Sélectionner une page

Comment créer un stand de salon qui se démarque ?

Pour les entreprises comme pour les indépendants, la participation aux foires et salons constitue une action marketing stratégique pour leur développement. Lors de ces rendez-vous avec leurs clients cibles, elles ont l’occasion de présenter leurs nouveaux produits, rencontrer de nouveaux acheteurs, entretenir leurs liens avec leur réseau, prendre des commandes et développer des partenariats, mais également de renforcer leur image de marque sur leur marché. 

L’atteinte de ces différents objectifs et la rentabilisation de sa présence sur un stand événementiel sur une foire ou salon passe toutefois nécessairement par la création d’un stand réussi qui vous démarque de la concurrence tout en valorisant vos valeurs et vos produits.

comment se démarquer avec un stand de salon (foire commerciale) unique ?

Pour vous démarquer de vos concurrents et attirer l’attention des visiteurs, il vous faut un stand qui valorise vos produits et services tout en offrant une impression visuelle et sensorielle de qualité. Voici quelques conseils qui vous aideront à imaginer pour votre prochain événement un stand attractif qui se démarque des autres. 

Optez pour une expérience multisensorielle

Une des astuces les plus efficaces pour créer un stand qui attire le visiteur est de jouer sur l’ensemble des sens de vos visiteurs. Cela vous permettra de vous démarquer des stands voisins qui se basent souvent uniquement sur le visuel et le toucher.

Lors de la conception de votre stand, prévoyez une structure pour sono afin de créer une ambiance sonore appropriée à vos objectifs mais également des diffuseurs de senteurs pour créer une atmosphère olfactive engageante. Pour réussir votre coup, prévoyez des stimuli en phase avec votre univers de marque. Plutôt que de programmer en boucle la bande son d’une vidéo promotionnelle qui se perd dans le brouhaha ambiant, préférez une bande son de circonstance ou des messages live.

Adoptez une structure adaptée à votre emplacement

Comme partout dans le commerce, l’emplacement est roi sur un salon professionnel ou une foire grand public. Pour s’assurer d’une présence sur une allée principale ou à une intersection stratégique, de nombreux exposants sont prêts à payer un prix premium ou à s’engager des mois, voire des années, avant la tenue de l’événement.

Que vous optiez pour un des meilleurs emplacements ou pour un stand dans une allée secondaire, la réussite de votre stand passe par son adaptation aux caractéristiques de l’espace qui vous est réservé.

Pour ce faire, vous pouvez confier la réalisation sur-mesure à un standiste ou opter pour des structures de stands modulables. Bien moins onéreuse, la seconde solution permet d’obtenir des résultats spectaculaires et originaux en laissant libre court à son imagination tout en respectant les impératifs induits par les dimensions de l’emplacement.

Soignez l’habillage de votre stand

Lors d’un événement comme une foire ou un salon, les visiteurs sont soumis à des milliers de sollicitations publicitaires au cours de leur visite. Cette hyperstimulation sensorielle a pour effet d’augmenter leur charge cognitive. Lors de l’habillage de votre stand, cette spécificité doit être prise en compte. Vous devez à tout prix éviter les messages ambivalents ou énigmatiques. Pour éviter cet écueil, assurez-vous de transmettre de façon claire et concise votre identité et votre promesse de marque. Vérifiez la pertinence de votre message en vous assurant qu’un inconnu comprend en moins de 5 secondes ce que vous proposez !

Source image : pixabay.com

La veille concurrentielle, impératif à l’heure du web

L’e-commerce a apporté un important changement dans l’habitude des consommateurs. Ceux-ci peuvent désormais se connecter pour sélectionner leur boutique et le commerçant leur offrant un excellent rapport qualité/prix. Nous vous dirons la place de la veille concurrentielle pour un meilleur positionnement de votre entreprise.

veille concurrentielle

La veille concurrentielle : indispensable pour les entreprises

Il est très important, voire capitale pour les e-commerçants de surveiller la concurrence. Bon nombre de PME tardent malheureusement à prendre conscience de l’importance de la veille concurrentielle pour leurs activités. Il s’agit d’une stratégie gagnante profitable à toute entreprise qui l’emploie judicieusement. Cette analyse permet à l’entreprise de se distinguer voire dépasser les concurrentes, et ainsi ne pas être surpris par des événements de son domaine. Le SEO sait à tout moment l’état de l’écosystème et peut prendre des décisions en temps réel. L’entreprise dispose d’une panoplie d’éléments pour conduire son étude concurrentielle. Elle peut surveiller par exemple l’évolution des produits de la concurrence (en terme de montant, apparition de nouveaux produits, stocks, etc.). Elle peut suivre la communication de la concurrence (en terme de fréquence de publication, bannières publicitaires, etc.). Peu importe votre budget, vous êtes concerné ; n’hésitez pas à demander un devis.

Pourquoi une veille régulière ?

Il est important que l’entreprise s’implique dans une veille régulière. Ceci permet de prendre conscience de l’état du marché et des menaces qui se présentent à l’entreprise. Cette analyse débouche toujours sur des décisions pour préserver votre activité face à ces menaces. Elle permet de prévoir tous les changements que le marché présenterait. En plus, elle vous permet de localiser les opportunités et de les saisir.

Qu’est-ce que Google shopping ?

Google Shopping est un site d’e-commerce « Made in Google ». C’est aussi un comparateur de montant. Il regroupe en son sein les produits vendus sur le web. Google s’en sert pour le référencement des produits grâce à un algorithme assez proche du moteur de recherche. Autrefois appelé Google Product Search ou Froogle, ce n’est qu’en mai 2012 que Google annonça le nouveau nom Google Shoping de son comparateur de montant. Cette plateforme vous permet de visualiser toutes les boutiques d’e-commerce qui sont en campagne de promotion de leurs produits en vue d’augmenter leur trafic. Elle permet d’améliorer votre compétitivité par un contrôle effectif de votre marge bénéficiaire, votre indice des montants et le taux de conversion.

Coût par clic (CPC) des campagnes Google shopping

Les campagnes shopping sont facturées suivant le type d’annonce : Au moment du lancement de la campagne, il vous revient de spécifier le tarif que vous serez prêt à payer en ce qui concerne chaque clic. Ainsi, à chaque clic de l’utilisateur sur votre annonce, il y a une souscription à payer. Vous payez lorsque le clic conduit l’utilisateur à une page ciblée sur votre site web. Il vous faudra payer le plus petit montant suffisant pour un meilleur positionnement que votre plus proche rival. Pour plus de renseignements, veuillez consulter la page : https://www.succes-marketing.com/strategie-fixation-prix/

NetRivals

NetRivals est un outil de référencement vous permettant de tirer le meilleur de vos campagnes Google shopping. C’est une plateforme qui permet de surveiller les concurrents tout en mettant à jour continuellement les flux des produits. Grâce à cette plateforme, vous resterez compétitif tout en optimisant les fruits de vos campagnes Google shopping, et ainsi vous faire davantage de bénéfices. Avec NetRivals, vous pouvez suivre les prix et surveiller la concurrence.

NetRivals pour trier vos produits

NetRivals vous permet une segmentation de vos produits selon des critères bien définis. Google Shopping Price Monitoring, par exemple vous présente tous les produits pour lesquels vos montants sont les plus chers du marché. Vous pourrez aussi y voir ceux pour lesquels vos montants sont les moins chers ou encore égaux à la moyenne de ceux proposés sur le marché. Il s’agit ainsi d’une segmentation selon le montant que vous proposez. Cette comparaison des montants vous permettra d’éliminer de vos campagnes Google Shopping les produits pour lesquels vous êtes les plus chers. Vous pourrez ainsi grâce à ce filtre être sûr que tous les produits affichés lors de vos campagnes sont ceux pour lesquels vous êtes effectivement compétitif. C’est un excellent moyen de référencement naturel.

NetRivals pour l’optimisation de vos performances

La plateforme NetRivals est un moyen efficace pour accroitre les performances de votre boutique en ligne. Grâce à ses filtres, vous ne présentez sur Google shopping que des produits compétitifs. Ceci est bénéfique pour vous en ce sens qu’il permet d’attirer à vous plus de clients. En voyant un produit pour lequel vos montants sont les plus élevés du marché, le client ne viendra pas certainement vers vous. Ce tri permet également de réduire le coût par clic. Vous ne serez plus amené à payer inutilement quand un client clique sur votre produit sans pouvoir terminer le processus d’achat, à cause du tarif élevé que vous proposez. Vous avez ainsi la possibilité de procéder à une modification de vos tarifs depuis votre boutique en ligne, ce qui vous permet de rendre plus compétitif votre e-commerce.

NetRivals pour une campagne selon vos critères

Grâce à NetRivals, à vous de décider selon quels critères vous souhaitez présenter vos produits lors des campagnes Google shopping. Si vous décidez de présenter les produits pour lesquels vous proposez les plus bas montants du marché, Google Shopping Price Monitoring vous aidera. Vous pouvez aussi choisir de présenter les produits pour lesquels vous proposez un montant égal à la moyenne du marché. A vous de décider et NetRivals permet cette synchronisation de votre catalogue. Les informations spécifiées par vous et traitées par Google Shopping Price Monitoring sont directement synchronisées avec Google Shopping.

NetRivals pour gagner du temps

Cette possibilité sera utile pour vous, en ce sens qu’elle facilite la mise à jour sans toutefois recourir à une modification de votre sélection de produit pour chaque fluctuation de prix. C’est une méthode pratique qui vous épargne de devoir à chaque fois vérifier l’état du marché pour sélectionner les produits qui pourraient vous représenter pour la campagne Google shopping. Grâce à NetRivals, ce processus est automatisé, ce qui vous permet de gagner en temps et de pouvoir consacrer ce temps pour effectuer d’autres tâches.

