Sélectionner une page

Tampon encreur : cinq raisons d’acquérir cet accessoire pour votre entreprise

L’efficacité d’une entreprise dépend en grande partie des outils et accessoires pratiques qu’elle acquiert. Ces éléments lui permettent de gagner du temps sur l’exécution de certaines tâches et d’être plus productive. Parmi eux, il y a le tampon encreur. Même si, comparé aux autres fournitures de bureau, il ne paye pas de mine, cet accessoire se révèle essentiel au travail bureautique. Pour comprendre la nécessité d’en posséder un, nous vous proposons de découvrir cinq avantages qu’apporte un tampon encreur à votre entreprise.

Un accessoire pratique pour mieux gérer les documents en entreprise

Chaque jour, l’entreprise reçoit et exploite de nombreux documents très importants. Pour faciliter leur traitement, ces papiers doivent être classés et organisés selon des mentions précises. Toutefois, ce n’est pas un travail facile, surtout quand vous avez des dizaines, voire des centaines de documents sous la main.

L’utilisation d’un tampon encreur rend les choses plus faciles. Un simple geste de la main suffit pour marquer un document et passer à un autre. Par exemple, les tampons avec les formules « Payé », « Confidentiel », « Validé » ou « Urgent » facilitent le tri des documents. Ils permettent de transmettre un message clair et précis pour que les autres services puissent traiter le document comme il faut.

Un moyen de certification et d’authentification des documents

Les documents d’entreprise font souvent l’objet de falsification et de modifications frauduleuses. Pour éviter que de telles choses ne se produisent, la seule solution est d’utiliser un tampon encreur. Il souligne la valeur du document et lui permet d’être authentifié et certifié. De cette façon, tous ceux qui le recevront n’auront pas à remettre en cause sa validité.

Le tampon encreur est souvent demandé dans les services de comptabilité. Il aide à authentifier les documents comptables, factures et devis. Dans les relations clients-fournisseurs, il permet d’identifier les parties qui signent le document. La marque laissée par le tampon montrera que la société approuve les termes du contrat.

Un support de communication stratégique et éloquent

Les entreprises utilisent souvent les objets publicitaires pour se faire connaître, même si ceux-ci sont en voie de disparition. Ils permettent d’atteindre une certaine cible et de l’attirer vers les produits et services proposés. Le tampon encreur remplit très bien ce rôle. L’empreinte peut véhiculer des informations intéressantes au sujet de l’entreprise. Elle est discrète, originale et surtout convaincante.

Les tampons encreurs peuvent être personnalisés selon votre goût et vos besoins. À titre illustratif, vous pouvez y ajouter le logo de l’entreprise de sorte à graver votre image dans l’esprit des clients. Il est également possible d’y graver le slogan de l’entreprise. Cela permet de faire la promotion de vos valeurs et de votre culture d’entreprise. Ainsi, tout en proposant aux clients et partenaires d’authentifier leurs documents, vous attirerez l’attention sur votre marque.

Un gain de temps considérable

L’intérêt principal à posséder un tampon encreur réside dans le fait qu’il vous fait gagner du temps. En effet, si vous avez l’habitude de traiter des documents, vous êtes souvent obligés de répéter plusieurs fois les mêmes marques. Ce travail peut très vite devenir fastidieux s’il est exécuté à la main.

Grâce à un tampon encreur, vous pourrez répéter les mêmes informations sur plusieurs supports en un rien de temps. Votre travail sera considérablement simplifié et pourrait même devenir agréable ! Le tampon vous aidera à dater des documents, transmettre vos coordonnées ou ajouter des informations spécifiques à plusieurs reprises. Il vous suffit d’en personnaliser l’empreinte.

Un accessoire pratique facile à emporter avec vous

Aujourd’hui, on trouve plusieurs types de tampons encreurs. Le tampon encreur de poche est sans doute l’un des plus intéressants. Discret et compact, il vous suit dans vos déplacements et vous permet d’authentifier vos documents, même hors de votre entreprise. Par conséquent, si vous êtes un chef d’entreprise qui a l’habitude de se déplacer, cet accessoire est votre parfait allié.

D’autre part, les tampons de poche sont recommandés pour les entreprises qui emploient des commerciaux. Elles amélioreront leur efficacité et leur permettront de gagner du temps. L’autre avantage, c’est que ce tampon peut contribuer à répandre l’image de l’entreprise et sa renommée auprès des clients, des partenaires ou simplement du grand public. N’hésitez donc pas à en commander.

Le choix du tampon encreur n’est pas à prendre à la légère

Après avoir découvert les atouts du tampon encreur, vous êtes certainement enthousiaste à l’idée de vous en procurer un pour votre entreprise. C’est un excellent choix. Seulement, il est tout aussi important de choisir un tampon encreur qui convient réellement à vos besoins. Pour cela, vous devez vous demander quelles doivent être la taille du tampon et sa forme. La couleur du tampon est également un critère essentiel : il faut qu’elle permette de mettre en évidence votre logo.

Pour finir, vous devez également considérer les options de personnalisation. Avoir un tampon personnalisé vous permettra de laisser des messages stratégiques qui contribuent à la communication de votre entreprise. À ce sujet, nous vous recommandons de vous rapprocher d’un fabricant agréé.

Marketing par l’objet : peut-on encore être original ?

Le marketing par l’objet désigne l’usage de divers objets comme supports publicitaires à des fins promotionnelles. Cette forme de communication se pratique généralement de manière ponctuelle, lors d’un évènement ou d’une animation. Distribution de cadeaux publicitaires et de goodies sont de mise pour attirer tous les regards vers une enseigne et les entreprises misent sur l’originalité pour que l’action porte ses fruits.

De nos jours, de nombreuses enseignes ont abandonné cette pratique, pensant que l’on ne peut plus apporter cette originalité. D’autres continuent, en étant convaincus du contraire. Qu’en est-il réellement ? Peut-on toujours être original en pratiquant le marketing par l’objet ?

Les objets publicitaires préférés des Français : le succès du tote bag

Comme son nom l’indique, le marketing par l’objet est une stratégie marketing qui repose principalement sur les objets publicitaires. Il s’agit d’un article personnalisé, distribué gratuitement dans le but d’acquérir de nouveaux clients et de fidéliser ceux qui se sont déjà. Originalité et personnalisation sont deux mots qui vont parfaitement ensemble. Là où l’on peut apporter de la créativité, l’originalité est toujours possible. L’originalité est un concept impérissable qui n’a de limites que ceux de notre imagination. Avant d’aller plus loin, découvrez les 3 objets publicitaires les plus appréciés en France.

Le tote bag personnalisé

Le tote bag est un objet particulièrement apprécié par les marketeurs. En effet, c’est un objet du quotidien qui peut être utilisé par tout le monde, homme comme femme, et qui s’avère être réellement utile. De plus, c’est un type de sac qui est très étendu et généralement grand, ce qui est parfait pour inscrire le message que l’entreprise veut faire passer. Slogan, logo, image, motifs, le tote bag offre diverses possibilités.

Le potentiel et l’originalité des totes bags personnalisés en fait l’un des objets publicitaires les plus plébiscités de nos jours par de nombreuses entreprises. De plus, il permet d’afficher des valeurs écologiques, en incitant à l’utilisation de sacs réutilisables, plutôt que l’usage de sacs plastiques.

Le stylo personnalisable

Indémodable, ce support publicitaire est très utile au quotidien et propose désormais des versions écologiques et originales. Vous pouvez en faire bon usage pour afficher votre logo et votre slogan.

La clé USB personnalisée

Les objets technologiques et liés au numérique sont très prisés en France et la clé USB est un outil grandement utilisé au quotidien. Le top 10 est complété par : les lunettes de soleil personnalisées, la bouteille isotherme publicitaire, le mug personnalisé, le bloc-notes à l’effigie de l’entreprise, le t-shirt/polo publicitaire, le maillot de sport publicitaire et le porte-clé personnalisé.

objet publicitaire tote bag personnalisé

Le retour en force du marketing par l’objet

Nombreux sont ceux qui ne croyaient plus aux apports du marketing par l’objet. La montée en puissance du marketing digital a également laissé penser que ce genre de pratique appartenait désormais au passé. Il n’en est rien, cette pratique se marie très bien aux nouveaux standards.

Force est de constater que les objets publicitaires ont toujours la cote. À l’approche des fêtes de fin d’année, de plus en plus d’entreprises se sont remises à communiquer à travers ces objets personnalisés. Je ne vous apprends rien en soulignant que les calendriers de l’avent, plaids, écharpes, pulls, mugs et nouveaux agendas font fureur en cette période de l’année. Tout marketeur qui se respecte doit déjà élaborer sa stratégie pour profiter des fêtes qui se profilent afin de marquer le coup à travers une campagne de marketing par l’objet.

Pour mieux impacter, je vous recommande les objets écoresponsables. Selon une étude, plus de 85 % des français apprécient les objets publicitaires éthiques et respectueux de l’environnement. Cela ne veut pas dire que vous devez systématiquement offrir un objet en bambou ou un outil biodégradable. Les totes bags, par exemple sont écoresponsables dans la mesure où ils limitent l’usage de sacs en plastique et prônent la réutilisation des objets.

