Sélectionner une page

Comment lancer sa boutique en ligne ?

Se lancer dans le commerce physique est une aventure. Entre la recherche d’un quartier à même d’apporter de nombreux clients et celle d’une boutique à louer ou à acheter, ce n’est ni simple ni « bon marché ». D’autant qu’il faut ensuite trouver des fournisseurs, passer des accords avec eux, puis leur acheter des produits, se constituer un stock, etc. Un processus lourd et, parfois, économiquement risqué. Heureusement, il est désormais possible de faire du commerce autrement, virtuellement. Pourquoi est-il intéressant de créer un commerce en ligne ? Pour résumer, parce que c’est incomparablement plus simple et meilleur marché.

Pour autant, il ne faut « y aller » à la légère : on ne s’improvise pas business man, même en ligne. Il y a en effet quelques principes, des étapes et des procédures à suivre et à respecter avant de vendre son premier produit.

comment lancer sa boutique en ligne

Choisir son business model

En quelques dizaines de minutes, quelques heures tout au plus, il est aujourd’hui possible de lancer sa boutique en ligne. Deux options sont alors envisageables : soit passer par une des grosses plates-formes internationales pour vendre leurs produits et toucher, en tant qu’intermédiaire, une commission sur chaque vente réalisée. C’est ce que l’on appelle le dropshipping ; soit posséder une « vraie » boutique en ligne pour y vendre ses propres produits, préalablement sélectionnés et achetés avec soin. Cette deuxième option est sans doute moins légère et moins facile à mettre en œuvre, mais au final, c’est probablement un bien meilleur choix pour qui veut vraiment vivre de cette activité. Reste ensuite à sélectionner les produits que l’on souhaite vendre, leurs fournisseurs, etc.

Être seul maître à bord ou s’appuyer sur une plate-forme ?

Une fois le business model choisi, il faut se créer une e-boutique. Là aussi il existe plusieurs options, chacune possédant, comme c’est souvent le cas, ses avantages et ses inconvénients. La première consiste à créer un e-shop de A à Z en utilisant des outils spécialement développés pour vendre en ligne.

Cependant, quand bien même ces outils sont-ils spécialement développés pour le commerce électronique, leur mise en œuvre est souvent compliquée. Il est même le plus souvent conseillé de faire appel à des professionnels, qu’ils soient indépendants ou qu’ils travaillent dans le cadre d’une agence, pour mettre en ligne de tels sites. Ces solutions sont en effet complexes à mettre en œuvre, à paramétrer, à mettre en ligne puis à maintenir, à tel point qu’il est sans doute risqué de commencer seul. À moins bien sûr de posséder soi-même de solides connaissances en développement informatique. Et encore : à quoi bon créer sa boutique en ligne si c’est pour passer le plus clair de son temps à jouer les développeurs plutôt que de faire des affaires ?

Il existe heureusement une autre possibilité, qui consiste à s’appuyer sur des plates-formes qui se chargent de tous les aspects techniques. On peut dès lors se consacrer exclusivement au développement, non pas informatique, mais de son « business ». À chacun son métier après tout. II suffit de suivre quelques étapes simples pour parvenir, en très peu de temps, à créer son e-boutique.

De l’inscription sur la plate-forme au design de la boutique

En travaillant avec une plate-forme, on peut se concentrer sur l’essentiel, à savoir vendre le plus possible de produits. Sinon, à quoi bon entamer une telle aventure ?

La première chose à faire est de sélectionner ladite plate-forme, puis de s’y inscrire. Ensuite, l’ordre des étapes à suivre peut varier selon le prestataire sélectionné. Il existe néanmoins des points qui ne changent pas et qu’il faut nécessairement régler. Le premier est sans doute de trouver le nom de sa boutique, ce qui le plus souvent signifie choisir un nom de domaine, pour des raisons de référencement. Sans nom de domaine, pas d’adresse Internet, et sans adresse Internet, pas de boutique en ligne. Une fois ces deux noms « dans la poche » vient le moment de s’intéresser au design, donc à l’apparence de la boutique.

Généralement, logiciels ou autres solutions de e-commerce offrent de multiples design prédéfinis, que l’on peut aisément personnaliser. Une option beaucoup plus économique en argent et en temps, qui dans la majorité des cas suffit pour donner une image et un style propres à chaque e-boutique. Il est en effet le plus souvent possible de changer les couleurs, les typographies, les arrière-plans, la disposition des photos, etc. Il est en revanche nécessaire et indispensable de créer — ou de faire créer — un logo unique et original, qui participera ensuite grandement à l’identité du site Internet.

Bien présenter ses produits

Lorsque la présentation, l’apparence générale de l’e-shop est achevée — il est toujours possible, dans le cadre d’une plate-forme, de peaufiner ou de modifier cette apparence —, il convient de se consacrer à celle des articles mis en vente. Les fiches-produits sont en effet l’élément le plus important d’une boutique en ligne. C’est par leur intermédiaire que les internautes découvrent les produits et que, éventuellement, ils auront ensuite envie de les acheter. Il est par conséquent particulièrement important de soigner cette présentation, d’y placer des photos de qualité, de taille et de définition suffisantes pour donner envie. Le descriptif des produits doit lui aussi être travaillé afin qu’il donne suffisamment d’informations, qui doivent être précises et détaillées. Ces éléments rédactionnels doivent donner confiance aux internautes et les inciter à remplir leur panier. Ils doivent aussi contribuer au bon référencement du site. Il est déconseillé de simplement reprendre, mot pour mot, les informations que fournissent les fabricants, les distributeurs, les importateurs, etc. Éviter également de recopier les fiches-produits de sites concurrents, ou d’utiliser traductions approximatives, ou encore de présenter des textes mal écrits et constellés de fautes d’orthographe.

Ces fautes sont autant d’éléments qui jouent en défaveur de la boutique en ligne et qui n’incitent pas les internautes à sortir leur carte de paiement. Bref, s’il y a des choses à faire absolument lorsque l’on crée sa boutique, il y en a aussi à éviter. Pour ne pas commettre d’impair, on peut suivre les conseils de spécialistes. Par exemple, découvrez comment créer un site de vente en ligne avec WiziShop, une des solutions leaders sur le marché.

Quelques paramétrages incontournables

Pour que les visiteurs d’une boutique en ligne en deviennent des clients, il est indispensable de mettre à leur disposition un certain nombre d’éléments indispensables, sans lesquels ils n’achèteront jamais. Il faut ainsi paramétrer les différents modes de paiement disponibles afin qu’ils puissent être clairement et facilement identifiés.

Il est également nécessaire de décrire avec précision quelles sont les conditions de livraison, en détaillant les différentes possibilités — classique, express, en point-relais —, les délais et les tarifs correspondants, etc. Ne pas oublier non plus de fournir les informations et restrictions quant aux éventuels retours ou échanges de produits, etc. Et, surtout, n’oubliez pas d’indiquer les prix de vos produits !

Au final, lancer sa boutique en ligne est simple et rapide — à condition toutefois de pouvoir compter sur de bons outils. Cela demande néanmoins de la méthode et exige que l’on respecte quelques règles, souvent de bon sens. On peut par exemple se mettre à la place d’un acheteur potentiel pour discerner, très vite, ce que l’on veut trouver sur un site de vente en ligne. Et une fois que tout est bien en place, on peut commencer à vendre et débuter sa nouvelle carrière de net-entrepreneur.

Source images : fr.depositphotos.com

Drive-to-store pour améliorer sa stratégie de SMS marketing ?

Aujourd’hui, les pratiques de vente ont totalement changé au sein des entreprises. De nombreux supports se sont immiscés dans le choix des canaux de communication des commerçants. Parmi elle, le Drive-to-store. Désormais, il ne s’agit plus de diffuser des messages lointains aux consommateurs. Il est nécessaire d’adapter ses messages en fonction de la géolocalisation du prospect ou alors pénétrer dans son univers de vie familier. Par exemple, il est très courant aujourd’hui de communiquer avec sa cible par SMS. Quelques années plus tôt, on aurait davantage privilégie la boîte électronique. Toutefois, il faut savoir que le SMS marketing n’est pas le seul levier employable lorsqu’on fait du drive-to-store. Les courriers ciblés, les affiches, la radio ou encore les prospectus sont des leviers couramment utilisés en drive-to-store.

Définition

Avant de comprendre comment le drive-to-store peut permettre d’améliorer sa stratégie de SMS marketing, il est nécessaire de comprendre ce que c’est. Terme anglophone, le drive-to-store signifie l’ensemble des actions marketing mises en place par une entreprise, un commerçant ou autre dans l’unique but d’attirer la clientèle vers les points de vente physique. L’objectif final est bien entendu la conversion, c’est-à-dire que les messages diffusés par l’entreprise ou le commerçant n’ont que pour finalité l’acte d’achat chez le consommateur.

Drive to store

Proposer une offre promotionnelle

Depuis la nuit des temps, les promotions sont un excellent moyen pour attirer les consommateurs et les inciter davantage à réaliser un acte d’achat. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de communiquer autour de ces offres différemment : grâce aux SMS. Lorsque les consommateurs commandent sur votre site e-commerce, ils sont invités à y entrer leur numéro de téléphone pour finaliser leur commande. De là, votre base de données s’alimente et vous pouvez parfaitement utiliser les SMS pour tenir informé votre clientèle de vos promotions du moment. Auparavant considéré comme intrusif, le SMS est désormais essentiel à intégrer dans toute bonne stratégie multicanal. Contrairement aux mails, ils sont davantage lus par les individus.