Pourquoi un bon logiciel de veille concurrentielle ?

En automatisant votre veille concurrentielle, vous deviendrez plus réactif, gagnerez en temps et par ricochet en argent. Il existe des logiciels payants, d’autres gratuits et très efficaces pour une veille stratégique réussie. Il vous faut cependant choisir le meilleur outil pour cette tâche. Il est fastidieux voire impossible qu’une personne réussisse à collecter et traiter efficacement les informations disponibles un peu partout sur le web en rapport avec la concurrence. Le SEO ou le responsable marketing ne peut pas promettre de réussir cette tâche. C’est en cela que viennent des logiciels pour accompagner les e-commerçants dans cette tâche. Grâce à eux, il suffit désormais d’un simple clic pour avoir toute l’information disponible sur la concurrence et l’analyser. Tous les jours l’information est disponible, ce qui vous permet d’agir plus tôt.

Comment marche effectivement la veille concurrentielle ?

La veille est ouverte pour toute entreprise, peu importe son besoin ou son budget. A vous d’identifier tout au début tous vos concurrents, qu’ils soient directs ou indirects. Généralement il n’est pas nécessaire de surveiller l’intégralité de votre liste de concurrents. Intéressez-vous plutôt aux plus dangereux, et tournés vers les mêmes cibles que vous. Selon votre retour sur investissement, vous pourrez par la suite élargir la surveillance de vos produits et concurrents. A vous de définir un budget logique en tenant en compte votre possibilité d’investissement ainsi que vos attentes. Demandez des devis sans hésiter.

La veille concurrentielle est une stratégie de référencement naturel, basique pour toute entreprise, peu importe sa taille. Qu’il s’agisse d’une PME ou d’une TPE, vous trouverez certainement la solution qui vous convient le plus. Cette technique marketing vous aide à saisir les opportunités et prévoir l’évolution du marché.

Pour aller plus loin

Vous connaissez vos concurrents directs et indirects. Etes-vous certains ? Les secteurs économiques généralement utilisés pour classer votre activité n’existent plus réellement. Nous avons de plus en plus de mal à comprendre qui sont nos véritables concurrents. Il existe de nouvelles règles pour les déterminer. Découvrez ici 6 techniques pour vaincre tout nouvel entrant sur votre marché.

Source images : pixabay.com

Pourquoi le Webmarketing est si important ?

Pour faire connaître et vendre leurs services et produits, les entreprises ont recours au marketing. Cet ensemble comprenant l’étude de marché, des techniques de stratégie commerciale et des actions de communication, évolue en même temps que la technologie. En effet, le numérique a révolutionné le marketing pour donner naissance au webmarketing.

On peut dès lors se poser la question de l’intérêt d’un investissement dans le marketing digital ?

pourquoi le webmarketing est si important

Concrètement, qu’est-ce que le webmarketing ?

Pour faire simple, le webmarketing c’est l’application des stratégies marketing et publicitaires sur le plan digital ou internet. Notez toutefois que cette forme de commercialisation dispose de ses propres spécificités et avantages. Le webmarketing est notamment présent sur les différents supports ayant une connexion internet : ordinateurs (fixe ou portable), smartphones, tablettes et autres objets connectés.

Ses autres spécificités sont :

  • Le dynamisme
  • L’affichage d’offre personnalisée en temps réel
  • L’usage du référencement naturel ou du SEO pour générer du trafic
  • L’analyse de performances (vente et trafics générés…)
  • Un coût moindre que le marketing classique

Il est intéressant de noter que le concept de webmarketing est loin d’être récent. Cela date effectivement dès l’apparition de la radio, soit il y a plus de 100 ans. En l’absence des réseaux sociaux, des contenus digitaux et de l’internet en général, les entreprises appliquaient une partie de leur stratégie marketing sur les ondes radio. Actuellement, le marketing digital est plus qu’en mesure de répondre à ses promesses, sachant que plus de la moitié de la population mondiale se connecte à internet.

Pourquoi adopter le marketing digital?

C’est un fait, tout entrepreneur désire voir sa société grandir et prospérer. Le marketing digital avec ses divers avantages peut justement l’y aider.

Profiter d’une meilleure visibilité

Internet a changé à jamais notre façon de communiquer avec les mails et les appels vidéo. Les utilisateurs emploient également internet constamment pour trouver toutes sortes d’information. Notamment sur leurs centres d’intérêt, les actualités, pour se divertir, faire des achats en ligne ou tout simplement pour se renseigner sur un produit/service. Il y a donc là un potentiel pour faire mieux connaître votre marque et attirer des prospects.

Une stratégie de communication digitale permet d’atteindre votre public à tout instant. Cela que les clients soient au travail ou à la maison. En effet, le site internet de votre entreprise sera consultable 24/7. Pensez à rajouter du contenu (texte, vidéo, etc.) pour rendre votre site plus visible. Par ailleurs, que vous cherchiez votre cible au niveau international ou local, le marketing digital vous permettra d’interagir avec les leads les plus intéressés par ce que vous proposez.

Fidéliser les clients en répondant à leurs questions

Quand une personne est intéressée par un produit ou un service, elle désire forcément en savoir plus. Pour continuer à nourrir son intérêt, il faut donc répondre à ses interrogations. Chose qui n’est pas possible avec la publicité classique. Pouvoir converser avec vos futurs clients aura pour effet de créer une relation de confiance. Ils verront que vous leur accordez de l’importance en temps qu’individu et que vous êtes à leur écoute. De votre côté, cela vous permettra de mieux cerner leurs goûts et leurs attentes.

C’est le webmarketing qui donne l’opportunité à vos clients de converser avec vous. Cela se fait par la mise à disposition d’un moyen de contact sur votre site. Vous pouvez par exemple, laisser un numéro de téléphone, une adresse mail ou un système de chat. Apporter des réponses précises à vos prospects leur donnera moins l’impression que vous essayez de leur vendre quelque chose. À la place, ils sentiront que vous tenez à les aider dans leur parcours d’achat. Même si cela ne se conclut pas par une vente, ils se rappelleront que vous avez pris en considération leurs interrogations. Ce qui pourrait les amener à revisiter votre site lorsque vous proposerez de nouveaux produits ou services. Par contre, si la conversation se conclut par une vente, ils seront plus que susceptibles de devenir des clients fidèles.

Toucher efficacement vos cibles avec des annonces pertinentes

Les acheteurs n’ont pas tous les mêmes besoins et envies. De fait leur montrer une annonce, présenter une offre ou un service qui ne les intéressent pas ne générera pas de trafic vers votre marque. Il est possible d’observer cela avec les moyens publicitaires classiques, qui en plus ne permettent pas de comptabiliser les leads intéressés. Avec le webmarketing, c’est différent. Il vous donne la possibilité de cibler avec précision des prospects. En effet, le marketing digital bénéficie de plusieurs outils permettant de filtrer votre cible selon différents paramètres. En guise d’exemple, on peut citer les passe-temps, les centres d’intérêt, le statut socio-économique, la situation démographique, les habitudes d’achat…

Il va sans dire qu’avec de tels filtres de précisions, vous toucherez uniquement des prospects intéressés par votre marque. Tandis que les autres ne sentiront pas « importunés » par des annonces non pertinentes. Par ailleurs, les annonces ciblées en complémentarité avec un moyen de converser avec les clients offrent une expérience utilisateur personnalisée. Plus l’expérience est adaptée à la personne, le plus souvent elle se tournera vers votre marque. Ainsi, personnaliser le plus souvent possible l’expérience utilisateur augmente les chances de faire des ventes.

Profiter d’analyses avancées

Avec une campagne marketing traditionnelle, il est difficile de savoir si elle a été efficace. Les clients peuvent effectivement venir voir votre magasin ou boutique par curiosité, bouche à oreille ou bien parce qu’ils ont vu vos annonces et affiches publicitaires. Le seul moyen de vérifier ces hypothèses est de demander à chaque visiteur ce qui l’a amené à venir vous voir. Ce qui en soi n’est pas très pratique.

Avec le webmarketing, il n’y a plus le besoin de se demander si telle ou telle campagne a eu le succès escompté. En effet, vous pouvez avoir accès à diverses analyses qui permettent de voir différentes mesures de vos campagnes. Le type de mesures dépendra de cette dernière. Vous pouvez observer le taux de clics, nombre de vue, de réaction, etc. Il faut savoir que ces informations vous seront communiquées par un logiciel analytique comme Google Analytics. Notez que ce logiciel est gratuit.

Les stratégies ou méthodes porteuses du webmarketing

Le webmarketing consiste à faire l’acquisition de prospects via le site internet de l’entreprise, les réseaux sociaux et la newsletter. Pour atteindre cet objectif, différentes stratégies peuvent être mises en place.

La création de site web

À ce stade, vous savez qu’un site web est la pierre angulaire de votre stratégie marketing digitale. À travers lui, les visiteurs se feront rapidement une idée sur votre entreprise et connaîtront les produits et services que vous proposez. Mieux ils vous connaîtront, plus ils vous feront confiance. Veillez à faire en sorte que votre site web soit attractif pour qu’il vous présente sous votre meilleur jour.

Il est d’importance égale de proposer une interface conviviale et facile à naviguer. Si elle n’est pas assez intuitive à parcourir, les internautes se lasseront vite et chercheront des informations ailleurs.

