Sélectionner une page

Marketing numérique : comment devenir un excellent chef de projet digital ?

Le marketing numérique est une activité qui a gagné le monde à notre époque. C’est un travail qui se fait avec beaucoup de passion et qui attire d’ailleurs davantage de monde. Alors êtes-vous charmé par le marketing numérique ? Si c’est le cas, vous pouvez être webtrader afin de faire usage de vos compétences en marketing pour un excellent rendu.

chef de projet digital

Sûrement que vous souhaitez devenir un chef de projet digital, et vous vous demandez comment est-ce que vous pouvez parvenir à exceller dans ce domaine. Sachez que même en étant web trader, vous avez la possibilité de devenir chef de projet digital. Notez que vous faites bien de tomber sur cet article. Il vous donnera toutes les informations qu’il y à savoir sur le marketing numérique et comment devenir un excellent chef de projet digital.

En quoi consiste le travail de chef de projet digital ?

Encore appelé chef de projet en marketing digital, le chef de projet digital joue le rôle de chef d’orchestre. C’est lui qui coordonne la mise en œuvre de la stratégie de marketing numérique d’une entreprise. Il doit s’assurer que le taux de visibilité en ligne de l’entreprise aille croissant. Donc il doit avoir recours à des stratégies pour gagner le cœur de davantage de clients et aussi faire monter le chiffre d’affaires de l’entreprise. Les actions qu’il doit effectuer sont:

  • La création et la gestion du site Internet de l’entreprise ;
  • Apporter une stratégie de contenu ;
  • Le développement de l’application de l’entreprise ;
  • La refonte de la charte graphique ;
  • Le référencement naturel (SEO) du site ;
  • Le développement des réseaux sociaux de l’entreprise ;
  • Le développement d’une plateforme de commerce en ligne pour l’entreprise ;
  • Appliquer une stratégie d’emailing ;

Quelles sont les tâches fondamentales d’un chef de projet digital ?

Pour mener à bien ces tâches, il y a d’autres tâches préliminaires qu’il doit effectuer, il s’agit d’étudier la faisabilité du projet de l’entreprise. Élaborer un cahier des charges, qui correspond aux besoins du commanditaire et comprend toutes les informations concernant l’approche stratégique, les contraintes financières et juridiques ainsi que  l’évolution des outils Internet. Puis, déployer le projet et s’assurer du respect des délais et du budget prédéfini dans le cahier de charge.

S’assurer de la qualité du service et mener à bien les campagnes de marketing digital. Enfin, Analyser le comportement des internautes. Quels sont les taux de clics sur un lien contenu dans la newsletter, d’ouverture des emails,  de visites du site, le nombre de vues d’une publication ? A base des résultats de cette étude, il sera mieux armé pour offrir au public le contenu le plus adapté pour lui.

Comment travaille un chef de projet digital ?

Un chef de projet à la possibilité de choisir entre travailler en tant que salarié dans une entreprise (et dans ce cas il sera rattaché au service de marketing de l’entreprise en question) ou travailler à son propre compte ou même pour ouvrir une agence de suivi en projet digital pour offrir ses services. Toujours est-il qu’il offre ses services a de grandes boîtes.

Quelques exemples de diplômes requis pour être chef de projet digital

Il est préférable d’avoir un niveau de bac + 5, bien que le bac +3 passe aussi. Il y a plusieurs formations qu’on peut suivre pour devenir chef de projet digital. Voici en quelques-unes, c’est à vous de choisir ce qui vous convient :

  • Un bachelor Chef de projet digital, dispensé par Efficom (niveau bac + 3) ;
  • Une licence professionnelle Management et gestion des organisations : chargé de projet digital (niveau bac + 3) ;
  • Un diplôme d’une école de commerce ou d’ingénieur, avec une spécialité dans le marketing
  • Un master Communication et marketing digital (niveau bac + 5) ;
  • Un mastère Management de projet digital proposé par l’ISCOD (niveau bac + 5) ;
  • Un master 2 Marketing connecté et communication digitale, en alternance (niveau bac + 5) ;

Quelles sont les connaissances requises pour être chef de projet digital ?

connaissances requises pour tout bon chef de projet digital

Avoir un diplôme de formation c’est bien, c’est même important, mais il y a d’autres aptitudes qu’il ne faut absolument pas négliger les voici :

  • Parler couramment anglais ;
  • Maîtriser les outils de communication numériques et de SEO ;
  • Connaître les techniques de gestion de projet ;
  • Être capable d’établir un bon budget et de maîtriser les coûts ;
  • Avoir des compétences en management démontrables ;
  • Avoir des une excellente connaissance et des compétences sur le web.

Quelles qualités faut-il avoir pour être un excellent chef de projet digital ?

Il y en a plusieurs, nous n’en citerons que quelques une d’entre elles :

  • Esprit de créativité
  • un bon sens de l’organisation
  • Savoir écouter, afin de bien cerner les besoins et les attentes du commanditaire ;
  • Esprit de curiosité
  • Savoir travailler en solo et équipe
  • Être ponctuel avec les délais
  • Être apte à travailler sous pression et quand même fournir de bons résultats
  • Esprit d’analyse
  • Capacités en gestion
  • Avoir un leadership affirmé et la faculté d’expliquer son point de vue afin de convaincre des gens;
  • Avoir la fibre commerciale
  • Un excellent relationnel
  • Être polyvalent

Voilà donc de façon générale tout ce que vous avez besoin de savoir pour devenir un excellent chef de projet en marketing digital. Comme vous avez dû le comprendre, cela nécessite beaucoup de travail. Travail qui est d’ailleurs bien récompensé puisque les chefs de projets digitaux gagnent bien leurs vies, car en moyenne ils peuvent gagner une somme de 38 585 € par an.

Source images : unsplash.com

4 critères à prendre en compte pour bien choisir son logiciel emailing

Les campagnes d’e-mailing sont indispensables pour mener à bien une stratégie de marketing digital. Cependant, trouver un bon logiciel d’emailing peut s’avérer difficile, car il existe une variété d’options disponibles sur le marché. Lisez cet article pour dénicher les meilleurs critères à considérer pour bien choisir votre logiciel d’emailing.

Tenir compte des fonctionnalités

emailing
Les fonctionnalités sont l’un des critères importants à considérer pour bien choisir votre logiciel d’emailing. Généralement, les meilleurs logiciels d’emailing comme mailerlite proposent plusieurs fonctionnalités. Parmi celles-ci, on peut citer la personnalisation des emails, la segmentation de la liste de diffusion, l’automatisation des emails, le suivi des clics, etc.
(suite…)

6 métiers du marketing et leurs formations

Le marketing est un aspect indéniable de la croissance des entreprises. Il intervient aussi bien dans la communication que dans la promotion des services et biens. Il fait appel à un nombre impressionnant de techniques et de concepts qui se veulent de plus en plus complexes. En vue de rester dans la course, les structures se doivent donc de faire le nécessaire pour se les approprier et les exploiter au mieux. Dans ce sens, elles se tournent vers des experts, dont les rôles introduisent divers métiers du marketing. Découvrez certains de ces métiers ainsi que leurs formations.

Le Bachelor Marketing et Communication : pour quel métier ?

Le Bachelor Marketing et Communication s’adresse à un public large. Notamment si vous souhaitez devenir community manager ou responsable marketing.

Quelles sont les compétences acquises avec cette formation ?

Les métiers du marketing ne cessent de se multiplier. Il en est de même pour les formations qui évoluent et se perfectionnent pour répondre aux exigences du secteur. Si vous souhaitez évoluer dans le domaine, l’une des plus complètes et des plus accessibles n’est autre que le Bachelor Marketing et Communication. Plus précisément, je vous recommande un Bachelor spécialisé dans la communication en ligne qui permet de façonner les profils les plus convoités par les entreprises.

L’une des raisons pour lesquelles cette formation est aussi intéressante, c’est son contenu très fourni. En effet, avec un Bachelor spécialisé dans la communication en ligne, vous avez la possibilité de devenir un expert polyvalent du marketing. La formation vous permet notamment d’acquérir des compétences multiples et complémentaires. Dans les faits, vous pourrez par exemple concevoir et piloter des projets marketing et communication. Le programme est conçu pour que vous puissiez maîtriser la définition des stratégies et le pilotage de leurs spécificités. Vous aurez à vous pencher sur des notions telles que le marketing stratégique ou encore la stratégie digitale.