Faire une campagne SMS pour annoncer un événement spécial

Le SMS permet de solliciter en quelques secondes le consommateur. Si vous êtes amené à réaliser des ventes privées, n’hésitez pas à contacter votre clientèle par SMS. Tout d’abord, vous devez bénéficier d’une base de données suffisante pour pouvoir mener votre campagne. Deux options existent : acheter une base de données de numéros de téléphone à un prestataire (voir ici) ou bien la constituer vous-même. En envoyant un SMS pour avertir vos consommateurs d’une période de ventes privées imminente, vous augmentez les probabilités de les voir se déplacer en point de vente physique pour pouvoir bénéficier des différentes offres. De plus, communiquer à travers ce canal offre plus d’intimité entre l’entreprise et le consommateur. Ce qui aura tendance à davantage le fidéliser par la suite.

Améliorer l’expérience de vos clients grâce aux SMS

Grâce au drive-to-store, vous avez la possibilité de voir quel type de message incite le plus les consommateurs à se rendre en point de vente. Ainsi, vous pourrez réajuster vos campagnes marketing après avoir analysé les résultats de ces dernières. De plus, les campagnes de SMS marketing peuvent se coupler avec d’autres campagnes marketing comme les campagnes d’emailing. À votre disposition se trouve donc un grand nombre de données concernant le parcours du consommateur à chaque étape de l’acte d’achat. En effet, les SMS personnalisés sont lus assez rapidement par les individus. D’une autre part, le fait d’envoyer un SMS personnalisé permet d’améliorer l’expérience client mais renforce également la confiance entre lui et l’entreprise émettrice du message.

Accueillir les prospects convertis en clients

Pour fidéliser rapidement vos nouveaux clients, il faut leur envoyer des messages uniques, personnalisés mais surtout attrayants. Utiliser les alertes personnalisés en insérant le nom et prénom peut s’avérer être un choix judicieux. Au-delà du message de bienvenue, on peut y insérer :

  • Une offre promotionnelle
  • Une rupture de stock imminente
  • La fin d’une promotion en cours

La rupture de stock imminente

Créer un sentiment d’urgence chez le consommateur est un bon moyen de l’obliger à se rendre en point de vente physique pour effectuer un achat. En menant une campagne de SMS marketing axé sur des données chiffrées, les consommateurs seront plus enclins à se rendre en boutique car le SMS aura crée en eux un sentiment d’urgence.

La fin d’une promotion en cours

Tout comme la rupture de stock, la fin d’une promotion peut être l’objet d’un axe à part entière dans une stratégie de SMS marketing. Encore une fois, il sera nécessaire d’insister sur l’urgence dans les SMS à envoyer. De plus, il ne faut pas hésiter à mettre en avant des chiffres forts pour que le consommateur ait la certitude d’effectuer une bonne affaire lorsqu’il se rendra en boutique.

Informer systématiquement le consommateur

Que ce soit lors de l’annonce d’une promotion ou des horaires d’ouverture d’un point de vente, il est nécessaire d’informer de manière continue le consommateur afin qu’il se sente accompagné à chaque étape de son parcours. En optant pour une telle stratégie, on s’assure de fidéliser un maximum de consommateurs à sa marque. Il est également judicieux de les avertir en SMS s’il y a un retard ou une rupture de stock imprévue.

Conclusion

Finalement, le Drive-to-store permet d’accélérer la conversion en point de vente physique grâce à des SMS personnalisés. De plus, le SMS marketing permet d’accompagner et de suivre le consommateur à chaque étape de son parcours d’achat. Ainsi, l’expérience client se voit satisfaisante et le consommateur sera plus enclin à se fidéliser à notre marque. Enfin, les SMS permettent de fournir un ensemble d’informations en quelques lignes et très facilement accessible pour sa clientèle.

Source images : fr.depositphotos.com

Annuaire b to b et référencement local, des alliés efficaces

Accordez-vous l’importance qu’il faut à votre référencement local ? C’est une arme efficace dans votre bataille permanente de visibilité sur les SERPs des moteurs de recherche. Son importance est accentuée si vous avez opté pour une distribution régionale. En effet, une stratégie SEO local bien élaborée vous fournira un trafic web qualifié, et garantira le développement et la pérennité de l’activité de votre entreprise.

Dans le même sens, un annuaire b to b en ligne est, aussi, un outil bien indiqué qui a su préserver son utilité. Toutefois, il faut savoir séparer le bon gré de l’ivoire, et même de certaines herbes toxiques.

Nous allons développer pour vous ces points qui nous semblent essentiels pour la santé de votre entreprise.

annuaire b to b

Référencement local, garant de développement et de pérennité

Un site est plus qu’une simple vitrine virtuelle ou un effet de mode. C’est un outil tactique puissant pour la réussite de votre stratégie marketing. Des pages web optimisées dans les règles de l’art SEO, sur des mots-clés rigoureusement sélectionnés, vous offriront un avantage sur vos concurrents : booster son référencement naturel est un travail rigoureux et continu qui finit toujours par payer.

Le référencement local via Google

Le SEO local pour une activité au niveau régional est très efficace. Les statistiques sont impressionnantes à cet égard. Un compte Google my business est toujours recommandé par les consultants. Le moteur de recherche lui accorde de plus en plus d’importance pour répondre aux requêtes des internautes.

Rien d’étonnant à cela : les robots ont appris à détecter les intentions à connotation locale et ils savent que la réponse satisfaisante doit être du même ordre.

Une fiche GMB est toujours indexée ; vous pouvez y insérer du texte optimisé, des photos, de la vidéo, vos coordonnées avec un tracé d’itinéraire sur Map, des événements, des articles… La générosité du géant a été poussée jusqu’à vous offrir un micro site (via Template).

Un inconvénient unique

Pour qu’un référencement local soit un investissement rentable, toute une batterie de mesures est à prendre pour le réussir. Le seul inconvénient est que son optimisation vous privera d’un temps précieux à consacrer à votre cœur d’activité. Confiez cette mission à une agence web spécialisée. S’inscrire dans des annuaires B to B exige un savoir-faire. Nous allons voir le comment et le pourquoi.

Pourquoi s’inscrire dans un directory b to b ?

Le directory a su s’adapter à notre ère digitale. En plus de son rôle traditionnel de drainer une nouvelle clientèle, il contribue à renforcer le netlinking.

Aucun professionnel du sourcing ne se prive de cette mine de données pour détecter un fournisseur. Rien que pour cette raison, Vous avez intérêt à être inscrit. A titre d’exemple, un constructeur de bâtiments pourra saisir la requête  » fabrication et pose de fenêtres en aluminium  », un fournisseur comme le groupe Miller gagnera à se référencer sur cette catégorie. Le spectre des utilisations est plus large : un jeune apprenti menuisier en quête d’un stage se connectera à Cubelist, annuaire professionnelle et aura son bonheur en tombant sur la page du groupe.

Quel impact sur votre netlinking ?

Le netlinking est le troisième pilier de référencement naturel. L’unanimité est faite par les experts SEO sur son rôle prépondérant. Votre popularité aux yeux des moteurs de recherche est corollaire au nombre de vos liens externes (partage, netlinking gratuit, netlinking payant !). Plus vous êtes inscrits sur des directories qui contiennent votre URL, mieux est votre référencement. Toutefois, vous devez fuir les spammeurs.

Comment qualifier un directory ?

Voici une proposition de chek-up à faire :

  • Il doit être actif, vérifiez qu’il y a des ajouts récents.
  • Le backlink qui vous est attribué doit être en DoFollow.
  • L’inscription doit être validée manuellement pour éviter les sites spammeurs.
  • Privilégiez celui qui dédie toute une page à votre site.
  • Vérifiez ses métriques SEO, notamment le Trust Flow.

Cette liste n’est ni exhaustive ni éliminatoire. Un équilibre est à trouver au cas par cas.

Si vous voulez accélérer votre référencement. il est aussi possible de passer par la plateforme de netlinking SeedingUp, par exemple. Elle vous permet de contacter des sites intéressants et intéressés de publier des articles invités.

Comment constituer la liste à trier ?

Avant de pouvoir trier, il est recommandé de constituer une large liste de départ. Google est bien indiqué pour cette tâche en utilisant les bonnes requêtes :

votre-thématique + « proposer un site » OR « soumettre un site » OR « proposez un site » OR « ajoutez un site » OR « ajouter un site » OR « inscrire votre site »

Filtrez les recherches avec les boutons  » outils de recherche  » et  » moins d’un an  ».

Pour une recherche des locaux, vous pouvez opter pour la fonctionnalité intitle: »votrerégion ».

Plus simple encore, vous pouvez utiliser la requête  » annuaire d’annuaires  » ! Eh oui, ils existent.

Alors, c’est quoi votre réponse à la question de moins en moins proposée au débat : les annuaires b to b sont-ils morts ou VIVA ?

Sans hésitation, nous crions un grand VIVA.

Vous êtes désormais assez informé pour faire le bon choix.

Un autre grand VIVA pour le référencement local. L’expansion du digital et l’intensification de la concurrence le rendront encore plus nécessaire pour vous en 2020.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment développer son entreprise grâce à internet ?

