Sélectionner une page

E-commerçants, pourquoi vous devez avoir une stratégie de coupening ?

Aujourd’hui, les « codes promo » virtuels se sont démocratisés rapidement et se matérialisent même sous forme de papier. Pour les consommateurs, ils représentent une occasion à ne pas rater pour avoir un avantage monétaire au cours d’un achat. Du côté des e-commerçants, ils sont devenus des armes redoutables pour réaliser de bonnes affaires au quotidien. Ils impactent positivement la vente. Pourquoi cette démarche est-elle devenue si importante ?

code promo couponing pour e-commercant

Le coupening encourage les achats impulsifs

Lorsque le client se trouve en face d’une bonne affaire, il est tenté d’en faire un second. Le coupon permet d’avoir une réduction sur le prix du produit. Par exemple, une baisse de -10 euros, -15 euros… Il peut aussi proposer une réduction en pourcentage telle que 25 % de réduction, 50 % de réduction…

En voyant ce type d’offre, le client va se dire que c’est l’occasion de faire des achats malins. Au lieu de se contenter d’un seul produit dans son panier, il peut en mettre 2 ou 3. En fin de compte, il va repartir en ayant dépensé plus que ce qu’il a prévu. Mais, il est satisfait de son achat, car il a fait des économies sur chaque article acquis.

En diversifiant l’aspect des codes promo et en alternant les offres, le magasin peut se rapprocher régulièrement de sa clientèle. Il est important de ne pas brader les produits trop longtemps. Cela peut entrainer une chute du bénéfice. Il faut nuancer les offres promotionnelles. Par exemple, il est tout à fait abordable d’en proposer 1 ou 2 fois tous les mois. Ou d’en proposer durant des fêtes comme Noël, Pâques, la fête des Mères…

La stratégie de coupening permet de fidéliser la clientèle

Adopter la stratégie des coupons est une démarche commerciale bénéfique pour un magasin. Premièrement parce que cela permet d’augmenter le chiffre d’affaires tout au long de la période promotionnelle. Deuxièmement, car cela permet en même temps d’améliorer l’image du magasin.

Plus de 60 % des clients ayant reçu des codes promo vont vouloir revenir sur le site ayant proposé l’offre. Même si ce dernier n’en propose pas toujours, une affinité s’est déjà formée entre celui-ci et ses clients.

Même si la réalisation d’un coupon est facile, il faut quand même être méticuleux. Par exemple, il peut s’avérer plus utile de choisir avec soin les sites de code promo qui vont diffuser les coupons. Il en va de même pour les emails qui sont ciblés. Il y a plus de possibilités à ce que cette démarche mène à un achat.

Elle amène plus de visiteur et d’acheteur sur le site

Le but d’un coupon de réduction c’est de faire augmenter le chiffre d’affaires du commerçant. Cet objectif est réalisable de deux façons différentes. Soit les clients habituels vont augmenter leur achat grâce à l’achat impulsif. Soit de nouveaux clients vont faire leur apparition. Cela va également contribuer à faire rentabiliser une vente.

Les codes promo peuvent être visibles sur d’autres sites internet, autres que celui du site marchand. Par exemple, il est possible de poster les coupons sur les places dédiées aux « codes promo ». Autrement, ils peuvent être visibles sur les réseaux sociaux. Ce dernier est devenu une arme infaillible pour se faire connaître et vendre rapidement un produit.

Les coupons de réductions diffusés sur différents canaux de communication offrent d’autres avantages. En plus d’augmenter le trafic du site, ils vont aussi accroître la communauté du site concerné. Par exemple, en les postant sur un forum, le coupon permet de cibler une communauté bien précise de prospect.

En voulant acheter un produit, les consommateurs vont vouloir comparer les prix. Ensuite, ils vont automatiquement se pencher vers le site internet qui offre un coupon de réduction sur ce même produit. C’est aussi de cette façon que la marque peut acquérir une part de marché conséquente vis-à-vis de ses concurrents.

C’est une stratégie parfaite pour se faire connaître

Utiliser des codes promo pour se faire de la publicité gratuitement est tout à fait envisageable. Non seulement la mise en place d’un coupon est rapide, mais elle offre divers avantages. Même si la période promotionnelle est courte, elle permet de se faire connaître sur le long terme.

Les clients qui sont déjà fidèles à la marque vont vouloir partager l’existence du coupon auprès de leur connaissance.

Finalement, le site « e-commerce » concerné va voir son trafic augmenter. En plus de cela, certains clients effectueront des achats de plaisir en raison des coupons de réduction. Le tout va automatiquement faire évoluer considérablement le chiffre d’affaires journalier du site concerné.

Les « codes promos » qui ont été placés sur les réseaux ou les forums vont aussi servir à faire connaître la marque. Les personnes concernées vont être vairées et venir d’un peu partout. Le tout à moindre coût. Créer et diffuser des coupons de réduction est extrêmement peu onéreux.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment bien choisir votre logiciel d’emailing ? 3 critères clés

Si vous possédez un commerce, vous savez que la communication sont des aspects à ne pas négliger pour vous faire connaître et fidéliser vos clients. A l’heure du digital, il existe de nombreux marketing qui permettent d’être visible en ligne, de séduire des consommateurs et d’engager vos clients. L’emailing fait d’ailleurs partie de ces outils indispensables à votre stratégie ! Que vous ayez un business en B2B ou en B2C, l’email marketing permet de vous rapprocher de vos clients et d’entretenir une relation de proximité avec eux. Dans cet article, découvrez à quoi sert une solution d’e-mailing et quels sont ces bénéfices, ainsi que les critères clés pour bien choisir votre outil !

logiciel emailing

Un logiciel d’emailing : à quoi ça sert ?

Un logiciel d’emailing permet d’envoyer des newsletters à votre base clients. Il permet d’importer votre base actuelle et d’ajouter vos nouveaux prospects au fur et à mesure, et de les tagguer de manière spécifique pour ensuite cibler efficacement votre campagne mailing.

Vous organisez un événement, ouvrez une nouvelle boutique ou sortez une nouvelle collection ? Informez-en vos clients facilement grâce à une newsletter ! La newsletter est le média idéal pour entretenir le lien avec vos clients sans toutefois être trop intrusif.

Une solution emailing permet également de gérer le marketing automation. Autrement dit, vous allez modéliser le cycle de vie client, et assimiler chaque événement clé à un emailing. Plus concrètement, vos clients recevront un mail pour leur anniversaire, suite à un achat, s’ils ont abandonné le panier… En somme, le marketing automation permet de contacter le bon client, au bon moment, avec le bon message !

Comment bien choisir votre logiciel de campagne emailing ?

Maintenant que vous en savez plus sur l’utilité d’une solution d’emailing, découvrez les 3 critères clés à prendre en compte pour choisir le meilleur logiciel !

Un logiciel intuitif et facile à utiliser

Tout le monde ne possède pas de compétences techniques et n’est pas un développeur web dans l’âme. C’est pourquoi une solution d’emailing doit être intuitive et simple à prendre en main. Tournez-vous vers un logiciel qui permet de composer de beaux emails grâce à un système de drag and drop (glissé déposé) : avec cette technique, vous créez la structure de votre email simplement grâce à des blocs de contenu. Il vous suffit ensuite de personnaliser l’email à vos couleurs en ajoutant des images, en modifiant la police d’écriture…

Encore mieux : si vous manquez de temps ou d’inspiration, un bon logiciel vous met à disposition une bibliothèque de modèle ! Ces modèles sont classés par événements marketing (Noël, Halloween, la rentrée des classes, la fête des mères…) et par vertical métier (alimentation, tourisme, prêt à porter…). Ainsi, vous êtes certain de trouver un modèle à votre goût !

Enfin, le logiciel doit vous permettre d’envoyer simplement votre campagne e-mail marketing. Mais aussi, des SMS et de gérer votre marketing automation en toute autonomie, comme un pro du marketing !

Un logiciel d’emailing qui respecte les données utilisateurs

Le RGPD (Règlement général sur la protection des données) mis en vigueur en mai 2018 vise à améliorer la sécurisation des données personnelles des internautes. Si vous utilisez les données de vos clients, alors vous êtes directement concerné par cette nouvelle réglementation ! Et comme vous n’êtes pas juriste, vous pouvez attendre de votre solution d’emailing qu’elle assure cette mise en conformité. Pour commencer, assurez-vous par exemple que les données soient stockées dans des serveurs en Europe. Ensuite, les emailings doivent obligatoirement posséder un lien vers une page de désabonnement. Quand un client décide de se désabonner, le logiciel met automatiquement votre liste de diffusion pour qu’il ne reçoive plus de mail de votre part.

