Les concepteurs et designers web ont souvent tendance à penser que le référencement est du ressort de votre service commercial et marketing. Je ne veux pas dire que tous les développeurs font cette erreur mais ils sont encore trop nombreux à ne pas prendre en compte le référencement dès la création d’un site internet.

Pensées erronées d’un développeur sur le référencement

Tant que vos développeurs et designers web auront les croyances erronées suivantes, le soutien d’un consultant en référencement sera primordial si vous ne voulez pas être noyé dans la masse concurrentielle présente sur internet :

  1. Ils pensent que le référencement est impossible
  2. Ils pensent que l’ajout de mots clés dans les Meta, c’est le référencement
  3. Ils développent des menus de navigation qui sont invisibles de Google et autres moteurs
  4. Ils pensent que le référencement se réalise sur un seul mot clé
  5. Ils n’ont jamais entendu parler de la ‘recherche de mot clé’ sur des outils comme le générateur de mots clés de Google
  6. Ils pensent que le référencement c’est de la sorcellerie (oui, il en existe encore 😉
  7. Ils n’ont jamais entendu les mots ‘référencement’, ‘SEO’ ou ‘positionnement’
  8. Ils pensent que le référencement c’est simplement déclarer l’existence d’un site web aux moteurs de recherche et annuaires
  9. Ils pensent que le référencement c’est déclarer son fichier sitemap.xml aux moteurs
  10. Ils mettent le même titre sur chaque page de votre site internet
  11. Ils réalisent des sites web complètement en Flash
  12. Ils pensent que le référencement consiste en la création de mini-sites
  13. Ils montrent un contenu différent aux moteurs de recherche et aux internautes
  14. Ils utilisent des CMS ne respectant pas les grands critères du référencement
  15. Ils pensent que le référencement c’est du mensonge
  16. Ils trouvent qu’il est plus simple d’utiliser des liens commerciaux
  17. Ils pensent que le ‘link building’, le maillage, c’est créer des liens entre tous leurs clients
  18. Ils ajoutent un lien caché vers leur site internet sur le site de leur client
  19. Ils ne se préoccupent pas de la façon dont leur site web est lu par Google
  20. Ils pensent que l’utilisation de cadres (frames) ne pose aucun problème pour le référencement
  21. Ils créent différentes URL pour un même contenu
  22. Ils réutilisent des contenus web de sites existant sur celui de leurs clients
  23. Ils essayent d’optimiser leur référencement uniquement pour des mots clés très concurrentiels
  24. Ils enterrent des pages importantes dans le fond presque inaccessible de leur site web
  25. Ils mettent des éléments importants pour votre référencement sur des pages protégées par mot de passe, et donc inaccessibles aux moteurs de recherche
  26. Ils pensent que le référencement réside uniquement dans un bon titre, h1
  27. Ils pensent que le référencement se réalise en remplissant une page de mots clés
  28. Ils pensent que le référencement se réalise par des mots clés invisibles
  29. Ils pensent que le référencement se réalise par des liens en bas de page
  30. Ils pensent que le référencement se réalise par une densité donnée de mot clé sur une page
  31. Ils pensent que le référencement est une ‘formule magique’
  32. Ils ont peur du célèbre mais inconnu ‘Algorithme’ de Google
  33. Ils mettent comme titre de page : Bienvenue sur notre site
  34. Ils pensent qu’un blog sera automatiquement bien référencé
  35. Ils pensent qu’un bon référencement s’acquière uniquement par la ‘longue traîne’
  36. Ils pensent que le référencement se réalise par une simple optimisation de la page d’accueil
  37. Ils pensent qu’un beau site web est naturellement bien référencé sur Google
  38. Ils optimisent leur site internet pour un seul mot clé, souvent le nom de l’entreprise propriétaire
  39. Ils indiquent, par erreur, qu’un site ne peut être référencé (robots=’noindex, nofollow’)
  40. Ils oublient d’indiquer dans le fichier robots.txt que le site web peut être indexé
  41. Ils pensent que le référencement consiste à se classer en première position sur le nom de l’entreprise
  42. Ils modifient toutes les URL lors de la refonte du site sans faire de redirection 301 à partir de vos anciennes adresses
  43. Ils mettent des titres ‘graphiques’ plutôt que textuelles
  44. Ils suppriment des anciennes URL du serveur au lieu de les rediriger vers les nouvelles
  45. Ils dirigent le lien ‘accueil’ vers la page ‘index.html’ plutôt que vers la racine du site (ex : www.targuzo.com)
  46. Ils cachent des liens sur les sites de leurs clients vers ceux d’autres clients
  47. Ils n’utilisent que des menus pour la navigation dans votre site web sans intégrer de liens dans votre contenu spécifique à chaque page
  48. Ils n’intègrent pas de web analytics
  49. Ils créent des blogs sans qu’il y ait de ping lors de la publication d’un article
  50. Ils pensent que le référencement est différent pour chaque moteur de recherche et ne font donc rien pour l’améliorer
  51. Ils pensent que le référencement se réalise simplement en indiquant des mots clés en gras
  52. Ils créent des sites web avec des URL contenant de trop nombreux paramètres pour être bien référencés sur Google
  53. Ils pensent que le référencement est réalisé par votre nom de domaine
  54. Ils changent de nom de domaine d’un site existant et connu de Google sans en connaître/envisager les conséquences
  55. Ils utilisent des outils de soumission automatique dans les annuaires
  56. Ils mettent des meta inutiles (ex : ‘revisit-after’)
  57. Ils utilisent des liens en Javascript (non lu par les moteurs de recherche)
  58. Ils utilisent des redirections temporaires 302 au lieu de redirections permanentes 301
  59. Ils utilisent Ajax abusivement sans comprendre son implication dans le référencement
  60. Ils créent des liens non explicites sur le contenu de leur destination, comme ‘Cliquez ici’
  61. Ils mettent des images pour la navigation dans votre site web sans leur ajouter une description textuelle (balise Alt)
  62. Ils pensent qu’un ‘code propre’ équivaut au référencement