De nos jours, avoir son propre site internet est devenu une étape primordiale, que dis-je? Une OBLIGATION pour promouvoir et mettre en vitrine son entreprise, ses services et prestations en ligne.

Que votre entreprise soit récente ou déjà bien installée sur le marché, la médiatisation de cette dernière par la toile internet ne peut vous apporter que des avantages professionnels et bénéfiques!

En effet, établir son entreprise sur internet par le biais d’un site présente de nombreux avantages, et s’avère être un outil de communication interactif incontournable pour lancer et faire parler de son activité!

Voici donc un résumé rédigé en un court texte qui vous présentera toutes les réponses à la question que nous nous sommes tous déjà posé: comment développer son entreprise grâce à internet concrètement.

comment développer son entreprise grâce à internet ?

I- Une première tâche essentielle : faire connaître son activité sur le web en créant un site

A) Un processus de réflexion avant tout.

Avant de vous lancer dans un grand et beau projet comme la création de votre site internet, il est primordial de vous poser quelques questions importantes; afin de déterminer les grandes idées qui guideront sa création:

  • Quel est le but de votre site?
  • Quelle type de clientèle souhaitez-vous cibler?
  • Désirez-vous interagir avec les internautes?
  • Disposez-vous de temps pour alimenter votre site régulièrement, et si oui, combien de temps en moyenne?
  • Pensez-vous vous allier à un prestataire externe à votre activité afin qu’il puisse vous épauler et vous guider dans la construction, la mise en ligne et le maintien de votre site internet?

B) Les principales étapes pour créer votre site

Créer son site professionnel est un travail rigoureux et soigneux qui prend du temps, ainsi, si vous souhaitez anticiper votre projet de site Web, sachez que plusieurs étapes principales demandent de la recherche et un temps de réflexion!

La première chose à faire est de déterminer les grandes rubriques qui constitueront le corps de votre site et d’évaluer le contenu que vous souhaitez y insérer.
Par la suite, vous pourrez choisir le nom de domaine de votre site internet.
Pour cela, déterminez des mots clés en rapport avec votre entreprise.

Une fois cette étape résolue, déposez le nom de domaine auprès d’un site de référencement.
Cette étape de référencement sur internet peut prendre de deux jours à une semaine et est nécessaire pour permettre la mise en ligne de votre site professionnel.

Concrètement, vous devrez inscrire manuellement votre site sur l’ensemble des moteurs de recherche et d’annuaires sur internet en sélectionnant l’onglet « ajouter un site » sur chacun d’entre eux.
Vous trouverez par exemple comme moteurs de recherches Bing, Mozilla, Internet explorer, Google chrome ou encore ask.com, et des annuaires comme les pages jaunes ou les annuaires professionnels référençant les entreprises par secteur d’activité.

Ultime et dernière étape, mais non pas des moindres: pour mettre en ligne votre site internet, vous devrez ensuite sélectionner un hébergeur.
Un hébergeur a pour mission de rendre un site internet disponible vingt quatre heure sur vingt quatre tout en offrant des conditions de navigation confortables; grâce aux serveurs dont il dispose.

Au vue de l’ampleur de la tâche, vous vous rendez certainement compte que créer un site internet demande du temps et un travail conséquent!
De nombreuse démarches sont à prendre en compte après la création de son site Web!
Ainsi, deux solutions s’offrent à vous:
Soit vous poursuivez le projet seul et faites les recherches qui s’imposent pour la construction de votre site, soit vous vous alliez à un expert consultant; plus apte et qualifié dans un tel domaine et qui saura vous guider à chaque étape de la création et la mise en ligne de votre site.
Par ailleurs, vous offrir les services d’un expert consultant vous coûtera de l’argent mais vous permettra d’économiser un temps précieux de recherches; notamment en vous proposant différentes maquettes de site ainsi que des devis.

Faire le choix d’un site internet pour son entreprise c’est donc tout d’abord une façon de se distinguer de la concurrence; tout en mettant en avant vos produits, offres promotionnels et informations relatives à votre entreprise!
Cependant,pensez à privilégier des textes explicites et accrocheurs, un design épuré et des graphismes simples mais colorés; afin de susciter la curiosité des internautes!

II- Comment structurer votre site ?

Lors de la création d’un site, certaines pages sont cruciales et donneront de la consistance et de la logique à ce dernier.

Une page d’accueil manquante

La page d’accueil est la première chose que vos internautes verront; il est donc primordial de s’y atteler avec soin afin que l’effet « WAOU », soit au rendez-vous!
Pour se faire, votre page d’accueil doit vous représenter vous, votre entreprise et votre savoir-faire. De plus, elle doit être marquante visuellement tout en plaisant à tout le monde!
Notre petit conseil serait d’éviter de trop surcharger votre page d’accueil et de privilégier la simplicité.

La page d’offres

Elle doit être claire et précise pour vos clients potentiels !
Optez pour des graphismes, designs et couleurs de qualité, ainsi que des textes courts mais explicites!
Par ailleurs, pensez à mettre votre page d’offres régulièrement à jour afin que les internautes qui suivront toutes vos nouveautés soient avertis par notifications Youtube ( Youtube est en effet une fenêtre ouverte entre votre site Web et vos clients potentiels; nous en parlerons d’ici peu).

La page de contact

C’est une page essentielle pour permettre à quiconque de prendre contact avec vous; vous pouvez y inscrire votre adresse mail professionnelle et votre numéro de téléphone, ainsi que la localisation sur MAP pour vous trouver plus facilement.
De plus, vous pourrez créer un formulaire de contact pour que tout individu naviguant sur votre site puisse poser des questions ou demander des précisions.

Une page à propos

Cette page est un atout incontestable pour vous démarquer de la concurrence tout en faisant découvrir votre activité aux internautes qui parcourront votre site.
Vous pouvez y décrire la naissance de votre entreprise ainsi que votre expérience dans le domaine dans lequel vous exercer.
N’hésitez pas à agrémenter cette page de quelques photos en rapport avec votre activité pour permettre aux internautes de partager votre histoire professionnelles à vos côtés.

Structurer son site internet est la seconde étape qui suit sa création; prenez donc du temps pour éditer vos pages Web et construire vos rubriques afin que le résultat obtenu vous convienne et représente votre activité tout en vous permettant d’augmenter les horizons professionnelles de votre affaire!

Enfin, pensez aussi à consacrer une page de discussion pour que vos clients puissent vous poser des questions ou faire part de difficultés rencontrées; afin que vous soyez en mesure d’y apporter réponses et solutions dans les plus brefs délais.
Cette initiative aura l’avantage de vous procurer une certaines notoriétés vis à vis de vos internautes tout en affirmant votre professionnalisme!

III- Backlinks : la stratégie parfaite pour faire exploser son activité !

Les backlinks sont des liens « en arrière plan » qui se trouvent sur un site internet et conduisent les internautes vers d’autres sites internet s’ils cliquent dessus.
Ces liens ont pour but de proposer aux internautes la visite de sites internet similaires à celui sur lequel ils naviguent.
En d’autres termes, les backlinks sont des liens à visée publicitaires qui vous guident vers des sites de même thématiques que votre recherche.

Les avantages qu’offrent les backlinks sont nombreux: ils augmentent la visibilité de votre site internet sur d’autres sites Web et font parler de votre activité à l’extérieur de votre propre site internet.
Les backlinks sont donc un outil indispensable de stratégie Web-marketing à ne pas laisser pour compte!

IV- Un support au pouvoir polyvalent : la vidéo !

A) L’usage de la vidéo

La vidéo sur internet est un support multimédia qui s’est imposé comme essentiel pour communiquer des informations, transmettre ses opinions ou encore, assurer l’attractivité de son site internet.
Ayant le pouvoir de renforcer le référencement de votre site Web tout en faisant croître son attractivité, la vidéo est un support modulable à souhait et selon vos envies!
Néanmoins, pour un résultat optimal et si vous désirez publier des vidéos régulièrement, pensez à investir dans un matériel de professionnel.

Ceci nous amène donc à aborder le sujet « Youtube ».
En effet, vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux utilisateurs créent leurs propres chaînes Youtube afin d’y présenter et de relater leurs diverses activités; qu’elles soient professionnelles ou de loisirs!

C’est ainsi qu’en suivant ce principe, vous pouvez utiliser des supports multimédias vidéos relatant votre activité en les publiant sur la plateforme Youtube!
En faisant cela, vous augmenterez vos chances d’être découvert par plus de personnes et donc d’attirer plus de clients potentiels.

B) Les avantages pour votre site internet de publier des vidéos, sur Youtube

Sachez tout d’abord que Youtube est une interface qui représente plus de la moitié du marché de la recherche des internautes et qui met en ligne plus de trois cent heures de vidéos par jours pour desservir soixante quinze pays!

Véritable moteur de recherche concurrent de Google, les vidéos mis en ligne sur Youtube sont très largement retransmisses par les réseaux sociaux qui sont devenus de parfaits diffuseurs de vidéos.
Publier des vidéos en rapport avec votre activité vous permettra de mettre en avant votre entreprise en la faisant découvrir à l’ensemble des utilisateurs de Youtube.

D’autre part, vous pourrez insérer des liens guidant à votre site internet ou même en faire la référence lors de vidéos pour promouvoir certains produits et annoncer de nouvelles offres!
Les utilisateurs de Youtube qui se seront abonnés à votre chaîne vidéos seront ainsi immédiatement informés des nouveautés que vous mettrez en ligne viz des notifications sur leurs téléphones.