Un logiciel qui qui permet d’envoyer des campagnes attractives et professionnelles

Enfin, votre logiciel emailing doit participer à véhiculer une image moderne, attractive et professionnelles. En envoyant régulièrement des newsletters percutantes, vous multipliez vos chances de booster les ventes de votre e-commerce. A l’occasion du Black Friday, de la nouvelle collection ou encore d’une vente privée, les possibilités de stimuler vos ventes en envoyant des emails à vos clients ne manquent pas !

Dans le cas du site de vente en ligne, il est d’autant plus intéressant de choisir un logiciel qui maîtrise le marketing automation. Vous pourrez ainsi adresser des communications automatiques et garder le lien, sans effort : un mail de bienvenue suite à l’inscription, un mail de relance suite à un abandon de panier, un mail avec une enquête de satisfaction suite à plusieurs achats… En bref, par le biais d’un logiciel performant (découvrez cet article très intéressant) vous boostez vos ventes en envoyant des emailings ponctuels et en programmant vos campagnes automatiques !

Source images : fr.depositphotos.com

Comment gérer un client mécontent sur internet ?

Vous avez lancé votre activité, et vous surveillez régulièrement ce qui se dit de vous sur le net : avis de consommateurs, commentaires de clients laissés sur votre page Facebook ou votre blog d’entreprise… recevoir un avis positif fait toujours plaisir. Mais lorsqu’un commentaire négatif ou péjoratif apparaît, c’est la panique. Avis justifié ou critique injustifiée, que faire ? Laisser couler et ignorer le client mécontent ? Répondre sur le même ton ? Comment tourner ses phrases pour ne pas envenimer la situation et se dépêtrer rapidement d’un écueil qui peut laisser des traces difficilement effaçables sur votre e-reputation ?

La réactivité comme clé de la gestion de crise

Quand on sait que 84% des internautes se fient aux avis clients sur le web pour se faire une opinion sur une entreprise, on comprend à quel point le moindre avis est important. Si un commentaire négatif en lui-même ne va pas non plus endommager définitivement votre réputation sur internet, en revanche, la façon dont vous allez le gérer va être déterminante dans l’avis que les autres clients se feront de vous…

Il faut savoir qu’un client satisfait est souvent silencieux sur internet, tandis qu’un client mécontent le fera savoir à son entourage, mais aussi et surtout sur internet, par le biais d’un commentaire négatif sur la section avis par exemple, ou directement en commentant une de vos publications sur les réseaux sociaux. Si l’avis négatif n’est pas pris à temps, le mécontentement du client ne fera qu’augmenter (et on sait que certains peuvent très mal réagir…). Plus vite vous lui répondrez, plus vite il se calmera : vous avez là l’occasion de désamorcer la crise avant qu’elle n’atteigne des proportions démesurées. Suivez les conseils sur le blog de Net Offensive pour trouver la bonne façon d’affronter ce type de situation !

client mecontent internet comment client gerer

Si possible, répondez dans un délai de 24 à 48h maximum à votre interlocuteur, après la publication de son message. Évitez les réponses standardisées qui risquent de jeter de l’huile sur le feu : personnalisez toujours votre message pour assurer à votre client que vous prenez bien son avis en considération. Proposez-lui toujours une solution, mais évitez les gestes disproportionnés : l’offre doit toujours être cohérente par rapport au préjudice subi.

Si vous avez commis une erreur à l’origine de l’insatisfaction de votre client, n’hésitez pas à le reconnaître, même en public. La franchise est une qualité dans le domaine du service client, et servira votre réputation de professionnalisme. Au contraire, faire preuve de mauvaise foi ou pire, mentir en public risque de vous nuire très fortement. Pensez toujours que le client mécontent n’est pas le seul destinataire de votre message : vous vous adressez à toute votre clientèle, alors choisissez bien vos mots et détaillez les actions que vous allez entreprendre pour mettre en place un arrangement.

Pourquoi attendre 24h pour répondre ?

Pour ne pas commettre d’impair et réagir avec ses émotions, il est important de bien analyser la situation à froid. Pour cela, il convient de prendre du recul et de réfléchir à la situation sous plusieurs angles. Ce délai permettra aussi de vérifier les informations apportées par le client (commande en cours, livraison, contact avec le personnel, etc.). Bien entendu, la courtoisie et le tact sont de mise : ne répondez jamais sur le même ton que le client, même si celui-ci est désagréable ou insultant !

L’idée est surtout d’éviter la réaction émotionnelle, surtout face à une critique perçue comme injustifiée, ou à du trolling. Répondre à chaud pourrait causer du tort à l’image de l’entreprise.

Public ou privé ?

Il est important pour votre e-reputation de toujours répondre à un commentaire négatif justifié en public, sur le site d’avis ou la page de réseau social concernée. Cependant, rien ne vous empêche de contacter aussi le client en privé via le site (messagerie interne) si cela est possible, c’est même recommandé. Cela lui montrera que vous êtes prêt à proposer un arrangement.

Que faire face à une attaque injustifiée ou à l’affabulation ?

S’il est difficile de gérer un avis client négatif justifié, il peut être encore plus délicat de gérer un commentaire acide injustifié, voire une attaque personnelle. Là encore, le tact et la diplomatie seront de mise : surtout, évitez la réponse émotionnelle !

Choisissez vos mots avec beaucoup de soin : il s’agit de répondre au client mécontent, tout en faisant comprendre aux autres lecteurs que votre interlocuteur n’est peut-être pas objectif, voire qu’il a pu interpréter quelque chose d’une façon inattendue. Tout comme pour un autre avis négatif, vous devez lui répondre rapidement : surtout, ne l’ignorez pas sous prétexte qu’il ment, qu’il a tort ou que vous risquez de lui donner trop d’importance. Il sera forcément lu par les autres internautes, ou pire, pris pour argent comptant. Vous devez absolument dissiper ce malentendu.

Là par contre, il convient de répondre le plus vite possible. Les commentaires injustifiés peuvent être très violents sur internet : ne vous laissez pas déstabiliser et répondez calmement, poliment, mais fermement. Exprimez votre surprise devant cette remarque et répétez les faits concernés objectivement, ou la teneur des échanges que vous avez eus avec le client s’il y en a eu.

Si la discussion s’envenime ou si vous faites face à du trolling, ne prolongez pas le contact : renvoyez l’interlocuteur poliment vers le service client et mettez fin clairement à la conversation.

Un recours contre la diffamation sur internet

Si vous êtes la cible d’une série de commentaires négatifs injustifiés sur Facebook ou Google My Business par exemple, vous pouvez les signaler et demander à ce qu’ils soient supprimés. Il faudra justifier votre demande au moyen d’arguments pertinents.

Assurez-vous qu’il s’agisse bien de trolls (insultes, spamming, messages sans aucun sens, incitation à la haine, accusations racistes, etc.) et pas de véritables clients mécontents. Des modérateurs analyseront la teneur des messages incriminés et se chargeront de les retirer le cas échéant.

Tirer profit d’un commentaire négatif ?

Oui, il est possible de tirer avantage d’un avis négatif, surtout si celui-ci est isolé face à de nombreux avis positifs. Répondre rapidement et professionnellement à cette note négative démontrera votre professionnalisme et augmentera la confiance que vos clients vous portent.

Le client n’a pas toujours tort : voyez ces critiques comme une opportunité d’améliorer vos produits et vos services. Prenez note de leurs remarques justifiées et tentez d’améliorer votre offre : votre affaire ne s’en portera que mieux !

Deux techniques de marketing originales pour faire parler de son business

Deux types de publicité ont le vent en poupe auprès des professionnels qui aspirent à développer leur business. Ce sont d’une part les techniques de référencement mises en oeuvre sur les moteurs de recherche, d’autre part les impressions conventionnelles sur papier. De manière différentes, elles constituent toutes deux des stratégies marketing originales.

2 techniques publicitaires : referencement et impression papier

Le référencement

La première méthode ne vous est sans doute pas étrangère si vous vous intéressez au fonctionnement de Google et plus généralement des moteurs de recherche. Il s’agit du référencement, ce sont l’ensemble des méthodes qui permettent à un site de gagner en visibilité et de voir ses pages affichées fréquemment dans les premiers résultats, en réponse aux recherches renseignées par les utilisateurs. Ainsi, les professionnels considérés suscitent la curiosité de leurs prospects et ont davantage de chances de voir leur trafic augmenter. Les actions à mettre en place pour être en 1ère, 2ème ou 3ème position sur un mot clé important pour son activité ? Il convient entre autres de développer le contenu textuel de ses pages, de limiter les freins techniques à l’indexation et d’obtenir des liens d’autres sites internet.

L’impression papier

Le support papier, qui se conserve et s’échange

A l’heure de la dématérialisation, il peut être particulièrement profitable de se tourner vers des supports de communication papier. Les produits les plus sophistiqués sont susceptibles d’être conservés par vos cibles, ce qui ne survient pas lorsqu’on est exposé à une publicité en ligne. En effet, vous en connaissez beaucoup des internautes qui enregistrent en Jpeg la bannière d’un annonceur qui les a marqués ? De plus, ces publicités papier qui retiennent l’attention de leurs destinataires peuvent être partagés aux amis, aux parents ou encore aux collègues de travail, ce qui démultiplie le potentiel de points de contact.