Le référencement naturel ou SEO

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization) est la technique de rendre un site internet plus visible sur un moteur de recherche. En effet, ce sont les moteurs de recherche comme Google et Yahoo qui décident automatiquement du positionnement d’un site sur les pages suggérées. Pour cela, plusieurs critères sont pris en compte :

  • L’expérience utilisateur (apparence du site, vitesse de chargement, taux de rebond et conversion…)
  • Le contenu (les mots-clés utilisés, contenu inédit…)
  • Les liens (puissance du domaine, volume, provenance…)

Sachant qu’en général, ce sont les 3 premières suggestions qui sont consultées, il convient d’optimiser son référencement. Cela peut notamment se faire par l’ajout régulier de contenu comme la rédaction d’articles basés sur certains mots-clés. Sachez que ces mots-clés sont choisis en amont. Une fois, votre référencement optimisé, votre entreprise sera plus visible sur le net et cela générera plus de trafic.

Le contenu

Ce qui attire effectivement l’attention de potentiels clients, c’est le contenu. C’est ce dernier qui souligne la pertinence de ce vous représenter. Votre contenu doit donc être captivant et répondre aux interrogations des visiteurs. En guise de contenu, vous pouvez utiliser des vidéos, des podcasts, des images, des newsletters et des articles.

Pour partager votre contenu, vous avez le choix : blogs, le site de votre entreprise, email et les réseaux sociaux. De nos jours, les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram sont des plateformes plus que suffisamment puissantes pour promouvoir un produit, service ou encore présenter une nouvelle entreprise.

Le marketing par email ou l’envoi de newsletter

Pour informer des clients fidèles et en démarcher de nouveaux, l’envoi de newsletter est idéal. Cette stratégie a pour avantage d’apporter une touche personnelle à votre communication. Elle s’emploie auprès de personnes qui ont montré un intérêt pour votre marque, augmentant ainsi vos chances de les convertir en leads.

L’autre avantage du marketing par email c’est qu’elle informe votre public de vos nouvelles offres et éventuellement de vos promotions spéciales.

La campagne de promotion sur les réseaux sociaux

Faire la promotion de votre activité sur les différents réseaux sociaux s’avère particulièrement effectif. Cela à condition de bien cibler les campagnes. Ainsi qu’en prenant le temps d’analyser le comportement du public cible et en ayant défini correctement les objectifs.

La campagne publicitaire PPC ou Pay-Per-Click

Le pay-per-click ou paiement par clique consiste à placer une publicité sur un moteur de recherche, une publicité ou les réseaux sociaux. Dès qu’un utilisateur clique sur l’annonce, il sera automatiquement dirigé vers le site internet de l’annonceur. Le nom de cette stratégie est dû au fait qu’à chaque clic, il faudra payer l’éditeur. D’autres systèmes de paiement peuvent être appliqués comme le coût par mille (CPM) et le coût par acquisition (CPA).

À titre informatif, sachez que Google Ads figure parmi les annonceurs PPC les plus efficaces. L’objectif du PPC est de trouver de nouveaux acheteurs en affichant des annonces adéquates à la cible. De plus, cette stratégie simplifie l’action à prendre pour les utilisateurs intéressés.

Choisir une agence webmarketing ou un consultant webmarketing freelance ?

Actuellement, vous comprenez qu’une bonne stratégie webmarketing est susceptible de vous faire vous démarquer de vos concurrents. Voire même rivaliser avec des entreprises plus grandes adhérant au marketing digital. Si vous aussi avez décidé de sauter le pas, vous vous demandez certainement s’il est préférable de se tourner vers un consultant webmarketing freelance ou une agence en webmarketing. Pour vous aider dans votre choix, il convient de faire la différence entre les deux.

Le consultant webmarketing freelance

Déjà, il faut savoir que le consultant freelance en stratégie digitale n’a pas de frais de structure. Ainsi, ses tarifs sont nettement moins élevés que ceux d’une agence. Lui confier des missions est généralement plus simple. En effet, il y a moins de paperasse à gérer et il n’y a pas d’obligation de s’engager sur le long terme…

Pour vendre ses prestations, le consultant freelance mise sur un prix peu coûteux et une qualité de service. Son autre argument de vente est la veille. Certes, les agences webmarketing peuvent également en faire à condition d’en exprimer la demande à leurs salariés. Le consultant freelance est donc plus flexible dans sa manière de travailler. En plus de s’occuper de moins de projets en même temps, il peut jouer le rôle de conseiller. Comme il est constamment à la pointe des nouveautés, ses conseils sont souvent plus adaptés à une situation particulière.

L’agence webmarketing

En optant pour une agence webmarketing, vous passerez moins de temps à chercher le prestataire idéal. Les agences webmarketing ont effectivement déjà recruté des profils sérieux et talentueux. En plus, en ayant connaissance de votre projet, elles savent quelles compétences sont nécessaires pour le mener à bien.

Un freelance peut voir sa vie professionnelle se mêler à sa vie quotidienne. Sans parler du fait qu’il peut tomber malade. Avec une agence, ce genre d’imprévus est réduit. Si un salarié n’est plus disponible pour travailler, un autre peut le remplacer. Une agence marketing réduit donc la prise de risques et garantit des compétences multidisciplinaires qu’une personne seule ne pourrait avoir.

En bref, le marketing digital permet de toucher avec précision une cible et d’avoir accès de nombreuses données concernant les campagnes effectuées. Cette stratégie moderne apporte aux marques l’ayant adoptée une présence en ligne et des clients toujours en soif de nouveauté.

Ces articles sont pour vous

  • Vous voulez faire mieux connaître votre site web, y attirer plus de clients potentiels ? Un consultant marketing ou une agence vous apporte les conseils critiques pour vous aider à grandir. Si vous souhaitez être accompagné, découvrez comment bien choisir votre agence de marketing digital.
  • Une entreprise qui souhaite grandir, attaquer de nouveaux marchés et faire connaître son nouveau service se doit communiquer. La principale communication commerciale off-line, c’est la publicité. Découvrez en les grandes lignes.

Source images : pexels.com

Tout savoir sur les stratégies de netlinking

Vous voulez améliorer votre référencement sur Google ? Votre site web et son maillage interne ont été optimisés aux petits oignons, vous y affichez du contenu pertinent, mais il n’est toujours pas réellement visible dans les pages des résultats naturels de Google ? Vous n’attirez aucun client ? Il vous manque un élément essentiel : augmenter votre popularité sur le web. En d’autres mots, il faut que vous obteniez plus de backlinks de qualité qui mènent vers votre site internet. Il est donc temps de mettre en place une solide stratégie de netlinking.

Les articles sponsorisés, toujours le Graal

Il n’est aujourd’hui plus aussi facile de publier des articles sponsorisés sur des blogs. Les blogueurs se professionnalisent et deviennent très exigeants avant d’accepter que l’on publie chez eux. Pourtant, mettre en place une stratégie de référencement naturel devrait toujours comprendre cette redoutable technique.

Malheureusement, par défaut, elle est très chronophage. Elle demande beaucoup d’actions :

  • Dénicher un webmaster prêt à publier votre contenu
  • Se documenter sur la thématique désirée par le propriétaire du blog
  • Rédiger un contenu marketing (sans être trop publicitaire)
  • Soumettre le contenu web pour validation et publication

Heureusement, cette démarche peut être grandement facilitée. Comment ? En achetant votre backlink via une plateforme dont c’est le métier. Elle pourra prendre en charge toute votre campagne de netlinking. Elle dénichera pour vous les perles rares qui vous feront briller sur le web ! Pour être plus concret, voici des pistes à exploiter sans aucune retenue afin de débuter votre stratégie de backlinking.

Mais avant de vous lancer, pour mener votre campagne de référencement à bien, respectez ces recommandations :

  • Ne publiez pas sur des blogs qui postent tout ce qui leur est proposé contre une simple rémunération. Privilégiez ceux qui ont un bon Citation Flow (plus que de vous attacher au Trust Flow) et qui ne publient que du contenu de qualité.
  • N’optimisez l’ancre des liens externes qu’exceptionnellement (2, 5, 10 % cela dépend des thématiques). Si vous voulez améliorer le positionnement de votre site sur le mot-clé « moteurs de recherche », placez votre lien sur
    • ce site web
    • cliquez ici
    • et parfois, résultats des moteurs de recherche
  • Concentrez-vous sur les sites qui sont en rapport avec votre activité. Même si vous devez faire l’impasse sur leur popularité.
  • Veillez à ne pas uniquement obtenir des liens d’articles de blog. Ce serait mettre Google en alerte.

Pour un gain de temps et d’efficacité, je conseille de vous faire accompagner dans votre netlinking par SEMJuice. C’est pour moi la plateforme francophone la plus qualitative pour la rédaction et la qualité des liens apportés. Vous pourrez y externaliser jusqu’à votre rédaction web.

stratégie de netlinking

Les annuaires, idéal pour les référenceurs débutants

Les annuaires font parties de l’histoire du web. Ils sont aujourd’hui largement décriés parce qu’ils ont été à la source d’abus. Pourtant, certains sont toujours largement respectés par Google. Ils sont clairement à reprendre dans vos premières campagnes de netlinking. Votre agence de référencement naturel dispose certainement d’une liste des plus pertinentes.

Si vous vous en chargez vous-même, voici par où commencer.

Ne sous-estimez pas l’annuaire de votre université

La plupart des universités et grandes écoles ont un annuaire dédié à leurs anciens élèves. Vous pouvez y décrire votre parcours professionnel et généralement, y insérer un lien vers le site de votre entreprise. Cette description se fait assez facilement, mais ne sous-estimez pas l’impact de tels liens. Les sites universitaires bénéficient d’une excellente notoriété. Profitez-en pour booster la vôtre !