V- Comment gagner de l’argent grâce à Youtube?

Vous l’aurez compris, Youtube n’est donc pas un simple moteur de recherche, il permet à quiconque de prendre en main sa stratégie Web-marketing facilement et quotidiennement par le simple ajouts de vidéos sur la chaîne Youtube de son entreprise!

De nombreuses techniques pour gagner de l’argent sur Youtube existent; il vous suffit de faire le buzz sur Youtube pour faire parler de vous et de votre activité!.
Pour plus de détails sur ces techniques de Web-marketing, n’hésitez pas à consulter la page traitant des techniques pour gagner de l’argent sur Youtube.
Elle vous donnera toutes les clés en main pour créer une stratégie Web-marketing parfaite et ainsi faire des bénéfices de vente par exemple.

Nous venons donc de voir ici comment développer son entreprise grâce à internet et, par la même occasion donc, de gagner sa vie sur internet.
La première tâche consiste à créer le site web de votre entreprise.
Ensuite, il vous faudra structurer votre site et le nourrir régulièrement d’informations en rapport et promouvant votre activité!

Enfin, vivons dans l’ère du temps et n’hésitez plus à utiliser les nombreux outils et supports multimédias mis à notre disposition tous les jours comme youtube ,facebook, twitter, instagram.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment donner une image positive de votre entreprise grâce aux goodies ?

Avez-vous pensé à utiliser la force de frappe des goodies pour gagner en notoriété et en visibilité dans votre stratégie de marketing ? En effet, les goodies représentent des petits cadeaux publicitaires, imprimés au nom de votre marque, qui peuvent être distribués lors d’évènements promotionnels. Les goodies se déclinent en différentes gammes de produits (articles de poche, accessoires de bureau, chapeaux, mugs, clés USB, articles écologiques, etc.). Ils vous permettent d’offrir des objets personnalisés, des goodies originaux ou encore des cadeaux d’affaires, afin de valoriser l’image de votre entreprise et de satisfaire vos clients. Pour en savoir plus, suivez le guide !

L’intérêt de réaliser un business plan pour son entreprise

Qu’est-ce qu’un goodie ?

Vous souvenez-vous de ce joli stylo personnalisé qui vous a été offert par une société d’assurances sur le stand d’une foire ? Ou bien du porte-clés amusant qui vous a été remis gracieusement lors de votre achat de produits dans une grande surface ? Et bien, ces deux exemples illustrent parfaitement quels peuvent être les cadeaux publicitaires appelés aussi des goodies. Ainsi, le terme goodie est d’origine anglaise et désigne un objet publicitaire. Ce cadeau d’affaires peut être imprimé au nom d’une marque ou au nom d’une entreprise. En effet, les goodies sont de véritables ambassadeurs de votre société.

D’une part, les goodies vous permettent d’entreprendre une campagne publicitaire originale et créative. Avec les goodies personnalisés, vous faites connaître plus rapidement votre logo auprès du grand public. Cependant, il existe un usage marketing différent du cadeau d’entreprise en fonction de l’objectif commercial visé. C’est pourquoi vous allez en apprendre davantage sur la fidélisation de la clientèle et sur l’utilité d’offrir un objet publicitaire ou un cadeau d’affaires en cliquant sur ce lien.

D’autre part, vous n’êtes pas sans savoir que la majorité des cadeaux publicitaires peuvent s’adresser à un large public : vos employés, vos clients, vos partenaires, vos fournisseurs, mais aussi à des visiteurs ou à des prospects lors d’un évènement particulier (foire, salon commercial, exposition, lancement d’un nouveau produit, compétition sportive, inauguration d’un point de vente, etc.).

Quelles formes prennent les cadeaux d’entreprise ?

Pour fidéliser et entretenir l’intérêt de votre clientèle, de vos fournisseurs et de vos partenaires, les cadeaux publicitaires représentent la solution idéale. C’est la raison pour laquelle ils existent depuis fort longtemps et sont largement utilisés par les marques et les entreprises. Ils prennent différentes formes (objets ludiques, objets gourmands, objets pratiques, objets technologiques, etc.). Ils sont un véritable reflet de la créativité de votre entreprise.

Les goodies gourmands

Ce sont des cadeaux publicitaires qui se mangent, comme les bonbons, les chocolats ou les kits de dégustation. Ces produits peuvent représenter les produits phares d’un terroir ou d’une région. Ils vont ainsi véhiculer l’image de votre entreprise dans le domaine culinaire. Si votre clientèle est composée de fins gourmets, vous pouvez également offrir des accessoires de cuisine personnalisés au nom de votre entreprise. Ces objets publicitaires vont être associés aux plaisirs gustatifs.

Les goodies utiles

Qui n’a jamais reçu un stylo publicitaire ? Cet objet est l’illustration parfaite d’un goodie « utile » qui va vous servir dans de nombreuses situations de la vie courante. Les idées de goodies utiles sont nombreuses, comme les calendriers, les accroche-sacs, les porte-clés, les mugs, les briquets, les couteaux de poche, les t-shirts, les chaussettes, les tote-bags, les gourdes, les montres, les pendules, les casquettes, les chapeaux, les lunettes de soleil ou encore les parapluies publicitaires. Tous ces objets publicitaires sont très populaires et appréciés des français. De plus, ces goodies, imprimés au nom de votre marque, vont être utilisés régulièrement et pendant une longue période. C’est la raison pour laquelle le logo ou le nom de votre entreprise va imprégner la mémoire de vos clients.

Les goodies écologiques

Ces cadeaux publicitaires « nature » sont dans l’air du temps et donnent une image positive et éco-responsable de votre entreprise. Ils peuvent se décliner en sachets de graines de fleurs, de légumes ou de plantes aromatiques. Bien sûr, les sachets de graines sont fabriqués en papier recyclable et sont personnalisés au nom de votre marque. Les goodies écologiques peuvent être aussi des produits bio, des nichoirs à oiseaux en bois pour protéger la faune sauvage ou encore des mini-poubelles à déchets recyclables. Les goodies écologiques font passer un message fort de protection de la planète. Ils sont l’occasion rêvée d’affirmer la dimension éthique et responsable de votre entreprise. Par exemple, dans le domaine de l’énergie solidaire, la fondation Good Planet propose de gagner des goodies.

Les goodies business

Ces cadeaux publicitaires « business » sont destinés plus particulièrement à une clientèle d’hommes d’affaires et de commerciaux. Les goodies d’entreprise peuvent donc être des porte-cartes de visite, de la bagagerie, des accessoires automobiles ou encore des accessoires de bureau. En offrant ce type de cadeaux d’entreprise, vous allez véhiculer une image de sérieux de votre entreprise. C’est la raison pour laquelle vos goodies publicitaires doivent être de bonne qualité pour devenir un levier de notoriété efficace et affirmer votre image.

Les goodies high-tech

Ces goodies high-tech sont très tendance à l’ère du numérique. C’est d’autant plus vrai que la majorité de vos clients et partenaires possèdent un smartphone, une tablette ou un ordinateur ! C’est pourquoi les cadeaux publicitaires personnalisés peuvent être des lingettes en microfibre pour nettoyer les écrans des appareils numériques, des clés USB, des casques Bluetooth ou encore des écouteurs. En offrant ces goodies high-tech, originaux et branchés, vous allez afficher un côté connecté ainsi qu’une image moderne et innovante de votre entreprise.

Comment bien choisir vos goodies ?

Comme vous l’avez compris, le choix de vos goodies doit être en lien direct avec votre secteur d’activité. Ainsi, vous devez sélectionner avec soin les objets publicitaires. Ces derniers vont représenter un atout commercial pour votre entreprise. D’autant plus qu’ils sont une véritable marque d’attention destinée à votre clientèle, vos employés ou vos partenaires.

Pour effectuer un choix judicieux, vous devez vous poser les questions suivantes :

  • quels sont les besoins et les habitudes de votre clientèle ?
  • quels sont les objets utiles qui manquent à vos employés sur leur lieu de travail ?
  • quels objets sympas et ludiques peuvent accompagner vos clients dans la vie courante ou bien sur leur lieu de vacances, etc. ?

Ces questions vous aideront sans doute dans votre choix de goodies personnalisés. Vous pouvez également visiter notre site pour trouver le type d’objet publicitaire personnalisé qui correspond le mieux à votre entreprise. Nous avons une large gamme de goodies et de cadeaux d’entreprise à vous proposer.

En résumé, sachez que votre clientèle sera toujours très sensible aux cadeaux publicitaires faits par votre entreprise. Le fait d’offrir des goodies personnalisés va permettre de vous démarquer de la concurrence et va créer une surprise agréable. En retour, vos clients vont garder une image positive de votre société à travers vos objets publicitaires personnalisés. C’est pourquoi ils vont faire confiance à votre entreprise pour un achat futur ou une prochaine visite dans un de vos points de vente. N’oubliez pas que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et peuvent être l’occasion d’offrir des cadeaux publicitaires !

Source images : fr.depositphotos.com

Comment engager les visiteurs sur un stand événementiel ?

Participer à un salon en qualité d’exposant s’inscrit dans le marketing événementiel. Ce dernier est conçu dès l’élaboration d’une stratégie marketing. Son objectif est de promouvoir une entreprise à travers du branding essentiellement.