Avec la première, l’étude de marché menant au bon positionnement ou encore le plan d’action commercial et marketing n’auront pas de secrets pour vous. Avec la seconde, vous aurez toutes les connaissances concernant des points comme l’inbound marketing, le micromoment marketing ou encore le marketing de contenus. Ce ne sont là qu’une partie des nombreux sujets à aborder et qui feront de vous un professionnel du marketing digital. Votre formation vous aidera aussi à assurer un excellent suivi des projets marketing et communication mis en place. Vous pourrez mesurer et évaluer le ROI (Return on investment) des actions de communication par plusieurs moyens coordonnés.

Il peut être question de tableaux de bord opérationnels ou de détermination de KPIs (keys performance indicators). Vous l’aurez compris, un Bachelor spécialisé dans la communication en ligne fera de vous un professionnel du marketing et de la communication sur divers canaux digitaux. Vous avez toutes les armes pour en tirer le meilleur.

Bachelor Marketing et Communication en ligne

Quels sont les options pour accéder à cette formation et les métiers envisageables ?

Afin de pouvoir profiter d’une telle formation, il faudra trouver un organisme qui est apte à dispenser des cours qui vont dans ce sens. Bien entendu, il est important de ne pas le choisir de façon hasardeuse. Vous devez vous tourner vers les structures sérieuses qui disposent d’une certaine expérience en la matière et d’une bonne pédagogie. Par ailleurs, vous aurez le choix entre une formation en présentiel et une autre en ligne. La première option peut s’avérer assez contraignante, car vous avez une obligation de présence. Sous certaines circonstances, il vous sera difficile de suivre votre formation ; surtout si vous avez un emploi du temps chargé.

Je vous suggère donc de faire une formation en ligne qui offre plus de flexibilité et de souplesse. Vous avez la possibilité de la moduler pour qu’elle vous convienne en tout point. Il est par exemple envisageable de choisir le nombre d’heures de cours par semaine. La formation en ligne est idéale si vous avez d’autres responsabilités. Elle peut être facilement conciliée avec d’autres aspects de votre vie. À cela, s’ajoute le fait que vous n’avez pas besoin de vous déplacer. Tout se fait par l’intermédiaire de classes virtuelles interactives en approximativement 500 heures. Autrement dit, avec une bonne organisation, vous pourrez arriver à la fin du parcours en environ 9 mois.

Il suffira alors de passer votre examen qui valide vos compétences. Une fois que vous l’aurez réussi, vous pourrez vous tourner vers divers métiers tels que :

  • responsable marketing,
  • social media manager,
  • community manager,
  • chargé d’étude démarque,
  • consultant en e-réputation.

Avec un bachelor spécialisé dans la communication en ligne, les perspectives professionnelles ne manquent pas.

Responsable marketing : comment vous former ?

Le responsable marketing est un professionnel qui joue un rôle important dans l’entreprise. Dans les grandes lignes, il élabore les actions marketing nécessaires à la commercialisation d’un produit, mais pas que. Il peut aussi s’intéresser à la promotion de l’image de marque de l’entreprise. Ces missions impliquent la réalisation de multiples tâches qui font de lui un travailleur polyvalent. Lorsque vous endossez ses responsabilités, vous devez entre autres définir les stratégies commerciales de l’entreprise. Pour ce faire, il faudra effectuer préalablement des analyses quantitatives et qualitatives du marché. C’est ainsi que vous pourrez déterminer le positionnement, les cibles et les actions à mener. Ce poste requiert une bonne capacité de gestion et de leadership.

Il exige aussi une organisation irréprochable et une capacité d’analyse non négligeable. En d’autres termes, vous devez avoir l’esprit vif et pouvoir coordonner des équipes ainsi que des actions. Afin d’envisager un tel métier, vous pouvez passer par plusieurs formations. Généralement, un niveau BAC+5 minimum est exigé. Toutefois, même avec un BAC+3, vous avez toutes vos chances. Il faudra alors miser sur votre expérience et des cursus complémentaires. Dans tous les cas, avec un MBA Marketing et Communication ou un Bachelor Marketing et Communication, ce métier vous est accessible. Selon votre choix, vous pourrez vous former en ligne ou en présentiel.

se former responsable marketing

Une formation pour devenir social media manager

Si vous êtes passionné de webmarketing, alors le métier de social media manager vous conviendra peut-être. Ce professionnel se charge de la gestion et du développement de la visibilité d’une marque sur internet et les réseaux sociaux. Il améliore et entretient l’e-réputation de la marque en question. Dans cette optique, le social media manager effectue un travail considérable en amont. Premièrement, il définit une stratégie en accord avec la direction marketing. Encore appelée stratégie social media, celle-ci est essentielle pour la suite de son intervention. Deuxièmement, il détermine les actions à mener pour concrétiser la vision de la stratégie.

Dans ce cas, il est question de social media planning qui inclut aussi la réalisation des actions définies. Pour finir, le social media manager suit l’évolution des résultats en se servant de divers outils. Il oriente et contrôle donc l’activité de la marque sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez embrasser cette fonction, vous aurez au moins besoin d’une formation de niveau BAC+3 comme le Bachelor Chef de projet marketing digital. Un diplôme de type bachelor d’une école spécialisée vous aidera à faire vos premiers pas vers une brillante carrière en tant que social media manager. Vous pourrez aussi passer par une licence professionnelle e-commerce et marketing numérique ou un master professionnel communication et technologie numérique.

Le community manager, un acteur du secteur du marketing

Le community manager est chargé de fédérer une communauté d’internautes autour d’une marque. Plus précisément, il doit gérer et développer la présence d’une entreprise en ligne. Bien que ce poste soit souvent confondu avec celui du social media manager, il est question de deux fonctions distinctes. Pendant que le social media manager élabore la stratégie et détermine les outils pour la mettre en place, le community manager la porte. Il est au cœur des actions à mener sur les réseaux sociaux. Il communique les messages de l’entreprise et fait office d’ambassadeur de la marque auprès des internautes.

Le métier de community manager vous tend les bras dès que vous avez un niveau BAC+2 dans le domaine. Ainsi, un BTS communication ou un BTS management commercial opérationnel vous permettent d’aspirer à ce métier. Vous pouvez aussi passer par une licence professionnelle E-commerce et marketing numérique.

Community Manager Marketing digital e-reputation social media manager

Fiche métier et formation du chargé d’études en marketing

Le chargé d’études démarque est encore appelé chargé d’études en marketing. Il intervient généralement avant le lancement des nouveaux produits et fait en sorte qu’il soit couronné de succès. En effet, le chargé d’étude démarque définit et dirige les études à mener pour étudier le marché avant le lancement d’une offre. Il collecte les informations aussi bien concernant l’entreprise qui l’emploie que la concurrence. Il analyse les données collectées pour faire des sortes de prévisions. Elles sont utilisées pour atteindre les objectifs de vente plus aisément.

Il s’agit d’un métier plus ou moins technique qui implique une connaissance avancée des méthodes marketing. C’est la raison pour laquelle un diplôme de niveau BAC+5 est le minimum à avoir pour espérer l’exercer. Vous pouvez pour ce faire par exemple vous tourner vers le MBA Marketing et Communication.

Le consultant en e-réputation

Dans les grandes lignes, le consultant e-réputation est chargé de la communication en ligne de l’entreprise. Ses missions principales sont la création d’une image positive de l’entreprise auprès des internautes ainsi que l’évaluation de la satisfaction des clients. Ce métier implique une veille informationnelle et une analyse, toutes deux constantes. Ce sont deux éléments qui permettent au consultant e-réputation d’exceller dans son domaine. Il dispose ainsi d’une vision d’ensemble de l’évolution de l’activité des concurrents en ligne, mais aussi de celle de son entreprise.

Souvent à la tête d’une équipe, le consultant e-réputation planifie, coordonne et exécute. Le community manager est l’un des professionnels avec lesquels il collabore. Le consultant e-réputation doit avoir au moins un diplôme de niveau BAC+5 en communication. Si celui-ci est orienté communication digitale, c’est encore mieux.

Comment renforcer la notoriété d’une marque en 2023?

La reconnaissance de la marque est un élément essentiel de toute stratégie commerciale qui perdure dans le temps. Il s’agit de créer une impression forte et reconnaissable dans l’esprit de vos clients cibles afin qu’ils recherchent et préfèrent vos produits à ceux de vos concurrents. Il existe de nombreuses façons de renforcer la notoriété d’une marque, d’entreprise ou de produit.

Mais avant définissons exactement ce qu’est la notoriété d’une marque.

comment renforcer votre notoriete ?

Qu’est-ce que la notoriété d’une marque ?

La notoriété désigne la reconnaissance publique d’une personne, d’une entreprise, d’une marque, d’un produit, d’une idée, etc. Elle peut être mesurée par le nombre de personnes qui connaissent ou ont entendu parler de quelque chose, ou par la reconnaissance de la qualité ou de l’expertise de quelque chose. La notoriété peut être un objectif stratégique pour les entreprises, les marques et les individus, car elle peut augmenter la visibilité, les ventes et la confiance des clients.

