mais nous partageons tous la même volonté de nous épanouir à travers notre travail et notre vie d’entrepreneur. Vous avez la chance de vivre à une époque où vous pouvez créer et gérer votre entreprise comme vous le rêviez lorsque vous étiez enfant. Vous êtes de plus en plus nombreux à (vouloir) vivre de votre passion.

Entrepreneur à succès

Mais il existe malheureusement toujours des entrepreneurs qui sont loin d’être passionnés par leur entreprise. Vous savez mieux que tout autre qui vous êtes. Mais vous ne parvenez peut-être pas à comprendre pourquoi vous ne progressez pas autant que vous le voudriez. Vous ignorez comment aller plus loin avec votre entreprise, comment devenir un entrepreneur à succès ?

Vous devriez découvrir quel type d’entrepreneur vous êtes. Cela est la clé pour mieux vous sentir avec votre travail et atteindre de nouveaux horizons que vous n’envisagiez même pas la semaine dernière.

Voici les 5 grands types d’entrepreneurs. Soyez honnête avec vous même, lequel êtes-vous ? Lequel voulez-vous devenir ?

1. L’entrepreneur septique

En voyant le succès des autres, cet entrepreneur commence immédiatement à les questionner. Il observe leur business et d’où vient leur coup de chance. Il pense qu’ils sont issus d’une bonne famille.

Cette réussite provient peut-être d’une vie antérieure ? De toute façon, il est septique et pense qu’il n’est pas possible de connaître le succès sans être né sous une bonne étoile.

Si vous ne croyez pas que vous pouvez connaître la prospérité avec votre entreprise, vous n’aurez jamais le bon état d’esprit. Vous n’entreprendrez jamais les actions nécessaires pour aller vers votre réussite parce que vous êtes trop septique.

Si vous êtes ce type d’entrepreneur, sortez-en au plus vite. Je préfère ne pas donner d’exemple. Vous comprenez que cela n’a aucun intérêt puisque je ne vous conseille pas d’imiter ce type de personne.

2. L’entrepreneur copieur

Cet entrepreneur observe le succès des autres et les copies entièrement. Son site web est le même, ses cartes de visites sont identiques, il participe aux même événements, …

De nouveaux entrepreneurs connaissent des réussites fulgurantes sur internet. Je pense par exemple à Cédric Annicette de businesscette.fr où il vend des produits d’information à forte valeur ajoutée. Cédric est aujourd’hui imité par de nombreux entrepreneurs copieur.

Ce n’est pas réellement mauvais de copier des réussites. Ce peut même être très intelligent. Mais il y a une différence entre copier un modèle qui réussi et l’imiter. Ce que j’entends ici par « copier », c’est prendre exemple sur des personnes inspirantes pour vous et adapter leur comportement pour qu’il corresponde à votre personnalité et votre activité.

J’étais à un séminaire pour coach et entrepreneurs ce week-end. J’y ai rencontré différentes personnes qui copient très bien d’autres réussites. Je pense par exemple à Danielle Guérin qui a su totalement adapter un modèle ayant fait ses preuves à sa propre activité de coach et secrétariat web.

Bien qu’ayant aussi des caractéristiques d’autres profils, je suis majoritairement un entrepreneur copieur.

3. L’entrepreneur chercheur

Cet entrepreneur adore apprendre. Il recherche continuellement de nouvelles stratégies pour développer son entreprise.

Il n’y a rien de mal à apprendre. Mais ne vous arrêtez pas là. Chercher de nouvelles actions peut rapidement devenir une excuse pour ne pas les mettre en oeuvre.

Dans la majorité des secteurs, il est primordial de toujours surveiller votre environnement et voir ce qui fonctionne bien. Mais surtout, vous devez mettre en place ces nouveautés. Vous en savez bien plus que vous ne le pensez. Ne vous laissez pas envahir par l’abondance d’informations que l’on connaît aujourd’hui. La clé du succès, aujourd’hui encore plus importante, c’est d’apprendre puis immédiatement mettre en application.

En écrivant ce profil d’entrepreneur, je pense à Olivier de Wasseige qui met presque systématiquement en application les résultats de ces études en stratégie web.

4. L’entrepreneur déterminé

Ce type de personne accorde énormément de valeur à l’entrepreneuriat, peu importe dans quelle activité. Ils comprennent que la réussite peut venir sans nécessairement copier des modèles existants. Ils sont très proches de leur entreprise et veulent aller toujours plus loin.