La diversité des supports

Quand nous faisons allusion aux impressions publicitaires, nous sous-entendons l’ensemble des supports dont les entreprises peuvent tirer profit. Vos concurrents recourent en particulier aux traditionnels flyers et vous aimeriez marquer le coup ? Faites apparaître vos offres sur des drapeaux, des cartes postales ou encore des autocollants ! Même parmi ces flyers communs on distingue des solutions publicitaires plus rares et sans aucun doute plus efficaces lorsqu’on cherche à susciter l’intérêt d’un prospect. Nous pensons notamment aux modèles avec finitions personnalisés pour un rendu remarquable.

Les usages

Les occasions dans lesquelles distribuer ces publicités ? Elles sont multiples et permettent aux annonceurs de tirer parti de la plupart des situations où ils côtoient de potentiels prospects. A l’issue d’un rendez vous commercial, la carte de visite fait toujours son effet ! La petite affiche peut être collée dans un commerce de proximité si son gérant donne son approbation tandis que les drapeaux contentent notamment les associations sportives et les centres de loisirs qui organisent chacun des tournois dans une ambiance festive. Il y a aussi les fournitures de bureau telles que les enveloppes, blocs et calendriers qui peuvent vous aider à communiquer sur vos biens ou services auprès d’un public de professionnels.

Source images : fr.depositphotos.com

Optimisez votre référencement local en 21 points

L’utilité d’avoir un marketing digital impactant n’est plus à démontrer. Le web est le premier média par lequel vous pouvez toucher le coeur de vos clients. Vous êtes commerçant ou vous travaillez sur une région déterminée ? Vous avez une boutique en ligne, mais ne commercialisez pas vos produits dans le monde entier. Le référencement local est LE piller SEO à prendre en compte pour vous développer.

comment optimiser son referencement local

Que voulez-vous obtenir de votre site et de son référencement local ?

  • Plus de contacts
  • Plus de ventes
  • Plus de demandes devis
  • Plus d’inscriptions à vos ateliers

Vous obtiendrez cela par un bon référencement naturel SEO. Mais peut-être êtes-vous suffisamment occupé par votre business. Vous manquez de temps pour réaliser l’optimisation de votre site.

Je vous présente 21 astuces pour renforcer votre référencement naturel local.

Elles sont rapides et faciles à mettre en place. Aucune ne vous prendra plus de 30 minutes (généralement bien moins). Je vous suggère de les prendre une par une. Pourquoi ne pas débuter vos 21 prochaines journées par la mise en place de l’un de ces points ?

Découvrez maintenant comment obtenir le meilleur référencement géolocalisé.

1. Indiquez votre numéro de téléphone

Vous travaillez sur une région déterminée, peut-être une ville. Pourquoi ne pas afficher votre numéro de téléphone fixe ?

Cette astuce est importante pour votre référencement local, mais aussi pour les internautes qui vont sur votre site web. Cela vous crédibilise et indique que l’on peut vous rencontrer physiquement.

Inconsciemment, cela rassure vos clients potentiels.

2. Créez votre page Google My Business

Au-delà de votre site web, Google My Business vous offre de belles opportunités d’améliorer votre visibilité locale. De nombreuses entreprises n’y sont pas présentes. Profitez-en pour faire la différence. Votre inscription favoriserait un affichage comme celui-ci :

referencement local

3. Optimisez votre page Google My Business

C’est très facile à faire, mais aussi essentiel. Votre compte My Business est comme votre vitrine sur Google. Assurez qu’elle contienne toutes les infos que voulez diffuser. Indiquez notamment :

  • votre nom
  • votre adresse postale (c’est essentiel pour vous afficher sur la carte google map)
  • des photos de votre atelier, bureau, devanture, établissement …
  • heures d’ouverture
  • brève description de votre activité
  • des mots-clés pour lesquels vous voulez apparaître

4. Supprimez toute page Google My Business dupliquée

C’est incroyable le nombre de pages Google My Business qui sont dupliquées. Ceci peut nuire à votre référencement local. Une recherche Google du nom de votre entreprise pourrait embrouiller les moteurs de recherche de Google puisque plusieurs pages y correspondent. Identifiez toutes les pages et supprimez-les, ou fusionnez-les en une seule.

5. Choisissez la bonne catégorie

À côté des infos sur votre entreprise, n’oubliez pas d’indiquer sa catégorie. Cela paraît anodin et sans importance.

Si vous ne voyez pas dans quelle catégorie prédéfinie vous inscrire, regardez ce que vos concurrents locaux ont choisi.

6. Ajoutez un plugin d’aide au référencement web à votre CMS

Si vous utilisez WordPress, installez un plugin comme SEOPress, Yoast SEO ou All in One SEO. Ces plugins permettent notamment de personnaliser les titres et descriptions de vos pages, qui sont généralement affichés dans les résultats de recherche sur Google.

Ces extensions facilitent le référencement d’un site.

Ils vous permettent aussi d’exclure certaines pages de l’index de Google, de personnaliser l’intégration d’un article sur Facebook et de contrôler que votre texte est facilement lisible.

Plugins pour d’autres CMS :

  • Joomla : joomla SEO
  • Drupal : page title, metatag, pathauto
  • Prestashop : SEO expert

7. Installez un plugin SEO local

Yoast propose une extension à son plugin de base pour améliorer votre référencement local. Il vous permet d’indiquer:

  • emplacement géographique (google maps)
  • adresse (avec marquage technique pour renforcer votre visibilité sur Google)
  • heures d’ouverture

8. Optimisez vos titres

Vous proposez de nombreux services et votre site comporte des pages expliquant chacun d’eux. Il faut que vous optimisiez vos titres pour afficher ces services, mais aussi, la région sur laquelle vous les proposez.

Cela aidera votre référencement local puisque Google adore les pages qui intéressent vraiment vos lecteurs.

Par exemple, un thérapeute proposant de l’hypnothérapie pourrait avoir une page avec ce titre :

Hypnothérapie et soins proposés

Est-ce qu’un titre comme celui-ci ne serait pas plus attractif pour des clients sur Paris ?

Hypnothérapeute ericksonien > supprimez toute dépendance | Paris 16e

Le service est mieux décrit. Il est dit que c’est une personne qui apporte des soins et la ville sur laquelle elle est située. Oui, peut-être moins de gens iront voir cette page puisqu’elle s’adresse à des gens étant à Paris ou pouvant s’y rendre. Mais elles seront largement plus enclines à rendre visite à ce thérapeute.

Le titre étant le plus souvent affiché dans les résultats de Google, soyez le plus précis possible pour que l’on comprenne rapidement ce dont il s’agit et où cela se situe.

L’objectif ultime n’est pas tant de faire comprendre le contenu global. Mais plutôt, de susciter l’envie de se rendre sur le site web pour en savoir plus et donc, d’inciter au clic.

9. Optimisez vos descriptions

C’est vrai que les métas description n’influenceront pas votre référencement Google. Mais étant généralement affichées dans les résultats des moteurs de recherche, elles influencent le taux de clic. C’est le principal, non ?

Soit, pour vos descriptions, tournez-vous à 100% vers les lecteurs que vous voulez attirer. Oubliez Google et votre référencement SEO. Vous pourriez y indiquer votre adresse exacte, votre numéro de téléphone, votre adresse email … toute info pertinente pour votre activité.

10. Ajoutez votre adresse sur chaque page

N’hésitez pas à crier où vous êtes, à vos visiteurs et à Google. Ajoutez votre nom, adresse postale et email dans votre pied de page.

Si vous le pouvez, codez ces indications avec les markup que vous trouvez sur schema.org. Ceci vous aidera aussi pour votre SEO local.

11. Google Search Console

Google Search Console est aussi connu sous son ancien non : Google webmaster tools. C’est un véritable trésor d’informations directement exploitables. Ces infos proviennent directement de suggestions des moteurs de recherches.

Ce que vous trouverez dans la Search Console aidera l’optimisation de votre site pour une meilleure compréhension de Google. Ceci favorisera la mise en place de la bonne stratégie de référencement naturel.

Si vous ne vous êtes pas encore inscrit sur la Search Console, faites-le maintenant. Si c’est déjà fait, contrôlez qu’aucun problème n’y est répertorié.

12. Ergonmie mobile

L’outil Google Search Console propose une rubrique ‘Ergonomie mobile’. Elle vous fait savoir si votre site est bien adapté à l’affichage sur Smartphone. À l’heure du Mobile First (les sites adaptés aux mobiles sont mieux référencés), cet élément est particulièrement important.

En d’autres mots, Google vous accorde plus de crédibilité si votre site s’affiche correctement sur les smartphones.