Les avantages du marketing par l’objet

Une stratégie marketing par l’objet a pour but de promouvoir une entreprise, ses produits et son service. Elle permet de toucher autrement ses clients et de nouvelles personnes à travers une image plus sympathique. Les principaux avantages du marketing par l’objet sont les suivants.

Une visibilité accrue

Les objets publicitaires améliorent la visibilité d’une entreprise. Les bénéficiaires des cadeaux personnalisés deviennent en quelque sorte les ambassadeurs de votre entreprise et vous aide indirectement à la faire connaitre davantage. C’est pour cette raison que les collaborateurs doivent également bénéficier de ces objets.

Une communication positive

La distribution de goodies permet à l’entreprise de se détacher de l’image d’une entité motivée uniquement par le profit. Offrir un cadeau est le signe d’une attention particulière, d’un contact plus ou moins affectif. Les clients se sentent alors valorisés et sont plus attachés à la marque et à l’entreprise. Tout ce qu’il faut pour les fidéliser efficacement.

Promouvoir un produit ou un service

Les goodies peuvent également servir pour informer le grand public des nouveautés de l’entreprise. Qu’il s’agisse d’un nouveau produit ou d’un nouveau service, le marketing par objet peut être un canal d’information intrigant et très efficace.

Rehausser l’image de marque

Les cadeaux d’entreprise, notamment les cadeaux haut de gamme représentent un excellent moyen de rehausser l’image de marque de l’entreprise. Offerts aux clients VIP, aux cadres et aux personnes d’influence, ils bonifient l’image du bien offert et intrigue les observateurs.

marketing par l'objet t shirt personnalisé

Comment mettre en place une campagne d’objets publicitaires originale et efficace ?

Si bon nombre de marketeurs pensent que cette pratique est désuète et peu efficace, c’est surtout parce qu’elle est de plus en plus mal utilisée, mal exploitée. Pour que cette pratique soit une réussite commerciale, voici les étapes à suivre.

Se fixer des objectifs clairs

Il doit être rédigé officiellement ou presque, sur un document qui servira de guide pour tous les collaborateurs concernés. Pour plus d’efficacité, l’objectif doit reposer sur la méthode SMART, c’est-à-dire être spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel.

Mieux connaitre son buyer persona

Vous devez analyser le comportement, les habitudes et les attentes de votre buyer persona. Regroupez les informations comme la tranche d’âge, le lieu de résidence, le type de travail, les convictions, les centres d’intérêts, etc.

Choisir l’objet publicitaire

En vous basant sur les caractéristiques de votre cible, trouvez l’objet qui lui plaira. Gardez un œil sur la liste des objets publicitaires préférés des français. L’objet doit être compatible avec son style de vie et dans l’idéal, lui être utile au quotidien.

Trouver un prestataire spécialisé

Prenez le temps de comparer plusieurs offres auprès de prestataires différents. Ne restez pas dans votre bulle, étudiez également ce que propose vos concurrents. Pour plus d’efficacité, vous devez proposer des objets de meilleure qualité et par-dessus tout, quelque chose d’original. Trouvez le prestataire qui saura mettre en valeur votre marque et répondre à vos attentes.

Lancez-vous !

Il est temps de planifier la distribution de vos objets marketing. À vous de décider si vous allez le faire à travers une animation dans vos locaux, sur la place publique, en visitant vos meilleurs clients ou prospects, ou bien dans le cadre d’un évènement professionnel.

Suivre vos performances

Cette étape est trop souvent négligée, voire oubliée. Il est essentiel de suivre vos résultats, d’avoir des retours et de mesurer l’impact de votre campagne. Cela vous permettra d’apporter des actions correctrices et d’améliorer votre approche à l’avenir.

Comment utliser Facebook Ads pour en tirer un réel profit ?

Outil de communication absolument incontournable, Facebook Ads est d’une efficacité hors du commun. En réalité, cette plateforme offre aux annonceurs, la possibilité d’atteindre une très large cible de prospects. Il faut dire que Facebook cumule près de 3 milliards d’abonnés qui se connectent quotidiennement. En plus de ce vaste marché potentiel, Facebook Ads permet un ciblage optimal de vos prospects. Ainsi, cibler les internautes selon leur zone géographique, âge, sexe ou encore leurs habitudes d’achat est désormais envisageable.

Vous conviendrez certainement que cela contribuera à accroître votre visibilité auprès des internautes. Si la plateforme est considérée comme une véritable perle technologique, c’est également parce qu’elle présente de nombreux autres atouts. Cependant, comment faut-il utiliser Facebook Ads afin de bénéficier réellement de ces nombreux avantages ? Découvrez-le ici.

comment utiliser facebook ads pour un profit maximum ?

Bien définir son objectif de campagne publicitaire

Si le rôle traditionnel d’une campagne publicitaire est de susciter l’acte d’achat, ce n’est toutefois pas son unique but. En effet, diffuser une annonce commerciale dans l’univers du digital poursuit plusieurs objectifs. Vous pouvez ainsi rechercher à accroître le nombre d’abonnés sur votre page ou inviter des participants à un événement Facebook.

Vous pouvez également faire une annonce afin d’augmenter le flux de visite sur la page de votre site de e-commerce. En réalité, Facebook Ads propose un nombre élevé de finalités pour vous aider à booster votre activité. Il vous revient donc de déterminer l’intention que vise votre campagne afin de mieux orienter votre action.

En outre, définir votre objectif publicitaire vous aidera à choisir les indicateurs adéquats pour mesurer l’efficacité de votre annonce. Dans ce registre, il peut s’agir des commentaires des abonnés, du taux de clics ou d’une hausse de vos ventes.

Faites un ciblage efficient de votre audience

S’il y a un intérêt d’investir dans le marketing digital, c’est indéniablement celui de profiter d’un éventail de prospects. Dans ce registre, Facebook est le réseau social qui vous offre le plus d’opportunités avec près de 3 milliards d’abonnés.

Compte tenu de ce nombre élevé de prospect, il importe de faire un ciblage pertinent afin de mieux orienter votre annonce. Dans ce registre, notez que l’adressage personnalisé est l’un des plus grands atouts de Facebook Ads. En effet, un algorithme permet d’identifier les prospects convoités en croisant plusieurs critères pertinents.

Les données démographiques

Sur la base des informations fournies lors de la création d’une page Facebook, la plateforme détermine la localisation des abonnées. Cela constitue un indicateur important pour l’adressage des annonces publicitaires.

Généralement, le ciblage démographique s’effectue en s’appuyant sur les lieux de formation ou les événements marquants.

Les centres d’intérêt

Ici, l’identification des internautes se fait en se basant sur ce qui les intéresse le plus. La recherche se base notamment sur des sous-catégories telles que Affaires et Industries ou encore Fitness et Bien-être. Vous pouvez également orienter votre publicité vers des internautes intéressés par la gastronomie ou même par la mode.

En croisant ces éléments proposés par la plateforme, vous adresserez vos messages directement aux personnes susceptibles d’être intéressées. Vous conviendrez que ce filtrage rend votre pub moins intrusive. Par ricochet, votre message a plus de chance d’être suivi.

Augmentez votre visibilité

Que ce soit pour un business physique ou virtuel, il est important que vous soyez visible de vos prospects. Pour cela, le choix de l’emplacement de votre message doit être minutieusement effectué. Généralement, Facebook vous propose plusieurs espaces de diffusion de vos publicités.

Ceux-ci sont classés selon le type d’appareil, la plateforme et l’emplacement idéal suivant le réseau social. Si vous préférez cette alternative, affichez vos publicités dans la partie consacrée au fil d’actualité. En réalité, cet espace valorise fortement les visuels et présentera votre annonce comme un post classique.

Mieux, vous bénéficierez d’une visibilité optimale car il est possible d’y poster des images de grandes dimensions. Cela est indéniablement plus avantageux que la colonne de droite sur laquelle vous ne pourrez mettre qu’une vignette. Par ailleurs, il est également possible de cocher l’option Placements Automatiques.

Dès lors, Facebook Ads calcule le meilleur emplacement pour positionner votre message publicitaire. En outre, sachez que certains sites comme https://www.enord.fr/blog/6-principes-communication-video/ donnent de très bonnes astuces pour un positionnement publicitaire optimal.

Bien choisir ses visuels

L’une des meilleures façons de capter l’attention est sans aucun doute en misant sur l’aspect visuel. Afin de maximiser vos chances de succès sur Facebook Ads, il est fortement recommandé d’utiliser des éléments multimédias attractifs.

Qu’il s’agisse de photo ou de vidéo, votre visuel doit être suffisamment intéressant pour capter l’attention des internautes. Par exemple, ne cherchez pas à présenter votre produit pour en faire la promotion. Concevez plutôt un visuel montrant un individu en train d’utiliser ledit article.

Ce faisant, les prospects s’identifieront aisément à ce qu’ils voient et passeront plus facilement à l’acte d’achat. Dans ce même registre, montrez des images de seniors heureux si ces derniers constituent la cible de votre produit.

Quoi qu’il en soit, privilégiez toujours des images vivantes pour vos campagnes publicitaires. Ainsi, le public développera plus vite un capital confiance à votre endroit. Par ailleurs, vous devrez également veiller à la taille de vos fichiers. Pour une publicité sur Facebook, la plateforme admet des documents de 1 200 x 628 pixels.