Comment renforcer la valeur perçue de sa marque ?

La valeur perçue est la valeur que les consommateurs attribuent à un produit ou à une marque en fonction de leurs propres critères d’évaluation. Elle peut inclure des facteurs tels que la qualité, les caractéristiques, les avantages, le design, la durabilité, la marque, le prix, le service clientèle, etc. La valeur perçue est souvent utilisée pour évaluer l’attractivité d’un produit ou d’une marque par rapport aux options de consommation disponibles, et peut être influencée par les préférences personnelles, les expériences passées et les opinions des pairs.

Il existe plusieurs moyens de renforcer la valeur perçue d’une marque ou d’un produit :

  1. Communiquer sur les caractéristiques uniques et les avantages de la marque ou du produit, pour montrer aux consommateurs pourquoi ils devraient les préférer aux autres options disponibles.
  2. Utiliser une stratégie de marque forte pour créer une image de marque positive et cohérente, pour renforcer la confiance des consommateurs dans la marque.
  3. Faire de la publicité pour atteindre un public ciblé, pour montrer comment la marque ou le produit répond aux besoins et aux souhaits des consommateurs.
  4. Offrir des incitatifs pour essayer le produit ou utiliser la marque, comme des échantillons gratuits ou des offres spéciales.
  5. Améliorer la qualité du produit ou du service pour répondre aux attentes des consommateurs et dépasser leur satisfaction.
  6. Utiliser des ambassadeurs de marque pour promouvoir la marque ou le produit auprès de leur communauté, pour augmenter la confiance et la notoriété de la marque.
  7. Utiliser des réseaux sociaux pour communiquer avec les consommateurs, pour écouter leurs commentaires et répondre à leurs préoccupations, pour renforcer la confiance et la fidélité de la marque.

Concrètement, comment renforcer sa notoriété en 2023 ? Quelques idées

1- Mettre en place des campagnes de publicité ciblées

Les campagnes publicitaires ciblées permettent de toucher les consommateurs qui sont les plus susceptibles d’être intéressés par votre marque. Vous pouvez utiliser des outils tels que Google AdWords, Facebook Ads, etc. pour cibler les consommateurs en fonction de leur âge, de leur sexe, de leur lieu de résidence, de leur historique de navigation, etc.

2- Utiliser les réseaux sociaux pour renforcer la notoriété de la marque

Les réseaux sociaux sont un outil puissant pour atteindre un grand nombre de personnes et renforcer la notoriété de la marque. Vous pouvez utiliser des plateformes telles que Facebook, Instagram, Twitter, etc. pour promouvoir votre marque, partager des contenus pertinents, interagir avec les consommateurs et créer une communauté autour de votre marque.

3- Mettre en place d’une stratégie de contenu forte et continue

La création de contenu de qualité, pertinents pour votre public cible, qui sera diffusé sur différents canaux (site web, blog, réseaux sociaux, etc.) peut renforcer la notoriété de votre marque. Ce contenu peut inclure des articles de blog, des vidéos, des infographies, des études de cas, des témoignages clients, etc. Il permet également de démontrer l’expertise de votre marque dans son domaine d’activité.

4- Vêtements publicitaires

Les vêtements peuvent être utilisés pour promouvoir une marque. Les vêtements publicitaires, comme les t-shirts, les casquettes, les polos, les vestes, comme ceux proposés sur abcprint.shop, peuvent être utilisés pour afficher le nom ou le logo d’une marque, ainsi que pour communiquer des messages publicitaires. Il existe plusieurs façons d’utiliser ce type de vêtements :

1- Offrir des vêtements publicitaires en cadeau

Les vêtements publicitaires peuvent être offerts en cadeau aux clients ou aux employés pour renforcer la reconnaissance de la marque.

2- Utiliser les vêtements publicitaires pour les employés

Les employés peuvent porter des vêtements publicitaires lorsqu’ils représentent l’entreprise pour augmenter la visibilité de la marque.

3- Utiliser les vêtements publicitaires pour les événements

Les vêtements publicitaires peuvent être utilisés pour les événements promotionnels tels que les foires commerciales, les séminaires, les lancements de produits, etc. pour renforcer la notoriété de la marque.

4- Utiliser les vêtements publicitaires pour les campagnes de publicité

Les vêtements publicitaires peuvent être utilisés pour les campagnes publicitaires pour attirer l’attention des consommateurs et renforcer la reconnaissance de la marque.

5- Utiliser les vêtements publicitaires pour les équipes de vente

Les membres des équipes de vente peuvent porter des vêtements publicitaires pour renforcer la reconnaissance de la marque et augmenter les ventes lors de déplacements professionnels.

Il est important de noter que pour être efficace, les vêtements publicitaires doivent être de bonne qualité, et le design doit être attrayant et facilement reconnaissable pour la marque.

Conclusion, pour ne jamais être oublié

Pour renforcer la notoriété d’une marque, il est important de créer un logo, comprendre les valeurs fondamentales de l’entreprise et élaborer une mission qui reflète ses valeurs. Il est également important de communiquer l’histoire de la marque, son storytelling si existant, de manière à toucher le public cible. Les consommateurs veulent savoir qu’en achetant les produits de la marque, ils achètent des produits de qualité et de valeur qui peuvent avoir un impact positif sur leur vie et ne pas avoir l’impression d’acheter quelque chose de générique.

Source images : pixabay.com

La Business Intelligence : enjeux pour les grandes entreprises

Travailler en collaboration est devenu, de nos jours, le leitmotiv de la majorité des entreprises. Cela se traduit par l’utilisation d’internet, des réseaux sociaux et de l’intelligence collective. Les données à collecter et à analyser deviennent alors complexes. D’où l’importance de la Business Intelligence qui est un facteur de performance majeur pour les entreprises souhaitant améliorer leurs process internes afin de générer des profits. La Business Intelligence permet ainsi aux responsables d’entreprise de prendre des décisions précises et efficaces dans un laps de temps.  Ce guide vous propose les enjeux majeurs de la Business Intelligence pour les grandes entreprises.

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

Encore appelée informatique décisionnelle, la Business Intelligence représente l’ensemble des technologies de collecte de données, d’analyse et d’intégration. C’est le cas de la solution Semarchy xDI qui est une technologie évolutive qui permet la distribution efficace des données dans vos différents systèmes. En effet, la Business Intelligence apporte non seulement des analyses exactes et complexes, mais aussi de grandes envergures.

business intelligence

L’entreprise s’adapte alors aux tendances de la clientèle grâce à des prises de décisions éclairées. Des ressources internes et externes sont utilisées dans le processus. L’étape d’exploitation des données implique la création de tableaux, rapports et graphiques immédiatement utilisables par les responsables commerciaux ou les dirigeants. Les données peuvent être représentées visuellement par des cartographies, des chronologies, des diagrammes, etc.

L’informatique décisionnelle comprend spécifiquement les logiciels de la relation client. Elle centralise l’ensemble les données des clients ainsi que les interactions avec l’entreprise. Elle apporte également des informations en ce qui concerne les performances commerciales et la chaîne logistique.

Quels sont les éléments de la Business Intelligence ?

L’informatique décisionnelle permet la collecte et le stockage des données. Premièrement, les statistiques et les informations dans l’entreprise sont abordées par les analystes. Ensuite, les renseignements sont transmis à l’aide d’un tableau de bord interactif. Les décideurs utilisent alors les résultats dans le but de choisir la meilleure stratégie de gestion.

Les entreprises doivent de ce fait penser à l’adoption d’une structure adaptée comme les data sur le Cloud, les data warehouses et le datamart. Il s’agit des serveurs informatiques centralisés permettant de stocker les données. Ensuite, l’ERP (Entreprise Ressource Planning), le SIRH (Système d’Information et de gestion des Ressources Humaines), le CRM (Customer Relationship Management), etc., procéderont à l’analyse des données provenant des solutions de gestion de l’entreprise.

Quels sont les avantages de la Business Intelligence ?