Gérer la participation à un salon nécessite une vision de stratège et une précision d’horloger. En effet, le profil des visiteurs est très variable, la concurrence est juste à côté et le nom affiché de l’entrepris en gros est en jeu.

Pour rentabiliser cet investissement marketing, vous devez engager vos visiteurs. Cibles du moment, ils doivent ressortir de votre stand marqués, bien informés et garder une bonne image de marque de votre entreprise. Vous devez vous distinguer des autres exposants. Pour y parvenir, la logistique, la stratégie de communication et l’animation mis en place jouent un rôle majeur.

L’intérêt de réaliser un business plan pour son entreprise

Avant de passer en revue les mesures à prendre pour engager un visiteur, il serait utile de situer les enjeux d’un salon dans un contexte de marketing stratégique.

Un stand de salon, une décision stratégique importante

Le marketing opérationnel vise à doter votre entreprise d’un bon positionnement sur votre marché et dans l’esprit du consommateur. Vos produits, pensés lors de la phase de réflexion, auront alors une valeur de réponse à des besoins et des attentes spécifiques.

L’homme qui met en place une stratégie marketing : le stratège procède par étapes bien réglées.

Lors de l’étape de la détermination des plans d’actions, un salon pourrait s’imposer comme outil opérationnel efficient. Un grand constructeur de voitures ne peut pas rater le salon automobile, de même qu’une entreprise qui cherche à s’assurer une place de leader dans le secteur agricole ne doit nullement manquer le salon de l’agriculture.

Le stand événementiel sont toujours sollicité par les stratèges en marketing et les marketeurs opérationnels. L’avènement du marketing digital ne l’a pas rejeté de leur armada : il offre un retour sur investissement élevé et quantifiable.

Les salons locaux, nationaux, internationaux, professionnels ou généralistes sont nombreux. Un bon choix basé et ajusté à vos grands choix stratégiques est aisé.

Tirer le meilleur profit de votre stand passe par un engagement réussi des visiteurs. Plusieurs facteurs participent à sa réussite : la conception, l’emplacement, l’agencement et l’animation. L’équipe commerciale a un rôle majeur. Un salon peut s’avérer très fatigant pour eux, mais on peut bien parler de récolte annuelle pour certains secteurs.

Pourquoi engager un visiteur est important ?

La qualité d’un trafic est plus rentable que sa quantité. En certains domaines, cette règle est encore plus accentuée, comme c’est le cas pour le web (SEO) ou le stand de salon. Il ne suffit pas de voir passer des milliers de visiteurs, mais il faut aussi les marquer, même si l’afflux est moins important.

Engager un prospect lors de sa visite permet :

  • un marquage de son esprit ;
  • un attrait pour la marque ;
  • une image employeur positive ;
  • une bouche à oreille plus élargie ;
  • un visiteur fidèle du stand ;
  • un prospect qualifié et facilement convertible ;
  • Un nouveau client ;
  • Une base de données commerciale élargie ;
  • Une réception meilleure du message.

Comment assurer l’engagement des visiteurs ?

Un salon événementiel est un terrain de chasse aux clients, mais c’est aussi un terrain de concurrence entre les exposants. Engager un visiteur nécessite un bon emplacement pour mieux garantir son passage, un agencement approprié pour rendre la visite confortable et productif (favorisez l’originalité au folklore), et une animation originale.

Un bon emplacement est un garant d’afflux

L’emplacement du stand est capital. Les bonnes places se réservent des années pour les plus grands salons. Quelques conseils et astuces :

  1. Anticiper l’événement.
  2. Éviter les emplacements non commodes au niveau de l’attention des visiteurs : à côté des restaurants, des toilettes et des salles de Conférences.
  3. Préférez un emplacement à droite : les habitudes de conduite de voitures semblent tenaces.
  4. Évitez un emplacement à la sortie.
  5. Évitez la proximité d’un stand connu par ses shows légendaires.
  6. Préférez les grandes allées.
  7. Mettez- vous sur le chemin d’un concurrent important sans y être collé.

L’agencement pour l’attrait, le confort et la productivité

Un agencement soigné impacte positivement votre image, séduit le visiteur et améliore la rentabilité du stand. L’échange est toujours meilleur dans une ambiance adaptée. Choisissez un bon créateur de stand qui saura traduire vos idées. Votre visiteur quittera votre beau stand avec le sourire et un bon souvenir. Quelques conseils :

  1. La décoration doit séduire et montrer votre entreprise (nom, logo et slogan affichés).
  2. Le comptoir est un élément central du stand. Un client doit s’y sentir bien accueilli. Des brochures, goodies, catalogues y seront déposés. Un ameublement adapté et stylé permettra un échange agréable : le tabouret autour d’un manger debout est une idée qui marche bien.
  3. un espace cocoon avec poufs, fauteuils et autres meubles conçus pour faire vivre un stand apportera une touche de convivialité.

La conception de stands et de meubles adaptés est un savoir-faire réservée aux spécialistes. Ils sont créateurs, innovateurs. Ils ont aussi appris à intégrer les nouvelles technologies pour leur besoin de conception/production et ils vous proposeront de l’intégrer aussi sur votre stand événementiel.

L’animation d’un stand comme gage de réussite

Les actions de marketing événementiel sont consommatrices de temps et d’énergie. Elles nécessitent des préparatifs de nature différente pour que le moment de l’événement soit parfait. L’animation doit être irréprochable.

Les phases de préparation, en dehors de l’aspect logistique, incluent l’envoi d’invitations personnelles. La liste doit comprendre tous les clients de l’entreprise. Ils se sentiront valorisés et chercheront votre stand en premier au lieu de celui de vos concurrents. Ils sont juste dans l’allée voisine, souvenez-vous en.

L’organisateur du salon s’occupe de sa promotion comme événement. Ceci ne vous empêchera pas d’en profiter pour faire des annonces publicitaires autour de votre présence. Une invitation ouverte est lancée.

Plusieurs concepts peuvent être sélectionnés pour animer un stand et le rendre attrayant et dynamique. Préférez une action qui cadre avec votre budget et qui est en synergie avec les autres actions de promotion déjà entreprise : l’efficacité sera multipliée. Un jeu de concours, des réductions de stand, une intervention d’une célébrité, la distribution de petits cadeaux, l’animation pour enfants, les démonstrations, les essais de produit, les diffusions de vidéos et une animation musicale sont autant de propositions valables pour distinguer votre participation. Soyez original, c’est le propre du marketing événementiel.

Le staff pour animer le stand

Un chef du projet est désigné à l’avance par la direction. Il doit avoir la fibre marketing et un sens aigu de l’organisation. Son travail commence avant la date de l’ouverture. C’est l’homme -orchestre.

Certains aspects de l’animation peuvent être confiés à une équipe externe, notamment l’accueil à l’entrée (avec distribution de supports publicitaires et éventuellement des rafraîchissements), ainsi que certaines actions purement techniques. Le travail le plus important sera fait par vos commerciaux et/ou vos marketers. Ils maîtrisent les atouts de vos produits, les attentes des clients et des prospects et peuvent développer l’argumentaire qui fait mouche. Une journée de sensibilisation pourra être bénéfique dans ce sens.

Les actions de marketing événementiel ont un cachet spécifique. Ce sont les seules actions qui regroupent le triptyque fournisseur, clients acquis et prospects en un même lieu et au même moment. Le challenge de l’excellence est élevé. Et c’est encore plus vrai à l’intérieur du stand.

Source images : fr.depositphotos.com

L’intérêt de réaliser un business pour son entreprise

S’il est relativement aisé de réaliser les formalités administratives nécessaires à la création d’une entreprise, il est, en revanche, bien plus ardu d’assurer le bon développement et la pérennité d’un business. Pour optimiser les chances de réussite de votre projet et éviter de rejoindre la liste des entrepreneurs contraints de mettre fin à leur aventure entrepreneuriale dès les premières années de vie de leur société, nous vous recommandons d’établir un business plan et de mettre un certain nombre de conseils en pratique.

L’intérêt de réaliser un business plan pour son entreprise

L’étude de marché : une étape incontournable de la création d’entreprise

Quelle que soit l’ampleur de votre projet de création d’entreprise et le domaine dans lequel vous souhaitez évoluer, vous devez effectuer en premier lieu une étude de marché.

Durant cette première étape, l’erreur à ne pas commettre est de s’appuyer essentiellement sur des données issues de sondages réalisés sur internet ou sur des statistiques publiées par l’INSEE. Pour obtenir des informations permettant d’analyser méticuleusement le marché dans lequel vous vous apprêtez à entrer, nous vous conseillons d’aller à la rencontre de vos futurs clients, de vos futurs fournisseurs et de vos concurrents.

Le business plan : un document indispensable à la création et au développement d’une entreprise

Une fois l’étude de marché terminée, vous pouvez vous lancer dans la rédaction de votre business plan. Ce dernier est un document faisant office de feuille de route et doit être mis en place avant la création de votre entreprise.

En règle générale, il est constitué de deux parties. La première est dédiée aux informations liées à l’analyse du marché, à l’offre de votre entreprise et aux moyens à mettre en œuvre aussi bien dans la production, que dans les opérations marketing.

La seconde partie, quant à elle, est réservée aux résultats prévisionnels et à la trésorerie prévisionnelle de votre entreprise.