Optez pour un bon format publicitaire

Afin d’offrir à vos prospects un message pertinent, Facebook Ads met à votre disposition une large gamme de formats publicitaires. À cet effet, vous pouvez opter pour des publications sponsorisées, des photos ou vidéos ou encore des annonces locales.

Notez que ce dernier type de format est surtout recommandé pour les magasins physiques de proximité. Vous pouvez également préférer des publicités événementielles ou des annonces de style Dynamic Ads.

Celles-ci sont surtout utiles pour faire la promotion d’une gamme de produits d’un cyber magasin auprès des internautes. En dehors de ces formats, vous pouvez concevoir des annonces adaptées aux applications mobiles ou des pubs multi-produits.

Assez particulier, ce dernier type regroupe plusieurs liens individuels dans un carrousel que l’internaute pourra défiler manuellement.

Mettez en place un feedback performant

Comme pour toute action marketing, il est important que vous suiviez l’impact de vos messages sur votre cible. Comme vous pouvez l’imaginer, cela permettra de savoir si votre objectif est atteint ou si vous devrez vous corriger.

En réalité, plusieurs éléments permettent de suivre l’efficacité de votre campagne publicitaire. Vous pouvez par exemple comparer le taux de clic sur votre annonce au coût par clic. Si le TDC est trop bas ou que votre CPC est trop cher, c’est que votre message n’est pas pertinent.

Vous devrez alors revoir le contenu ou le format de votre annonce publicitaire. Dans ce cas, la meilleure option sera de faire un test A / B. Très simple à réaliser, il consiste dans un premier temps à dupliquer votre message promotionnel.

Ensuite, vous modifierez progressivement l’image, le texte et le ciblage afin de déterminer lequel de ces trois facteurs pose problème. Cependant, songez à faire régulièrement cette veille afin de réorganiser aussi tôt que possible votre message.

À défaut de faire quotidiennement cette vérification, il est important que vous la fassiez deux fois par semaine.

Les types de publicités Facebook Ads

Comme mentionné plus haut, plusieurs formats peuvent être sélectionnés pour votre campagne. Selon le guide des Facebook Ads, vous pouvez opter pour des publicités image, vidéos, carrousel ou collection.

Les publicités image

Très courante, la publicité par images est l’un des types favorisant le contenu visuel. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des photos de votre produit ou préférer des illustrations provenant d’une banque d’images. Veillez cependant à sélectionner les visuels qui valorisent le mieux votre offre de service.

En outre, la taille maximale pour une image est de 1 200 x 628 pixels. Si votre visuel est plus grand, il sera inévitablement coupé.

Les publicités vidéo

Comme vous pouvez l’imaginer, la publicité vidéo est le format le plus apprécié sur Facebook Ads. En effet, ce type d’annonce capte l’attention de l’internaute et suscite en lui de la curiosité. Désireux de connaître la suite de votre message, le prospect suivra alors votre vidéo jusqu’à la fin.

Cependant, il faut savoir que plusieurs genres de vidéos sont diffusés sur Facebook. Il s’agit notamment des vidéos :

  • d’entreprise
  • d’avis client
  • publicitaire et
  • de coulisse.

Les films d’interview ainsi que les tutoriels sont également très utilisés. En dépit de son intérêt, le format vidéo ne peut être utile que dans une réelle stratégie marketing. Il est donc essentiel de miser sur le volume et la récurrence de diffusion pour obtenir des résultats satisfaisants.

Les publicités carrousel

Ce type de format est idéal si vous souhaitez promouvoir différents produits dans une même annonce. Grâce à ce format, vous pourrez afficher différentes images avec un lien individuel. De la sorte, le prospect sera redirigé vers la page du produit qui l’intéresse spécifiquement.

L’avantage ici est donc de présenter un éventail de possibilités aux internautes sur un même message. Notez que cette méthode s’applique aussi bien aux produits qu’aux services.

Les publicités collection

Comme son nom l’indique, la publicité collection permet à l’annonceur de présenter plusieurs articles d’un même catalogue. Grâce à une présentation fluide et immersive, les internautes pourront passer aisément de la découverte à l’achat de votre produit.

Si vous optez pour ce format, vous aurez besoin d’un minimum de 4 images. Ainsi, votre animation présentera une image principale et les autres illustrations seront affichées en format grille.

L’importance de la protection des données dans le marketing

Pour lancer une campagne de marketing efficace, il est essentiel de disposer d’une source de données réputée pour personnaliser les messages et cibler précisément vos clients. Mais comment faire pour protéger vos données afin qu’elles ne se retrouvent pas entre les mains de pirates informatiques ?

protection des donnees personnelles

Dans un monde de plus en plus féru de technologie, chaque spécialiste du marketing numérique devrait envisager la possibilité d’une violation de données. Que vous soyez un concepteur s’occupant de l’ensemble du site web d’un client ou un nouveau PDG définissant une stratégie marketing efficace – le monde numérique comporte toujours de multiples risques et dangers.

La cybersécurité est impérative pour protéger les données de vos clients et de vos consommateurs. Les spécialistes du marketing doivent s’assurer que vous êtes conscient des menaces potentielles en ligne, et des moyens d’éviter les violations de données coûteuses et chronophages.

Malheureusement, si vous ne suivez pas les lois sur la protection des données et que vous vous trouvez attaqué, vous pourriez être tenu responsable d’une demande d’indemnisation pour violation de données déposée contre vous.

Dans cet article, nous aborderons la meilleure façon de protéger vos données en ligne, ainsi que les avantages de l’utilisation de sources de données de confiance pour les supports marketing.

Investissez dans une protection VPN et un logiciel anti-malware  

Le facteur le plus important pour éviter les problèmes de cybersécurité est d’utiliser un VPN (réseau privé virtuel) sûr et fiable. En utilisant un VPN gratuit PC, tout votre trafic Internet passe par un tunnel crypté, le mettant à l’abri des regards indiscrets des pirates.

Les mêmes règles s’appliquent à votre logiciel antivirus. Pour un usage personnel, vous devriez, au minimum, disposer d’une protection antivirus gratuite. Pour les entreprises, en revanche, il vaut la peine d’investir dans un produit haut de gamme, car vous êtes non seulement responsable de vos données, mais aussi de celles de vos clients.

Les CMS ne sont pas aussi sûrs que vous le pensez

Les systèmes de gestion de contenu (CMS) sont constamment menacés par les pirates informatiques. WordPress est le moyen le plus populaire de créer un site Web, avec une part de marché de 65,2 % en août 2021, mais c’est aussi l’un des plus sensibles aux attaques.

La plupart des sites Web dépendant de millions de lignes de code et de multiples développeurs individuels, nous pouvons supposer qu’il existe des vulnérabilités dans chaque système d’exploitation, serveur Web, CMS et site Web.

Effectuer une maintenance régulière du site Web de votre client est essentiel pour éviter une violation de données. Si vous n’êtes pas responsable de la maintenance du serveur Web de votre client, demandez aux fournisseurs du site Web des détails sur leurs processus de sécurité pour vous assurer qu’ils sont au top.

Utilisez vos propres données lorsque c’est possible

Pour éviter d’enfreindre les lois GDPR, il est toujours préférable d’utiliser vos propres données pour promouvoir votre marque et cibler vos publics. Légalement, votre client devrait déjà disposer d’une base de données clients à jour, ce qui vous facilitera grandement la vie lorsque vous commencerez à vous adresser aux consommateurs existants.

Une fois que vous avez ces données, analysez-en chaque centimètre et décomposez les données démographiques lorsque cela est possible, afin de cibler des publics différents avec des messages adaptés.

Du e-marketing aux infographies et aux études de cas, il existe une pléthore de moyens de cibler vos publics. Avec la bonne documentation marketing, vous serez en mesure de générer des prospects, de promouvoir de nouveaux services, d’attirer des clients et de faire connaître la marque de votre client.

Réinitialisez régulièrement les mots de passe

Oui, c’est le plus vieux conseil du manuel, mais il faut le mentionner. C’est très bien d’investir dans des logiciels coûteux et de haute technologie, mais les mots de passe faibles, volés ou réutilisés sont la cause n°1 des violations de données. En fin de compte, plus il est difficile de craquer votre mot de passe, moins vous êtes susceptible d’être piraté.

De nombreux spécialistes du marketing numérique prêchent cela à leurs clients mais ne suivent pas leurs propres conseils. L’utilisation d’un mélange de majuscules, de chiffres et de symboles renforcera votre mot de passe. Veillez également à le changer régulièrement chaque mois, même s’il ne diffère que d’un chiffre.

L’avenir du marketing numérique et la confidentialité

Bien que la publicité numérique soit en train de changer par rapport à ce qu’elle était ces dernières années, il est important de se rappeler que le comportement des consommateurs dans son ensemble n’a pas tant changé que cela.

Les gens achètent toujours des choses qui répondent à un besoin ou s’engagent avec des marques auxquelles ils font confiance. Cela signifie qu’il est temps de commencer à repenser à ce qu’on appelle le bon vieux temps de la publicité.

Au lieu de vous fier aux analyses pour toutes vos décisions de marketing, il est temps de regarder votre public et de trouver des moyens de résonner avec lui plus efficacement. Alors, que doivent prévoir les annonceurs pour l’avenir du marketing numérique et de la confidentialité ?

