Sélectionner une page

Comment devenir auto-entrepreneur et vivre de sa passion ?

Créer une micro-entreprise est le meilleur moyen d’exercer une activité secondaire. C’est une démarche qui favorise aussi le développement d’une source de revenus permettant de vivre à l’abri du besoin. Cela dit, l’obtention du statut d’entrepreneur est soumise à certaines démarches. Découvrez ici l’essentiel à savoir pour devenir auto-entrepreneur !

(suite…)

Le porte-clé publicitaire : pourquoi est-ce le meilleur goodie pour une campagne marketing ?

Avec la rude concurrence qui règne dans le monde des affaires, marquer la différence constitue le véritable moyen pour une entreprise de continuer à voir ses gains s’accroître. Pour réussir cette distinction, la communication par l’objet est la méthode à adopter. Elle consiste à personnaliser des accessoires à l’effigie de votre enseigne que vous offrirez afin que la promotion de votre marque soit lancée. Ces goodies que vous pourrez utiliser à votre avantage sont assez nombreux. Le porte-clé personnalisé reste de loin le meilleur d’entre eux. Voici pourquoi.

Une personnalisation optimisée

Si parmi les objets susceptibles d’être personnalisés le porte-clé constitue une option à privilégier, c’est parce qu’avec lui, la capacité de personnalisation n’est pas limitée. Le porte clé personnalisé ne figure en effet pas dans ce lot de goodies où la personnalisation consistera uniquement à mettre en avant les différents éléments de votre charte graphique. Il est possible d’aller bien plus loin en décidant de la forme de l’accessoire de manière à ce qu’il soit facile d’identifier votre secteur d’expertise. Ainsi, vous pourrez commander un porte-clé en forme de :

  • Maison si vous êtes dans l’immobilier ;
  • Clé si vous êtes serrurier ;
  • Bouteille si vous travaillez dans le domaine de la brasserie ;
  • Casque d’artisan si vous êtes dans le BTP ;
  • Tournevis si vous opérez dans le secteur de la mécanique ;
  • Voiture si vous commercialisez des véhicules ;
  • Peigne si vous êtes coiffeur.

En fonction du domaine d’activités dans lequel vous opérez, vous pourrez aussi jouer sur la matière du porte-clé personnalisé. Ainsi, vous pourrez préférer que cet accessoire soit fabriqué en verre si vous êtes par exemple vitrier. De même, les menuisiers devront privilégier le bois comme matériau de conception du goodies.

Un objet publicitaire utile pour le quotidien

Comme la majorité des goodies, le porte-clé personnalisé n’est pas un accessoire qui servira uniquement pour la promotion de votre marque. Il sera indispensable à toute personne à qui vous l’offrirez. L’utilité de ce matériel ne sera pas temporelle ou passagère comme il est possible de le constater avec les sacs, parapluies ou vêtements.

Le porte-clé personnalisé révèlera son importance au quotidien à l’utilisateur. Tous autant que nous sommes, nous éprouvons en effet le besoin d’avoir en un seul lieu nos diverses clés. Malheureusement, nous ne parvenons pas à prendre l’initiative d’acheter un porte-clé.

En offrant donc un tel outil à un client ou fournisseur, c’est une grande satisfaction que vous lui apporterez. Il n’aura plus chaque matin à réunir toutes ses clés avant de sortir de chez lui. Ce qui lui permet non seulement de gagner du temps tous les jours et de se mettre aussi à l’abri des risques de perte de clés.

Une utilité plus poussée

Plusieurs entreprises sont conscientes du fait que le porte-clé personnalisé est un goodies avantageux à divers niveaux. De ce fait, elles n’hésitent pas à l’adopter. Bien que vos concurrents usent déjà de ce moyen de communication, vous avez toujours la possibilité d’avoir une avance sur eux.

Pour cela, il suffit de décupler les fonctions de l’accessoire de manière à ce qu’il serve lors d’autres occasions. Concrètement, l’objectif est de commander des portes-clés multifonctions. Ainsi, en plus de favoriser la réunion des clés de l’utilisateur, l’outil pourra aussi servir de décapsuleur, de torche ou d’accessoire anti-stress.

Le porte-clé personnalisé : un goodies intemporel et fait pour tous

Le porte-clé avec option de personnalisation ne fait partie de ces lots de goodies que vous ne pourrez offrir qu’à des saisons données comme les calendriers en fin ou début d’année. Si vous recherchez un goodies que vous pourrez utiliser, voire réutiliser, quelle que soit la période où vous lancerez votre campagne marketing, il est un choix parfait.

Que ce soit à l’approche des fêtes, en début d’année scolaire, durant les vacances d’été ou lors de l’indépendance, vous pourrez distribuer cet accessoire sans craindre que son utilité ne soit déjà obsolète. Mieux, il faut ajouter que cette dernière n’est pas réservée à une catégorie de personnes au sein du public.