Pensez aux annuaires de blogs

Si vous avez un blog, sachez que vous pourrez vous inscrire sur de nombreux annuaires de blog. Ceux-ci sont généralement plus appréciés de Google que les annuaires généralistes. Je pense par exemple à BoosterBlog. Y avoir une page dédiée à votre blog avec des liens pointant vers votre site vous apportera plus de notoriété.

Privilégiez les annuaires d’entreprises

En plus de vous inscrire sur les principaux annuaires généralistes, soumettez votre site sur les annuaires professionnels, ceux qui ne répertorient que les sites dédiés aux entreprises. Comme pour toute campagne de netlinking, concentrez-vous sur les annuaires les plus pertinents, ceux que Google apprécie vraiment. Si vous êtes par exemple une startup, cet annuaire dédié est pour vous.

N’oubliez pas les annuaires sectoriels

À côté des annuaires généralistes, il existe des annuaires spécialisés à certains secteurs d’activité : il faut absolument que vous soyez dans ce secteur pour que votre inscription y soit acceptée. Par exemple, pour être présent sur Categorynet.com, vous devez être actif dans la presse et les médias français. Il va sans dire que si Google l’apprécie, y apparaître amplifiera votre notoriété.

stratégie de netlinking : les annuaires payants sont-ils intéressants

Les annuaires payants sont-ils intéressant ?

Le référencement payant comprend l’achat de liens sponsorisés, comme Google Adwords, mais aussi, l’inscription, ou l’affiliation, dans des annuaires. Exceptionnellement, certains sont intéressants, mais ils sont rares. Personnellement, je n’aime pas beaucoup ces annuaires payants.

Mais si vous voulez vraiment figurer dans certains, je conseille par exemple :

  • yagoort.org
  • e-annuaire.net

Le linkbaiting : soyez naturel dans votre netlinking

Faire du linkbaiting, c’est se battre pour attirer le maximum de liens entrants possible. On le sait, les liens « demandés » se feront plus rapidement. Mais qui pourriez-vous contacter ? Comment vous faites lorsque vous avez besoin d’aide extérieure ? Vous appelez votre famille, des collaborateurs, un organisme… et bien, sur le web, c’est la même chose.

Demandez à vos connaissances de faire un lien vers votre site internet

Il peut s’agir d’amis, de votre famille, de vos employés, de partenaires commerciaux, de clients. De plus en plus de gens créent leurs propres sites ou blogs. Ma mère, qui est proche des 80 ans, a créé son propre blog ou elle expose ses créations.

Ceci dit, ciblez les sites qui sont pertinents par rapport à votre activité. Si ce n’est pas le cas, cela n’aura pas de réel impact sur votre référencement Google. Et en plus, à juste titre, un cousin hésiterait à faire un lien vers votre cabinet comptable à partir de son blog sur la photo. Non ?

N’oubliez pas votre Chambre de Commerce

Vous êtes inscrit à la Chambre de Commerce de votre région ? Votre campagne de référencement naturel devrait vous y mener. Vous y décrirez votre activité de façon plus ou moins étendue et attirerez un trafic qualifié, car cela renforcera aussi votre référencement local.

Contactez les entreprises auxquelles vous faites référence dans vos articles

C’est très simple à réaliser et pourtant, incroyablement efficace. Imaginez, vous avez un blog d’entreprise et vous y parlez de l’entreprise X. Lui signaler que vous faites un lien vers son site ne mange pas de pain.

Votre récompense ? On fera plus facilement mention de votre site, en retour, pour vous remercier. C’est ce que l’on appelle le principe de réciprocité. -> Lorsque l’on fait du bien à une personne, elle a tendance à vouloir nous le rendre.

Faites des liens vers l’extérieur

Faire des liens vers d’autres sites que le vôtre ne va pas directement optimiser le référencement. Mais comme dans la vie réelle, parler des autres les incite à eux-mêmes parler de vous.

Créez de vraies relations. Vous pourriez très bien rédiger un article sur votre blog et y citer un site qui traite d’une thématique connexe. Puis, envoyez un email à son propriétaire pour lui dire que vous l’avez cité dans votre dernier article !

Faire des liens vers l'extérieur

Faites parler de vous dans votre zoning commercial/industriel

Vous êtes dans un zoning industriel, un centre commercial, un business center ou un endroit où se trouvent d’autres entreprises ? Ce centre a certainement un site web dédié. Il y figure probablement un listing des entreprises qui y sont localisées.

Proposez-lui d’intégrer une description détaillée de votre activité et d’y ajouter un lien vers votre site.

Mieux, si ce site dispose d’un blog, proposez-lui un article complet. Vous ferez mieux connaître votre activité, vos spécialités, vos atouts… Vous disposerez alors d’un large espace pour vous exprimer, valoriser votre business et votre site internet. Et pour les propriétaires du répertoire, c’est l’occasion d’enrichir leur site et d’acquérir ainsi plus de notoriété.

Mentionnez des personnes spécifiques

Lorsque c’est possible, n’hésitez pas à mentionner des personnes que vous appréciez professionnellement. Les gens adorent que l’on parle d’eux.

Si vous parlez d’une personne en particulier, vous entrerez au minimum dans son champ de visions positives. Souvent, elle parlera sur les réseaux sociaux de la page qui la mentionne. Parfois, et ce n’est pas si rare, elle écrira à son tour sur vous, et ajoutera ainsi des liens vers votre site.

Postez vos offres d’emploi

Vous recherchez de nouveaux collaborateurs ? Indiquez-le sur votre site. Mais surtout, faites-le savoir à l’extérieur. Il y a des sites reconnus, et appréciés de Google, qui pourront afficher votre annonce. Les sites des organismes dédiés sont particulièrement intéressants.

Exemples :

  • pole-emploi.fr (France)
  • leforem.be (Belgique)
  • jobs.lu (Luxembourg)

L’échange de liens est à favoriser

Les liens réciproques sont souvent décriés. À juste titre, mais… Vous avez des partenaires de confiance dans votre secteur d’activité ? Vous avez des concurrents, mais qui sont présents sur une autre zone géographique ? Est-ce qu’un petit échange de liens ne serait pas plus intéressant, plutôt que de rester chacun seul dans son coin ?

Il est préférable que le site de votre partenaire jouisse d’une réelle crédibilité. Vous devez pouvoir crier sur tous les toits que c’est votre meilleur allié.

A mettre en place pour sa stratégie netlinking de lancement

Commentez des articles de blogs

Est-ce que les liens sur les commentaires de blogs sont systématiquement suivis par Google (dofollow) ? Non, au contraire. Mais c’est une excellente façon de se faire connaître des blogueurs. Ils pourront parler de vous à l’avenir et cela vous apportera des liens entrants. Et puis, cela permet de diluer votre maillage. Il faut éviter d’éveiller le moindre soupçon chez Google.

Lorsque j’ai commencé mon activité, je commentais beaucoup sur des blogs de référencement web et marketing digital. Cela m’a permis de créer de vraies relations dans la communauté du référencement SEO. J’ai rapidement constaté que j’obtenais plus de liens de qualité vers mon site. Certains me demandent aussi régulièrement si je souhaite écrire un article invité sur leur site.

Les sites de Questions-Réponses, à ne pas négliger

Les sites de questions-réponses comme Quora ou Yahoo Answers permettent aussi de vous faire connaître. Bien que leurs liens soient le plus souvent en Nofollow, ils peuvent indirectement améliorer la visibilité d’un site.

N’hésitez pas à y intervenir, y apporter des réponses pertinentes et, évidemment, y positionner votre site comme source experte sur le sujet.

Travaillez avec un étudiant ou un jeune diplômé

Je ne suis pas en train de vous conseiller d’engager un ninja du linkbuilding dans le seul but d’obtenir un lien de plus. Mais les jeunes, nés avec le web, ont des réflexes webmarketing plus innés.

Aussi, un jeune dispose certainement d’un accès à l’espace carrière sur le site de son université. Il pourra y indiquer un lien vers l’entreprise pour laquelle il travaille. Ou il demandera l’insertion d’une annonce pour un nouveau job…

Systématisez la signature dans vos emails

Si tous les jours vous envoyez des emails, il serait intéressant d’y avoir une signature standard. Reprenez-y l’essentiel de vos informations et donc, l’adresse de votre site internet. J’y ai aussi ajouté l’adresse de mon blog.

signature email : netlinking

Si vous communiquez beaucoup par email, ce sont des centaines de personnes qui pourront voir chaque semaine le lien de votre site. OK, ce n’est pas énorme, mais cela ne requiert aucun effort et le public cible sera plus que qualifié !

Pensez aux annonces locales

Il existe de nombreux sites locaux. La majorité n’est que peu utilisée, mais lorsque Google les apprécie, ils offrent une nouvelle opportunité d’optimisation SEO. Vous êtes déjà présent sur Yelp, qui est un annuaire ‘localisé’ ? Pensez aux petits, ceux de votre ville, de votre département, de votre région.

Votre bonus ? Le combat concurrentiel y est bien moins fort.

Et le marketing offline ?

Que vous discutiez avec un vieil ami autour d’une bière, en conférence ou lors d’un business lunch, vous pouvez parler de votre site. Que ce soit sur votre carte de visite ou un lettrage sur votre véhicule, ajoutez-y l’adresse de votre site. Sortir du virtuel amplifiera votre notoriété, vous apportera plus de trafic et finalement, augmentera votre nombre de liens.

Et pourquoi ne pas offrir un fichier PDF ?

Les gens adorent télécharger des guides dans les domaines qui les passionnent. Pourquoi ? Parce qu’ils sont considérés comme plus crédibles que les simples pages du site ! De plus, le principe de réciprocité implique qu’un certain nombre de personnes qui ont apprécié votre guide feront un lien retour vers votre site.