Plus de choix offert au consommateur

Cela peut sembler évident, mais lorsqu’il s’agit de la vie privée, l’accent sera mis sur l’élargissement du choix offert au consommateur.

Cela signifie que les marques doivent être prêtes à disposer de nombreux points d’acceptation et de refus pour que les utilisateurs se sentent à l’aise avec l’ensemble du processus de collecte des données. De même, il est bon de se préparer à une future législation qui rendrait tout cela obligatoire.

Comme de plus en plus de juridictions commencent à adopter des protocoles comme le GDPR et d’autres, vous devrez vous assurer que votre site Web et vos canaux de marketing sont déjà prêts à s’adapter si nécessaire.

Une confiance accrue dans la transparence

Comme de plus en plus de juridictions commencent à adopter des réglementations sur la confidentialité des données, on s’attend à ce qu’il y ait une confiance accrue dans la transparence du processus global.

Cela signifie que les spécialistes du marketing doivent être prêts à donner aux individus un coup d’œil derrière le rideau et à expliquer clairement comment certains types d’informations sont utilisés. Pour les spécialistes du marketing qui se trouvent dans des créneaux hautement concurrentiels, cela peut être à la fois une bénédiction et une malédiction.

En effet, il est plus facile pour les autres entreprises de votre secteur de voir ce que vous faites en termes de publicité numérique, mais cela vous donne également l’avantage de voir leurs méthodes, aussi. Mais au bout du compte, c’est le consommateur qui est en jeu. Préparez-vous donc à des changements exigeant une plus grande transparence globale.

Utilisation accrue de l’IA et des activités comportementales

La bonne nouvelle dans tout cela, c’est que la technologie évolue pour répondre à la demande.  Alors que Google abandonne les cookies, d’autres options sont proposées aux annonceurs pour leur permettre de travailler avec des ensembles de données similaires.

En fait, un grand nombre des nouveaux outils qui sortent pour le marketing axé sur les données impliquent des versions spécifiques de l’intelligence artificielle (IA) pour examiner le comportement des clients d’une manière beaucoup plus efficace. Le résultat final ? De meilleures analyses de données que celles que nous utilisions jusqu’à présent.

Source images : pixabay.com

Création d’une SAS : 9 conseils pour réussir

La société par actions simplifiée ou SAS est un statut juridique qui offre de nombreux avantages aux entrepreneurs. On peut citer par exemple la liberté statuaire attribuée aux associés et qui leur permet d’organiser le fonctionnement de l’entreprise comme bon leur semble. Toutefois, il faut dire que de nombreux aléas accompagnent le démarrage d’un projet. En d’autres termes, il existe de nombreux éléments à considérer afin de pouvoir réussir la création de votre société. Si vous êtes un porteur de projet, alors vous trouverez dans ce guide 9 conseils qui vous seront très utiles.

Rédiger les statuts d’une SAS

Notez que pour réussir le lancement de sa SAS, il ne faut pas négliger l’étape importante de la rédaction des statuts. Le fonctionnement de votre société peut être sérieusement impacté si ces derniers ont été mal définis. Par conséquent, vous serez obligé de les modifier et de supporter des dépenses supplémentaires.

Les statuts peuvent prendre la forme d’un acte notarié ou d’un acte sous seing privé. Afin qu’ils soient valides, ils doivent comporter des mentions obligatoires. Celles-ci seront par la suite complétées par d’autres clauses, selon les besoins de votre société.

rédaction des statuts création SAS

Parmi les mentions obligatoires, on retrouve :

  • la dénomination sociale,
  • la forme juridique,
  • l’adresse du siège social,
  • la durée de vie de l’entreprise,
  • l’objet social,
  • le montant du capital social,
  • la forme des actions,
  • l’identité des associés fondateurs,
  • l’identité des commissaires au compte,

Il existe également des clauses complémentaires en fonction de la situation particulière de votre entreprise. Ce sont notamment les clauses d’exclusion, d’inaliénabilité, d’agrément, de préemption, de sortie conjointe, de sortie forcée…

Création d’une SAS : constituer et déposer le capital dans un compte en banque

Il est important que les associés de la SAS fassent un apport de capital social pour démarrer une entreprise. C’est en effet grâce à cela qu’ils pourront obtenir des titres sociaux. Vu que le code de commerce n’exige aucun montant minimum, il est possible de créer une SAS avec un capital social d’un euro. Pour précision, on distingue trois types d’apports : en numéraire, en nature et en industrie.

Les apports en numéraire désignent les sommes d’argent injectées dans le capital de la société. Celles-ci doivent être déposées sur un compte bancaire au nom de la future entreprise. Un certificat de dépôt des fonds vous sera alors remis et fera partie des pièces à fournir lors du dépôt de votre dossier d’immatriculation.

Ensuite, nous avons les apports en nature qui représentent les biens meubles ou immeubles, matériels ou immatériels. L’apport est d’ailleurs assimilé à un transfert de propriété de patrimoine de l’associé vers la SAS. Il est tout de même indispensable de faire une évaluation des apports en nature de chaque actionnaire pour avoir une idée de sa valeur dans le capital social.

Quant aux apports en industrie, ce sont les contributions en connaissances, en savoir-faire, en talent, en capacités techniques, etc. Ils ne sont toutefois pas pris en compte dans la constitution du capital étant donné qu’ils sont difficilement quantifiables.

Bien choisir les dirigeants de la SAS

Les associés de la SAS sont libres de définir les différents organes de direction de l’entreprise. Cependant, il faut obligatoirement choisir un président de SAS. Il est conseillé de faire un choix réfléchi pour assurer le bon déroulement de votre entreprise.

Pour précision, le comité de direction ou le conseil d’administration peut endosser alternativement cette fonction. Il est également possible de désigner un dirigeant unique. Dans tous les cas, notez que le président de la SAS devra être choisi dans le plus grand respect des conditions établies dans les statuts.

Créer une SAS : rédiger la liste des actes accomplis

On dit qu’une entreprise en est formation quand elle n’a pas encore d’immatriculation au RCS, et qu’elle existe partiellement. Cette existence lui est conférée par la rédaction des statuts, les pourparlers, etc. Afin de rendre valides les actes précédant l’immatriculation de la société, il convient de rédiger la liste des actes accomplis.

C’est une formalité qui permet en quelque sorte d’assurer la sécurité des rapports avec les cautions, les cocontractants et les garants de la SAS.

Création d’une SAS : la publication dans un journal d’annonces légales

Un mois après la signature des statuts, il est obligatoire pour les associés de la SAS de publier un avis de création. Pour ce faire, ils devront se tourner vers un journal d’annonces légales du département d’immatriculation de l’entreprise. Ceci est une manière d’informer les tiers de la constitution de la SAS et de fournir des renseignements concernant son fonctionnement. L’annonce légale devra comprendre certaines mentions obligatoires :

  • dénomination sociale et statut de la société,
  • montant du capital social,
  • adresse du siège social,
  • l’objet social,
  • la durée de vie de l’entreprise,
  • le nom et l’adresse du président de la SAS,
  • les conditions d’admission aux assemblées générales,
  • les modalités relatives aux cessions des actions de la SAS,

Après la publication de l’annonce légale, vous recevrez une attestation de parution. Ce document devra être inclus dans le dossier de demande d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés.

créer une société SAS

Constitution et dépôt du dossier d’immatriculation de la SAS

Pour réussir la création d’une SAS, vous devez aussi constituer et déposer votre dossier d’immatriculation. Celui-ci devra comprendre certaines pièces justificatives :

  • 3 exemplaires du formulaire M0 de déclaration d’une personne morale,
  • une copie originale des statuts,
  • un justificatif de domiciliation de SAS (contrat de bail, attestation de domiciliation, facture d’eau…),
  • une déclaration des bénéficiaires effectifs,
  • une autorisation d’exercice fournie par les autorités compétentes,
  • une copie du certificat de dépôt des fonds,
  • des pièces relatives aux dirigeants de la SAS (pièce d’identité, attestation de filiation, etc.),

Lorsque l’intervention du commissaire aux comptes est obligatoire, il faudra ajouter d’autres éléments au dossier. Il s’agit notamment de la copie de la lettre d’acceptation de sa désignation et du justificatif de l’inscription du commissaire dans la liste officielle des commissaires au compte.

Après cela, vous devez communiquer le dossier au niveau du centre de formalités des entreprises compétent. Celui-ci fera une vérification de conformité avant de le transmettre au greffe du tribunal de commerce. Le CFE varie en fonction de l’activité exercée par votre entreprise.

Pour les activités commerciales ou industrielles, tournez-vous vers la chambre du commerce et de l’industrie. Pour les activités artisanales, le centre compétent est la chambre des métiers et de l’artisanat. Enfin, les professions libérales doivent s’adresser à l’Urssaf. Après validation de votre dossier, vous recevrez un SIRET, un extrait Kbis, un numéro de TVA intracommunautaire et un numéro d’inscription au répertoire.

Entourez-vous des bonnes personnes pour créer votre société SAS

Un entrepreneur qui veut réussir doit savoir s’entourer de professionnels qui pourront l’accompagner dans son projet. Il faut dire que très peu d’entrepreneurs ont tout le savoir-faire nécessaire à la création et à la gestion d’entreprise. Le fait d’avoir une parfaite maîtrise de l’exercice de votre métier est déjà une bonne chose.