Par exemple, la Search Console vous indique ici si des éléments cliquables sont trop rapprochés, si du texte est affiché en trop petit caractère ou si un contenu de votre site est plus large que l’écran.

13. Une page par produit

Votre entreprise propose probablement différents produits et services. Ne commettez surtout pas l’erreur de tous les afficher sur une seule page. L’une des principales règles à respecter pour un référencement efficace est la pertinence par rapport à la recherche.

Assurez-vous d’avoir des pages bien thématisées. Exposez chacun de vos produits et services sur une page unique pour qu’elle traite précisément de ce sujet et que Google le reconnaisse. N’oubliez pas d’indiquer de quoi il s’agit, à qui elle s’adresse et sur quelle région. Localiser votre page produit vous offrira une meilleure visibilité et ainsi, de nombreuses opportunités d’affaires.

Pour avoir des liens internes pertinents qui mènent vers chacune de ces pages, vous pouvez notamment créer une page “Services”. Vous y indiquerez une accroche sur vos principaux services, et y ajouterez des liens vers vos pages plus détaillées.

Le netlinking interne à votre site est un élément important que vous pouvez travailler sans recourir aux backlinks, plus chronophages et onéreux.

14. Maillage social

Votre activité, votre expertise, votre marque, doivent s’afficher aussi hors de votre site internet. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont des incontournables alors, veillez à y occuper la place qui vous revient.

Commencez par afficher sur votre site les réseaux sur lesquels vous êtes actif. Reprenez-y les liens externes qui mènent directement vers vos pages sociales. Invitez à AIMER ou adhérer à vos pages.

C’est un excellent moyen de trouver des clients sur le web et d’entamer le dialogue de façon informelle.

Sur les réseaux sociaux, une description de votre activité est demandée. Soyez descriptif et indiquez votre adresse et vos coordonnées exactes.

Remarque : beaucoup de professionnels indépendants ont tendance à mettre un lien vers leur page profil. Il est plus intéressant de créer une PAGE, à condition de l’animer.

15. Réputation sociale

Sur votre site, incitez à ce que l’on partage vos pages. Et si vous avez une partie “blog”, faites-le encore plus, mettez-le plus en évidence.

Le partage sur les réseaux sociaux est aujourd’hui proposé sur la majorité des sites 2.0. Il permet à votre visiteur, par un simple clic, de publier une brève description de votre page et une photo, sur des sites comme Linkedin, Facebook, Instagram …

Cela permet à tous les réseaux de votre visiteur de vous connaître.

Bonus : sous ces encarts ou sur les photos ajoutés sur les réseaux, s’ajoute automatiquement un lien vers votre site.

16. Avis sur Google My Business

La réputation en ligne est de plus en plus importante. Obtenir des avis sur votre compte Google My Business améliorera votre visibilité. Pourquoi ne pas demander à 10 clients fidèles de publier un avis sur votre page ? Envoyez-leur une marche à suivre pour qu’ils puissent facilement le réaliser.

Vous améliorerez ainsi facilement votre visibilité et obtiendrez plus de visites. Demandez à votre client de rechercher votre nom et indiquez-lui comment trouver et cliquer sur le bouton votre avis.

SEO local : Google My Business

Les avis de vos clients peuvent vraiment vous fournir un avantage considérable. Peu d’entreprises en disposent.

17. Avis sur les réseaux sociaux

Google My Business joue un rôle important pour votre visibilité, sur Google. Mais d’autres réseaux sociaux peuvent aussi vous apporter des visiteurs et clients potentiels. Pourquoi ne pas suggérer à vos clients d’aimer votre page puis d’y interagir en publiant un avis ?

Encore une fois, n’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées géographiques sur vos pages.

18. Annuaires régionaux

Une autre façon d’améliorer votre référencement local est de vous inscrire dans des annuaires régionaux. Il existe des annuaires nationaux, mais aussi des annuaires relatifs à votre région, votre ville, votre province ou département. S’y inscrire amènera directement des clients en recherche par mots-clés de services locaux.

Il est clair que très peu de gens utilisent ces annuaires. Mais Google voit que vous y êtes inscrit et renforce dès lors votre visibilité locale.

19. Montrez les avis sous vos liens naturels

Google vous permet d’afficher les votes que vous avez obtenus. Pour cela, insérez un code markup spécifique. Cela est facilement réalisé et fait ressortir votre site des pages de résultats. Afficher 5 étoiles marquera immédiatement la différence.

comment optimiser son referencement sur Google

20. Pages d’or

Avez-vous pensé à vous inscrire sur des sites comme celui des pages d’or (pages jaunes), Europage ou  Truvo. Les annuaires téléphoniques vous permettent d’ajouter, en plus de votre numéro de téléphone, votre adresse postale. Ceci améliorera votre géolocalisation.

Ceci dit, à moins de disposer d’un large budget publicitaire conséquent, je ne vous conseillerai que de vous inscrire dans des annuaires gratuits. Ou alors, dans des annuaires ne vous demandant qu’une infime participation, unique (quelques euros tout au plus).

21. Liens locaux

Les liens qui mènent vers votre site sont encore aujourd’hui le Grâle. Vos fournisseurs, clients et partenaires sont majoritairement locaux ? Pourquoi ne pas commencer par demander aux fournisseurs de votre région de créer un lien vers votre site ? Ils n’ont pas vraiment intérêt à refuser.

Généralement, je mets un lien vers les sites de mes clients. Pour les rendre encore plus percutants, je les mets dans des articles thématiques. Cela rend ces liens bien plus forts aux yeux de Google.

Alors, n’hésitez pas à demander à votre agence de référencement naturel pour qu’elle fasse un lien vers votre site. Et si elle a un blog, pourquoi ne pas lui demander de créer un article sur votre activité ? Cela ne vous coûte rien de lui demander et pourrait vous rapporter une popularité non négligeable.

Conclusion

Le jour est venu. Si vous avez réalisé la majorité de ces actions, voir toutes, vous n’avez plus qu’à attendre quelques semaines pour constater que votre référencement local s’améliore sensiblement. Vous en voulez plus ? Contactez votre consultant SEO, ou moi, en demandant un diagnostic et une séance gratuite pour découvrir comment accroître votre visibilité et ainsi obtenir plus de clients.

Vous voulez aller un peu plus loin ?

À côté de l’optimisation de votre taux de conversion, il est intéressant de faire parler de vous à l’extérieur de votre site. Instagram est de plus en plus populaire. Découvrez :

Source images : fr.depositphotos.com

Pourquoi est-il préférable d’avoir son propre site d’e-commerce ?

Devenir un indépendant ou freelance n’est pas une mince affaire. Aujourd’hui plus que jamais, il est possible partir de presque rien. A titre d’exemple, 2 créations d’entreprises sur 5 sont le fait de micro entrepreneurs. 

Pour ces derniers, généralement, le budget n’est pas conséquent si bien qu’ils préfèrent opter pour la vente en ligne. C’est à cet instant qu’une question se pose : vendre au-travers d’un marché virtuel type Amazon ou développer son propre site d’e-commerce ?

créer sa boutique en ligne

Améliorer son référencement naturel

Une chose est sûre. Aujourd’hui, n’importe quel entrepreneur sait qu’il est impossible de ne pas être présent sur internet. C’est pourquoi, vous avez un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et un site web.

Admettons que vous ayez fait le choix de passer par des marchés virtuels pour écouler vos produits.

A l’aide d’une combinaison savamment étudiée de techniques marketing, organiques ou payantes, vous travaillez à attirer du monde sur ces plateformes. Pour avoir une bonne visibilité, il est recommandé de publier sur Facebook au moins 1 fois par jour, de publier 2 fois sur Instagram et de réagir au moins à 5 tweets quotidiennement.

Pour que votre site web soit bien référencé par Google, vous avez eu recours aux services d’un référenceur professionnel doué des talents d’un rédacteur web. Peut-être tenez vous un blog où vous publiez une fois par semaine et insérez des liens vers la page d’achat de vos articles.
Vous l’avez compris, réaliser le référencement d’une boutique en ligne ne s’improvise pas.

C’est beaucoup d’efforts, de temps et d’argent pour envoyer du trafic vers la plateforme d’autres personnes.

En tant qu’homme d’affaire, votre objectif est de vendre vos produits et pour cela, de générer le maximum de trafic vers ces derniers. En choisissant de vendre en ligne sans intermédiaires, vous concentrez vos efforts sur une seule plateforme et générez plus de trafic vers cette dernière.

Garder la main mise sur son entreprise

Chaque marché virtuel a ses propres règles, des limitations nationales aux règlements en vigueur. Un produit peut très bien cesser d’y être commercialisé du jour au lendemain.

Si vous avez bâti votre empire sur Etsy et que la plateforme décide de fermer votre boutique virtuelle, que ferez-vous ?