Profils sociaux et autres, pour faire diversion

Les liens provenant de profils sociaux ou de forums ne sont pas les plus porteurs. Mais ils diluent les liens de qualité.

On peut aussi les utiliser comme liens tiers (menant vers des sites qui ont des liens vers des pages de votre site). Une bonne stratégie de netlinking devrait toujours comprendre des liens tiers. Lorsque l’on s’inscrit sur un site, en tant que membre d’une communauté, il est demandé de remplir une fiche. Vous y donnez généralement l’adresse de votre site. Veillez simplement à ce que ces sites et forums soient populaires et/ou fassent partie de votre niche de marché. Cela vous évitera de subir une pénalité pour spam.

Présentation sur Slideshare (LinkedIn)

Vous avez réalisé une présentation qui a fait mouche lors d’un séminaire ? Vous y projetiez des infos avec PowerPoint ? Mettez cette présentation sur Slideshare. Vous pourrez y ajouter un lien vers votre site. Même s’il est en nofollow, il améliorera votre image.

Diffusez vos promos à travers des sites dédiés

Des sites comme iGraal, Groupon ou Mes Bons Plans permettent aux consommateurs de réaliser des économies substantielles. Pour votre entreprise, c’est une occasion unique de créer des liens vers votre site. Vous acquerrez directement un important public d’acheteurs.

Pour une rapide création de liens, pensez Sponsoring

Qu’il s’agisse d’une fête locale ou d’une foire industrielle internationale, les événements publics souhaitent toujours avoir des sponsors. Généralement, sur leur site web, ils mentionnent les sponsors et feront un lien vers votre site.

Ajoutez un lien à vos vidéos

Vous avez de jolies vidéos publiées sur Youtube, Vimeo ou Facebook ? N’oubliez pas d’y ajouter une description et un lien qui mène à votre site. Souvent, ces liens sont en nofollow. Peu importe, les internautes adorent la vidéo, c’est donc une excellente façon d’obtenir des backlinks avec un apport direct de visiteurs.

Travaillez avec des experts du maillage externe

Tout consultant en référencement aguerri fait du grey ou black hat SEO, qu’il le fasse complètement lui-même ou qu’il travaille aussi avec des partenaires experts dans ce domaine. Vous connaissez des consultants SEO qui ont déjà travaillé dans votre secteur d’activité ? N’hésitez pas à vous faire accompagner. Ils disposent certainement de contacts qualifiés qui vous feront gagner beaucoup de temps.

NinjaLinker par exemple est l’un des rares black hats spécialisés en linkbuilding, qui ose se déclarer comme tel.

Apportez des témoignages sur les sites de vos fournisseurs

Qu’avez-vous récemment acheté ? À quels produits ou services avez-vous régulièrement recours ? Commencez par établir la liste de vos fournisseurs, ensuite, téléphonez et dites-leur combien vous appréciez le dernier achat que vous avez réalisé.

Proposez de leur envoyer un témoignage pour enrichir leurs pages web. Si c’est une entreprise qui a de la considération pour vous, il y a beaucoup de chances pour qu’ils diffusent votre témoignage. Bien entendu, n’oubliez pas d’ajouter un lien vers votre site…

Vous voulez améliorer le référencement du site de votre entreprise ?

Vous avez pu découvrir différentes stratégies de netlinking. Vous voulez aller plus loin ? Vous souhaitez être accompagné par un consultant SEO ? J’offre 3 consultations par mois. Je ferai un diagnostic de votre situation et vous donnerai des pistes concrètes pour améliorer son positionnement. Si nos façons de travailler convergent, je vous remettrai un devis.

Source images : pixabay.com

Comment promouvoir son entreprise lorsqu’on lance un nouveau business ?

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises voient le jour. Néanmoins, se faire une place peut parfois s’avérer difficile. Heureusement, il existe plusieurs moyens de promouvoir son entreprise auprès d’une large audience. Tout d’abord, la publicité pour entreprise : que vous optez pour de la publicité en ligne ou bien à travers des affiches publicitaires, les possibilités sont grandes afin de gagner en visibilité. De plus, le marketing digital dispose également de nombreux leviers.

Publicité pour entreprise qui démarre

Les réseaux sociaux, les incontournables de la pub pour entreprise

De nos jours, lorsqu’on veut devenir entrepreneur, on peut rapidement être perdu. Avant de se diriger vers des solutions payantes, il faut savoir profiter des possibilités gratuites qui sont présentes sur la toile.

Vous devez d’abord comprendre quels réseaux sociaux sont utiles pour y faire sa promotion. Vous devez également comprendre lesquels fonctionneront comme sources de nouveaux clients pour un entrepreneur et ceux qui ne fonctionnent pas à cet effet.

Facebook, leader incontesté du marché

En Europe, ce réseau social, pourrait-on dire, est majoritairement utilisé, à la fois pour les femmes, les hommes d’affaires, les jeunes entrepreneurs, les citoyens en tout genre et les adolescents. Facebook est donc essentiel si vous souhaitez toucher une cible grand public.

Tous les cadres, entrepreneurs, internautes et hommes d’affaires y sont présents. Généralement, ils gèrent une page où ils diffusent l’actualité sur leur business, tentent d’approcher de nouveaux prospects grâce à des campagnes de communication bien élaborées. Il est assez judicieux de vendre des biens et services coûteux via les réseaux sociaux notamment Facebook. En effet, vous avez la possibilité d’approcher votre client ou un prospect d’une manière beaucoup plus naturelle en comparaison à un e-mail ou un appel téléphonique. Par ailleurs, cliquez ici si vous souhaitez trouver de l’inspiration quant au chois de votre futur activité d’entrepreneur.

Instagram, 1 images vaut 1000 mots

Il s’agit du réseau social le plus activement utilisé au cours des dernières années, basé sur du contenu visuel. C’est-à-dire que si vous vendez des produits ou autre, vous pouvez utiliser Instagram en publiant des photos accompagnées d’un message attrayant.

En ce qui concerne le public, la cible est de 60% de filles et de 40% d’hommes. Il s’agit donc d’un réseau social mixte et de même qu’avec Facebook, si vous souhaitez toucher un large public, passer par Instagram peut s’avérer être un choix très pertinent. Egalement idéal pour vendre des produits féminins à bon prix. Tout comme avec Facebook, vous pouvez gérer des campagnes publicitaires digitales en segmentant votre cible :

  • Age
  • Position géographique
  • Sexe
  • Langue parlée

De plus, Instagram est un réseau social extrêmement bien ficelé. Par exemple, si votre business porte sur la cosmétique, vous pourrez à l’aide des hashtags par exemple cibler que les internautes véritablement intéressés par la thématique. Ainsi, vous augmentez vos chances de directement toucher la cible voulue. Il est également judicieux de coupler ses campagnes publicitaires Instagram à ses campagnes Facebook afin d’obtenir le meilleur ROI. (retour sur investissement)

Pourquoi les entreprises ont besoin d’Instagram

Plusieurs études statistiques peuvent permettre de répondre à cette interrogation. Selon le Pew Research Center, 17% du nombre total d’utilisateurs de réseaux sociaux âgés de plus de 18 ans regardent quotidiennement leur compte Instagram. Ce qui signifie que vos messages publicitaires risquent d’être consultées par un grand nombre d’internautes. Sur ce réseau social, nous avons une majorité de jeunes de 18 à 29 ans. Il s’agit d’un type d’internautes particulier qui prennent souvent des décisions d’achat influencées par les plateformes sociales dont Instagram et/ou en consultant les pages de leurs influenceurs préférés. Par sexe, Instagram est majoritairement dominé par les femmes. Les utilisateurs d’Instagram sont très actifs dans l’utilisation puisqu’ils commentent, partagent et aiment pas mal de contenu. Pour un entrepreneur, il s’agit donc d’un bon réseau social pour commencer à développer sa visibilité sur le web. Enfin, 57% des utilisateurs vérifient leur compte au moins une fois par jour et 35% le font plusieurs fois par jour.

Sur le blog d’Instagram for Business, vous trouverez des recommandations pour utiliser ce réseau pour promouvoir à bien les projets de votre entreprise. Vous pouvez également recevoir des notifications sur les nouvelles fonctionnalités et des exemples de campagne publicitaire réussie par des marques réputées sur Instagram afin de trouver de nouvelles sources d’inspiration.

Opter pour de la publicité d’entreprise traditionnelle

Certes, le marketing digital et les réseaux sociaux ont pris une place considérable dans les campagnes publicitaires d’aujourd’hui. Néanmoins, il est toujours important de penser aux moyens publicitaires physiques. Par exemple, vous pouvez vous inscrire dans des salons liés à votre thématique, imprimer votre kakemono et y présenter votre activité. Contrairement au marketing digital et à la publicité en ligne, opter pour des campagnes publicitaires physiques est plus coûteux mais vous offre la possibilité de voir véritablement qui sera touché par votre message.

Source image : pixabay.com

Marketing relationnel : 4 raisons d’utiliser des objets publicitaires écologiques

Gagner en notoriété pour promouvoir sa marque est un des principaux objectifs de toute entreprise qui souhaite se démarquer des concurrents. Pour ce faire, beaucoup d’entreprises se fient à des stratégies marketing les plus efficaces. Parmi ces stratégies figure l’utilisation d’objets publicitaires écologiques, qui se révèle de plus en plus puissante. Mais, pourquoi miser sur les objets publicitaires écolos pour le marketing relationnel en entreprise ?

objet publicitaire ecologique

L’objet pub écolo pour une visibilité assurée

Les objets publicitaires sont de puissants leviers marketing. Loin d’être de simples objets promotionnels, ils sont devenus incontournables si vous voulez faire connaître une marque. Avec des objets écologiques personnalisés au nom de votre enseigne, vous pourrez facilement booster la notoriété de votre entreprise. Selon un sondage réalisé en 2017 pour le compte de la 2FPCO (fédération française des professionnels de la communication par l’objet), plus de 65% des Français conservent et utilisent des « objets pub écolo ». Cela permet aux entreprises qui utilisent cette stratégie marketing de gagner en crédibilité auprès d’un grand public.