L’importance du business plan

Un business plan efficace vous fournit tout d’abord des informations détaillées sur les étapes et les formalités nécessaires à la création de votre entreprise. Ensuite, dans la partie dédiée aux prévisions, il vous délivre l’ensemble des données indispensables à l’atteinte de vos objectifs.

Cette section met en lumière le chiffre d’affaires que vous devez enregistrer pour rentabiliser votre projet, mais également les moyens à mettre en œuvre pour l’atteindre.

Dans le cas où votre entreprise s’apprête à lancer une nouvelle ligne de prêt-à-porter sur le marché, votre business plan vous fournit des informations sur le volume de ventes à réaliser, le prix de chaque pièce de votre collection et les stratégies à déployer pour pouvoir générer le CA nécessaire à la rentabilisation du projet.

Outre les moyens à mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs de votre entreprise, un business plan vous permet de déterminer le coût des investissements nécessaires au lancement de votre projet, à son développement et votre besoin en trésorerie. Grâce à ces différentes informations, vous pouvez définir avec précision si votre capital peut couvrir l’ensemble des dépenses liées au démarrage de votre activité et à son développement, ou si vous devez souscrire un prêt.

À titre d’information, ce document ne garantit pas uniquement la qualité du pilotage de votre projet de création d’entreprise. Il vous offre également la possibilité d’accéder plus aisément à un financement et de convaincre plus facilement les investisseurs, dans la mesure où il certifie la rentabilité de votre activité.

La rédaction d’un business plan

Pour que votre business plan puisse vous aider efficacement dans la création et le développement de votre entreprise, il doit être suffisamment détaillé et facile à lire.

Afin de garantir la qualité de votre document, nous vous recommandons d’opter pour un logiciel prévisionnel. Ce type de programme vous propose différentes fonctionnalités permettant de personnaliser votre document et d’éviter les éventuelles erreurs qui pourraient avoir des impacts négatifs sur le bon déroulement de votre projet.

Dans la conception de la partie dédiée aux prévisions, il faut savoir que certains programmes peuvent prendre en charge différents calculs concernant entre autres vos dépenses et les revenus devant être générés par votre entreprise.

Si vous ne souhaitez pas utiliser un logiciel prévisionnel dans la rédaction de votre business plan, l’idéal est de faire appel aux prestations d’un professionnel.

Les documents types proposés sur internet et les programmes Open Source sont à proscrire, en raison de leur côté un peu trop basique. Ces solutions sont généralement réservées aux micro-entrepreneurs désireux de lancer des projets relativement simples, ne nécessitant aucun calcul complexe.

Quelques conseils pour garantir la réussite d’un projet de création d’entreprise

Hormis l’élaboration d’un business plan, il est important de mettre en pratique certains conseils liés entre autres à votre capital, à votre vie personnelle et à vos concurrents, pour optimiser les chances de succès de votre projet de création d’entreprise.

Prévoir un plan B

Malgré la présence d’un excellent business plan, les risques d’échec restent élevés. Pour garantir la poursuite de votre aventure entrepreneuriale, nous vous conseillons d’envisager un autre projet sur lequel vous pouvez vous appuyer, dans le cas où vous devez mettre fin à l’activité initiale de votre entreprise.

À noter qu’en France, environ 50% des entreprises sont contraintes de fermer leurs portes dans les trois ans suivant leur lancement.

Prévoir un capital de départ relativement conséquent

L’erreur à ne pas commettre dans un projet de création d’entreprise est de procéder au démarrage d’une activité avec un capital restreint.

Outre les investissements matériels, immatériels et les charges, la trésorerie de votre entreprise doit vous permettre de couvrir vos besoins personnels, durant les premiers mois suivant le lancement de votre projet, ainsi que les imprévus.

Sachez que vos dépenses réelles peuvent dépasser largement les estimations inscrites dans votre business plan et dans le cas où vous n’êtes pas suffisamment préparé, vous pouvez entraîner des impacts non négligeables sur le bon déroulement de votre projet.

Prévoir les impacts de la création d’entreprise sur votre vie personnelle

Contrairement à un salarié, un entrepreneur peut travailler pendant plus de 8 heures par jour. Compte tenu du temps relativement conséquent que vous allez consacrer à votre entreprise, nous vous conseillons de discuter de votre projet à votre conjoint et, éventuellement, à vos enfants, afin d’obtenir leur soutien.

Ensuite, dressez un planning et prévoyez de petits moments de détente en famille, pour évacuer la fatigue, le stress et réduire les risques de burnout. Sachez qu’en cas de surmenage, vous ne pourrez plus vous investir à 100% dans le développement de votre activité et, par conséquent, vous risquerez de compromettre la survie de votre entreprise.

Prévoir la réaction des concurrents

Une fois votre entreprise sur le marché, vos concurrents vont assurément mettre en place différentes mesures pour éviter de perdre leurs clients.

Dans l’optique de garantir le bon déroulement de votre activité, vous devez lancer une veille concurrentielle. Cette dernière a pour objectif de déterminer les réactions des entreprises concurrentes, afin de définir les ripostes les mieux adaptées.

Sans une veille concurrentielle et sans aucune information précise sur les mesures prises par vos concurrents, vous éprouverez des difficultés à vendre vos produits ou vos services, et à assurer le développement de votre projet.

S’offrir des conseils d’expert dans la création et le développement de votre entreprise

Que ce soit lors de la création de votre entreprise ou dans la réalisation des opérations nécessaires à son développement, l’accompagnement d’un spécialiste est souvent indispensable. En effet, en intervenant seul, vous risquez de faire des erreurs qui peuvent avoir de mauvaises répercussions sur la pérennité de votre projet.

Votre conseiller peut être un prestataire (avocat, un expert-comptable, etc.) ou un entrepreneur possédant une expérience conséquente dans l’univers de l’entrepreneuriat. Quoi qu’il en soit, il doit être capable de vous fournir des recommandations pertinentes, lors de la création de votre entreprise, et participer activement à l’essor de votre activité.

Pour plus de conseils sur le lancement et le développement d’un projet entrepreneurial, vous pouvez consulter ce guide pour la création d’entreprise.

Source images : fr.depositphotos.com

Faut-il opter pour une agence Adwords certifiée pour gérer ses campagnes ?

Tout le monde sera d’accord pour dire que Google Adwords est une régie qui doit faire partie des stratégies webmarketing incontournables. La gestion de campagnes publicitaires en ligne est devenue un passage obligatoire pour les entreprises digitalisées. Aujourd’hui, nous allons nous pencher plus en détail sur les certifications existantes pour toute agence Adwords et les consultants indépendants qui ont fait du Search Engine Advertising leur terrain de jeu pour optimiser le référencement payant.

Des leviers e-marketing en constante évolution

Depuis les années 2000, qui ont vu naître la plateforme Google Adwords, la part du Search Engine Marketing au sein de nos vies et des processus d’achats n’a cessé d’augmenter. La recherche d’information sur Internet s’est inscrite au sein des stratégie marketing avec l’inclusion du ZMOT ou « moment zéro de vérité » au sein des « moments de vérité » dès 2011.

Cette inclusion a contribué à augmenter la popularité du levier auprès des TPE, PME et grands groupes du monde entier. Le message de Google était clair : « le marketing doit compter sur la recherche d’information sur Google ». Quand on sait que <strong>Google représente plus de 75 % des parts de marché au niveau mondial en 2019</strong> (source : Netmarketshare), on ne peut que valider cette affirmation. Les leaders du marché de leur marché font généralement appel à une agence Google Ads, bénéficiant de la certification Google Adwords.

Agence Adwords
Une position dominante, qui était sans compter sur l’essor d’Amazon et l’usage qui est fait aujourd’hui de son moteur de recherche interne. En 2018, un rapport de la société Jumpshot a montré que le géant du eCommerce a dépassé Google pour ce qui est de la recherche de produits. C’est donc tout naturellement qu’Amazon Advertising a vu le jour et est rapidement devenu un levier incontournable pour les acteurs du ecommerce.

Au début des années 2010, les eCommerçants devaient disposer d’un site ecommerce avec des fiches produits bien remplies pour se positionner sur Google, mais depuis plusieurs années, les commerçants doivent penser « marketplace » et se plier aux contraintes imposées par le géant Amazon, sans quoi ils se risquent à passer à côté d’une quantité importante de clients.

À la grande époque de la recherché Google, du Search, le content marketing avait la part belle, et les stratégies s’axaient principalement sur un travail on-site et off-site de contenu. Entre temps, les internautes sont devenus de grands consommateurs de vidéos et Youtube s’est rapidement imposé comme un levier important. S’en sont suivi l’explosion des formats vidéos carrés sur Facebook, ou bien encore des stories Instagram, Snapchat et bien d’autres. Ces plateformes et leurs moteurs de recherche internes représentent donc eux aussi des points d’accès stratégiques majeurs.

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, le moteur de recherché Google doit donc faire face à d’autres géants et à une législation sans cesse en mouvement. Autant de nouveaux leviers potentiels pour les entreprises françaises et de risques pour les activités marketing en place qu’il faut prendre en compte pour réussir une bonne stratégie SEA qui soit diversifiée et durable.