L’adoption de la Business Intelligence permet aux décideurs et aux utilisateurs finaux d’obtenir des renseignements précis à travers le traitement des données de grande quantité. Les principaux avantages de la Business Intelligence pour les entreprises sont :

  • l’amélioration de l’efficacité opérationnelle : l’informatique décisionnelle offre une meilleure visibilité aux interconnexions reliant les diverses composantes de l’organisation. Ce qui permet d’identifier les inefficacités et les problèmes afin de les traiter de manière rapide ;
  • des prises de décisions plus avisées ;
  • l’accélération du ROI : la Business Intelligence permet l’identification des ressources essentielles pour l’atteinte des objectifs. Elle permet aussi l’augmentation de la productivité grâce à l’accélération des traitements des données ;
  • un temps de réponse plus court ;
  • une rapidité du reporting : l’informatique décisionnelle permet d’engendrer des comptes rendus en temps réel sur des datasets non seulement précis, mais aussi à jour ;
  • la précision des stratégies ;
  • la satisfaction du client : la Business Intelligence fournit des informations sur les indicateurs de performances préalablement définis pour l’amélioration des activités de base de l’entreprise, etc.

L’informatique décisionnelle vous fournira les outils indispensables pour une excellente visibilité sur l’activité de votre entreprise. Ce qui permet alors d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Quels sont les outils de la Business Intelligence ?

L’informatique décisionnelle doit être pratiquée avec des outils de qualité pour une efficacité optimale. On distingue plusieurs types d’outils fonctionnant dans le contexte d’une suite intégrée ou en mode autonome. Faites appel à un cabinet d’experts en informatique décisionnelle afin de vous aider dans le choix de l’outil le plus approprié à votre besoin.

On parle aussi de Business Intelligence opérationnelle. Il s’agit des fonctions pouvant traiter les données entrantes en temps réel. Ce qui facilite la prise de décision grâce à un accès plus rapide de l’information.

Quels sont les enjeux de la Business Intelligence ?

L’enjeu principal de l’informatique décisionnelle est la facilitation de la prise de décision dans l’entreprise à tous les niveaux. Une bonne utilisation et maitrise de la data favorise l’identification des activités à développer prioritairement. Les données de l’entreprise étant volumineuses et variées, elles sont ordonnées en sous-catégories compte tenu des besoins de l’entreprise. En réalité, l’objectif de la Business Intelligence est que l’information idéale puisse parvenir à la personne convenable pour une exploitation optimale. Outre l’amélioration de la prise de décision, les autres enjeux de l’informatique décisionnelle sont : l’obtention d’un avantage concurrentiel, la rationalisation des processus d’affaires, l’augmentation de l’efficacité opérationnelle, ainsi que la maitrise de l’ensemble du business de l’entreprise.

Source images : freepik.com

Le processus d’achat évolue avec les technologies

L’approvisionnement électronique offre un accès direct aux fournisseurs et à leurs produits, permettant aux entreprises de comparer rapidement et précisément les prix, la qualité, la disponibilité et les délais de livraison. Découvrons ce qui modifie profondément le parcours d’achat dans l’entreprise.

boost des ventes en ligne

Qu’est-ce que l’e-procurement?

L’e-procurement, ou approvisionnement électronique, est un processus dans lequel l’achat de biens et de services, traditionnellement effectué manuellement, est réalisé électroniquement.

Le processus implique l’utilisation d’une plateforme en ligne pour acheter des produits et des services auprès de fournisseurs agréés. La technologie permet aux acheteurs de trouver rapidement les articles les plus appropriés, de comparer les prix et d’accéder à des informations détaillées sur les fournisseurs et les produits.

L’approvisionnement électronique permet de rationaliser la gestion des relations avec les fournisseurs en améliorant la communication entre les acheteurs et les vendeurs:

  • en réduisant les formalités administratives (paperasse) associées aux processus manuels
  • éliminant les coûts inutiles dus aux erreurs ou aux retards
  • permettant un suivi plus facile des ressources tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

En outre, l’approvisionnement électronique permet aux entreprises d’accroître la visibilité sur l’ensemble du cycle d’achat tout en favorisant la durabilité en réduisant les déchets associés aux transactions papier.

Globalement, l’approvisionnement électronique aide les entreprises à économiser du temps et de l’argent tout en fournissant des produits et des services de meilleure qualité. Il fournit également des informations sur les performances des fournisseurs afin d’améliorer les décisions d’achat. En fin de compte, l’adoption d’un système d’approvisionnement électronique permet une plus grande efficacité, une meilleure prise de décision et des résultats plus rentables.

Processus d’achat en 5 étapes

L’approvisionnement électronique est composé de trois étapes principales, spécifiques au processus Procure-to-Pay.

1- Définition des exigences

Les entreprises doivent définir les besoins et les exigences des produits ou services qu’elles prévoient d’acheter. Cela les aide à identifier les fournisseurs les plus appropriés et à s’assurer que les produits sélectionnés répondent à leurs spécifications.

2- La sélection des produits

Les entreprises se rendent sur une plateforme définie qui peut être un catalogue en ligne, un Punch-Out ou un site marchand B2B. Cela permet d’accéder à des milliers de produits et services de différents fournisseurs avec des informations sur les prix et la qualité ainsi que sur les délais de livraison pour chaque article.

3- Négociation des conditions d’achat

Les entreprises peuvent négocier les prix et autres conditions de transaction avec les fournisseurs privilégiés. Dans de nombreux cas, cette activité se déroule en ligne dans le cadre du processus d’approvisionnement électronique.

4- Envoi de la commande

Une fois que l’entreprise a sélectionné les produits ou services souhaités, elle envoie une commande électronique au fournisseur par le biais d’une plateforme sécurisée. Cela permet d’éliminer la paperasserie manuelle, de rationaliser communication et de s’assure que le fournisseur reçoit la commande rapidement.

Une fois les articles sélectionnés, il est temps d’envoyer le bon de commande électroniquement au fournisseur par le biais de l’EDI (échange de données électroniques) ou d’un autre format comme XML, CSV ou API. Cela permet aux acheteurs et aux vendeurs d’échanger facilement des données sous forme numérique.

5- Recevoir la facture

Le service des comptes fournisseurs de l’entreprise est automatiquement informé de la réception d’une facture électronique du fournisseur. Cela permet d’accélérer le traitement des paiements et de réduire les coûts et les retards associés aux factures manuelles.

L’approvisionnement électronique permet aux entreprises de gérer l’ensemble du processus d’acquérir des biens et des services auprès des fournisseurs de manière rapide, sûre et rentable. En exploitant la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer leur efficacité opérationnelle et réduire leurs coûts.

Elles ont également un plus grand contrôle sur leur chaîne d’approvisionnement, ce qui leur permet de suivre de plus près les performances des fournisseurs et de prendre de meilleures décisions d’achat.

Comment le comportement d’achat évolue-t-il?

L’approvisionnement électronique change la façon dont les entreprises achètent des produits et des services. Les acheteurs ont désormais accès à plus d’informations que jamais, ce qui leur permet de rechercher rapidement et efficacement les prix, la qualité et les délais de livraison. Ils peuvent également comparer différents fournisseurs côte à côte, ce qui leur permet de prendre de meilleures décisions d’achat.

L’émergence de l’e-procurement a également permis d’accroître la transparence et la concurrence entre les fournisseurs, ce qui se traduit par des prix plus compétitifs. Cela permet aux acheteurs d’économiser de l’argent tout en s’assurant qu’ils obtiennent la meilleure valeur possible pour leurs achats.

En outre, les entreprises ont un plus grand contrôle sur leur chaîne d’approvisionnement grâce à l’approvisionnement électronique, ce qui leur permet de surveiller les performances des fournisseurs et de s’adapter rapidement si nécessaire.

Un acheteur plus jeune & plus connecté

L’émergence de l’approvisionnement en ligne a également changé l’état d’esprit de l’acheteur. Les jeunes acheteurs sont désormais plus férus de technologie et s’appuient de plus en plus sur la technologie pour rechercher, comparer et acheter des biens et des services.

En outre, les acheteurs peuvent désormais accéder à des données en temps réel provenant de différentes places de marché et prendre des décisions d’achat plus rapidement que jamais. Cette évolution du comportement d’achat pousse les entreprises à adopter des solutions numériques telles que l’approvisionnement en ligne pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents.

En tirant parti de la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer l’efficacité opérationnelle et réduire les coûts tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leurs achats. L’approvisionnement électronique a révolutionné la façon dont nous achetons des produits et des services – nous permettant d’atteindre une plus grande efficacité et de réduire les coûts.

Les moteurs de recherche : 1re source d’information

Les moteurs de recherche sont devenus la principale source d’information des acheteurs. Les gens utilisent désormais les moteurs de recherche pour trouver, comparer et acheter rapidement des produits et des services.

Ce changement de comportement a conduit les entreprises à investir davantage de ressources dans l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour s’assurer que leurs sites Web sont plus facilement trouvés par les clients potentiels.

L’avènement de l’approvisionnement électronique a changé la façon dont les entreprises achètent des biens et des services, de la recherche de produits et de fournisseurs au paiement. En tirant parti de la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer leur efficacité opérationnelle et réduire leurs coûts tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leurs achats.

