Sélectionner une page

Aujourd’hui, force est de constater que la majorité des clients n’arrivent pas à passer d’un vendeur à un autre dans l’espoir de faire de meilleures affaires. Conscient de cette réalité, vous décidez de prendre par tous les moyens légaux pour capter l’attention de vos clients, et probablement les fidéliser. Les cadeaux se comptent justement parmi les moyens les plus efficaces pour obtenir le vote de sa clientèle.

Pourquoi offrir un cadeau à ses clients ? Et surtout, est-ce toujours une bonne idée ?

Faire un cadeau à ses clients : une bonne initiative, mais qui se doit d’être sélective

Offrir un cadeau à son client est un geste qui a pris des proportions expansionnistes dans l’univers des affaires. C’est, en effet, une arme secrète qui permet à plusieurs entreprises de tenir en haleine leur clientèle. Cependant, il convient de noter que cette pratique traîne une réputation mitigée.

Pour certains clients, elle est le moyen le plus naturel des entreprises d’exprimer leur reconnaissance pour la confiance. Pour d’autres par contre, elle est plutôt vue comme une tentative pour acheter, conquérir ou même corrompre la clientèle. Quoi qu’il en soit, il faut reconnaître que ce geste fait généralement plus de bien que de mal.

C’est pour cette ultime raison que vous devez penser à une sélection rigoureuse avant de passer à l’action. Pour éviter que votre geste ne soit mal interprété, il est important d’avoir en amont une connaissance parfaite du client. Il serait avisé de chercher à connaitre ses goûts et/ou habitudes afin de lui offrir un cadeau qui le sidérera.

Un objet publicitaire mal choisi peut paraître comme un pot-de-vin, surtout s’il est destiné à un client plutôt modeste. Le goût étant relatif, vous ferez sans doute bien de faire preuve d’imagination en variant la nature de vos cadeaux. En clair, le cadeau d’entreprise n’est pas offert à tout le monde, et surtout pas, sur une crise de générosité incontrôlée.

Un objet publicitaire, quelles sont ses finalités ?

Avec l’objet publicitaire, on s’inscrit dans une stratégie marketing de beaucoup d’entreprises. Encore connue sous le vocable « goodies », cette pratique a aujourd’hui le vent en poupe. C’est en vérité un cadeau dont le but est d’inciter le client à renouveler sa fidélité. Il est réparti en plusieurs catégories en fonction de sa finalité :

  • L’objet publicitaire classique
  • la prime ;
  • le cadeau d’entreprise.

Le but du premier est essentiellement de transmettre un message ou mettre en relief une fonction spécifique d’un outil. Le deuxième tout comme le troisième d’ailleurs ont pour finalité d’établir une communication fluide avec le client et le fidéliser si possible. Ce dernier reçoit en récompense à sa confiance un objet publicitaire portant fièrement le logo ou l’insigne de l’entreprise. Aujourd’hui, cette démarche s’avance comme un moyen élégant de se démarquer du lot et de valoriser ses produits.

Installée en Alsace, la société Oppermannest la référence idéale pour trouver de meilleures idées de cadeaux. Sa mission consiste principalement à définir les solutions les plus adéquates pour vos communications par objet publicitaire. Cette société vous propose des cadeaux ou des publicités personnalisés et définis selon vos projets et budgets.

Quand utiliser alors un objet publicitaire ?

C’est une interrogation majeure à laquelle vous devez répondre avant de mettre sur place votre politique promotionnelle basée sur les cadeaux. D’abord, cette marque d’attention à vocation commerciale peut s’inscrire dans plusieurs contextes. Il peut s’agir d’un cadeau de fin d’année, d’un cadeau d’accueil, etc.

Lorsqu’il s’inscrit dans un contexte promotionnel afin de réveiller l’intérêt du client ou fournisseur, il est important que le timing soit parfait. Avant de venir à cette étape, vous devez avoir instauré en amont une relation de confiance et de sincérité. Une fois ce paramètre assuré, vous pouvez à présent envisager un cadeau d’affaires.

Lorsque le timing est impeccable, votre geste permettra sûrement de resserrer un lien préexistant. Ainsi, vous évitez les suspicions et idées sous-entendues. Prenez donc le temps de bien analyser les habitudes de votre client.