Les personnes qui ont acheté vos produits par ce canal ne sont pas vos clients, ce sont ceux du site de vente. Vous ne disposez pas de moyen de les contacter, vos interactions avec elles sont limitées au maximum… Votre entreprise dépend fortement de la plateforme intermédiaire, et ça, c’est un vrai risque.

Augmenter ses revenus

A toutes les dépenses marketing nécessaires, il faut ajouter les commissions prélevés par chaque plateforme. Entre 5-10% de frais de traitement sont à additionner.

Ajoutez-y les frais de retrait ou de virement bancaire, le fait que vous ne possédez même pas votre boutique virtuelle, et vous comprendrez qu’économiquement, avoir votre propre de site de vente est la meilleure des options.

Pas complètement convaincu ? Relisez posément l’article.

Vous voulez aller plus loin pour lancer votre site ecommerce ? Découvrez :

Source images : fr.depositphotos.com

Comment référencer son site sur Google ?

Référencer un site est une excellente manière d’avoir du trafic de façon naturelle. L’avantage est que vous automatisez le trafic que vous avez sur votre site, et vous aurez systématiquement des visiteurs sans devoir payer d’autres plates-formes pour faire votre publicité. C’est une étape essentielle pour réussir dans le domaine du marketing digital.

Il existe des techniques bien précises pour se référencer sur Google, et cela se fait en deux étapes. La première étape est de travailler vos articles sur WordPress pour optimiser votre contenu et que Google vous fasse apparaître dans les premiers résultats de recherches. Ensuite, la deuxième étape est d’obtenir des backlinks chez des sites externes, ce qui vous fera gagner des points aux yeux de Google.

comment realiser le referencement de son site web sur Google ?

1 – Optimiser votre contenu

La première étape pour avoir un très bon référencement est de trouver les mots-clés appropriés. Pour cela, il est essentiel de trouver des mots-clés qui ont beaucoup de recherches mensuelles, mais parallèlement peu de concurrence. Comme sur tous les marchés, il est toujours plus facile de se positionner lorsqu’il y a beaucoup de demande et peu d’offre. La raison est que si vous vous positionnez sur un mot-clé qui ne possède pas beaucoup de volume de recherche, le potentiel de trafic que vous pouvez recevoir en retour sera faible. De même, si votre mot-clé a beaucoup de recherches mensuelles mais que la concurrence est très forte, il vous sera très difficile de vous positionner et de passer devant les grands concurrents qui sont déjà présents sur le marché depuis plusieurs années. Afin de trouver les meilleurs mots-clés, il existe de nombreux outils très efficaces (et gratuits), dont l’outil Google Adwords ainsi que l’outil Ubersuggest.

Il existe plusieurs manières d’optimiser votre contenu pour vous référencer sur Google. Tout d’abord, il est très conseillé d’avoir du contenu long. Et plus vos articles ont un nombre de mots importants, plus Google référencera vos articles. Et il n’y a pas de limite dans le nombre de mots de chaque article. Si vous êtes capable d’écrire des articles de 5000 mots, dans l’idéal sans bla-bla et avec du contenu très pratique et de qualité, n’hésitez pas à le faire. Idéalement, il faut faire au moins 1500 mots pour avoir un article de qualité pour Google.

Par ailleurs, quand vous avez décidé de votre mot-clé pour un nouvel article, idéalement avec beaucoup de recherches et peu de concurrence, vous devez le mentionner à de nombreuses reprises. Vous devez le mentionner dans le titre de votre article, dans l’URL, dans votre méta-description ainsi qu’à plusieurs reprises au sein de votre article. De cette manière, Google pourra identifier clairement sur quel mot-clé vous souhaitez-vous positionner et si vous avez un article de qualité, il vous référencera parmi les premiers résultats de recherche.

Concernant votre contenu, il est aussi conseillé d’intégrer de nombreux liens internes comme externes. Avoir des liens internes permet aux internautes de consulter plusieurs pages de votre site et cela diminue le taux de rebond, ce qui est un indicateur de qualité pour Google. Parallèlement, les liens externes permettent d’avoir plus de profondeur car ces liens externes apportent du contenu supplémentaire pour les lecteurs qui souhaitent approfondir. Et Google a tendance à favoriser et mieux référencer les articles qui ont plusieurs sources externes de qualité.

En outre, il est essentiel d’avoir du contenu bien structuré. Pour cela, il faut insérer des paragraphes, des sous-titres et des images afin de rendre votre compte le plus actif. Si vous écrivez des blocs de texte, personne ne sera tenté de lire votre contenu et le temps moyen de passer sur votre page sera relativement faible. Et Google vous sanctionnera au sein des résultats de recherche.

Enfin, pour votre site, il est très recommandé d’avoir un hébergement ainsi qu’un thème professionnel. Pour cela, privilégiez les formules payantes. Il est tout à fait possible d’avoir des hébergements professionnels à l’année pour quelques dizaines d’euros seulement. C’est le cas notamment de OVH sur lequel vous pouvez acheter votre nom de domaine et avoir un hébergement pour un an en quelques minutes et pour quelques euros. Concernant le thème, Google favorise les termes professionnels qui sont bien souvent des thèmes payants. Si vous utilisez voir WordPress, ce dernier vous permet d’installer le thème que vous souhaitez en faisant des suggestions. Il vous suffit de sélectionner le thème que vous préférez et qui correspond à votre thématique. WordPress est très pratique car vous pouvez prévisualiser tous les thèmes afin de voir s’ils correspondent bien à vos attentes une fois installé sur votre site.

Maintenant que vous avez optimisé votre SEO WordPress, vous avez fait une bonne partie du travail. Mais c’est encore loin d’être terminé !

Le cœur du référencement repose sur l’obtention des liens (« backlinks »), qui témoigne de la qualité de votre site. Toutefois, l’algorithme de Google est devenu plus strict depuis plusieurs années. Et il est impératif d’obtenir des liens de bonne qualité, grâce à des techniques bien précises. S’inscrire sur des annuaires ou sur des forums ne suffit plus, il est désormais nécessaire d’apporter de la valeur à des sites externes pour être mentionnés et ainsi avoir des liens d’excellente qualité. C’est ce que nous allons avoir dans la seconde partie.

2 – Les meilleures stratégies pour obtenir des backlinks

La première stratégie est probablement la plus efficace : la stratégie des liens morts. L’idée est de trouver des pages de liens sur une thématique qui est proche de la vôtre. L’exemple le plus concret sont les pages de liens utiles, qui comporte de nombreux liens, et bien souvent, certains ne sont plus à jour. Pour cela, vous pouvez taper sur Google « page de liens utiles sur le fitness » si vous avez un blog qui porte sur le fitness. Une fois que vous avez trouvé des pages, votre mission est de trouver des liens obsolètes. Pour cela, utilisez le plugin gratuit de Google Chrome qui s’appelle « Check my Links » et qui vous indique en l’espace de quelques secondes tous les liens morts présents au sein d’une page. Lorsque vous avez trouvé des liens morts, vous pouvez les indiquer au site en entrant en contact avec eux. Mentionnez dans votre mail les liens obsolètes, et présentez également votre site pour indiquer qu’il aurait sa place pour compléter la page de liens par lequel vous les avez trouvés. Comme vous les aider à mettre à jour leur contenu, beaucoup sont ravis de mentionner votre site, et cela fera un backlink de qualité pour votre site Internet. Concernant l’envoi du mail, il existe deux stratégies possibles. La première est d’envoyer un seul mail, où vous présentez directement tous les liens obsolètes sur la page que vous avez trouvés, et vous y mentionnez également, dès le premier mail, votre site pour qu’il soit potentiellement mentionné lorsque l’auteur du site que vous contactez mettra à jour sa page de liens utiles. La deuxième est d’envoyer un premier mail pour dire que vous avez trouvé du contenu qui n’est plus à jour, puis demander s’ils sont intéressés que vous leur envoyiez la liste des liens obsolètes. Très souvent, les sites que vous contactez vous répondront, et c’est au sein du deuxième mail que vous leur mentionnerez les liens obsolètes ainsi que le lien de votre site. De façon générale, la deuxième façon (celle en deux étapes) fonctionne mieux car cela permet d’établir un meilleur contact avec le site que vous contactez. Mais les deux fonctionnent très bien, à vous de faire des tests pour votre thématique et voir ce qui fonctionne le mieux !

Une autre stratégie est d’apporter du contenu de qualité pour d’autres sites ayant une thématique proche de la vôtre. Il n’est pas recommandé de contacter les concurrents, mais vous pouvez contacter avec des sites qui ont des sous thématiques communes. Par exemple, si vous avez un site sur le fitness et que vous avez trouvé un site entièrement consacré à la perte de poids, vous pouvez les contacter pour leur proposer du contenu sur la perte de poids grâce au fitness. Vous apportez du contenu de qualité et de manière bénévole à notre site et en échange, la majorité des sites vous autoriseront à intégrer un ou plusieurs liens de votre site que vous rédigez et qui sera publié sur leur site. C’est une autre technique « gagnant-gagnant » qui permet d’apporter de la valeur à tous les contributeurs. Pour cette technique, il est recommandé de bien vous mettre d’accord avec le site partenaire sur les conditions de publication de l’article. Cela va du nombre de mots aux nombres de liens que vous êtes autorisé à intégrer dans l’article. Mais une fois que vous êtes d’accord, vous pouvez commencer la rédaction du contenu. Bien entendu, ne faites aucun copier-coller dans le contenu que vous rédigez pour d’autres sites car ces derniers pourraient être sanctionnés par Google, et ce n’est pas du tout l’objectif.