Vous trouverez une infinité de sources sur internet. Lors de vos premiers pas pour bénéficier de l’e-procurement, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui vous fera gagner beaucoup de temps dans le choix et la mise en place de votre système.

Une utilisation accrue du mobile

La prévalence des appareils mobiles a entraîné une augmentation de l’utilisation de l’approvisionnement électronique. Les appareils mobiles permettent aux acheteurs d’accéder aux informations en déplacement et de prendre des décisions d’achat plus rapidement que jamais. Cette évolution du comportement d’achat pousse les entreprises à adopter des solutions numériques telles que l’approvisionnement électronique pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents.

L’importance des avis des tiers

Enfin, les avis de tiers sont de plus en plus importants pour les acheteurs. Les consommateurs étant de plus en plus avertis en matière de technologie, ils s’appuient sur ces avis pour prendre des décisions d’achat éclairées. Les entreprises doivent prendre le temps de surveiller les commentaires de leurs clients et d’y répondre afin de maintenir une réputation positive et de fidéliser la clientèle.

L’approvisionnement électronique, e-procurement, a révolutionné la façon dont les entreprises achètent des biens et des services – leur permettant d’atteindre une plus grande efficacité tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leur investissement. Grâce à sa capacité à automatiser certains processus et à fournir aux clients un accès aux données en temps réel, l’approvisionnement électronique change notre façon de faire des achats et nous permet de prendre des décisions d’achat plus intelligentes.

Source images : fr.depositphotos.com

Conseils pour augmenter les ventes de votre site e-commerce

Vous voulez augmenter, significativement et durablement, le chiffre d’affaires généré par votre site e-commerce ? Il y a 2 grandes manières d’y parvenir, l’une n’excluant pas l’autre:

  1. Attirer plus de clients potentiels sur votre site
  2. Vendre plus (souvent) à vos visiteurs

Étant spécialisé dans l’acquisition de trafic qualifié (SEO et Google Ads), je devrais traiter du 1er point. Mais vendre est quand même ce qui vous fait vivre, grandir et kiffer. Nous allons donc voir quelques conseils et astuces e-commerce pour booster les ventes de votre boutique en ligne.​

boost des ventes en ligne

1. Relance de paniers abandonnés

Vous avez investi dans des campagnes d’acquisition de clients, il serait dommage de perdre ce budget ! C’est pourquoi il est si important de relancer les visiteurs qui abandonnent leur commande sur votre site.

Vous savez, ces clients qui n’ont besoin que d’un petit coup de pouce pour passer à l’acte d’achat?

Vous pourriez leur envoyer un email avec un lien vers leur panier, ainsi que des éléments de réassurance pour supprimer les éventuels points de friction :

  • délais de livraison
  • durée de la garantie
  • coordonnées de votre service client
  • et pourquoi pas, une réduction supplémentaire s’ils passent à l’action avant 48h

Si vous n’avez pas encore l’adresse e-mail de votre visiteur, vous pouvez utiliser le reciblage (remarketingt) Google Ads, Facebook ou Linkedin. Il vous suffit d’installer le pixel sur votre site et de créer des publicités ciblant cette audience.

L’expérience client est essentielle pour les sites de commerce électronique qui cherchent à développer leur activité. La personnalisation contribue réellement à augmenter les conversions, car elle donne à chaque client l’impression de bénéficier d’une expérience unique et adaptée à lui. N’hésitez pas à proposer des recommandations de produits en fonction des achats ou des visites antérieurs et fournir un contenu pertinent qui les aide à prendre la bonne décision.

Avez-vous pensé à mettre en place un chat en temps réel ou assistant virtuel

Le secteur de l’e-commerce se tourne de plus en plus vers les outils de communication en temps réel, comme le chat en direct et les assistants virtuels, pour aider et interagit avec les clients efficacement. Cela permet de réduire le temps d’attente des clients, de stimuler les ventes et d’améliorer la satisfaction générale.

De plus, ces outils permettent aux sites de commerce électronique de collecter de précieuses données sur les clients. Elles seront utilisées pour un meilleur ciblage à l’avenir.

2. Bonus pour inciter à l’action

Trop peu de sites de commerce électronique utilisent des bonus ou des récompenses pour inciter les visiteurs à agir. Il s’agit d’une méthode puissante d’incitation des clients, car elle les encourage à revenir et à effectuer d’autres achats. Par exemple, vous pouvez proposer des remises supplémentaires pour certains produits ou catégories, la livraison gratuite pour les commandes dépassant un certain montant. Ou même, récompenser les clients avec des cartes-cadeaux après avoir atteint un certain montant d’achats.

3. Promotions sur les réseaux sociaux

Vous pourriez être surpris par les résultats que certaines plateformes ont obtenus avec de simples campagnes.

Livraison gratuite dès 25 € d’achat

Un code de réduction de 10 € pour le premier achat, ou encore un service d’emballage cadeau offert lors de la commande. Tous ces éléments donnent un bon coup de pouce aux ventes de votre e-commerce et vous aident à vous démarquer de la concurrence.

Mais le b.a.-ba. aujourd’hui, c’est la livraison gratuite. Elle est devenue un critère majeur pour les clients et l’une des principales raisons pour lesquelles les gens achètent aujourd’hui bien plus sur les sites de commerce électronique.

Offrir la livraison gratuite est un excellent moyen de stimuler les ventes. Cela supprime les points de friction qui peuvent empêcher les clients de finaliser leur achat.

Un produit acheté, un produit offert

Vous connaissez la stratégie BOGO?

Cette puissante technique de l’e-commerce consiste à offrir un produit gratuitement lorsqu’un client en achète un autre. Vous pouvez également proposer des offres variées telles que : un produit acheté = un produit offert, ou un produit acheté = 50 % de réduction sur le second.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont les plateformes peuvent stimuler les ventes et développer leur activité en ligne. Avec quelques tactiques simples, vous pouvez obtenir rapidement des résultats significatifs.

Un essai gratuit

Une autre façon de stimuler vos ventes et de gagner des clients potentiels est de proposer un essai gratuit de votre produit, sans obligation d’achat immédiat ou ultérieur. Cela donne aux utilisateurs la possibilité de tester ce que vous avez à offrir et de décider si l’investissement en vaut la peine.

Cette approche fonctionne aussi parfaitement pour les services d’abonnement tels que les plates-formes de streaming, les applications logicielles, etc. Offrir des échantillons ou des réductions peut vous aider à acquérir des clients qui reviendront une fois leur période d’essai terminée.

3. Facilité de paiement (paiement échelonné)

Le paiement échelonné est un excellent moyen de faciliter les achats des clients et de stimuler les ventes. Il encourage les clients à acheter des articles plus chers sans trop grever leur budget.

Par conséquent, si vous proposez le paiement en plusieurs fois, votre site de e-commerce est susceptible de connaître une augmentation des ventes, tant de la part des nouveaux clients que des clients existants. Offrir la possibilité de payer par carte de crédit ou d’autres plans de paiement flexibles peut contribuer à augmenter considérablement les taux de conversion.

Veillez donc à fournir suffisamment d’informations sur ces options sur votre site web.

4. Témoignages, c’est « has been » ! Vous êtes certain?

On voit des témoignages de clients depuis le début du web. D’ailleurs, dans la vie réelle, ne se fie-t-on pas à ses parents, ses amis ou ses voisins ?

Plus que jamais, les témoignages rassurent. Ils contribuent à renforcer la confiance dans le produit ou le service que vous proposez. Ils servent également à inspirer confiance et peuvent être utilisés pour encourager les clients potentiels à acheter un produit ou à essayer un service.

L’ajout de témoignages de clients sur votre site Web est un moyen incroyablement efficace de stimuler les ventes, car il permet de répondre aux doutes ou aux préoccupations des acheteurs potentiels.

5. Pensez aux clients existants (fidélisation)

L’une des meilleures façons de s’assurer que les clients reviennent est de créer une stratégie de fidélisation de la clientèle. Celle-ci comprend des activités telles que:

  • programmes de fidélisation,
  • campagnes d’emailing,
  • offres promotionnelles.

En vous engageant auprès des clients existants, vous pouvez établir des relations à long terme qui contribueront à stimuler les ventes et à augmenter vos bénéfices au fil du temps. Investir dans le service à la clientèle, fournir une excellente assistance et créer des expériences personnalisées sont quelques-uns des éléments clés sur lesquels il faut se concentrer pour créer une stratégie de fidélisation réussie.