La place du référencement Adwords (SEA)

L’achat de mots-clés (liens sponsorisés) sur Google Ads n’est qu’une partie du SEA. Comme on l’a vu, lorsqu’on s’y intéresse de plus près, on se rend vite compte qu’il est possible de tirer parti d’autres moteurs de recherche que celui de la filiale d’Alphabet. Réseau display, publicité vidéo, liens commerciaux sur Bing Ads, Google Shopping ou promotions d’une boutique sur la marketplace d’Amazon, autant d’opportunités qui peuvent s’avérer complémentaires à celles proposées par le Search…

La gestion publicitaire est une activité à part entière au sein de laquelle sont nés des métiers nécessitant une certaine expertise. De ce constat, on peut rapidement comprendre l’intérêt des certifications Google. À l’heure où il est facile de devenir indépendant en « marketing digital », le nombre de prestataires et d’experts du (autoproclamés pour certains) est sans cesse grandissant.

Les bons gestionnaires du CPC, pour un coût d’acquisition de trafic minimum savent l’importance de confier sa stratégie digitale à un prestataire de confiance. La certification Adwords permet de déléguer à un tiers de confiance la capacité de juger la compétence d’un professionnel.

De nos jours, toutes les grandes plateformes développant une régie publicitaire mettent en place des programmes de formation et de certification. Leurs objectifs étant de :

  • Former, réguler et contrôler l’agence de référencement,
  • Aiguiller les annonceurs vers des prestataires de confiance, pour éviter les déceptions et diminuer les risques de fuites des entreprises vers d’autres plateformes.

Les différents niveaux de badge Google Partners

Google Ads propose 2 certifications :

  • Badge Partner (agences ou indépendants)
    • 1 utilisateur spécialiste Google Ads agréé
    • Cumulez 10 000 US$ de dépenses en annonces sur 90 jour
  • Badge Premier Partner (agences uniquement) :
    • 2 utilisateurs spécialistes Google Ads agréés
    • Atteignez un niveau d’investissement encore plus élevé

Ces deux niveaux permettent aux spécialistes SEA indépendants de pouvoir obtenir une certification, tout en distinguant et en valorisant le travail des grandes agences.

Pourquoi opter pour une agence digitale certifiée ?

La première raison est certainement la garantie d’un service de qualité. Un expert Adwords certifié a en effet prouvé sa capacité à bien gérer vos campagnes de publicité.

La seconde raison concerne la sécurité. En effet, confier ses budgets Adwords à un tiers c’est lui accorder sa confiance pour gérer des montants parfois élevés et qui peuvent avoir une influence importante sur le chiffre d’affaires d’une entreprise. Mieux vaut donc placer ces montants auprès de prestataires de confiance. Vous serez ainsi assuré que votre budget mensuel sera dépensé là où il faut, quand il faut et auprès des bonnes cibles.

On ajoutera à cela ce qui a été évoqué précédemment et on pourrait compléter en parlant de la possibilité d’activer plusieurs leviers auprès d’un seul et même prestataire. Certaines agences SEA sont également des agences de référencement naturel, voir des agences webmarketing gérant également la partie social média et les relations presse. Ces agences digitales offrent des prestations spécialisées ou plus globales en fonction des besoins de leurs clients.

Les meilleures agences SEA sont certifiées

Elles se comptent sur les doigts d’une main (ou deux) pour ce qui est de Google Ads et de Facebook Ads. Des agences SEA qui gèrent plusieurs centaines de milliers d’euros de budget mensuellement pour leurs clients, voire plusieurs millions, se sont forgées une expérience et une réputation. Leur capacité à gérer des comptes sur la plateforme anciennement nommée Adwords ne fait plus aucun doute.

À l’image de Digimood, une agence SEA et SEO qui combine au sein de son pôle Ads plusieurs certifications dont la Google Ads, la Technical Service Partners de Facebook ou bien encore la certification Bing Ads Partner. Ce type d’agence permet de centraliser la stratégie d’acquisition multi-leviers au sein d’une des rares structures certifiées avec ces niveaux d’exigence en France.

Nous ne referons pas ici la comparaison entre choisir une agence de marketing ou un consultant spécialisé en SEA, nous l’avons déjà faite à d’autres occasions et dans d’autres domaines. Vous aurez bien compris que ce choix dépend plus de votre budget et de vos attentes que de l’existence d’une vraie concurrence entre ces deux types de prestataires. À chaque entreprise la charge de choisir en fonction de ses propres critères le prestataire qui aura ses faveurs.

En complément, découvrez

Source images : fr.depositphotos.com

Quel est l’intérêt de disposer d’un bon logiciel de CRM ?

Face à une base de données client de plus en plus importante, il est essentiel de pouvoir bien organiser et hiérarchiser ses informations ; c’est le rôle des logiciels CRM. Ils servent principalement à assurer une excellente gestion de la relation d’une entreprise avec ses clients, et ils fournissent également divers outils marketing pour le développement de vos activités.

Qu’est-ce qu’un CRM ?

Le terme CRM désigne en anglais Customer Relationship Management, traduit par « Gestion de la relation client » en français. Une appli CRM est une sorte de boite à outils qui permet de gérer de manière autonome la base de données des clients d’une société. En plus d’organiser et de hiérarchiser toutes les informations relatives à vos clients, le programme CRM propose certains outils marketing qui vous permettront de fidéliser votre public habituel, tout en attirant de nouveaux clients.

séminaire d'entreprise

Wikipedia définit le CRM comme l’« ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans le but de les fidéliser en leur offrant ou proposant des services ».

Le CRM : comment ça fonctionne ?

L’application de CRM fonctionne en agissant de trois manières différentes :

Les actions marketing : un bon logiciel de gestion de la relation client doit pouvoir réaliser une analyse correcte des flux d’information fournis par les études de marché, puis les exploiter afin de mettre en place une excellente stratégie marketing.

La gestion des ventes : le CRM réalise de façon autonome la gestion des ventes des articles de votre structure : grâce à divers outils, il améliore le chiffre des ventes, et facilite les tâches de vos collaborateurs.

Le service après-vente : les centres d’appel sont désormais gérés de façon autonome par le CRM. Votre logiciel vous aide donc à répondre aux diverses préoccupations de vos clients afin de leur proposer des solutions adéquates en fonction de leur situation.

Les avantages d’un bon logiciel de CRM

Pour avoir une excellente stratégie marketing et augmenter votre chiffre d’affaires, le CRM est une option définitivement avantageuse. Le logiciel permet de centraliser votre base de données client : cette fonctionnalité est pratique si vous avez besoin de trouver une information précise en un temps record. De plus, en centralisant la base de données, le CRM peut alimenter plus facilement les outils digital care.

En outre, la présence d’un programme CRM permet de personnaliser les outils selfcare à partir des informations clients. Il aide également à suivre de manière très simple le parcours de chaque client de cotre société, et de tracer l’expérience client en vue d’un projet d’amélioration de vos services. De manière très simple, voici les principaux intérêts qu’une entreprise peut avoir à installer une application CRM.

Faciliter l’accès à l’information sur les besoins de la clientèle

La base de données centralisée présente un avantage certain, car elle est accessible à tous vos collaborateurs en fonction des niveaux d’accès de chacun. À n’importe quel moment, chaque utilisateur du programme CRM pourra donc retrouver les informations d’un client afin de poursuivre ses tâches. Cela permet de gagner du temps, d’économiser de l’énergie et de proposer des solutions efficaces et sur mesure par rapport à chaque situation.

Maîtriser la relation avec les clients de la société

Comment détecter rapidement les clients inactifs afin de relancer au besoin les prospects ? Le logiciel de gestion de base de données client vous propose une analyse détaillée des requêtes de votre clientèle pour vous permettre d’agir en conséquence. Chaque opportunité est largement mise à profit, et aucune marge d’erreur ne subsiste car chacun de vos clients bénéficie d’une solution à la hauteur de ses besoins et conforme à ses exigences.

Satisfaire et fidéliser votre clientèle

Avec un bon logiciel de gestion de la relation client, vous pourrez apporter des solutions idéales aux besoins de votre clientèle. Il s’agit ici de mettre en place une stratégie customer centric qui vise à étudier précisément les besoins de chaque client afin d’y apporter des réponses à la fois rapides et pertinentes. Vos clients seront plus que ravis de voir avec quelle rapidité leurs préoccupations sont traitées, et il est évident qu’ils resteront fidèles à votre société.

Attirer de nouveaux clients

Comment obtenir de nouveaux contacts et attirer de nouveaux clients ? Le CRM permet d’analyser votre base de contacts et il met en place des techniques adaptées pour dresser un profil de vos potentiels clients. Il s’agira par exemple de proposer un essai de produits ou de service à vos contacts, et de proposer des stratégies qui serviront à transformer cet essai en achat.

Améliorer vos ventes

De manière générale, le CRM permet d’augmenter votre chiffre d’affaires. Il propose des tableaux de bord bien détaillés, des reportings intéressants et instructifs ainsi que des analyses approfondies qui vous permettent de garder un œil sur vos résultats. Tous ces chiffres vous permettront d’identifier ce qui fonctionne et ce qui marche moins, afin de corriger plus facilement les dysfonctionnements et donc, de supprimer les pertes de vente.

Avec l’aide d’un programme CRM, vous pourrez revoir votre gestion de votre relation client, améliorer la qualité de vos services ou encore améliorer votre visibilité selon le cas, ce qui somme toute, vous permettra de rehausser la valeur de votre entreprise.