Créer une entreprise demande beaucoup de travail, d’acharnement et de temps.  Mais il est aussi évident que nous pouvons tous réussir à travers l’entrepreneuriat. Pour cela, vous devez acquérir le bon esprit : votre réalité n’est pas ce que les gens pensent, c’est votre volonté qui doit créer votre réalité.

Des entrepreneurs à succès sont bien conscients de cette réalité. De nombreux sites internet sont de véritables succes stories. Je pense par exemple à Serge Roukine de codeur.com, à Bernard Delvenne de pragm-ethic.be et à Antoine Puymirat de clicRDV.com.

5. L’entrepreneur accompli

Il a franchit toutes les étapes de l’entrepreneuriat et a atteint la réussite. Il veut toujours aller plus loin mais surtout, il veut léguer quelque chose. Il veut que l’on parle encore de lui lorsqu’il aura quitté son entreprise.

L’entrepreneur accompli sait ce qu’il y a de mieux à mettre en place pour atteindre le succès. Il sait rapidement comment résoudre les problèmes de ses clients.

Il ne se libère jamais de son emploi mais il vit la véritable liberté. Il sait que son temps est son bien le plus précieux.

Je pense ici est des gens comme Fabian Delahaut de ageto.be ou, plus connu de tous, Seth Godin.

Conclusion : Evaluez-vous pour rencontrer le succès

Voyez la réalité actuelle et modifiez-la si nécessaire. La réussite est différente pour chacun d’entre nous. Mais si vous êtes bloqué, c’est peut-être parce que vous n’êtes pas le type d’entrepreneur que devriez et voulez être.

La réussite prend un certain temps. Développer votre activité prend du temps sur votre vie personnelle. Mais la liberté que l’entrepreneuriat procure vaut tout l’or du monde. Tout commence par déterminer ce que sont vos principaux objectifs. Décidez ce que vous voulez pour votre entreprise et comment cela se marie avec vos objectifs de vie personnelle.

Et vous, lequel de ces 5 types d’entrepreneurs êtes-vous ?

Patrice Decoeur


Consultant SEO passionné de marketing, Patrice partage ses connaissances et expériences. Vous y trouvez des articles sur les théories et des applications pratiques, des études de cas, … des domaines du marketing, du webmarketing, du référencement et de l'entrepreneuriat.


5 réponses à Comment devenir un entrepreneur à succès ?

  • vous avez raison mon prof
    Maintenant j’ai compris qu’il faut habille ce qui est combine avec le corps

  • Un article intéressant que j’ai pris grand plaisir à lire ! Néanmoins, peut-on vraiment se placer précisément dans une case ? N’est-on à 100% qu’un type d’entrepreneur ? Personnellement, je pense que la plupart des personnes ont des caractéristiques variées.

    Par exemple, pour ma part, je suis principalement un entrepreneur déterminé, mais également un peu copieur (je m’inspire de certaines personnes et de ce qu’elles ont accompli pour certains projets), avez un zeste d’entrepreneur chercheur, car j’adore apprendre et toujours développer mes connaissances (dans mon secteur d’activité comme dans d’autres).

    Au plaisir de te lire et à bientôt 🙂

    • Bonsoir Hugo,
      Merci pour le partage de ton avis. Je suis entièrement d’accord avec toi.
      Personnellement, je suis en majorité « entrepreneur copieur », dans le bon sens du terme. Mais j’ai aussi des caractéristiques communes avec le « déterminé » et l' »accompli ».

  • Merci beaucoup pour les information.vous avez raison .vraiment je suis telement heureuse de prendre des nouvelles techniques poue ameliorer notre carriere autre fois merci beaucoup .bonne continuation mon prof

  • Détermination et persévérance ! Voici ce qui emmenera chacun de ses entrepreneurs au succès (je suis plutôt dans les cas 3 et 4 : entrepreneur chercheur-déterminé).

    Les entrepreneurs à succés ont plein de qualité en commun. Mais celle qui ressort le plus, même sur internet, c’est ma persévérance. En général, ceux qui réussissent (disons qu’ils commencent à générer des revenus corrects de 5000 euros par mois), ce n’est qu’après 4 ou 5 années, voire plus.

Catégories