Un solide programme de fidélisation devrait être au cœur de tout plan de croissance de l’e-commerce, car il permet de réduire le taux de désabonnement et de promouvoir le marketing de bouche à oreille. Eh oui, le bouche-à-oreille, on en parle peu, mais c’est toujours le 1er levier marketing à utiliser sans aucune retenue. Et oui, il n’y a pas que le webmarketing.

En outre, si les clients se sentent appréciés et soutenus par votre marque, ils sont plus susceptibles de renouveler leurs achats auprès de votre entreprise.

Prêt à vous développer?

Ces cinq conseils vous aideront à stimuler les ventes et à développer votre activité. Ils suivent les tendances e-commerce. Mais si vous voulez aller plus loin dans vos démarches de croissance, je vous invite à parcourir les conseils e-commerce du blog PrestaShop.

Au moins, si vous avez lu jusqu’ici, testez-les!

Source images: pexels.com

Comment Google Ads a-t-il évolué au cours du temps ?

Google Ads a considérablement évolué au fil des ans pour rapidement devenir la plateforme publicitaire la plus puissante du marché. Au départ, elle offrait un simple ciblage des annonces par mot clé, permettant aux annonceurs de cibler des mots clés spécifiques afin d’atteindre le public souhaité. Au fil du temps, Google Ads a ajouté de nouvelles fonctions et capacités pour permettre un ciblage plus précis des annonces.

historique de Google Ads

Qu’est-ce que Google Ads et comment fonctionne-t-il ?

Google Ads est une plate-forme publicitaire essentiellement basée sur le coût par clic (CPC). Les annonceurs font des offres sur des mots clés qu’ils pensent être recherchés par leur public cible, puis entrent en concurrence avec d’autres annonceurs ciblant le même mot clé pour être vus par des clients potentiels.

Au fil du temps, Google Ads a ajouté diverses fonctionnalités permettant aux spécialistes du marketing digital d’accéder à des niveaux plus granulaires de ciblage des annonces. Il s’agit notamment :

  • ciblage démographique et géographique
  • ciblage des termes de la requête de recherche
  • remarketing,
  • ciblage au niveau des appareils, etc.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités ont permis aux annonceurs de créer des campagnes plus pertinentes pour leur public cible.

En outre, Google Ads a fait évoluer ses algorithmes au fil du temps afin d’affiner la manière dont les annonces sont diffusées et dont les clics sont facturés. Cela inclut l’amélioration de la dynamique des enchères et les algorithmes de classement des annonces afin de garantir la diffusion d’annonces plus pertinentes.
Si vous avez du mal à trouver le temps de suivre l’actualité Google Ads, n’hésitez-pas à vous retourner vers un consultant certifiée Google Ads.

Enfin, Google Ads a ajouté des stratégies d’enchères automatisées – telles que le coût par action (CPA) et le Maximize Conversion Value, qui permettent aux annonceurs d’optimiser leurs campagnes en fonction d’objectifs spécifiques. Ces fonctionnalités automatisées ont permis aux spécialistes du marketing de gagner du temps en éliminant la gestion manuelle des enchères.

Histoire de Google Ads (Adwords)

  • 2003 : Google lance son programme Adwords sur la France, qui permet aux entreprises d’acheter des annonces ciblées par mots clés et de les placer sur la page de résultats des moteurs de recherche (SERP).
  • 2006 : L’introduction du Quality Score a permis aux annonceurs d’en avoir plus pour leur argent en ciblant des mots clés plus compétitifs.
  • 2010 : Les enchères en temps réel ont été introduites, permettant à Google de mettre aux enchères l’espace publicitaire entre différents annonceurs en temps réel. Cela a permis aux entreprises d’enchérir en fonction de leur budget et d’obtenir les meilleures offres disponibles à un moment donné.
  • 2015 : Avec un nouvel accent sur le marketing mobile, Google Ads a commencé à proposer des campagnes spécifiques aux mobiles, qui permettaient aux utilisateurs de cibler des personnes en fonction de leur emplacement ou de leur type d’appareil.
  • 2018 : Les annonces de texte étendu ont été lancées, permettant jusqu’à trois titres de 30 caractères et deux descriptions de 90 caractères.
  • 2020 : Google Ads continue d’évoluer avec l’introduction des règles automatisées, qui permettent aux annonceurs de définir des règles qui automatisent leurs campagnes en fonction de certains critères. Les entreprises ont ainsi pu optimiser leurs annonces plus efficacement en définissant des paramètres cibles tels que le coût par clic ou l’heure de la journée.
  • 2021 : Google Ads a encore élargi ses offres avec l’introduction des annonces de recherche réactives (RSA). Les RSA sont conçus pour aider les annonceurs à optimiser leurs campagnes en testant automatiquement plusieurs titres et descriptions afin de déterminer la combinaison la plus performante. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les entreprises peuvent créer rapidement de multiples variations de leurs annonces de recherche et d’économiser du temps et de l’argent tout en atteignant leurs clients cibles.

Avec chaque nouvelle innovation, Google Ads a continué à fournir à ses utilisateurs des outils puissants pour optimiser les campagnes et réussir dans le marketing digital. En se tenant au courant des dernières tendances et évolutions du marketing en ligne, les entreprises peuvent s’assurer qu’elles atteignent efficacement leurs clients et obtiennent le meilleur retour sur investissement de leurs campagnes publicitaires. Soucieux de contribuer à la réussite de ses clients, Google Ads reste le leader mondial du marketing numérique.

Principaux avantages de Google Ads

  1. Atteignez votre public cible : Google Ads vous permet de cibler les utilisateurs en fonction de leur localisation, de leurs préférences linguistiques, de leur type d’appareil et plus encore.
  2. Optimisez votre réussite : Grâce aux stratégies d’enchères automatisées, aux règles et aux annonces de recherche réactive, les entreprises peuvent rapidement optimiser leurs campagnes pour obtenir le meilleur retour sur investissement.
  3. Économisez du temps et de l’argent : Avec Google Ads, vous pouvez contrôler votre budget et ne payer que lorsque quelqu’un clique sur votre annonce.
  4. Contrôlez vos résultats : Grâce à des outils de reporting détaillés, les entreprises peuvent suivre les performances de leurs campagnes en temps réel pour s’assurer qu’elles atteignent leurs objectifs.

Conseils pour optimiser vos campagnes de Google Ads

  1. Suivez les performances en temps réel – Grâce à des outils de reporting détaillés, les entreprises peuvent suivre les performances de leurs annonces en temps réel et procéder aux ajustements nécessaires pour s’assurer qu’elles atteignent les objectifs fixés.
  2. Tirez parti des extensions d’annonces – Les extensions d’annonces fournissent des informations supplémentaires sur votre entreprise qui ne figurent pas nécessairement dans le texte de votre annonce, telles que des informations de contact ou des commentaires de clients.
  3. Tirez parti des différents types de ciblage d’audience – Google Ads propose diverses options pour cibler les utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt, de leur localisation ou de leur type d’appareil.
  4. Surveillez continuellement votre CTR : Il est important de garder un œil sur votre taux de clics (CTR) car il déterminera le succès de vos annonces. En suivant et en optimisant régulièrement votre CTR, vous pouvez vous assurer que vous touchez les bons clients au bon moment avec les annonces les plus efficaces.

En tirant parti de ces meilleures pratiques, les entreprises peuvent améliorer significativement le ROI (return on investment) de leurs campagnes Google Ads. Avec un peu d’expérimentation, elles tirent parti des puissantes fonctionnalités offertes par la plateforme et créer des campagnes de marketing qui génèrent rapidement des résultats positifs.

Est-ce préférable de se faire accompagner d’une agence spécialisée ?

Une agence Google Ads apporte son expertise, ses connaissances et son expérience dans la conduite de campagnes publictaires sur le moteur de recherche. Elle sera en mesure de vous offrir des conseils détaillés sur la meilleure façon d’optimiser vos campagnes pour obtenir les meilleurs résultats.

En outre, une agence ou un consultant expérimenté peut élaborer des stratégies adaptées à vos besoins spécifiques qui maximiseront le succès de vos efforts de marketing en ligne. Par conséquent, être accompagné par un spécialiste est un atout important non seulement pour développer votre stratégie Google Ads mais aussi votre stratégie globale de webmarketing

Conclusion

Google Ads a parcouru un long chemin depuis sa création sous le nom de Google AdWords en 2000. Conçue à l’origine comme une plate-forme de publicité par paiement au clic, elle a évolué pour devenir un outil de marketing numérique complet qui peut aider les entreprises à atteindre leurs objectifs marketing. Grâce à sa capacité à cibler les utilisateurs en fonction de leur localisation, de leurs préférences linguistiques, de leur type d’appareil et bien plus encore, Google Ads est une ressource inestimable pour les entreprises qui veulent grandir tout mesurant pécisément leur ROI.