Par ailleurs, il existe la technique des Top blogueurs. Cette technique consiste à rédiger une page listant tous les meilleurs blogueurs d’une thématique donnée. Sur cette page, vous listez tous les blogueurs que vous avez sélectionné au préalable, ainsi qu’une courte description pour leur profil et une image. L’idée est de mettre en valeur tous les blogueurs sur une thématique, et de leur partager votre page une fois que vous l’avez terminée. Comme beaucoup seront ravis de faire partie de votre TOP, un certain nombre seront heureux partager votre page et la mentionner sur votre site. Et cette mention vous voudra des backlinks de qualité au sein d’autres blogs sur lesquels vous n’auriez pas pu obtenir de lien d’une autre manière.

Une technique similaire est de rédiger une page sur l’avis des experts. L’idée est de trouver une question à laquelle il est simple de répondre, par exemple « Quelles sont les trois meilleurs astuces pour se sentir bien? » si vous avez un blog sur le bien-être. Vous posez cette question par mail à tous les blogueurs travaillant sur la même thématique en leur précisant que vous allez rédiger une page pour lister et synthétiser l’avis des experts. Un certain nombre de blogueurs vont vous répondre (vous pouvez relancer ceux qui ne vous ont pas répondu lors de votre premier mail), et une fois que vous avez regroupé toutes les réponses sur votre page, vous pouvez partager votre page finale avec tous les blogueurs qui ont répondu à la question. Beaucoup seront ravis de faire partie de votre page regroupant tous les avis des experts d’une thématique, et beaucoup le mentionneront sur leur site afin de partager cette mention avec leurs internautes.

Une autre technique très utilisée dans le milieu du référencement est la technique de l’infographie. Une infographie est une page très complète sur un thème précis, avec de nombreuses images et de nombreux schémas pour rendre la page la plus interactive possible. Et ce genre de page suscite beaucoup de partages et de nombreuses mentions. Lorsque vous avez rédigé l’infographie sur une thématique que vous avez choisie, partagez-là avec tous les blogueurs qui ont thématique commune. Et beaucoup souhaiteront la partager et la mentionner sur leur site sous forme de lien si votre infographie est de qualité. La raison est que le partage d’une infographie suscite toujours beaucoup de réactions de la part des internautes, par le côté interactif de la photographie. Et un site qui présente de nombreuses interactions et de nombreux commentaires plaît à Google. La raison est que Google favorise les sites qui présentent de nombreuses interactions entre les internautes et le blogueur.

En conclusion, se référencer sur Google essentiel si vous voulez avoir du trafic régulier, de qualité et de façon naturelle. Mais cela demande beaucoup de travail au préalable. Cela demande non seulement de travailler votre contenu en optimisant vos articles dans le but que Google puisse vous référencer. Parallèlement, cela demande également d’obtenir de nombreux liens sur des sites externes, dans l’idéal en apportant du contenu aux autres sites, afin que Google continue d’améliorer votre référencement. C’est ainsi que vous aurez beaucoup de visiteurs, et donc beaucoup de clients potentiels pour vendre vos produits et vos services. N’oublions pas que le référencement n’est en fait qu’une étape intermédiaire avant de pouvoir gagner de l’argent sur Internet.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment un introverti peut construire l’audience de son site web ?

Est-ce que vous êtes régulièrement concentré sur une tâche que vous appréciez ? Aimez-vous le calme et la solitude ?

Préférez-vous les conversations profondes et intimes plutôt que de discuter de tout et de rien en groupe ? Faites-vous le plein lorsque vous êtes seul ?

Si c’est le cas, il y a des chances que vous soyez introverti.

comment un introverti construit-il l'audience de son site internet

Soit vous êtes d’accord, soit vous êtes confus parce que vous pensiez que l’introversion était similaire à de la timidité.

Peut-être êtes-vous désespéré parce que cette introversion et timidité vous ont empêché d’augmenter le trafic de votre site web et de développer votre business.

Un introverti peut être timide, mais un extraverti également. Un introverti peut être confiant, social et une véritable source d’inspiration. Pour preuve, Barack Obama, Albert Einstein ou Mahatma Gandhi sont des introvertis.

Julien Prest explique tout ce qu’il faut savoir pour vivre en harmonie avec son soi introverti tout en étant sociable :
https://unmondepourlesintrovertis.fr/introverti/

L’introversion est bien différente de la timidité, qui est une peur du jugement social. Être introverti signifie simplement que vous avez le plus d’énergie dans un environnement plus calme.

Dès lors, comment capturer l’immense audience sur internet ? Comment toucher le cœur des visiteurs par le contenu d’un site web ?

Le mythe du « pauvre » introverti

On conseille souvent de se mettre en avant d’une manière ou l’autre. Mais un introverti a tendance à se méfier lorsqu’il s’expose.

Dans la culture européenne, plutôt extravertie, au contraire de l’asiatique, cela pose parfois problème. La prudence est souvent vue comme un manque d’audace pour conquérir un public.

Mais c’est faux. N’oubliez pas qu’il existe plusieurs solutions pour accomplir une même chose. Ce qui est important de savoir, c’est ce qui fonctionne le mieux pour vous.

En réalité, la qualité d’un tempérament calme est un avantage pour acquérir une forte confiance et crédibilité. Voici 5 façons de bâtir une audience solide et fidèle à votre site web.

1. Lisez, soyez studieux

Vous préférez souvent passer une nuit à lire un bon bouquin plutôt que de sortir en boîte. Et lorsque vous découvrez un sujet qui vous intéresse, vous pouvez passer des heures à l’approfondir.

Maintenant, vous connaissez la critique :
On apprend par la mise en pratique, pas en restant le nez plongé dans des livres.

Oui, on apprend énormément par l’action. Mais il serait idiot de ne pas tirer avantage de bouquins dont le but est éducatif.

Ce qui est marrant, c’est que les personnes qui émettent ces critiques n’ont généralement pas la patience de lire en premier.

Posez la question à toute personne reconnue comme une autorité dans son domaine, elle vous dira la vérité :
Vous devez créer votre expertise.

Et cela implique habituellement de lire beaucoup. Cela demande de la lecture, mais aussi de la recherche et une véritable obsession envers tout ce qui est en rapport avec votre spécialité. Il est aussi nécessaire d’élargir votre champ d’expertise pour approfondir vos connaissances et élargir votre réseau.

La crédibilité se renforce lorsque vous soutenez vos écrits avec les connaissances dont vos audiences ont besoin.

Plus vous connaissez de choses relatives à votre expertise, plus votre image sera forte. Vous serez considéré comme une véritable autorité dans votre domaine d’activité.

2. Écoutez et soyez calme

Nous les introvertis, nous préférons écouter plutôt que parler. Mais lorsque nous parlons, cela signifie que nous avons quelque chose d’intéressant à dire.

Et dans ce monde toujours plus bruyant où il est de plus en plus difficile de maintenir l’attention, les personnes qui écoutent vraiment sont de plus en plus recherchées. Le problème, c’est que la plupart des gens n’écoutent pas réellement. Ils attendent leur tour pour parler d’eux même.

C’est la même chose sur les sites internet. Trop de blogueurs et rédacteurs web sont concentrés sur eux même plutôt que de s’adresser à leur audience.

Comment croire un rédacteur autocentré ? Ne croyez-vous pas plus volontiers une personne qui vous écoute, qui répond à vos questions, puis qui vous offre ensuite des solutions ?

Avec l’écoute, vous comprenez l’état d’esprit et les besoins de votre audience. Lorsque vous l’avez compris, vous lui apportez des solutions sur mesure, répondant précisément à leur problème.

On écoute en ligne comme on le fait dans la vraie vie. Observez ce qui se dit sur différents sites web à propos de votre sujet. Ce peut être sur Facebook, sur des forums spécialisés, sur des blogs ou encore, sur des sites d’autres entreprises.

Écouter attentivement prend du temps et demande de la patience. Faites-le et votre audience tendra l’oreille.

Mais si vous n’avez rien d’intéressant à raconter, ne dites rien. Le web est déjà bien assez encombré ainsi.

3. Soyez sérieux

Lorsque nous nous concentrons sur quelque chose d’important à nos yeux, nous les introvertis, pouvons y consacrer beaucoup de temps.