Par la suite, n’oublions pas que la gestion d’une entreprise nécessite des compétences diverses : fiscalité, ressources humaines, management, droits des affaires, gestion financière, communication et vente… En dehors de cela, il vous faudra le soutien d’une ou de plusieurs personnes afin d’avoir une oreille attentive.

Il est alors conseillé de s’entourer de personnes compétentes qui pourront vous accompagner dans votre projet. Pour vous faciliter la tâche, n’hésitez pas à élaborer un bilan de compétences entrepreneuriales.

Évitez de négliger vos capacités financières

Lorsqu’on se lance dans le monde de l’entrepreneuriat, il est nécessaire de prendre en compte vos capacités financières. Avoir une idée de projet est une chose, mais disposer des moyens nécessaires pour le concrétiser en est une autre. En d’autres termes, en plus des compétences nécessaires, les moyens financiers sont aussi indispensables.

Nombreux sont les projets qui ne voient pas le jour à cause d’un manque de financement. Pire encore, d’autres projets atterrissent sur un dépôt de bilan du fait de leur fragilité sur le plan financier. C’est la raison pour laquelle vous ne devez aucunement négliger ce point lors de la création de SAS. Lancez-vous dans un projet qui est en parfaite adéquation avec vos moyens financiers. De même, conservez une marge de manœuvre ainsi que des économies en guise de secours.

moyens financiers création SAS

Prendre en compte le coût de la création d’une SAS

Le coût de création de la SAS est susceptible de varier en fonction des caractéristiques de la société. En effet, lorsqu’il y a un apport de bien immobilier au capital social, alors il faut que les statuts soient rédigés par acte authentique. Ceci entraîne une augmentation des frais de création. Voici un aperçu des frais que vous aurez à supporter :

  • rédaction des statuts : de 0 à 2500 euros si vous faites appel à un notaire,
  • rémunération du commissaire aux apports : de 500 à 3 000 euros,
  • la publication de l’annonce légale : entre 200 et 500 euros,
  • les frais d’immatriculation : entre 39 et 228 euros (au RCS) et à partir de 132 euros au RM,
  • autres frais (RBE, BODACC) : jusqu’à 50 euros.

Afin de réussir la création de votre SAS, faites preuve de vigilance et persévérez. Gardez ce conseil en tête, même lorsque tout se porte bien et que votre activité a acquis une certaine notoriété auprès de la clientèle. N’oubliez pas que durant les premiers mois, l’entreprise est encore jeune. La moindre erreur stratégique pourrait entraîner sa faillite.

Quels sont les métiers webmarketing les plus payés au monde ?

Le webmarketing est un métier intégrant à la fois des notions de marketing stratégique et de marketing opérationnel. Pour mieux répondre aux attentes des clients et anticiper leur besoin, le webmarketing utilise également des fonctionnalités ayant trait aux nouvelles technologies. Il a permis à de nombreux autres métiers de voir le jour. Ceux-ci contribuent à maximiser un retour sur investissement des entreprises exerçant dans le secteur du web. Quels sont les métiers du webmarketing les plus payés au monde ? Trouvez ici des éléments de réponse.

Le chargé de communication web

C’est l’un des métiers les mieux payés dans l’univers du webmarketing. Le chargé de communication web est l’acteur principal de la communication numérique d’une entreprise évoluant dans le digital. Le chargé de communication s’occupe de la coordination des actions pouvant valoriser l’image d’une entreprise et assurer la présence de cette dernière sur le web.

Il est le plus grand intermédiaire entre une organisation et son environnement web. Il s’occupe de faire de la diffusion des messages auprès des internautes et se charge également de transmettre leurs commentaires aux responsables. Le chargé de communication digitale définit la stratégie de communication web de l’Agence Webmarketing tout en élaborant des contenus. 

La rémunération d’un tel agent dépend de l’entreprise dans laquelle il se trouve. Toutefois, il peut percevoir un salaire allant de 20000 à 24000 € au cours d’un exercice comptable. Il peut avoir une évolution de poste pouvant lui permettre de gagner plus de 650000 € par an.

Le responsable SEO en agence

Aussi appelé ‘chargé de référencement naturel’, détrône tous les autres métiers du marketing digital. Et depuis le COVID, bien des entreprises on pris conscience de la rentabilité à moyen terme d’une bonne stratégie SEO mise en place.

Un consultant SEO peut intervenir comme conseiller externe, et mener alors un audit puis déléguer le restant du travail à votre équipe ou agence. Mais d’autres sont clairement actifs dans l’opérationnel. Le travail mené porte alors sur l’audit, l’optimisation de votre site, votre backlinking et la rédaction de rapports détaillant vos évolutions.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise méthode mais il est important de vérifier les résultats déjà obtenus lorsque vous choisissez un consultant, qu’il s’agisse d’une agence ou d’un freelance.

 

Le chargé de relations publiques web

Chargé de relation publique sur le web

Cet agent webmarketing joue un rôle clé dans la réputation de l’entreprise auprès de la communauté. Il va s’occuper de l’image de l’entreprise auprès des personnes se trouvant dans son environnement virtuel. Il s’agit surtout des internautes consultant régulièrement ses différents canaux que sont :

  • le site internet ;
  • le blog ;
  • les réseaux sociaux.

Pour réussir sa mission, le chargé des relations publiques web mettra à contribution des journalistes web et des influenceurs de toutes sortes. 

Il doit avoir une bonne maîtrise des outils web, connaître la ligne éditoriale de la structure, des connaissances en marketing et comprendre l’anglais. Un chargé de relations publiques web peut percevoir entre 15600 euros et 20800 euros par an. Son salaire évoluera au fur et à mesure qu’il acquiert de l’expérience. 

Le chef de projet digital customer relationship management

Il s’occupe de la gestion de la relation client sur le web. Ses missions s’étendent de la gestion du marketing relationnel en ligne à la mise en place des campagnes de gestion de la relation client. Cet agent travaille en collaboration directe avec les responsables marketing, le service des ventes et celui informatique.

L’un de ses objectifs principaux est de proposer des services individualisés à chacun de ses clients. Il détermine à cet effet les besoins des clients, met en place une stratégie client et planifie les projets de marketing relationnel. Le chef projet digital CRM mesure également la performance des campagnes webmarketing et donc du ROI.

Il a une rémunération mensuelle qui avoisine 2400 euros s’il est débutant. Cela peut grimper à 50000 euros s’il acquiert un peu plus d’expériences.

Le chef produits web

Métier : chef de produit sur le web

Le responsable de la conception et du développement des produits sur internet est l’un des métiers de webmarketing les mieux payés ces dernières années. En effet, cet agent peut toucher entre 25000 à 30000 euros net par an même quand il est débutant. 

Sa rémunération peut varier de 45000 à 65000 euros au bout de quelques années d’expérience. C’est lui qui s’occupe avec son équipe du développement des produits web de l’entreprise tels que le site internet, les applications web et mobiles et bien d’autres. Il sera également chargé d’accroître le chiffre d’affaires des sites web.

Le chef produit web s’occupe de l’encadrement des travailleurs aux compétences variées. Il travaille avec les webdesigners sur la conception graphique du site web et des différentes pages de l’entreprise. Il se mettra également en équipe avec les développeurs pour la réalisation technique du site. Il intervient également lors du lancement des produits en mesurant les performances.

Le responsable e-mailing et de fidélisation

Ce responsable projet webmarketing est au centre des services marketing, de communication, de publicité et de la technique d’une entreprise. Il s’occupe de l’e-mailing et de la fidélisation des clients de la structure. Il est donc au cœur de la relation client et définit à cet effet les différentes stratégies de mailing électronique pour mieux positionner l’entreprise.

Le responsable e-mailing et de la fidélisation s’occupe également de la gestion de la base de données des clients. Il est aussi chargé de l’élaboration des contenus selon la cible de l’organisation. Cet agent a également pour mission la conquête de nouveaux clients afin d’enrichir la base de contact de la structure. 

Il se charge aussi de l’envoi des newsletters et des enquêtes de fidélisation. Il intervient dans le sens de la promotion commerciale et du relationnelle en envoyant par exemple des emails d’anniversaire. La rémunération moyenne d’un responsable e-mailing et de la fidélisation varie entre 25000 € et 45000 euros au cours d’une année.

Le responsable partenariats web et affiliation

C’est l’un des métiers webmarketing les plus développés sur internet ces dernières années. Il requiert un investissement permanent dans le but de prospecter, de négocier ou de mettre en place une bonne relation commerciale. L’objectif de cette stratégie est d’améliorer la visibilité en ligne d’une part et de créer un flux de trafic important d’autre part.

Pour accomplir efficacement sa mission, le responsable partenariat web/affiliation doit faire une prospection pour sélectionner les partenaires. Il s’agit en occurrence des sites d’influence ou des médias en ligne de masse. Cela doit se faire en fonction des objectifs en termes de notoriété, de trafic d’audience et de visibilité.

L’autre phase de sa mission est celle de la négociation avec les sites sélectionnés et les affiliées. Au cours de celle-ci, le responsable doit faire preuve de persuasion pour valoriser les différentes parties. 

Le salaire d’un tel responsable est de 30 000 à 40 000 euros par an pour un débutant et de 50 000 euros pour un agent plus expérimenté.