Certains points doivent être pris en compte pour optimiser votre référencement web mais ils sont loin d’être suffisant. Notre conseil : Vérifiez le référencement des clients de votre agence de création de site. Contrôlez qu’elle dispose des compétences requises, sous peine que votre site internet reste anonyme.

Source : Reasons Why Website Designers/Developers Keep SEOs in Business

Patrice Decoeur


Consultant SEO passionné de marketing, Patrice partage ses connaissances et expériences. Vous y trouvez des articles sur les théories et des applications pratiques, des études de cas, … des domaines du marketing, du webmarketing, du référencement et de l'entrepreneuriat.


12 réponses à Pourquoi les développeurs web pensent-ils que le référencement est l’affaire d’un service commercial ?

  • Je suis impressionné par la longueur de la liste, et pourtant, tout est vrai. Vous insistez bien au début de l’article sur le fait de penser au référencement dès la création du site, et pas seulement en aval, c’est sans doute la première erreur générale.
    Si je peux me permettre, cet article complète le votre en vulgarisant les grands principes du référencement :
    http://blog.axe-net.fr/referencement-google-et-le-jardinage/

    Cordialement

  • Maouais, je dirai qu’il y en a de moins en moins quand même à faire ce genre d’erreur. Je dirai que 10 à 20% font plus de 30% de ces erreurs.

  • Oui, d’accord avec Nicolas, ne nous prenez pas non plus pour des <> !!
    N’oublions pas que les développeurs ont été des référenceurs bien avant l’arrivée de ce nouveau métiers.
    Maintenant effectivement cette nouvelle caste essaye même d’inventer des mots et expressions pour se donner une technicité (netlink, farmlink,…), mais calmez-vous cela a toujours existé et ce sont souvent des développeurs qu’ils l’ont inventé. Comme simple exemple (très mauvais mais parlant)le cloaking existait bien avant le référenceur …

  • Les bons développeurs pensent surtout que le référencement est artisanal et cette liste le prouvent.

  • Merci pour vos commentaires.
    Cette liste n’est pas là pour dire que tous les graphistes ou développeurs réalisent tous, toutes ces erreurs, heureusement. Elle est là pour dire que de grandes « erreurs » sont encore trop souvent réalisées et devraient être évitées.

  • En tant que référenceur, je me réjouis de ce genre d’article.
    Le référencement n’est pas l’affaire d’un developpeur, malgrés la technicité du travail, il revet plutôt un aspect marketing (connaissance du marché, concurrence, anticipation…) voir de communication.
    Le travail du référenceur est à cheval sur un webmaster et un créateur de contenu.
    En ce sens il est une discipline à part. Si les webmasters ont fait du référencement pendant un temps c’est parce que la concurrence était faible sur le positionnement Google.
    Aujourd’hui il est important de penser au référencement avant la création du site et de maintenir ce référencement en créant du contenu pertinent.

  • Une recette miracle pour que le ref ne s’arrache plus les cheveux sur des pages hors norme et le dev ne menace plus de pendre le ref qui lui redemande de changer 80 % du site qu’il vient de finir !
    Juste travailler ensemble ! Méthode testée et approuvée 😉

  • Pour jean : change de développeur 🙂

    Pour Ludo, je ne vois pas en quoi une liste de problèmes te réjouit ? C’est bizarre non ?
    Ou ressens-tu que le réferenceur n’est pas considéré comme il le devrait ?

    Plus personne ne revient sur le job du référenceur, et si les développeurs ont arrêté (plus ou moins) de faire du ref, c’est que c’est une véritable discipline et, surtout, parce que leur propre métier devient de plus en plus complexe, technique, qu’on en demande toujours plus et que cela oblige à beaucoup plus d’analyses, de recherches et développement.

    J’ajouterais que si vous insistez lourdement, je vais vous sortir votre propre liste …

  • C’est une blague ?

  • Nos développeurs et graphistes prennent en considération le référencement lors des créations des sites car il savent très bien qu’ils aident l’équipe du référencement.

  • Pour référencer, il faut savoir parler ….

  • c’est pas toujours très évident de se faire entendre en effet, mais les choses ont quand même bien changé depuis ce temps là !

Catégories