Grand ou petit, le porte-clé personnalisé peut être utilisé par tous. Généralement, les adultes ont l’habitude d’apprécier cet accessoire pour sa fonction principale. Quant aux plus jeunes, ils le préfèrent particulièrement pour son caractère décoratif. À ce propos, le porte-clé est souvent accroché à la fermeture des sacs à dos.  

Un prix de confection abordable

Quel que soit le goodies, le budget à prévoir pour l’obtenir n’est pas standard ou fixe. Il dépend de divers critères tels que :

  • Le type d’impression ;
  • La matière ;
  • La notoriété du fabricant.

Une telle règle s’applique aussi aux portes-clés personnalisés. Malgré cela, vous pouvez être rassurés du fait qu’avec cet accessoire, vous n’aurez pas de dépenses exagérées à faire. Cet outil fait en effet partie des objets publicitaires les moins onéreux.

Avec une moyenne de 35 euros, vous pourrez vous procurer près de cent portes-clés. Ce tarif n’inclut cependant pas les frais de personnalisation. Toutefois, sachez que plus le nombre d’articles à personnaliser est important, plus la réduction du coût de prestation sera conséquente.

Un goodies pratique et disponible

Le porte-clé personnalisé est un accessoire avec un poids presque insignifiant et une petite taille. Avec de telles caractéristiques au rendez-vous, l’utilisateur ne sentira presque pas la présence de l’objet. Cela constitue un véritable avantage.

En effet, grâce à cette particularité, le goodies n’est pas un objet susceptible d’encombrer son utilisateur lors de ses déplacements. Il peut facilement trouver place dans une poche de pantalon. Cela fait du porte-clé personnalisé un outil aisé à emporter partout avec soi.

Par ailleurs, il est nécessaire d’ajouter que le porte-clé personnalisé est un outil qui séduit par sa grande disponibilité. Comprenez qu’il ne fait pas partie de ces goodies qui font souvent l’objet de pénurie. Cela sous-entend donc que, quel que soit le nombre de modèles que vous souhaitez commander, vous serez satisfait.

Pour cela, il va falloir que vous vous rendiez chez le bon fournisseur. Les grossistes et même les professionnels offrant les services de personnalisation seront en mesure de bien vous approvisionner. Ainsi, chaque client aura un porte-clé personnalisé à l’effigie de votre entreprise et cela ne fera qu’optimiser les rendements de la promotion de votre marque.

Quels sont les avantages des logiciels CRM ?

Si votre activité repose sur une gestion minutieuse des données clients, des opportunités de vente ou des pistes marketing, investir dans le bon logiciel de CRM pourrait faire une énorme différence pour vos bénéfices.

4 avantages d’utiliser un CRM

Voici quatre raisons qui expliquent pourquoi vous devriez utiliser un CRM. Et si vous êtes déjà convaincu, ce comparatif CRM peut vous aider à choisir le bon. Commençons sans plus attendre !

1. Améliore les relations avec les clients

Les logiciels de CRM sont spécifiquement conçus pour améliorer les relations avec les clients, et si vous choisissez le bon CRM pour votre entreprise, c’est exactement ce que fera votre logiciel. L’un des principaux avantages d’un logiciel CRM est qu’il regroupe toutes les informations relatives à vos clients en un seul endroit, ce qui permet à vos agents d’accéder facilement à des informations importantes telles que l’historique des achats et des interactions de vos clients. Cela permet à vos agents de répondre aux questions presque aussi vite que vos clients les posent, ce qui se traduit par des clients plus satisfaits et de meilleures relations avec la clientèle.

2. Vous aide à comprendre les besoins de vos clients

Un autre avantage du CRM est son profil client. Bien que chaque CRM ait une interface légèrement différente, le profil client (une base de données des interactions client-agent qui regroupe les données historiques de chaque client dans sa propre catégorie) est essentiel. Les profils de clients permettent aux agents de voir d’un coup d’œil l’historique des services et des plaintes d’un client donné, ainsi que toute donnée démographique connue. Grâce à une base de données de profils clients CRM, les agents de service peuvent mieux comprendre les besoins de leurs clients. Ils peuvent ainsi résoudre rapidement les problèmes et recommander de nouveaux achats en fonction de l’historique des achats du client, ce qui vous permet de maintenir vos bénéfices.

Les profils clients CRM peuvent être appliqués à tous les domaines de la relation client d’une entreprise, depuis les ventes et le support jusqu’au marketing et aux forums communautaires. C’est cette structure holistique et intelligente qui constitue l’un des plus grands avantages du CRM. Vous disposez déjà de nombreuses données sur vos clients, mais vous ne pourrez en tirer parti que si elles se trouvent au bon endroit et au bon moment.