Par ailleurs, les objets publicitaires écologiques atteignent chaque jour plus de 85% des consommateurs. Ils sont donc plus efficaces que la publicité radio (78% des consommateurs) et la télévision qui ne touche que 71% de l’audience cible. Offrir des objets publicitaires écologiques, c’est garantir une bonne visibilité de sa marque. Toutefois, il ne suffit pas d’offrir des cadeaux relationnels écologiques pour faire connaître une marque. Un objet pub écolo mal choisi risque d’être emballé par la poussière dans un tiroir. Veillez donc à choisir des objets qui seront utiles pour la majorité de vos clients et prospects. Le mieux sera de contacter un professionnel du domaine pour demander son avis et accompagnement.

Cultiver et conserver l’image de sa marque

Il est indispensable pour toute entreprise qui souhaite se faire connaître de cultiver et de conserver une image de marque digne du nom. La stratégie de communication par objet publicitaire écologique est également efficace à cet effet. Elle permet aux entreprises de se faire une image de marque positive et écoresponsable auprès des consommateurs. Il faut dire que de plus en plus de personnes ont un penchant vers les objets écologiques. Par exemple, plus de 85% des Français estiment qu’il est nécessaire de faire preuve de respect envers l’environnement lorsqu’on veut concevoir des objets publicitaires. Dans une situation pareille, une image de marque traduite par un objet qui inspire le respect de l’environnement sera la meilleure option pour faire grimper votre notoriété.

Objet pub écolo, parfait pour une clientèle grandissante

Les objets publicitaires écologiques sont parfaits pour agrandir facilement la clientèle. Puisque ces objets sont offerts en guise de remerciement, les bénéficiaires peuvent les donner à des tiers (parents, amis, collègues…). La marque de l’entreprise devient alors de plus en plus connue. Les objets publicitaires écologiques permettent aux entreprises de :

  • Fidéliser leurs clients existants ;
  • Toucher plus de prospects ;
  • Convertir les prospects en client.

Fidéliser la clientèle

Il est toujours plus rentable de fidéliser les clients existants que d’essayer d’en trouver de nouveaux. Pour cette raison, il est important pour les entreprises de manifester de l’intérêt envers leurs clients à travers des cadeaux écologiques personnalisés. Cela leur permet d’améliorer la reconnaissance de leur image de marque auprès des consommateurs. Les clients sont plus enclins à se fidéliser aux entreprises qui semblent s’intéresser à eux. Avec des objets publicitaires écologiques bien choisis, vous pouvez facilement graver votre marque dans l’esprit de vos clients. Ainsi, ils solliciteront constamment vos services.

Convertir facilement les prospects en clients

Pour toute entreprise qui vise un plus grand marché, les prospects constituent une cible importante. Il faut impérativement les convertir en clients pour augmenter les chances de réussite. Pour cela, une relation privilégiée se doit d’être entretenue et maintenue entre l’entreprise et ses prospects. Les objets publicitaires écologiques sont également très utiles à cet effet. Plus de 60% des prospects ayant reçu un cadeau écologique personnalisé de la part d’une entreprise finissent par être convertis en clients. La majorité de ces derniers deviennent des clients fidèles.

De multiples possibilités de personnalisations pour atteindre plus de cibles

Si les objets pub écolo sont aussi efficaces, c’est sans doute parce qu’ils se déclinent en plusieurs types et formes d’articles. Il existe une infinité d’objets personnalisables que vous pouvez utiliser comme cadeaux écologiques publicitaires afin d’optimiser votre notoriété. Vous pouvez par exemple utiliser des stylets billes, sacs de course, tasses de thé, carnets de notes, t-shirts, gourdes d’eau… Ces multiples déclinaisons des objets publicitaires écologiques permettent d’adapter votre adapter votre stratégie marketing à un groupe spécifique de prospects ou de clients. Cela constitue un véritable avantage, car vous pourrez atteindre le plus de cibles que possible.

Plusieurs raisons peuvent pousser à adopter les objets publicitaires écologiques comme stratégie de marketing. D’une part, ils garantissent la visibilité, car ils sont plus appréciés par les consommateurs. Par ailleurs, ils permettent de cultiver et de conserver une image de marque positive. Ils sont également importants pour fidéliser les clients et atteindre plus de prospects.

Source image : pixabay.com

SEO : quand un bon référencement passe par l’hébergement

Une bonne campagne de référencement passe par l’usage de différents leviers qui impacteront chacun le positionnement de votre
site web sur Google. Même s’il n’est généralement pas abordé en profondeur, l’hébergement web fait bel et bien partie des
facteurs qui influenceront le référencement naturel. En vous penchant de plus près sur le sujet, vous découvrirez que ce sont
plus précisément des facteurs inhérents à l’hébergement tels que la disponibilité des serveurs, la bande passante ou encore
les extensions qui viendront influencer de manière négative ou positive le référencement.

Il y a de ce fait lieu de bien choisir son plan d’hébergement web, et notamment son fournisseur de service.

Comprendre l’hébergement web

Héberger un site web signifie stocker toutes ses données numériques dans un serveur. Pour en trouver un, vous
devez recourir aux services d’un hébergeur web, qui mettra à votre disposition une solution de stockage. Lorsque des visiteurs
voudront accéder à votre site, ils devront donc passer par le serveur. La vitesse de chargement de votre page, le temps mis par
le serveur pour être disponible, la sécurisation de la connexion… tout ceci dépendra alors de l’hébergeur web.

Typologie de l’hébergement web

L’hébergement web, pour qu’il soit optimal, doit être confié à un professionnel en la matière. Son choix est relativement
important.

Parmi les offres les plus plébiscitées pour leur excellent rapport qualité/prix certains professionnels tels que l’hébergeur web o2switch.fr possèdent leurs propres serveurs sur le sol français, et
leurs propres datacenters. Pour faciliter la vie des entrepreneurs, cet hébergeur propose une offre unique très polyvalente et
puissante à un prix compétitif. Espace disque illimité, sous-comptes isolés, il prévoit notamment pour un tarif unique des
services complémentaires comme une assistance technique 100% française, un service multiopérateurs qui assure la fiabilité de
la disponibilité du site, un plan de reprise des activités, etc.

typologie d'un bon hébergement

Ce type d’hébergement est caractérisé par des ressources relativement larges mises à disposition, plus importantes qu’un petit
serveur dédié ou qu’un VPS. Il met également à disposition gratuitement des outils intéressants, comme des serveurs
de cache
(LSCache, Varnish). Dans tous les cas, il est crucial de choisir un prestataire fiable, disponible à qui vous
pourrez accorder votre confiance. La qualité du service client, sa réactivité ainsi que sa capacité à communiquer dans votre
langue et à connaître les lois sur la protection des données (RGPD) seront autant de critères sur lesquels vous pourrez
estimer la pertinence de votre choix.

Les éléments de l’hébergement qui influencent le référencement naturel d’un site

En assurant la meilleure disponibilité de votre site web, ainsi qu’un chargement rapide des pages, le professionnel de
l’hébergement vous garantira un référencement naturel efficace. Vous avez le choix
entre différents types d’hébergement web, et d’autant d’hébergeurs. Mais attention à bien choisir votre prestataire, car les
éléments suivants pourront nuire à votre référencement !

Le temps de chargement de votre page

Le temps de chargement est un élément déterminant dans le taux de conversion de vos visiteurs. Selon les études Kissmetrics,
vous pouvez perdre jusqu’à 7% de taux de conversion par seconde de temps de chargement supplémentaire sur votre page.
Lorsque ce délai d’attente dépasse les 3 secondes, dites-vous bien que 40% de vos clients potentiels iront déjà voir
ailleurs.

L’équation est donc très simple : plus votre site est lent, moins il y aura de trafic. Google de son côté considérera
que votre site ne génère pas assez de satisfaction auprès des internautes. Résultat : vous serez pénalisé sur votre place
dans les pages de résultats. Prenez donc soin d’opter pour un hébergeur web qui propose une bonne bande
passante
, une puissance CPU considérable, et qui assure plusieurs accès en simultané.

temps de chargement d'un site web selon l'hébergement

La géolocalisation du serveur

La géolocalisation entre également en jeu dans la vitesse de chargement. Notez qu’un site qui diffuse un contenu qui s’adresse
à un public francophone, mais qui est hébergé aux USA pourra tout de même être visible sur Google.fr si le contenu est en
français. Toutefois, à l’heure actuelle, les internautes font de plus en plus de recherches géolocalisées, vous risquez tout
de même de ne pas être facilement visible !

Certains hébergeurs qui ne sont pas propriétaires de leurs datacenters, et sont même parfois des revendeurs. Ils peuvent
proposer des serveurs au choix dans différentes localisations. Vérifiez donc que votre public cible est bien
compris dans ces zones.

L’extension est élément grâce auquel vous pouvez définir votre cible auprès des moteurs de recherche. Privilégiez de ce fait
les hébergeurs qui proposent des extensions précises telles que .be,ou .fr. Les extensions trop générales (.com, .org…)
demeurant moins bien reconnues par les moteurs de recherche : elles seront mal positionnées.