En conclusion

Le programme CRM n’est pas seulement une application passive : c’est un véritable outil interactif qui vous aide à renforcer la relation que vous avez avec votre clientèle dans un but d’amélioration des services et d’accroissement du chiffre d’affaires. En pensant à la satisfaction de vos clients, il est indéniable que vous parviendrez à obtenir des résultats impressionnants, le tout très rapidement. Pour le choix d’une application CRM, pensez à identifier un outil efficace et très fonctionnel.

Le logiciel Teamleader par exemple est un CRM polyvalent et résolument performant ; il est simple à utiliser, pratique pour votre stratégie, et très rentable pour votre société. De plus, il permet d’intégrer divers outils pour synchroniser vos contacts par exemple, ou encore pour suivre les mails entrants et sortants de votre boite de réception professionnelle.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment organiser un séminaire d’entreprise à l’étranger ?

Pour assurer le développement et la pérennité d’une entreprise, il est nécessaire que le personnel soit motivé et consacre toutes ses qualités à l’évolution de la société. Cependant, au fil des mois ou des années, il est courant qu’une vague de démotivation s’installe parmi les troupes et impacte négativement les activités de la société. Le chef d’entreprise doit donc garantir la remotivation permanente de ses collaborateurs s’il espère avoir un bon résultat.

Plusieurs méthodes existent pour atteindre cet objectif, mais le séminaire d’entreprise reste une initiative qui a toujours porté ses fruits. Le leader de l’entreprise peut se servir de cet évènement professionnel pour booster ses salariés, mais aussi pour lancer un nouveau produit sur le marché ou encore pour offrir des récompenses aux meilleurs collaborateurs de la société. Toutefois, si l’objectif de la communication pendant le séminaire exige un niveau particulier, la solution idéale est de se déplacer à l’étranger pour le réaliser afin qu’il ait plus d’impact et plus d’efficacité. Découvrez dans cet article le concept du séminaire et comment l’organiser à l’étranger.

séminaire d'entreprise

Découvrir le séminaire d’entreprise

Si vous avez envie de stimuler l’esprit d’équipe chez vos collaborateurs, d’améliorer la cohésion entre les différentes équipes de travail, la meilleure solution est de mettre sur pied des activités qui peuvent se dérouler dans votre entreprise ou à l’extérieur, comme le séminaire. Il s’agit d’une activité qui porte ses fruits si vous comptez avoir une idée précise de l’ambiance qui règne et de la bonne santé de votre société. Vous avez le choix entre en faire un évènement sobre ou l’organiser dans une atmosphère totalement différente de celle du travail. Pour cela, organiser le séminaire à l’étranger est une très bonne idée.

Pour rappel, le séminaire est un outil incontournable pour la bonne gestion des ressources humaines, mais aussi pour le développement d’une société. En pratique, il s’agit d’un type de réunion de petite, moyenne ou grande portée, en fonction de la nature que vous lui confèrerez. Pour avoir le résultat escompté, le séminaire professionnel est surtout associé à des activités de détente. Pour que cette activité soit une totale réussite, tous les employés de l’entreprise et parfois des partenaires de l’entreprise doivent y participer. L’événement impactera alors tout le monde et jouera en même temps le rôle de campagne marketing.

Au fil du temps, les séminaires professionnels sont devenus très importants pour les entreprises à cause des avantages qu’ils procurent, de leur efficacité dans la motivation des employés et de leur capacité à créer une meilleure atmosphère de travail. Le premier but d’un séminaire est de rassembler tout le personnel de l’entreprise dans un environnement particulier, au sein duquel règne une atmosphère singulière. Il sera alors possible de présenter les derniers résultats obtenus par la société, de se mettre d’accord sur les nouveaux défis ou encore d’honorer les meilleurs travailleurs du trimestre ou de l’année, etc.

Le séminaire se présente parfois sous une forme ludique. Dans tous les cas, pour un maximum d’originalité, les voyages à l’extérieur sont en vogue et sont très bénéfiques du point de vue de la motivation et donc de l’optimisation des performances.

Quel est l’objectif du séminaire ?

Le séminaire professionnel permet de booster les équipes et d’améliorer les relations de travail. À la base, cette pratique avait seulement pour objectif de rendre plus simples les rapports entre les employés d’une même entreprise, et entre employés et supérieurs hiérarchiques. Il s’agit d’un outil stratégique pour les sociétés, car il permet d’obtenir une cohésion entre les équipes de travail. De cette façon, les employés font le plein de motivation et améliorent la productivité de la firme. En tant que chef d’entreprise, vous ne pouvez pas ignorer le fait que la motivation est un élément clé pour garantir la bonne santé de l’entreprise. On constate bien que si les employés sont démotivés, la productivité prend un coup et peut même conduire la société à sa perte.

Au fil du temps, les séminaires se sont transformés en creuset pour que les dirigeants de la société puissent présenter ou rappeler les enjeux et la vision de la structure. Durant le séminaire, les visions de l’entreprise sont décortiquées et expliquées en entièreté pour que chaque salarié ait une idée précise du rôle qu’il a à jouer dans la société pour participer à sa croissance. En fonction de l’envergure de la communication et de l’événement, les séminaires professionnels se déroulent dans des lieux originaux pour avoir une image plus moderne par rapport aux concurrents, mais aussi pour avoir une image plus reluisante auprès des fournisseurs, de la clientèle et des différents partenaires.

Savoir échanger au cours de ces rassemblements est très important pour faire avancer la société. Il faut que le dialogue soit instauré dans une ambiance de convivialité, en vue d’instaurer un climat de confiance et de sérénité pour tous.

Quels sont les différents types de séminaires ?

Avant de se lancer dans l’organisation d’un séminaire pour l’entreprise, le dirigeant doit réaliser quelques préliminaires pour s’assurer de la bonne réussite de l’évènement. La première chose à faire est de déterminer quel type de séminaire sera organisé. Mais pour cela, il faut connaître toutes les formes de séminaires.

En premier, vous avez le séminaire de travail qui permet de rassembler tous les employés d’un ou de plusieurs départements pour leur donner des formations sur un nouveau produit, un instrument de travail, les nouvelles stratégies de vente ou des techniques de gestion visant à obtenir plus de compétences et améliorer le travail réalisé à un poste. Généralement, ce type de séminaire est réservé aux managers et aux commerciaux. Il se présente sous la forme de sessions pédagogiques et permet de former et de motiver les collaborateurs. Cet évènement augmente les chances qu’a la société de croître grâce à des ressources humaines plus compétentes.

Il y a aussi le team building, qui réunit tous les employés de l’entreprise sans exception pour resserrer les liens et optimiser l’unité du personnel. C’est une occasion de briser toutes les barrières liées à la hiérarchie. Au cours de ce rassemblement qui se déroule loin du cadre habituel de travail, tous les collaborateurs peuvent se détendre et passer du bon temps grâce à différentes activités. Le team building permet de faire naître un sentiment de fierté et d’appartenance à la société et contribue à augmenter l’implication dans le travail ainsi que la loyauté de chaque salarié envers l’entreprise.

Enfin, vous avez aussi les séminaires d’intégration qui permettent aux nouvelles recrues d’une société de mieux se conformer à la vie de la structure. Ce séminaire permet de simplifier les prises de contact et de tisser des liens entre les anciens et les nouveaux employés. C’est également une occasion de faire découvrir à tous les valeurs et la culture de l’entreprise. De cette manière, les nouveaux salariés se sentiront admis dans le cercle de l’organisation.

Vous avez aussi le séminaire de direction et le séminaire de management, dédiés aux directeurs et chefs de département.

Organiser le séminaire d’entreprise à l’étranger

En choisissant un pays étranger pour la tenue de votre séminaire, vous rassurez vos employés sur leur importance dans l’entreprise et leur permettez de se sentir vraiment considérés. Il s’agit déjà d’une satisfaction psychologique que vous leur procurez et qui aura un effet immédiat sur la qualité de leur travail. Le changement de cadre permet de ménager le moral de vos collaborateurs et de captiver toute leur attention, car ils seront plus détendus et plus aptes à vous écouter.

Organiser un séminaire à l’étranger peut sembler assez difficile pour un dirigeant d’entreprise à cause du coût, des différentes formalités à réaliser, etc. Pourtant, réaliser un séminaire professionnel à l’extérieur peut être un véritable jeu d’enfant si vous menez les bonnes actions. De plus, les prix et les disponibilités de certains établissements peuvent même s’avérer plus attractifs que les solutions qui s’offrent à vous sur place. Servez-vous notamment des sites spécialisés pour faire des comparatifs, aussi bien pour les tarifs du transport que pour les tarifs du logement.

Après avoir défini les objectifs de votre séminaire, le nombre de participants, le budget dédié à ce déplacement, le thème du rassemblement, le lieu, le type de transport et le type d’hébergement, la meilleure solution est de solliciter l’aide d’une agence d’événementiel qui se chargera de l’organisation entière du séminaire en contrepartie d’une rémunération.

Si vous décidez de vous occuper de l’organisation vous-même, vous devrez consulter toutes les offres des différents prestataires et faire des choix en adéquation avec votre budget. Choisissez des animations en accord avec le type de séminaire que vous voulez organiser et n’oubliez pas de démarrer longtemps à l’avance les préparations relatives à ce voyage.

Source images : fr.depositphotos.com