Des amis plus en recherche de sensation pourraient même vous dire que vous êtes trop sérieux, que vous devriez vous amuser un peu plus.

Être vu comme ‘trop sérieux’ peut être vu comme ‘rabat-joie’. Or, on peut définir ‘être sérieux’ par :
être sincère, crédible et réfléchi.

Et pour le contenu de votre site internet, si vous voulez gagner le cœur de vos lecteurs et paraître crédible, vous devez être sérieux.

Être sérieux, c’est montrer un réel intérêt pour améliorer la vie ou le business de vos lecteurs. C’est être constant dans vos écrits et vous relever de toute chute. Être sérieux sur internet, c’est parfois esquiver des moments de plaisir pour terminer un produit et tenir ses promesses. C’est s’engager envers ses lecteurs et donner vie à ses idées.

La crédibilité est précieuse et ne s’acquiert pas en 2 coups de cuillère à pot. Il faut travailler dur pour l’obtenir. Et si vous gagnez et conservez cette confiance, vous devez vous montrer comme une personne sur laquelle on peut compter.

Les internautes comptent sur vous pour être sérieux.

4. Montrez-vous sensible

Si vous réfléchissez beaucoup sur vos expériences et sentiments, vous êtes généralement considéré comme sensible. Si commencez à discuter d’un sujet qui vous passionne, vous pouvez vous surprendre à vous exprimer avec une véritable émotion. Ou vous êtes parfois ému par un simple film que vous regardez sur le petit écran.

Bien entendu, les ‘je sais tout’ diront qu’être trop émotif, c’est être fragile. Ce n’est pas ce que recherchent vos lecteurs.

Mais vous savez quoi ? Les ‘je sais tout’ n’inspirent pas confiance. Ils paraissent irréalistes et sont peu inspirants.

Les lecteurs aiment lire de vraies personnes, avec un cœur et qui partagent leurs émotions.

Ils aiment les personnes sensibles et empathiques. Quelqu’un qui les comprend. Quelqu’un d’aussi vulnérable qu’eux-mêmes.

Les lecteurs apprécient celui qui les inspire avec passion. Ils aiment lire avec les larmes aux yeux et apprécient ce qui les motive à se bouger le cul.

Pour partager de grandes passions, vous devez les vivre. Et les grandes passions vivent au travers d’émotions intenses.

Les lecteurs aiment la sincérité. Ils veulent la vérité. Il est bien plus intéressant de susciter de fortes émotions plutôt que de parler de choses anodines.

5. Restez seul quand vous le souhaitez

Le véritable test du caractère d’un Homme, c’est ce qu’il fait quand personne ne le regarde.
– John Wooden

Pour un introverti, la solitude est une source d’énergie vitale. Mais elle est aussi essentielle pour la qualité de votre travail.

Éviter notre monde bruyant, c’est une belle pause durant laquelle vous pouvez penser clairement, calmement, en profondeur et avec créativité. Mais la solitude vous offre encore bien plus.

Lorsque vous êtes seul, vous êtes vous-même.

Seul, vous ne devez performer devant personne d’autre. Libre de toute influence et pression d’autrui, vos pensées et options sont les plus authentiques. Se faire considérer comme une personne digne de confiance repose sur votre habilité à être authentique envers vous-même et votre audience sur le web.

Oui, il est important d’écouter ce dont ont besoin vos lecteurs. Mais lorsque vous vous asseyez derrière votre ordinateur, vous devez prendre position. Vous devez exprimer votre opinion.

Cela signifie que vous devez vous connaître suffisamment pour savoir ce que vous représentez.

En fin de compte, si vous voulez avoir une relation forte avec votre audience, vous devez d’abord vous connaître et avoir confiance en vous.

La solitude est une clé pour accéder à votre moi profond. Ne laissez personne vous en écarter.

Le monde a besoin de calme

Mahatma Gandhi a dit un jour : (ma traduction)
Vous pouvez faire changer le monde de façon douce.

C’est un rappel qu’il n’existe pas de façon standard pour devenir une personne respectée et crédible.

Vous battre pour la gloire d’autres entrepreneurs est injuste envers vous-même. Le monde a besoin, plus que jamais, de calme, sensibilité, rêve, réflexion et douceur. Parce que si nous étions tous identiques, nous n’aurions pas besoin l’un de l’autre.

Au début, probablement que seule une poignée de personnes apprécieront ce que vous offrez. Mais poursuivez, dans le calme et comme vous le sentez le mieux, la construction de votre crédibilité. Votre public grandit de façon certaine et durable.

À vous de jouer maintenant, allez-y, le monde est à vous.

Je suis probablement aussi introverti que vous. Si vous voulez être accompagné pour renforcer votre référencement sur le web, demandez votre diagnostic. Nous analyserons votre site web, votre situation et vos objectifs. Je pourrai alors vous faire une offre sur mesure.

Ces articles vous intéresseront probablement

Le web peut être utilisé comme un outil commercial qui fait des merveilles. Et c’est encore plus le cas pour les introvertis.

Source images : fr.depositphotos.com

Vendre sur Instagram : les astuces à appliquer

Vous vendez des articles sur Internet ? Instagram, qui développe sans cesse de nouvelles fonctionnalités, est un outil puissant au service de votre site e-commerce. Axé sur le visuel et l’interaction, il vous permet de mettre en scène vos produits à travers des photos et des vidéos pour attirer un maximum de clients. D’ailleurs, les contenus peuvent rester de manière permanente sur votre compte ou, y figurer de façon temporaire grâce aux stories.

Instagram est également un excellent système pour renforcer le référencement de votre boutique en ligne. À côté de faire de la publicité avec Adwords ou vendre sur Facebook, Il appuie votre visibilité et renforce votre crédibilité.

Instagram est idéale si vous êtes dans le cosmétique, le bien-être ou la décoration. Mais tous les secteurs peuvent se prêter au jeu. Découvrez comment vendre plus sur la plateforme.

vendre sur instagram

1. Proposez du contenu varié et de qualité

A l’origine, Instagram réunissait les photographes amateurs et professionnels et si, aujourd’hui, il est beaucoup plus généraliste, l’esprit initial de la plateforme n’a pas vraiment changé. Les belles images un brin artistiques y sont toujours appréciées et la barre est haute. Pour vous faire remarquer, vous devez impérativement proposer de belles photos, c’est-à-dire, des photos nettes, lumineuses et bien cadrées.

Proposez également du contenu varié. Vous pouvez par exemple prendre votre produit en photo sous différents angles, le mettre en scène dans divers espaces ou, tantôt, prendre en photo des individus utilisant vos produits. Cependant, vous n’êtes pas tenu de vous limiter à vos produits, les éléments de la nature ou les événements auxquels votre marque assiste pouvant aussi intéresser vos followers.

Pensez à accompagner chaque photo et vidéo que vous publiez d’une légende. Bien qu’Instagram se concentre sur le visuel, le texte a aussi toute son importance et c’est ce qui pousse véritablement un potentiel acheteur à l’action. Si vous êtes en panne d’inspiration, des idées de légende de photo pour toutes les occasions sont disponibles sur le net. Les ingrédients pour une légende Instagram efficace sont un ton naturel, des termes compréhensibles pour tous, des phrases engageantes qui impliquent les utilisateurs et la présence d’emojis. Très appréciés, ces petits émoticônes donnent de la vie et un peu de chaleur à votre communication en ligne.

2. Soyez visible de vos futurs clients

Avoir du contenu esthétique, pertinent et diversifié est une première étape indispensable pour vendre sur Instagram. La deuxième étape essentielle consiste ensuite à rendre votre compte visible afin d’attirer à vous des prospects qualifiés.

Pour cela, commencez par écrire une bio (une description) Instagram complète. Inscrivez le nom de votre marque dans la section « Nom » pour qu’il s’affiche en gras sur votre profil. Puis décrivez votre entreprise en tirant avantage des 150 caractères que vous offre le réseau social. N’oubliez pas d’y injecter quelques mots-clés que vos clients seraient susceptibles de rechercher dans la barre de recherche.

Pour que vos publications soient visibles, accompagnez-les de hashtags. Vous en avez droit à 30, ce qui vous permet d’utiliser à la fois des hasthags généraux, très utilisés, et des hashtags moins prisés mais beaucoup plus spécifiques.

Enfin, ayez recours à la géolocalisation si elle est utile à votre business. C’est le cas notamment si vous livrez dans une zone en particulier, si vous détenez un local physique, si vous participez à un salon professionnel, si vous ouvrez une boutique éphémère ou si vos produits sont revendus dans plusieurs endroits.

Ces techniques contribuent toutes à propager vos photos et vidéos mais pour que cela continue, vous devez avant tout être actif. Postez souvent et likez et commentez les publications des autres utilisateurs.