Enfin, votre fournisseur de services d’hébergement web peut également être en mesure de vous fournir une adresse IP
géolocalisée.

Le temps de disponibilité du serveur

La disponibilité de votre serveur aura un impact direct sur celui de votre site. Dès lors que votre serveur est indisponible,
votre site sera automatiquement en panne, inaccessible aux utilisateurs. Et sachez que pour se faire prendre au sérieux par les
moteurs de recherche, il est nécessaire d’être disponible à 99,99% du temps.

Fort heureusement, certains hébergeurs peuvent s’engager à garantir ce taux de disponibilité.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment lancer sa boutique en ligne ?

Se lancer dans le commerce physique est une aventure. Entre la recherche d’un quartier à même d’apporter de nombreux clients et celle d’une boutique à louer ou à acheter, ce n’est ni simple ni « bon marché ». D’autant qu’il faut ensuite trouver des fournisseurs, passer des accords avec eux, puis leur acheter des produits, se constituer un stock, etc. Un processus lourd et, parfois, économiquement risqué. Heureusement, il est désormais possible de faire du commerce autrement, virtuellement. Pourquoi est-il intéressant de créer un commerce en ligne ? Pour résumer, parce que c’est incomparablement plus simple et meilleur marché.

Pour autant, il ne faut « y aller » à la légère : on ne s’improvise pas business man, même en ligne. Il y a en effet quelques principes, des étapes et des procédures à suivre et à respecter avant de vendre son premier produit.

comment lancer sa boutique en ligne

Choisir son business model

En quelques dizaines de minutes, quelques heures tout au plus, il est aujourd’hui possible de lancer sa boutique en ligne. Deux options sont alors envisageables : soit passer par une des grosses plates-formes internationales pour vendre leurs produits et toucher, en tant qu’intermédiaire, une commission sur chaque vente réalisée. C’est ce que l’on appelle le dropshipping ; soit posséder une « vraie » boutique en ligne pour y vendre ses propres produits, préalablement sélectionnés et achetés avec soin. Cette deuxième option est sans doute moins légère et moins facile à mettre en œuvre, mais au final, c’est probablement un bien meilleur choix pour qui veut vraiment vivre de cette activité. Reste ensuite à sélectionner les produits que l’on souhaite vendre, leurs fournisseurs, etc.

Être seul maître à bord ou s’appuyer sur une plate-forme ?

Une fois le business model choisi, il faut se créer une e-boutique. Là aussi il existe plusieurs options, chacune possédant, comme c’est souvent le cas, ses avantages et ses inconvénients. La première consiste à créer un e-shop de A à Z en utilisant des outils spécialement développés pour vendre en ligne.

Cependant, quand bien même ces outils sont-ils spécialement développés pour le commerce électronique, leur mise en œuvre est souvent compliquée. Il est même le plus souvent conseillé de faire appel à des professionnels, qu’ils soient indépendants ou qu’ils travaillent dans le cadre d’une agence, pour mettre en ligne de tels sites. Ces solutions sont en effet complexes à mettre en œuvre, à paramétrer, à mettre en ligne puis à maintenir, à tel point qu’il est sans doute risqué de commencer seul. À moins bien sûr de posséder soi-même de solides connaissances en développement informatique. Et encore : à quoi bon créer sa boutique en ligne si c’est pour passer le plus clair de son temps à jouer les développeurs plutôt que de faire des affaires ?

Il existe heureusement une autre possibilité, qui consiste à s’appuyer sur des plates-formes qui se chargent de tous les aspects techniques. On peut dès lors se consacrer exclusivement au développement, non pas informatique, mais de son « business ». À chacun son métier après tout. II suffit de suivre quelques étapes simples pour parvenir, en très peu de temps, à créer son e-boutique.

De l’inscription sur la plate-forme au design de la boutique

En travaillant avec une plate-forme, on peut se concentrer sur l’essentiel, à savoir vendre le plus possible de produits. Sinon, à quoi bon entamer une telle aventure ?

La première chose à faire est de sélectionner ladite plate-forme, puis de s’y inscrire. Ensuite, l’ordre des étapes à suivre peut varier selon le prestataire sélectionné. Il existe néanmoins des points qui ne changent pas et qu’il faut nécessairement régler. Le premier est sans doute de trouver le nom de sa boutique, ce qui le plus souvent signifie choisir un nom de domaine, pour des raisons de référencement. Sans nom de domaine, pas d’adresse Internet, et sans adresse Internet, pas de boutique en ligne. Une fois ces deux noms « dans la poche » vient le moment de s’intéresser au design, donc à l’apparence de la boutique.

Généralement, logiciels ou autres solutions de e-commerce offrent de multiples design prédéfinis, que l’on peut aisément personnaliser. Une option beaucoup plus économique en argent et en temps, qui dans la majorité des cas suffit pour donner une image et un style propres à chaque e-boutique. Il est en effet le plus souvent possible de changer les couleurs, les typographies, les arrière-plans, la disposition des photos, etc. Il est en revanche nécessaire et indispensable de créer — ou de faire créer — un logo unique et original, qui participera ensuite grandement à l’identité du site Internet.

Bien présenter ses produits

Lorsque la présentation, l’apparence générale de l’e-shop est achevée — il est toujours possible, dans le cadre d’une plate-forme, de peaufiner ou de modifier cette apparence —, il convient de se consacrer à celle des articles mis en vente. Les fiches-produits sont en effet l’élément le plus important d’une boutique en ligne. C’est par leur intermédiaire que les internautes découvrent les produits et que, éventuellement, ils auront ensuite envie de les acheter. Il est par conséquent particulièrement important de soigner cette présentation, d’y placer des photos de qualité, de taille et de définition suffisantes pour donner envie. Le descriptif des produits doit lui aussi être travaillé afin qu’il donne suffisamment d’informations, qui doivent être précises et détaillées. Ces éléments rédactionnels doivent donner confiance aux internautes et les inciter à remplir leur panier. Ils doivent aussi contribuer au bon référencement du site. Il est déconseillé de simplement reprendre, mot pour mot, les informations que fournissent les fabricants, les distributeurs, les importateurs, etc. Éviter également de recopier les fiches-produits de sites concurrents, ou d’utiliser traductions approximatives, ou encore de présenter des textes mal écrits et constellés de fautes d’orthographe.

Ces fautes sont autant d’éléments qui jouent en défaveur de la boutique en ligne et qui n’incitent pas les internautes à sortir leur carte de paiement. Bref, s’il y a des choses à faire absolument lorsque l’on crée sa boutique, il y en a aussi à éviter. Pour ne pas commettre d’impair, on peut suivre les conseils de spécialistes. Par exemple, découvrez comment créer un site de vente en ligne avec WiziShop, une des solutions leaders sur le marché.

Quelques paramétrages incontournables

Pour que les visiteurs d’une boutique en ligne en deviennent des clients, il est indispensable de mettre à leur disposition un certain nombre d’éléments indispensables, sans lesquels ils n’achèteront jamais. Il faut ainsi paramétrer les différents modes de paiement disponibles afin qu’ils puissent être clairement et facilement identifiés.

Il est également nécessaire de décrire avec précision quelles sont les conditions de livraison, en détaillant les différentes possibilités — classique, express, en point-relais —, les délais et les tarifs correspondants, etc. Ne pas oublier non plus de fournir les informations et restrictions quant aux éventuels retours ou échanges de produits, etc. Et, surtout, n’oubliez pas d’indiquer les prix de vos produits !

Au final, lancer sa boutique en ligne est simple et rapide — à condition toutefois de pouvoir compter sur de bons outils. Cela demande néanmoins de la méthode et exige que l’on respecte quelques règles, souvent de bon sens. On peut par exemple se mettre à la place d’un acheteur potentiel pour discerner, très vite, ce que l’on veut trouver sur un site de vente en ligne. Et une fois que tout est bien en place, on peut commencer à vendre et débuter sa nouvelle carrière de net-entrepreneur.

Source images : fr.depositphotos.com

Drive-to-store pour améliorer sa stratégie de SMS marketing ?

Aujourd’hui, les pratiques de vente ont totalement changé au sein des entreprises. De nombreux supports se sont immiscés dans le choix des canaux de communication des commerçants. Parmi elle, le Drive-to-store. Désormais, il ne s’agit plus de diffuser des messages lointains aux consommateurs. Il est nécessaire d’adapter ses messages en fonction de la géolocalisation du prospect ou alors pénétrer dans son univers de vie familier. Par exemple, il est très courant aujourd’hui de communiquer avec sa cible par SMS. Quelques années plus tôt, on aurait davantage privilégie la boîte électronique. Toutefois, il faut savoir que le SMS marketing n’est pas le seul levier employable lorsqu’on fait du drive-to-store. Les courriers ciblés, les affiches, la radio ou encore les prospectus sont des leviers couramment utilisés en drive-to-store.

Définition

Avant de comprendre comment le drive-to-store peut permettre d’améliorer sa stratégie de SMS marketing, il est nécessaire de comprendre ce que c’est. Terme anglophone, le drive-to-store signifie l’ensemble des actions marketing mises en place par une entreprise, un commerçant ou autre dans l’unique but d’attirer la clientèle vers les points de vente physique. L’objectif final est bien entendu la conversion, c’est-à-dire que les messages diffusés par l’entreprise ou le commerçant n’ont que pour finalité l’acte d’achat chez le consommateur.