Vous apprécierez également

  • Vous voulez faire mieux connaître votre site web, y attirer plus de clients potentiels ? Un consultant marketing ou une agence vous apporte les conseils critiques pour vous aider à grandir. Si vous souhaitez être accompagné, découvrez comment bien choisir votre agence de marketing digital.
  • Une entreprise qui souhaite grandir, attaquer de nouveaux marchés et faire connaître son nouveau service se doit communiquer. La principale communication commerciale off-line, c’est la publicité. Découvrez en les grandes lignes.

Source images : pixabay.com

Les éléments clés pour réussir votre communication print

La communication print joue un rôle important dans le développement d’une entreprise. Il s’agit de l’ensemble des supports utilisés pour les démarches marketing et commerciales. Cela prend en compte les flyers, les brochures, les cartes de visite, les affiches, les catalogues, etc. Bien que souvent négligée, la communication print offre l’avantage de pouvoir être couplée avec une stratégie digitale puisqu’elle apporte une plus-value aux actions commerciales de l’entreprise. Découvrez ici les éléments clés à prendre en compte pour réussir votre communication print.

Le choix du support : un aspect important pour la réussite d’une communication print

La communication print est aujourd’hui un aspect important à prendre en compte pour la mise en place d’une stratégie marketing efficace. Elle permet en effet de laisser libre cours à sa créativité et fait intervenir différents types de supports papier (flyers, affiches, carte de visite, plaquettes, dépliants, brochures, photocall, etc.). Le photocall par exemple est l’un des supports les plus adaptés pour réussir une communication événementielle. Facile à monter, transportable, et surtout économique, le mur d’images est le support de communication idéal pour les séances de shooting photos, les interviews et autres événements promotionnels. Il vous permet de rendre visibles votre marque et celle de vos partenaires.

Le photocall peut être utilisé au cours des salons professionnels. Il permet aux invités de participer activement aux événements à travers les séances de photos. Ils pourront ainsi garder un souvenir visuel de l’événement et effectuer des partages sur les réseaux sociaux : avec ses formats variables grâce à des mâts télescopiques, l’impression de photocall s’adapte à tous les besoins et contraintes des professionnels.

Si vous souhaitez combiner plusieurs photocall, vous avez la possibilité d’utiliser le kit d’extension. Cela vous permettra de transformer votre photocall en mur d’images d’angle. Vous pouvez en effet connecter jusqu’à 4 murs en angle droit. Pour le visuel de votre mur d’images, opter pour une impression sur une toile textile M1. Ce type de toile possède des caractéristiques anti-feu et est très prisé par les établissements qui reçoivent beaucoup de monde. Elle offre également des résultats exceptionnels avec des couleurs profondes et des images plus nettes.

salon professionnel

Le ciblage : l’indispensable pour bénéficier d’un bon retour sur investissement

Le ciblage occupe une place centrale dans le domaine de la publicité. Vous avez en effet la possibilité d’augmenter votre retour sur investissement (ROI) en ciblant les bonnes personnes, au bon moment et au bon endroit. Cela permet d’augmenter les conversions et vous évite d’avoir à solliciter un public moins réceptif à votre publicité. Pour réussir votre communication print, vous devez donc bien cibler vos campagnes en ayant une bonne connaissance du marché. Définissez à quels profils vous vous adressez en priorité en tenant compte de la typologie de vos clients potentiels. La data doit être au cœur de votre processus de ciblage. Analysez votre marché afin de savoir exactement qui sont vos clients et vos prospects.

Vous devez également identifier quel segment de vos potentiels clients vous souhaitez cibler avec votre campagne de publicité. Il peut s’agir de prescripteurs, d’acheteurs de petits produits, ou de consommateurs finaux du produit. Votre campagne doit privilégier le canal de communication que les clients préfèrent. Vous devez donc avoir une parfaite connaissance de vos prospects afin de savoir comment les toucher plus facilement. Plusieurs critères devront être pris en compte pour bien cibler votre communication print :

  • les critères géographiques
  • les critères sociodémographiques
  • les comportements d’achat

Les critères géographiques vous permettent de cibler la zone qui vous intéresse. Quant aux critères sociodémographiques, ils prennent en compte des paramètres tels que les revenus, l’âge des clients, l’équipement mobile, la composition du foyer, le type d’habitation, etc. Les comportements d’achats vous permettent de déterminer par exemple si vos clients sont des lecteurs assidus d’imprimés publicitaires ou s’ils sont des utilisateurs réguliers de bons de réduction. En B2B, la taille, la fonction de l’entreprise et le secteur d’activité sont également des critères qui vous permettent de toucher le bon public.

La personnalisation : au cœur de la communication print

Il ne fait aucun doute que la communication print a révolutionné le secteur de la communication visuelle et de l’impression. Dans ce contexte particulier où les professionnels doivent constamment développer de nouvelles idées en matière de publicité, la personnalisation vient apporter une plus-value à la stratégie de communication. Elle permet de proposer une offre en adéquation avec les besoins marketing des grandes entreprises.

Nombreuses sont les sociétés qui mettent en place aujourd’hui de nouvelles stratégies de contact direct avec la clientèle à travers différentes techniques de personnalisation. Le ciblage et le contact direct permettent en effet de s’adresser individuellement au consommateur. Les opérations de personnalisation de masse permettent de générer un bon retour sur investissement en développant l’image de la marque. Ce phénomène a été amplifié par la démocratisation des nouvelles technologies. Ainsi, les industriels ont la possibilité de faire des productions publicitaires de masse sur mesure grâce aux nouvelles presses numériques.

La communication occupe visuellement également une place importante dans la personnalisation. En effet, les entreprises préfèrent s’adresser individuellement à leurs clients. Les messages sont désormais personnalisés et ciblés. Plusieurs outils permettent d’ailleurs de décliner un même design en différentes versions afin de cibler les clients individuellement. Par ailleurs, les techniques de communication doivent s’appuyer sur les données marketing pour adresser des messages uniques ou pour développer des produits. Pour acquérir une information précieuse, la plupart des messages sont conçus dans le cadre d’une communication cross-média en lien avec les réseaux sociaux. La personnalisation fait donc partie intégrante de la stratégie marketing pour les différentes marques.

agence communication print

Le plan de communication pour un meilleur suivi du projet

Le plan de communication représente l’ensemble des opérations à mener pendant la campagne de communication. Il permet d’avoir une idée de l’avancement du projet. Ainsi, pour garantir le succès de votre communication print il faudra faire une étude de la stratégie marketing de l’entreprise afin d’analyser les points faibles et les points forts. Vous pourrez garder la même stratégie si les dernières campagnes ont connu un grand succès. L’image que vous renvoyez aux clients doit également être prise en compte.

Réalisez aussi une étude de marché afin de mieux cerner les tendances du moment et les retombées des différentes campagnes. Pour conserver une même cohérence pour tous vos supports de communication, il vous faudra élaborer une charte éditoriale. Cela permettra à votre cible de vous identifier rapidement.

Le planning vous permet aussi d’avoir une approche prévisionnelle et une vue d’ensemble sur les différentes tâches à réaliser. Le but est de permettre aux membres de l’équipe d’avoir une idée concrète de l’avancement du projet. Le plan de communication prend aussi en compte l’estimation d’un budget. Il est important d’avoir une vision chiffrée de votre campagne publicitaire pour savoir exactement si votre entreprise est en mesure de supporter les coûts du projet.

La mise en place du budget permet aux différents membres de l’équipe de connaître le montant à ne pas dépasser pour la réalisation de la campagne. Le plan de communication est un élément clé de la réussite des campagnes marketing. Il permet donc d’analyser les retombées de la campagne afin de mieux choisir les prochaines actions à mener.

Communication print : le type de contenu et la structuration des informations

Le contenu occupe une place primordiale dans toute campagne de marketing. Les supports de communication doivent en effet être cohérents et conserver la même structure. Une affiche ou un flyer auront par exemple le même titre puisqu’il s’agit de l’élément clé du support de communication. Privilégier les messages précis et concis et éviter les titres trop mystérieux. Le support de communication doit être dominé par le message principal à véhiculer.

Habituellement, le message est perdu dans une multitude de graphiques, de textes et de visuels. Pour que votre message puisse être lu et mémorisé avec succès, il est nécessaire qu’il soit intégré au centre du support sans éléments autour. Si vous souhaitez donner des informations secondaires importantes, vous pouvez ajouter des sous-titres. Le lecteur voudra en savoir plus si le contenu proposé sur le support est suffisamment captivant. Enfin, n’hésitez pas à effectuer une analyse complète de l’impact de votre campagne publicitaire à la fin du projet.

Quel est l’impact des goodies personnalisés dans une stratégie marketing ?

Les goodies personnalisés sont des outils de communication très sollicités par les entreprises de nos jours. Cette tendance est notamment due aux nombreux avantages offerts par ces objets publicitaires. Il faut savoir que les goodies personnalisés arrivent à avoir un puissant impact sur la stratégie marketing d’une entreprise. De fait, il est intéressant, pour toute organisation désirant optimiser sa stratégie commerciale, d’utiliser ces pertinents outils de communication. Dans ce sens, découvrez ici quelques informations utiles sur les goodies personnalisés.