3. Utilisez des appels à l’action

Instagram vous permet d’inciter les clients potentiels à l’achat. L’espace texte à votre disposition est formidable pour engager une discussion avec vos followers et les convaincre d’acheter vos produits. Vous pouvez même y rédiger un mini article de blog comportant des arguments clés, où vous expliquez les avantages et les bénéfices apportés par vos produits et services. N’oubliez donc pas d’inclure dans vos légendes, des phrases d’appel à l’action, qu’elles soient directes ou un peu plus subtiles.

Instagram a également créé un espace boutique et le bouton « acheter » qui va avec. La photo contenant votre produit s’affiche alors avec un icône représentant un panier. En appuyant sur l’image, le prospect peut voir le nom du produit et son prix ainsi que la promotion si vous en proposez une. En cliquant dessus, il peut être redirigé vers votre site e-commerce et terminer l’achat.

Dans les stories, ces contenus plein écran qui ne durent que 24 heures, vous avez également la possibilité d’orienter les utilisateurs vers votre boutique en ligne grâce à la fonction « swipe up » ou « faites glisser ». Elle n’est cependant accessible qu’à partir de 10.000 abonnés ou si votre compte bénéficie d’un badge Vérifié. En attendant, vous pouvez toujours faire figurer le lien de votre domaine dans votre bio Instagram et encourager vos followers à cliquer dessus pour trouver des produits ou des informations.

Source images : fr.depositphotos.com

Apprenez les clés d’un référencement naturel gagnant

Apprendre à optimiser le référencement de site web peut prendre des années. En 2001, j’ai fait mes premiers pas en SEO puis ai ajouté d’autres cordes à mon arc, comme le référencement publicitaire sur Google. Il n’existait alors pas de formation SEO et c’est par un nombre invraisemblable d’expériences, d’essais-erreurs, que l’on apprenait et progressait.

Aujourd’hui, les formation référencement naturel foisonnent. Certaines demandent une présence dans les locaux d’une agence webmarketing. D’autres vous permettent d’acquérir de bonnes connaissances depuis votre bureau. Certaines sont assez complètes, d’autres, plus thématiques, présentant des aspects techniques comme le black hat SEO, l’algorithme Google ou des pénalités comme Google Panda ou Google Penguin.

Si vous souhaitez un coaching sur mesure pour faire de votre site une véritable extension commerciale, contactez-moi pour un diagnostic.

Les astuces exposées dans ce petit guide du référencement sont prioritaires pour votre optimisation SEO.

Les bases à apprendre pour optimiser son référencement

Le référencement naturel est également appelé SEO, abréviation de Search Engine Optimization. Google évalue plus de 200 critères pour juger de comment référencer un site, comment le classer dans ses résultats. Un tableau périodique, similaire à celui des éléments en chimie, a été réalisé par le site Search engine land.

tableau periodique SEO

Il reprend 2 grandes catégories :

Référencement de chaque page (interne à votre site)

  • Contenu éditorial : rédigez-vous du contenu qualitatif, avez-vous effectué la recherche de mots utilisés par votre clientèle, utilisez-vous le vocabulaire par lequel vous voulez que l’on vous trouve …
  • Structuration de votre contenu web, en HTLM : votre thématique principale se retrouve-t-elle dans votre balise Title, la balise meta description donne-t-elle envie de cliquer pour en savoir plus, vos sous-titres sont-ils pertinents …
  • Architecture web : vos pages sont-elles facilement parcourues par les principaux moteurs de recherche (crawl), la duplication de contenu est-elle bien gérée, vos pages sont-elles rapidement téléchargées …

Link building externe à votre page

  • Liens entrants vers votre site : les sites faisant un lien vers le vôtre sont-ils appréciés des moteurs, les liens pointant vers vous comportent-ils les mots pour lesquels vous voulez vous positionner, y a-t-il beaucoup de liens qui mènent à votre site …
  • Crédibilité : paraissez-vous être une autorité de confiance à l’extérieur, votre site est-il en place depuis 2 mois ou depuis 7 ans, les auteurs s’exprimant sur votre site sont-ils identifiés …
  • Social : est-ce que des personnes connues partagent votre contenu sur les réseaux sociaux, votre content marketing est-il partagé de nombreuses fois sur Facebook, Linkedin, Instagram.

Ce tableau reprend les bases sur lesquels porter son attention pour obtenir le meilleur référencement SEO. Si vous voulez vous former au SEO en Belgique, des ateliers de différents niveaux sont proposés. Un consultant SEO, donne des formations sur les fondamentaux, mais aussi sur des techniques avancées comme le negative SEO, l’analyse de logs ou la mise en place d’une bonne stratégie digitale.

Dans ce tableau, un élément essentiel est manquant : le maillage interne à un site. Il permet de renforcer la popularité de vos pages, sans recourir à des backlinks externes. Votre netlinking interne, vous en êtes entièrement maître. Alors, utilisez-le pour optimiser votre référencement web de façon chirurgicale.

Recherche des bons mots, essentielle pour votre référencement naturel

La recherche des mots-clés est la première étape de toute campagne SEO. C’est d’ailleurs aussi le cas pour le référencement payant avec Adwords ou Bing. Mais c’est aussi l’une des étapes les plus bâclées par le référenceur débutant.

Si vous voulez thématiser votre contenu, comment trouveriez-vous des idées de mots-clés ? Plus important, comment trouverez-vous les meilleurs mots-clés pour maximiser vos chances d’apparaître en première position sur Google ?

Je commence systématiquement mes prestations par un audit SEO. Celui-ci comprend l’étude d’expressions pour savoir lesquelles intégrer dans une stratégie de référencement naturel SEO.

 Voici les 3 étapes qui composent cette démarche :

1. Questions pour mon client

Avant de réaliser un audit de référencement, je propose un questionnaire préalable. Celui-ci me permet de mieux comprendre mon client et son activité :

  • Quelle est sa stratégie marketing ?
  • Quelle est sa cible marketing ? Ou plutôt, qui est son client idéal ?
  • Comment évolue son marché ?
  • Quelle est sa concurrence ?
  • Comment communique-t-il sur le web ?
  • Quels sont ses principaux mots-clés ? Ceci me permet de ne pas partir d’une page blanche pour la recherche de mots-clés. Mais surtout, cela met en évidence des mots-clés qui sont jugés particulièrement importants par mon client.

Je dois comprendre ce que veut dire mon client, mais je dois aussi me mettre à la place de ses clients. Car c’est bien aux clients finaux que l’on veut s’adresser.

Il est essentiel de savoir les questions que se posent les clients pour leur répondre et ainsi, les attirer sur son site. Par exemple, Frédéric Jutant a eu l’excellente idée de créer un glossaire du SEO par lequel il attire le public qu’il veut sensibiliser.

2. Étude de mots-clés

C’est un peu comme une étude de marché pour comprendre quel vocabulaire utiliser en priorité pour attirer des clients.

J’élargis fortement la liste de mots-clés que m’a donnée mon client. Je réfléchis en me mettant à la place de ses clients cibles et réfléchis en termes de solution recherchée, de bénéfices souhaités, de problèmes rencontrés. À partir de là, j’utilise un outil (SEMRush) pour trouver encore plus d’expressions. Ainsi, nous avons plusieurs centaines de mots-clés pour lesquels différentes informations seront recueillies.

  • Fréquence de recherche mensuelle
  • Pourcentage de difficulté de se rendre visible sur le mot-clé (évaluation SEMRush)
  • Nombre de résultats concurrentiels affichés par Google
  • Concurrence Adwords
  • Position actuelle du site (s’il existe déjà)

Ces éléments sont mis dans une équation, pour réaliser un premier classement.

3. Conception de mind map

Je termine toujours mes audits SEO par dessiner un mind-map. Celui-ci permet de mieux conceptualiser quoi rédiger, et comment agencer les futurs contenus entre eux, comment les relier.

mind map SEO huile moteur

Au centre du mind map, je mets des expressions essentielles pour l’activité de mon client. Peu importe si elles connaissent une forte concurrence.

Vous voyez une multitude de « nuages ». Chacun représente une page spécifique à créer ou optimiser. Leur thème principal est le mot-clé qui y est indiqué.

Pour la page qui se trouvera au centre par exemple, le thème est « huile moteur ». Dans son contenu, il sera fait référence aux 4 pages filles : Shell lubrifiant, liquide de refroidissement, huile hydraulique et huile moteur 5w30. Des liens sont créés de façon précise entre ces contenus pour solidifier leur référencement web.

Consultant SEO bénéficiant de la certification Google Partner, je peux vous accompagner pour l’optimisation de votre site. Contactez-moi pour un diagnostic sans engagement.

Bien référencer son site ne s’improvise pas

Vous l’avez compris, il n’est pas obligatoire de faire appel à une agence de référencement naturel. Mais un expert SEO vous permettra d’apporter plus de rigueur dans votre optimisation.

Vous avez pu apprendre dans cet article comment améliorer son référencement. Si vous êtes étudiant et cherchez vers quel domaine vous diriger, découvrez pourquoi faire une école de marketing digital.