Drive to store

Proposer une offre promotionnelle

Depuis la nuit des temps, les promotions sont un excellent moyen pour attirer les consommateurs et les inciter davantage à réaliser un acte d’achat. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de communiquer autour de ces offres différemment : grâce aux SMS. Lorsque les consommateurs commandent sur votre site e-commerce, ils sont invités à y entrer leur numéro de téléphone pour finaliser leur commande. De là, votre base de données s’alimente et vous pouvez parfaitement utiliser les SMS pour tenir informé votre clientèle de vos promotions du moment. Auparavant considéré comme intrusif, le SMS est désormais essentiel à intégrer dans toute bonne stratégie multicanal. Contrairement aux mails, ils sont davantage lus par les individus.

Faire une campagne SMS pour annoncer un événement spécial

Le SMS permet de solliciter en quelques secondes le consommateur. Si vous êtes amené à réaliser des ventes privées, n’hésitez pas à contacter votre clientèle par SMS. Tout d’abord, vous devez bénéficier d’une base de données suffisante pour pouvoir mener votre campagne. Deux options existent : acheter une base de données de numéros de téléphone à un prestataire (voir ici) ou bien la constituer vous-même. En envoyant un SMS pour avertir vos consommateurs d’une période de ventes privées imminente, vous augmentez les probabilités de les voir se déplacer en point de vente physique pour pouvoir bénéficier des différentes offres. De plus, communiquer à travers ce canal offre plus d’intimité entre l’entreprise et le consommateur. Ce qui aura tendance à davantage le fidéliser par la suite.

Améliorer l’expérience de vos clients grâce aux SMS

Grâce au drive-to-store, vous avez la possibilité de voir quel type de message incite le plus les consommateurs à se rendre en point de vente. Ainsi, vous pourrez réajuster vos campagnes marketing après avoir analysé les résultats de ces dernières. De plus, les campagnes de SMS marketing peuvent se coupler avec d’autres campagnes marketing comme les campagnes d’emailing. À votre disposition se trouve donc un grand nombre de données concernant le parcours du consommateur à chaque étape de l’acte d’achat. En effet, les SMS personnalisés sont lus assez rapidement par les individus. D’une autre part, le fait d’envoyer un SMS personnalisé permet d’améliorer l’expérience client mais renforce également la confiance entre lui et l’entreprise émettrice du message.

Accueillir les prospects convertis en clients

Pour fidéliser rapidement vos nouveaux clients, il faut leur envoyer des messages uniques, personnalisés mais surtout attrayants. Utiliser les alertes personnalisés en insérant le nom et prénom peut s’avérer être un choix judicieux. Au-delà du message de bienvenue, on peut y insérer :

  • Une offre promotionnelle
  • Une rupture de stock imminente
  • La fin d’une promotion en cours

La rupture de stock imminente

Créer un sentiment d’urgence chez le consommateur est un bon moyen de l’obliger à se rendre en point de vente physique pour effectuer un achat. En menant une campagne de SMS marketing axé sur des données chiffrées, les consommateurs seront plus enclins à se rendre en boutique car le SMS aura crée en eux un sentiment d’urgence.

La fin d’une promotion en cours

Tout comme la rupture de stock, la fin d’une promotion peut être l’objet d’un axe à part entière dans une stratégie de SMS marketing. Encore une fois, il sera nécessaire d’insister sur l’urgence dans les SMS à envoyer. De plus, il ne faut pas hésiter à mettre en avant des chiffres forts pour que le consommateur ait la certitude d’effectuer une bonne affaire lorsqu’il se rendra en boutique.

Informer systématiquement le consommateur

Que ce soit lors de l’annonce d’une promotion ou des horaires d’ouverture d’un point de vente, il est nécessaire d’informer de manière continue le consommateur afin qu’il se sente accompagné à chaque étape de son parcours. En optant pour une telle stratégie, on s’assure de fidéliser un maximum de consommateurs à sa marque. Il est également judicieux de les avertir en SMS s’il y a un retard ou une rupture de stock imprévue.

Conclusion

Finalement, le Drive-to-store permet d’accélérer la conversion en point de vente physique grâce à des SMS personnalisés. De plus, le SMS marketing permet d’accompagner et de suivre le consommateur à chaque étape de son parcours d’achat. Ainsi, l’expérience client se voit satisfaisante et le consommateur sera plus enclin à se fidéliser à notre marque. Enfin, les SMS permettent de fournir un ensemble d’informations en quelques lignes et très facilement accessible pour sa clientèle.

Source images : fr.depositphotos.com

Annuaire b to b et référencement local, des alliés efficaces

Accordez-vous l’importance qu’il faut à votre référencement local ? C’est une arme efficace dans votre bataille permanente de visibilité sur les SERPs des moteurs de recherche. Son importance est accentuée si vous avez opté pour une distribution régionale. En effet, une stratégie SEO local bien élaborée vous fournira un trafic web qualifié, et garantira le développement et la pérennité de l’activité de votre entreprise.

Dans le même sens, un annuaire b to b en ligne est, aussi, un outil bien indiqué qui a su préserver son utilité. Toutefois, il faut savoir séparer le bon gré de l’ivoire, et même de certaines herbes toxiques.

Nous allons développer pour vous ces points qui nous semblent essentiels pour la santé de votre entreprise.

annuaire b to b

Référencement local, garant de développement et de pérennité

Un site est plus qu’une simple vitrine virtuelle ou un effet de mode. C’est un outil tactique puissant pour la réussite de votre stratégie marketing. Des pages web optimisées dans les règles de l’art SEO, sur des mots-clés rigoureusement sélectionnés, vous offriront un avantage sur vos concurrents : booster son référencement naturel est un travail rigoureux et continu qui finit toujours par payer.

Le référencement local via Google

Le SEO local pour une activité au niveau régional est très efficace. Les statistiques sont impressionnantes à cet égard. Un compte Google my business est toujours recommandé par les consultants. Le moteur de recherche lui accorde de plus en plus d’importance pour répondre aux requêtes des internautes.

Rien d’étonnant à cela : les robots ont appris à détecter les intentions à connotation locale et ils savent que la réponse satisfaisante doit être du même ordre.

Une fiche GMB est toujours indexée ; vous pouvez y insérer du texte optimisé, des photos, de la vidéo, vos coordonnées avec un tracé d’itinéraire sur Map, des événements, des articles… La générosité du géant a été poussée jusqu’à vous offrir un micro site (via Template).

Un inconvénient unique

Pour qu’un référencement local soit un investissement rentable, toute une batterie de mesures est à prendre pour le réussir. Le seul inconvénient est que son optimisation vous privera d’un temps précieux à consacrer à votre cœur d’activité. Confiez cette mission à une agence web spécialisée. S’inscrire dans des annuaires B to B exige un savoir-faire. Nous allons voir le comment et le pourquoi.

Pourquoi s’inscrire dans un directory b to b ?

Le directory a su s’adapter à notre ère digitale. En plus de son rôle traditionnel de drainer une nouvelle clientèle, il contribue à renforcer le netlinking.

Aucun professionnel du sourcing ne se prive de cette mine de données pour détecter un fournisseur. Rien que pour cette raison, Vous avez intérêt à être inscrit. A titre d’exemple, un constructeur de bâtiments pourra saisir la requête  » fabrication et pose de fenêtres en aluminium  », un fournisseur comme le groupe Miller gagnera à se référencer sur cette catégorie. Le spectre des utilisations est plus large : un jeune apprenti menuisier en quête d’un stage se connectera à Cubelist, annuaire professionnelle et aura son bonheur en tombant sur la page du groupe.

Quel impact sur votre netlinking ?

Le netlinking est le troisième pilier de référencement naturel. L’unanimité est faite par les experts SEO sur son rôle prépondérant. Votre popularité aux yeux des moteurs de recherche est corollaire au nombre de vos liens externes (partage, netlinking gratuit, netlinking payant !). Plus vous êtes inscrits sur des directories qui contiennent votre URL, mieux est votre référencement. Toutefois, vous devez fuir les spammeurs.

Comment qualifier un directory ?

Voici une proposition de chek-up à faire :

  • Il doit être actif, vérifiez qu’il y a des ajouts récents.
  • Le backlink qui vous est attribué doit être en DoFollow.
  • L’inscription doit être validée manuellement pour éviter les sites spammeurs.
  • Privilégiez celui qui dédie toute une page à votre site.
  • Vérifiez ses métriques SEO, notamment le Trust Flow.

Cette liste n’est ni exhaustive ni éliminatoire. Un équilibre est à trouver au cas par cas.

Si vous voulez accélérer votre référencement. il est aussi possible de passer par la plateforme de netlinking SeedingUp, par exemple. Elle vous permet de contacter des sites intéressants et intéressés de publier des articles invités.

Comment constituer la liste à trier ?

Avant de pouvoir trier, il est recommandé de constituer une large liste de départ. Google est bien indiqué pour cette tâche en utilisant les bonnes requêtes :

votre-thématique + « proposer un site » OR « soumettre un site » OR « proposez un site » OR « ajoutez un site » OR « ajouter un site » OR « inscrire votre site »

Filtrez les recherches avec les boutons  » outils de recherche  » et  » moins d’un an  ».

Pour une recherche des locaux, vous pouvez opter pour la fonctionnalité intitle: »votrerégion ».

Plus simple encore, vous pouvez utiliser la requête  » annuaire d’annuaires  » ! Eh oui, ils existent.

Alors, c’est quoi votre réponse à la question de moins en moins proposée au débat : les annuaires b to b sont-ils morts ou VIVA ?

Sans hésitation, nous crions un grand VIVA.

Vous êtes désormais assez informé pour faire le bon choix.

Un autre grand VIVA pour le référencement local. L’expansion du digital et l’intensification de la concurrence le rendront encore plus nécessaire pour vous en 2020.

Source images : fr.depositphotos.com