En outre, ses outils de reporting détaillés permettent de suivre ses performances en temps réel et de s’assurer qu’elles atteignent les résultats souhaités.

Pour conclure, tirer parti des fonctionnalités offertes par Google Ads et travailler avec une agence spécialisée peut aider toute entreprise à créer des campagne durablement rentables.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment réaliser une prise de parole devant les médias en tant qu’entrepreneur ?

En tant qu’entrepreneur, vous êtes parfois invité à donner des interviews aux médias. C’est une excellente occasion de promouvoir votre entreprise. Mais cela peut aussi être une expérience éprouvante pour les nerfs. Si vous n’êtes pas préparé, il est facile de vous bloquer ou de dire quelque chose que vous regrettez.

C’est pourquoi il est important de se préparer à la prise de parole en public, et en particulier devant les journalistes. Une préparation en amont, et en sachant comment gérer une question difficile de la presse, vous assurerez bien mieux le succès de vos entretiens. Quitte à suivre une formation media training qui vous aidera dans cet exercice à priori périlleux.

comment l'entrepreneur doit-il prendre la parole devant les médias ?

Qu’est ce que le media training ?

Le media training est un cours qui vous apprend à maîtriser votre communication lorsque vous êtes face à la presse. Ce type de formation est essentiel pour les entrepreneurs qui souhaitent donner des interviews aux médias, qu’il s’agisse de généraliste ou d’une revue spécialisée dans votre activité.

L’objectif d’une formation au media training est d’aider les entrepreneurs à être plus à l’aise lors d’une interview avec la presse et d’une prise de parole en public plus généralement. Les objectifs sont les suivants :

  • Avoir une bonne posture devant les caméras ;
  • Réagir rapidement et efficacement face aux questions des journalistes ;
  • Gérer ses émotions afin de rester calme et serein ;
  • Savoir articuler ses réponses ;
  • Avoir une communication claire et synthétique ;
  • Se préparer aux questions difficiles.

Ces différents objectifs seront travaillés pendant le cours de media training. La formation sera en effet adaptée en fonction de vos besoins, afin de vous aider au mieux à vous sentir serein et confiant lorsque vous serez devant les caméras ou les journalistes.

La durée d’un media training est généralement de deux jours, mais elle peut aussi être plus ou moins longue en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Dans les médias, pensez au fond, et n’oubliez pas la forme

Afin d’être le plus efficace possible dans vos relations avec les médias, il est essentiel de vous concentrer à la fois sur la forme et sur le fond de vos interventions.

Le contenu est évidemment le plus important : vous devez être capable de communiquer vos messages de manière claire, simple et concise. Mais la forme est également essentielle. En effet, si votre posture n’est pas bonne ou si vous hésitez dans vos réponses, cela aura un impact sur la façon dont vous êtes perçu par votre public.

Il est donc important de travailler sur ces deux aspects : le contenu de ce que vous dites, et la manière dont vous le dites. Un bon cours de formation aux médias vous aidera dans les deux cas.

Voici quelques conseils pour vous aider à préparer vos entretiens avec la presse :

1- Connaissez votre public

La première étape est de savoir qui est votre public. Cela vous aidera à déterminer le type de message que vous devez communiquer. Si vous vous adressez à un public spécialisé, vous devrez vous concentrer sur la communication d’informations techniques. Si vous vous adressez au grand public, pensez à une communication simple et concise, compréhensible par tous.

2- Préparez votre communication marketing à l’avance

Une fois que vous connaissez votre public, il est temps de préparer votre discours. Notez les points clés que vous souhaitez aborder et assurez-vous qu’ils sont clairs et faciles à comprendre. N’oubliez pas que la simplicité est essentielle lorsque vous vous adressez à la presse.

3- Soyez prêt à répondre à des questions pièges

Vous devez également être prêt à répondre aux questions difficiles de la presse. Cela signifie que vous devez connaître votre sujet à fond et être capable de réfléchir rapidement. Si vous n’êtes pas sûr d’une réponse, il vaut mieux admettre que vous ne savez pas que d’essayer d’improviser et de risquer de faire une erreur.

4- Restez calme et posé

N’oubliez pas de rester calme et posé lorsque vous vous adressez à des journalistes. Si vous semblez nerveux ou agité, cela donnera une mauvaise image de vous et de votre entreprise. On dit « Il n’est pas sûr de lui. Est-il vraiment expert dans son métier ». Alors, prenez une grande respiration et détendez-vous. Vous êtes à la hauteur ! N’en doutez pas.

5- Répétez, répétez, répétez !

Plus vous répétez, plus vous réussirez à transmettre votre message avec clarté et assurance. Trouvez donc quelqu’un avec qui vous pouvez vous entraîner et assurez-vous que vous êtes à l’aise avec ce que vous allez dire.

Conclusion : auprès des médias, faites rapidement MOUCHE

Les médias se déplacent difficilement. Vous devez donc être en mesure de rapidement les toucher. Faites une déclaration forte, mais sincère. Les journalistes tendront l’oreille et vous prêteront toute leur attention.

Lors de votre prise de parole devant les médias, n’hésitez pas à jouer sur l’émotion et oubliez votre vocabulaire expert. Faites comme si vous vous adressiez à des enfants de 8 ans. C’est ainsi que l’on est le plus clair et écouté.

Source photos : pexels.com, pixabay.com

Comment tirer de le meilleur de sa campagne d’email marketing ?

Le marketing par email est l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir de nouveaux contacts et convertir les prospects en clients. En créant des campagnes réussies, votre entreprise peut les fidéliser tout en bénéficiant d’un retour sur investissement très satisfaisant.

Alors, quels sont les éléments à prendre en compte pour réussir une stratégie d’email marketing ? Voyons sur quels points porter une attention particulaire et comment toujours mieux optimiser vos campagnes.

campagne emailing

Qu’est-ce qu’une campagne email marketing : définition ?

Une campagne d’email marketing, également appelée ‘emailing‘, est une série d’emails envoyés à des clients ou des prospects dans le but d’atteindre un objectif spécifique. Il peut s’agir d’accroître la fidélité de vos clients actuels, de capter de nouveaux prospects ou de promouvoir un nouveau produit.

Les campagnes d’emailing s’inscrivent généralement dans une stratégie plus globale qui inclut d’autres canaux numériques et qui a pour principaux objectifs l’obtention d’un ROI (retour sur investissement), de ventes ou de trafic web.

Pourquoi faire de l’emailing ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons de réaliser marketing par email :

  • L’e-mailing est un excellent moyen de tenir vos clients informés de vos produits ou services.
  • Il vous permet de promouvoir votre marque et de fidéliser vos clients.
  • C’est un moyen très efficace d’augmenter vos ventes, conversions et génération de leads.
  • C’est un moyen très abordable d’atteindre un large public.
  • Il vous permet de segmenter votre public et d’envoyer des messages ciblés.

Quelques points clés pour réussir votre campagne d’email marketing

Comme pour toute action marketing, il peut être complexe de tout optimiser. Mais certains éléments sont plus importants que d’autres et veiller à leur optimisation vous fera clairement ressortir de la concurrence.

1- Définissez l’objectif global de votre campagne d’emailing avec soin

Essayer d’atteindre trop d’objectifs dans un même courriel est une erreur. Vous ne convaincrez pas et vous perdrez rapidement l’attention de vos destinataires.

Le mieux est de se concentrer sur une seule action principale à réaliser :

  • promouvoir un nouveau produit ou service,
  • annoncer un événement,
  • mener une enquête,
  • offrir une réduction,
  • générer du trafic web vers les articles de votre blog, etc.

2- Constituez votre liste de destinataires

Votre campagne sera réussie si vous disposez d’une liste de destinataires propre et bien segmentée.

Vous pouvez acheter des listes de destinataires, mais nous vous recommandons de vous concentrer sur la constitution de votre propre base de données. C’est le seul moyen d’être sûr que vos contacts sont intéressés par votre entreprise et qu’ils ne se désabonneront pas dès qu’ils recevront votre premier e-mail.

Pour ce faire, utilisez des formulaires d’inscription sur votre site web ou votre blog et proposez des optins en échange de contenu de valeur (comme un e-book, une vidéo, un essai de 15 jours).

Le succès de toute campagne d’email marketing dépend en grande partie de la conception de votre liste d’emails.

3- Définissez votre cible marketing

Vous avez un produit ou un service à vendre ? Mais à qui voulez-vous le vendre ? Il est toujours important de définir votre cible marketing avant de commencer toute action.

Vous devez identifier les caractéristiques de votre client idéal et adapter votre contenu, votre message et votre offre en conséquence.