Goodies personnalisés : qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, sachez que le terme « Goodies » est un mot utilisé en langue anglaise pour désigner « cadeau publicitaire ». Dans la dimension marketing, les goodies représentent ainsi des objets publicitaires que les enseignes offrent à leurs clients, prospects ou collaborateurs. Il en existe de différentes sortes et ces outils de communication sont généralement des objets de faible valeur. Ceci en raison du fait que l’élaboration des goodies exige un certain budget.

À titre indicatif, lesdits objets publicitaires sont souvent des articles :

  • traditionnels comme les stylos ou les porte-clés ;
  • singuliers comme des sacs ou des t-shirts ;
  • populaires tels que les calendriers ou parapluies.

En outre, les goodies sont aussi connus sous le nom de cadeaux d’affaires ou encore cadeaux d’entreprise. Ces objets sont personnalisés aux couleurs d’une enseigne puis offerts gratuitement aux partenaires de celle-ci afin de les valoriser. Ceci dit, l’usage de ces objets ne se limite pas à une politique de fidélisation. Effectivement, les goodies sont surtout des moyens de communication utilisés très souvent pour dynamiser l’image d’une entreprise.

Quels sont les avantages des goodies personnalisés ?

avantages goodies personnalises

Employer des cadeaux publicitaires permet aux entreprises de bénéficier d’un certain nombre d’avantages commerciaux. Concrètement, les goodies personnalisés ont un gros impact sur la stratégie marketing d’une enseigne. Ils agissent considérablement sur la notoriété de celles qui y ont recours. Ce qui permet un gain de clients ainsi qu’une sérieuse optimisation des ventes.

Amélioration de la visibilité

Il s’agit clairement du premier objectif poursuivi par les entreprises lorsqu’elles optent pour la distribution d’objets publicitaires personnalisés. Étant donné que les articles distribués sont en général d’usage quotidien, ils parviennent à se glisser dans les habitudes de leurs bénéficiaires. De fait, ils ont aussi la possibilité d’impacter l’entourage immédiat des détenteurs. D’un autre côté, les goodies aident la société à se forger une image dans l’esprit de ses partenaires. Pour obtenir plus d’informations sur la tradition des goodies, n’hésitez pas à cliquer sur cette page.

Création d’un lien avec le bénéficiaire

Peu importe le prix de l’article publicitaire qu’une entreprise offre à l’un de ses clients, celui-ci sera ravi de le recevoir. D’autant qu’un tel acte montre l’importance que la marque accorde à ses clients. Par conséquent, le bénéficiaire aura tendance à se rapprocher naturellement de l’entreprise pour recourir à ses services. De plus, l’objet générera une relation commerciale à long terme avec les clients. Plus les accessoires seront pratiques, plus ceux-ci les garderont.

Obtention d’une publicité au quotidien

Les goodies personnalisés se distribuent à une large sélection de collaborateurs. Ce qui laisse comprendre qu’il sera possible de les retrouver un peu partout. Offrir des cadeaux d’affaires permet donc à l’enseigne de jouir d’une publicité continue chaque fois que les bénéficiaires s’en serviront et les transporteront. Pour info, cette publicité se remarque surtout avec les sacs, porte-documents, parapluies et autres goodies pouvant captiver beaucoup de personnes.

Optimisation du niveau des ventes

De toute évidence, un client fidélisé et satisfait des services d’une enseigne reviendra toujours vers cette dernière. Il ira même jusqu’à proposer les produits et services de l’entreprise à ses connaissances. Considérant le fait que les avis clients constituent une importante aide à la décision, la marque gagnera plus de clients. Une telle situation augmentera assez vite la part de marché de l’entreprise. L’impact des goodies personnalisés sur les performances commerciales des entreprises qui les utilisent est donc direct et agit considérablement sur leurs finances.

Comment choisir des goodies personnalisés ?

comment choisir goodies personnalises

Compte tenu de la myriade d’objets publicitaires existants, il n’est pas toujours évident de bien les choisir. Pour être optimal, le choix de ces goodies personnalisés doit être fait selon un certain nombre de critères.

Le but d’utilisation des goodies personnalisés et leur qualité

Pour rappel, un cadeau d’entreprise peut être sollicité pour accroître la visibilité, promouvoir la marque ou fidéliser des partenaires. Une entreprise souhaitant en offrir devra donc opter pour des goodies adaptés à ses objectifs. Aussi, quoi qu’ils puissent être, il importe que les objets choisis présentent une utilité avérée pour les cibles.

Par ailleurs, la qualité des articles publicitaires doit être considérée afin qu’ils soient pourvus d’une bonne durée de vie. De plus, il faut noter que la qualité des objets déterminera le budget ou la quantité des cadeaux à personnaliser. Enfin, qu’il soit question d’outils employés pour la communication ou de cadeaux de fidélisation, les quantités ne seront pas identiques.

La cible des articles publicitaires personnalisés

Pour une enseigne qui désire attirer de nouveaux clients, l’idéal serait d’opter pour des articles peu encombrants, utiles, et disponibles en quantité. En plus du logo, les objets doivent laisser des infos sur l’entreprise (coordonnées ou site) et devront être retrouvés à :

  • l’occasion de salons ;
  • l’accueil de l’entreprise ;
  • disposition des acteurs commerciaux.

Dans l’éventualité ou une entreprise souhaitez équiper ses équipes d’articles personnalisés, il lui faudrait adopter des objets courants comme les stylos ou les sacs. De tels objets pourront parfaitement véhiculer l’image de la marque. Pour ce qu’il en est des clients, il est conseillé de rester sobre sur le logo placé sur les goodies personnalisés.

Ceci dit, nul besoin de placer des coordonnées sur les objets destinés aux clients, puisqu’ils connaissent déjà l’enseigne. De plus, il faudra opter pour des articles très originaux, pratiques et hautement qualitatifs. L’image de l’entreprise en dépend énormément.

Les quantités de cadeaux publicitaires requises

Lorsqu’une entreprise décide de commander des goodies à offrir, elle devra nécessairement en demander une grande quantité. Durant un salon, un petit article promotionnel est toujours le bienvenu, encore plus s’il se révèle très utile. Sachez que plus la quantité commandée est grande, plus le coût des goodies personnalisés baisse à l’unité.

Néanmoins, il faut éviter des commandés plus que nécessaires pour ne pas se retrouver avec un trop grand stock d’objets sans bénéficiaires. Raison pour laquelle il importe de bien calculer les quantités. Il faudrait aussi vérifier que le logo ne sera pas remplacé de sitôt. Concernant les cadeaux d’affaires, il est recommandé de viser de petites quantités. En somme, privilégiez des volumes raisonnables pouvant faciliter la variation des articles à distribuer selon la saison.

Source image : pixabay.com

Comment definir une strategie marketing efficace ?

Que l’on soit un entrepreneur chevronné ou une jeune pousse s’apprêtant à lancer son business, il est impossible de rencontrer sa clientèle sans l’attirer au moyen d’une stratégie marketing solide. La profusion de bien et de services délivrés par notre opulente société moderne engendre un brouhaha au milieu duquel il est  difficile de faire entendre sa voix. Ainsi, même si l’on est en possession du meilleur produit ou du concept le plus novateur, on ne peut faire l’impasse sur une communication de qualité professionnelle.  Afin de ne pas se faire doubler par une concurrence maitrisant et utilisant sans complexes les outils de la communication et du marketing. Voici notre guide du débutant, qui permettra aussi un rappel des bases, pour les entrepreneurs un peu rouillés en communication voulant se mettre à jour. 

Avoir une stratégie claire

Il est primordial d’adopter une stratégie marketing bien définie, qui soit facilement assimilable pour vous et  surtout claire dans l’esprit de vos clients. La superboite est la solution si vous voulez vous épauler sur un spécialiste passionné, fiable et compétent, ses techniques éprouvées et son expérience sont la garantie d’une stratégie gagnante pour développer votre activité. Il faudra définir le message que vous souhaitez véhiculer, ce que vous souhaitez réellement mettre en place sur le marché, ce que vous souhaitez exactement faire, et surtout quelle image vous voulez laisser à votre client. Une fois votre campagne marketing lancée, demandez-vous quelle sera sa pérennité dans le temps, est-ce une campagne à durée éphémère ou limité, à l’occasion d’un lancement de produit ou la promotion d’une nouvelle marque ? Ce peut être également à l’occasion d’un événement promotionnel ou annuel, comme un black-friday ou les périodes des fêtes de fin d’année. Il faut également accorder la campagne avec votre écosystème économique, les différentes offres ou produits que vous avez dans votre business.

Veillez également à na pas vous cannibaliser en interne,  évaluez si vous êtes en mesure de proposer une offre unique pour une seule audience cible ou plusieurs. En clair, évitez de chevaucher deux opérations de communication en même temps à destination d’une audience similaire, cela vous évitera de brouiller votre message et optimisera son efficacité, quitte à espacer différentes opérations dans le temps. Segmenter votre audience, de même les signaux que vous voulez leur faire parvenir, est aussi une bonne façon d’éviter la dispersion de temps, de moyens et d’attention disponible de votre auditoire. L’effet que l’on recherche est de marquer les esprits, donc autant leur offrir un philtre concentré plutôt qu’une potion fade et diluée qui aura l’effet inverse que celui recherché. Se disperser, non seulement est un gâchis de moyens, mais peut créer un effet de lassitude, voire de répulsion dans certains cas, ce que l’on cherche à éviter absolument. En résumé, il est très important d’être au clair avec sa stratégie avant d’entrer dans le détail des opérations marketing.