La création de contenus ciblés est essentielle si vous voulez réussir vos campagnes d’emailing.

Soignez le design de vos emails !

Ils doivent être visuellement agréables et faciles à lire. Nous comprenons aujourd’hui qu’internet ne dois plus ressembler à un sapin de Noël. Privilégiez un design simple, utilisez les images avec pour agrémenter la lecture et concentrez-vous sur la qualité de votre contenu.

Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser un logiciel d’emailing qui propose des modèles prêts à l’emploi. Ces modèles sont testés et approuvés.

4- Veillez à ce que l’objet de votre email soit percutant

Votre objet doit être accrocheur et inciter à ce que l’on ouvre immédiatement votre email.

Cette ligne d’objet est la première chose que vos destinataires verront dans leur boîte de réception. Assurez-vous que votre objet

  • soit accrocheur
  • suscite l’attention
  • incite à l’action (clique)

Voici quelques conseils pour créer un objet d’e-mail efficace :

  • Soyez bref (pas plus de 60 caractères)
  • Placez les informations essentielles au début d’objet
  • Évitez certains mots qui feraient croire qu’il s’agit d’un spam
  • Mettez l’accent sur l’émotions
  • Humanisez votre message

5- Choisissez le bon moment pour toucher votre cible

En d’autres mots, quel jour et à quelle heure devriez-vous envoyer votre email ?

Le moment où vous envoyez votre e-mail a un impact important sur son succès. Mais comment savoir quel est le meilleur moment pour envoyer un e-mail à vos contacts ?

Tout dépend de votre cible et du type d’activité que vous exercez. Si vous souhaitez promouvoir un événement, il est préférable d’envoyer votre message quelques jours, voire quelques semaines avant l’événement. Pour le lancement d’un produit, il est préférable de commencer à envoyer des e-mails un mois avant la date de lancement.

Pour la plupart des autres types de messages, le meilleur moment pour envoyer un e-mail est 10 ou 11 heures du matin. Mais pas n’importe quel jour. Dans le BtoB, le mardi et le jeudi sont à privilégier.

Cette tranche horaire est optimale, car la fin de matinée est un moment propice à la consultation des emailings. Les professionnels ont tendance à faire une pause en fin de matinée. C’est le meilleur le moment idéal pour envoyer vos messages.

En revanche, si vous ciblez les consommateurs, les meilleurs jours sont le samedi et le dimanche. C’est le moment où les gens ont plus de temps libre et consultent alors leur boîte email.

Et en général, évitez d’envoyer des e-mails le lundi matin. Les professionnels reprennent leur travail et sont souvent en réunion.

6- On l’oublie trop souvent, optimisez la landing page de votre emailing

Lorsque vous cliquez sur un emailing, vous êtes redirigé vers une page de destination, que l’on appelle plus généralement la landing page. C’est cette page qui va vous permettre de convertir vos prospects froids, en prospects chauds, voire en clients.

C’est pourquoi il est essentiel d’optimiser vos landing pages pour la conversion. Voici quelques conseils :

  • Utilisez un titre percutant
  • Utilisez des images et des vidéos
  • Utilisez des témoignages
  • Proposez un essai gratuit ou un coupon de réduction
  • Incluez un appel à l’action immédiatement visible

Ce ne sont là que quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour optimiser vos pages mais ils sont parmi les plus importants. Et aussi, soyez créatif. Inutile de faire la même chose que vos concurrents. Le copier/coller n’est pas porteur.

De nombreux logiciels respectent les règles de bonne conduite de l’emailing. Vous trouverez ici un avis sendinblue.

Enfin, suivez et analysez vos résultats.

Analysez les résultats de votre campagne

Il est essentiel de suivre et d’analyser les résultats de vos campagnes d’email marketing. Cela vous permettra de savoir ce qui fonctionne et de le répéter et améliorer par la suite.

Le taux de délivrabilité

Le taux de délivrabilité est le pourcentage d’e-mails qui arrivent dans la boîte de réception des destinataires.

Ce taux peut être affecté par plusieurs facteurs, tels que la qualité de votre liste de contacts, le contenu de vos messages, ou encore le moment où vous les envoyez.

Il existe deux types de taux de délivrabilité :

  1. Le taux de délivrabilité global : il s’agit du pourcentage de toutes les adresses électroniques de votre liste qui recevront votre message. Ce chiffre varie en fonction de l’âge de votre base de données, de sa qualité, etc.
  2. Le taux de délivrabilité effectif : il s’agit du pourcentage d’adresses e-mail qui sont effectivement actives et utilisées régulièrement. Ce chiffre est généralement inférieur au taux de délivrabilité global.

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est le nombre d’e-mails ouverts par rapport au nombre total d’e-mails envoyés. Par exemple, si nous envoyons un message à 1000 contacts et que 200 d’entre eux ouvrent l’e-mail, le taux d’ouverture de cet e-mailing sera de (200/1000) x 100 = 20%.

Ce chiffre varie en fonction du type d’activité que vous exercez, de votre public cible et de la qualité de votre liste de contacts.

Le taux de clic

Le taux de clics (CTR) est le rapport entre le nombre de contacts qui cliquent sur un lien dans un e-mail et le nombre total d’e-mails envoyés. Par exemple, votre taux de clics sera de 10 % si vous envoyez un message à 1000 contacts et que 100 d’entre eux cliquent sur un lien dans l’e-mail.

Ce chiffre varie aussi en fonction du type d’activité que vous exercez, de votre public cible et de la qualité de votre liste de contacts.

Il est toujours inférieur, ou égal, à votre taux d’ouverture.

Le taux de désinscription

Le taux de désinscription est le pourcentage de personnes qui se sont désinscrites de votre liste de diffusion après avoir reçu un ou plusieurs de vos messages.

Si vous avez une liste de 1000 personnes et que 10 d’entre elles se désabonnent après avoir reçu votre message, votre taux de désabonnement sera de (10/1000) : 1%.

Le taux de désinscription peut être affecté par plusieurs facteurs comme la qualité de votre liste de contacts, le contenu de vos messages ou la fréquence de leur envoi.

Un taux élevé peut être le signe que vous envoyez trop d’e-mails ou que votre contenu n’est pas pertinent pour votre public cible.

Si vous avez un grand nombre de désabonnements, il est important d’analyser les raisons pour lesquelles ils ont décidé de quitter votre liste d’emailing. Cela vous permettra de l’optimiser et ainsi accroître votre ROI.

Le taux de conversion

N’oubliez jamais votre objectif ultime est d’inciter au passage à l’action.

Le taux de conversion est la proportion de contacts e-mail qui effectuent une action spécifique (comme un achat, le téléchargement d’un document ou une inscription) par rapport au nombre total de destinataires d’une campagne e-mail.

Un bon moyen d’augmenter votre taux de conversion est d’offrir une réduction ou un cadeau dans vos emails. Les gens adorent les choses gratuites ! Vous pouvez également proposer un concours ou un jeu. Soyez créatif !

N’oubliez pas d’inclure un appel à l’action dans tous vos messages et faites en sorte que les gens puissent facilement passer à l’action.

Principales fonctionnalités pour un logiciel d’emailing

Lorsque vous investissez dans un logiciel d’email marketing, assurez-vous qu’il assurera des fonctionnalités essentielles comme :

  • Système de gestion des contacts : il vous permettra de segmenter vos listes de contacts et d’envoyer des messages ciblés à chaque segment.
  • Modèles d’e-mails : ils vous feront gagner du temps en vous permettant de créer rapidement et facilement des e-mails professionnels.
  • Répondeurs automatiques : il s’agit d’e-mails automatisés qui sont envoyés après qu’une personne s’est inscrite à votre liste de diffusion ou a effectué une action spécifique. Ils constituent un excellent moyen de rester en contact avec l’internaute.
  • Suivi et rapports : c’est ainsi que vous pourrez voir les résultats de vos campagnes d’e-mailing et ferez des économies en optimisant votre stratégie.
  • Test A/B : Il s’agit d’un excellent moyen de tester différentes versions du contenu de vos e-mails pour voir ce qui fonctionne le mieux auprès de votre public.

Conclusion

Le marketing par e-mail peut être un excellent moyen d’améliorer votre retour sur investissement. Cependant, il est important de prendre le temps de comprendre comment il fonctionne et quels sont les facteurs clés qui feront de votre campagne un succès.

En investissant dans un bon logiciel d’email marketing et en suivant les conseils ci-dessus, vous serez sur la bonne voie pour créer une campagne d’email marketing réussie !

Si vous souhaitez un accompagnement pour concevoir vos messages et choisir le bon outil, je pourrai vous diriger vers les bons partenaires.

Source photos : depositphotos.com

Succes Marketing