Voici les questions auxquelles vous devriez pouvoir répondre après avoir mené ce processus préparatoire :

  1. Quels sont les objectifs ?
  2. Quels sont les impondérables ?
  3. Quels sont les avantages ?
  4. Quels sont les inconvénients ?
  5. Quelles sont les conséquences, positives ou négatives ?
  6. Quels sont les budgets potentiels ?

Mesurer les impacts dans la durée

On va pendant cette étape s’efforcer de développer une vision à court, moyen et long terme. IL ‘s’agit ici d’anticiper les impacts financiers pour votre business, sur votre marché, votre audience, votre marque. Il sera également nécessaire de procéder ainsi, en mesurant les impacts sur votre visibilité, votre autorité dans votre domaine d’activité ou encore votre légitimité sur le marché que vous visez, etc. Tous ces facteurs peuvent avoir  une finalité positive, mais aussi négative et savoir repérer ces derniers est tout aussi important afin de tacher de s’en prémunir en amont. Il est très compliqué d’anticiper les problématiques auxquelles vous allez devoir faire face. C’est pourquoi les segmenter ainsi vous sera d’un très grand secours, afin de ne pas vous laisser surprendre et submerger par les impondérables défis que vous allez relever. Vous pourrez ainsi les traiter l’un après l’autre, avec un peu plus de hauteur de vue et donc sans « effet tunnel ». 

À ce stade, vous avez en main toutes les cartes, mais surtout vous êtes au fait des règles stratégiques de base, dans l’établissement d’un plan marketing. Que vous preniez vous-même en main la suite des opérations, ou que vous fassiez appel aux compétences d’un prestataire extérieur, ce travail préparatoire sera plus qu’utile puisqu’il conditionne le bon déroulement de tout ce qui suit. Si vous déléguez cette tache, l’établissement de ces plans et projections vous permettra  également de définir, au plus prés, vos besoins avec votre partenaire. Cela permet enfin de ne pas exploser sa ligne budgétaire et aidera à l’établissement d’un devis cohérent et rapide. Vous pourrez enfin vous recentrer sur votre cœur d’activité et mener vos affaires vers les plus hauts sommets.

Comment devenir travailleur indépendant ?

Le travail indépendant est une forme de travail qui se caractérise par l’absence de subordination à un employeur. Il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre les deux formes et il peut arriver que certains types d’activités des employés soient passés pour autonomes alors que ce n’est pas le cas. La raison en est simple : l’emploi oblige l’employeur à fournir toute une série de protections, y compris économiques. Devenir travailleur indépendant vous donne une certaine autonomie et une tranquillité d’esprit. Pour y arriver, il est important que vous maîtrisiez les rouages du métier de travailleur indépendant.

Le portage salarial, une solution pratique et rentable

Les travailleurs qui décident de devenir indépendants se lancent de plus en plus vers le portage salarial pour ne pas subir les contraintes liées au statut d’indépendant. Le portage salarial peut être considéré comme un emploi hybride qui concilie les avantages du travail indépendant avec ceux du travail de salarié. Ce statut vous donne la possibilité de développer votre activité indépendante, mais en conservant les avantages en termes de sécurité sociale dont un salarié bénéficie.

Si vous désirez savoir comment ce statut fonctionne et la rémunération que vous pouvez avoir selon l’activité que vous menez, vous pouvez utiliser un certain nombre d’outils. En effet, vous avez la possibilité de faire une simulation de portage salarial pour avoir une estimation fiable de votre possible rémunération. Il est donc possible de calculer votre revenu ou le taux journalier moyen.

Grâce au portage salarial, vous n’aurez pas besoin de créer une entreprise ou alors de vous enregistrer comme un travailleur indépendant. En effet, vous bénéficiez de la protection sociale au même titre qu’un salarié et pouvez rapidement trouver des missions. Vous bénéficiez également d’un accompagnement pour vous aider à valoriser votre image. Le portage salarial vous aide à gérer de façon autonome vos clients et d’arranger votre emploi du temps afin qu’il soit en phase avec votre vie personnelle.

Malgré ses nombreux atouts, le portage salarial a aussi des points négatifs qu’il importe de soulever. En effet, il existe des frais de gestion d’environ 10 % de votre chiffre d’affaires et les cotisations sociales plus élevées. La société de portage dispose enfin d’un regard sur vos missions et certains secteurs d’activité ne peuvent pas bénéficier du portage salarial.

portage salarial travailleur indépendant

La micro-entreprise, le statut d’indépendant par excellence

La micro-entreprise est un statut particulier qui réunit le régime fiscal au régime social. Il vous donne la possibilité de profiter de la simplification des formalités de création d’activité. Avec ce statut, les obligations de paiement et de déclarations sont également simplifiées. Comme micro-entrepreneur, vous profitez d’un abattement sur votre chiffre d’affaires selon certaines circonstances. Si vous menez une activité de fourniture de logement, d’achat-revente ou de vente à emporter, l’abattement est de 71 %. Si vous faites dans la prestation de service commerciale, l’abattement est à hauteur de 50 %. Si vous menez des activités de type libéral, le taux d’abattement est de 34 %.

Pour obtenir le statut de micro-entreprise, il faut que le chiffre d’affaires de votre entreprise soit de 176 200 € si vous menez une activité de vente de marchandises et de 72 600 € si vous faites dans les professions libérales.

Le statut de micro-entreprise est ouvert à tous et les démarches administratives de création sont plus simplifiées. L’un des avantages de la micro-entreprise est que vous n’avez pas à payer de cotisation sociale si aucune recette n’est enregistrée. Les cotisations sociales sont aussi fonction de votre chiffre d’affaires et vous bénéficiez de la réduction de la comptabilité d’entreprise. D’un autre côté, la micro-entreprise présente quelques inconvénients. En effet, votre chiffre d’affaires est plafonné et il existe une certaine limitation dans la couverture sociale.

La SAS, une solution très flexible pour le travailleur

Le statut de SAS (Société par Actions Simplifiée) est très apprécié pour sa flexibilité. Il s’agit d’une entreprise qui se constitue de plusieurs associés qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Les différents associés sont libres de rédiger les statuts de leur entreprise comme bon leur semble et ils pourront décider en toute liberté du mode de fonctionnement de la SAS. Dans la constitution d’une SAS, il faut un président, des associés, un objet social, un capital constitué. Ce statut d’entreprise est soumis à l’impôt sur les sociétés. Il est cependant possible pour les associés d’opter pour une imposition sur les revenus dans la seule condition que la SAS ait moins de 5 ans d’existence.

Le statut de SAS vous permet une grande souplesse dans le fonctionnement et le régime social est intéressant. Vous disposez aussi d’une grande liberté pour rédiger les statuts et l’association avec les autres entrepreneurs est plus facile. Pour les rédiger, il faut toutefois avoir de bonnes compétences techniques et juridiques et les associés n’ont pas la possibilité de s’affilier au régime de travailleurs indépendants.

travailleur indépendant SAS

La SASU, une solution offrant plus de souplesse

Une entreprise créée obtient le statut de SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) pour mener une activité professionnelle. Il s’agit d’une SAS dont une seule personne physique ou morale est l’actionnaire. C’est l’associé unique qui prend les différentes décisions au sein de l’entreprise. La SASU paye les impôts sur les sociétés avec un taux de 28 % si le chiffre d’affaires est moins de 50 000 € ou de 33,3 % si le chiffre d’affaires dépasse les 50 000 €. Avec le statut de SASU, il est possible d’être imposable sur le revenu, à condition que l’activité menée par l’entreprise soit industrielle, agricole, commerciale ou libérale.

La SASU dispose d’une organisation plus souple et son mode de fonctionnement est flexible. Vous avez également la possibilité d’investir plus librement et le passage en SAS est plus aisé. D’un autre côté, vous devez savoir que la procédure de création de la SASU est coûteuse et contraignante et les charges sociales sont plus élevées. La présence d’un commissaire aux comptes est aussi obligatoire.

L’EURL, une solution simple pour un travailleur indépendant

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) est une sorte de SARL, mais avec un associé unique. L’objectif de ce statut est d’offrir la possibilité aux entrepreneurs d’obtenir les mêmes avantages d’une SARL, mais sans qu’ils ne soient obligés de s’associer avec d’autres entrepreneurs. De la sorte, la protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur est assurée. S’agissant de la fiscalité, une EURL est soumise au paiement de l’impôt sur le revenu. Il est possible, dans certains cas, de choisir l’impôt sur les sociétés pendant 5 ans à partir de la date de création de l’EURL.

La constitution facile, la gestion simplifiée et la possibilité de bénéficier du statut de micro-entreprise sont quelques-uns des avantages de ce statut. Il faut également noter certains inconvénients comme une absence de flexibilité, un coût de création élevé et des cotisations sociales obligatoires.

Si vous voulez vous lancer dans le travail indépendant, vous devez connaître les différents statuts liés à ce type d’activité. Vous pouvez passer par le portage salarial qui est une solution très pratique puisqu’il est possible d’effectuer une simulation de ses revenus. Chaque statut a toutefois son mode de fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients. C’est à vous de savoir lequel correspond à vos objectifs en tant que travailleur indépendant.

Succes Marketing