3. Améliore la fidélisation des clients

La fidélisation des clients est précieuse. Les statistiques et les données relatives à la gestion de la relation client suggèrent que les entreprises qui utilisent un logiciel de gestion de la relation client ont plus de facilité à fidéliser leurs clients que celles qui n’en ont pas, ce qui constitue un avantage considérable de la gestion de la relation client. La fidélisation des clients est une préoccupation majeure pour les entreprises en 2022, mais les taux de désabonnement sont souvent négligés au profit des taux de croissance de la clientèle. La vérité est que, même si vous êtes satisfait des bénéfices actuels de votre entreprise, vous devez maintenir votre taux de désabonnement à un niveau égal ou inférieur au taux d’acquisition de clients. Sinon, votre entreprise ne sera pas rentable.

L’un des avantages de la gestion de la relation client (CRM) est qu’elle fonctionne à deux niveaux : l’accent mis sur les ventes permet d’attirer des clients, mais l’accent mis sur le service permet de les conserver. Selon Trackvia, l’utilisation du CRM peut augmenter la fidélisation des clients de 27 %, ce qui en fait un investissement rentable pour toute entreprise, notamment grâce à son module de service interne.

4. Développe et augmente vos ventes

Un autre avantage des logiciels de CRM est la possibilité de développer plus de pistes et d’augmenter les ventes des clients. Des recherches ont montré que 94 % des clients cherchent à faire un achat auprès de la même source qu’auparavant, donc la façon dont vous entretenez et surveillez vos relations avec les clients est importante. 80 % des clients sont plus susceptibles d’effectuer un achat auprès d’une entreprise offrant une expérience plus personnalisée. En stockant les données clients de manière utile pour votre entreprise, les logiciels CRM peuvent vous aider à cartographier avec précision les parcours des clients, ce qui vous permet de faire exactement cela.

Les profils de données CRM vous permettent également de suivre les intérêts de vos clients, ce qui vous donne de nombreuses occasions de transformer des pistes froides en pistes chaudes et d’augmenter potentiellement vos ventes de 29 %. Un CRM classique offre par ailleurs une fonctionnalité de gestion des prospects, qui permet de suivre et d’entretenir les relations avec des personnes qui ne sont pas encore des clients officiels. Une base de données de profils de prospects peut inclure un contexte pertinent, des informations de contact et la source initiale de chaque prospect. Grâce à une interface CRM, vous pouvez atteindre les prospects là où ils se trouvent, ce qui vous permet de personnaliser les parcours des clients et d’effectuer des ventes incitatives si nécessaire.

Le coaching : effet de mode ou pas ?

Souvent le grand public fait l’amalgame avec le coach sportif présent au bord du terrain et dans le vestiaire. Ici, il n’est pas question de hurler sur le coaché pour le motiver, ni de lui dire où aller et encore moins quoi faire. Le coach est un entraineur de vie qui aide à faire autrement, mieux et plus rapidement. Ce professionnel certifié aide à mieux se connaitre pour trouver ses propres objectifs et ses propres solutions pour les atteindre. En bref, c’est un facilitateur pour passer à l’action.

coaching solutions professionnelles

Quels sont les domaines d’intervention ?

Tout d’abord, il y a deux domaines à distinguer, celui qui impacte la sphère privée, appelé coaching de vie ou coaching de développement personnel. Et l’autre dédié au monde professionnel, appelé de façon générique coaching professionnel ou d’entreprise, qui se décline auprès des dirigeants, des équipes ou encore de l’organisation.

Alors simple effet de mode ou est-ce une véritablement transformation des mentalités qui s’opère ?

A l’heure actuelle, de nombreux salariés ne se sentent plus en adéquation avec les valeurs de leur entreprise. A présent, ils ne recherchent plus seulement la reconnaissance financière, mais bien à remettre du sens dans leurs activités, avec une liberté individuelle accrue notamment par le biais du travail hybride. D’ailleurs, les nouvelles générations sont vraiment dans cette perspective d’équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

Logiquement, les entreprises qui n’arrivent pas à prendre un tel virage à temps et à s’adapter rapidement dans un environnement désormais incertain voient les performances dégringolées, et le turn-over augmenté.

A noter que les salariés sont davantage en recherche d’authenticité. Les discours de façade ne sont plus tolérés comme avant et le leader doit dorénavant incarner ce qu’il dit.

Pourquoi se tourner vers le coaching professionnel ?

Tout simplement parce que les méthodes traditionnelles de management ne suffisent plus. Il est nécessaire de faire évoluer les organisations ainsi que la posture des managers pour réussir à augmenter l’engagement des salariés. A ce propos, savez-vous quelles sont les principales causes de ce désengagement ? Les relations avec les collègues de travail et celles avec leurs supérieurs hiérarchiques.

Vous l’avez bien compris, la clé est bien la transformation personnelle. D’ailleurs, c’est ce que permet le coaching professionnel, qui aide le dirigeant, ou le manager à développer ses qualités humaines afin de pouvoir jongler entre plusieurs postures, celle de leader, de coach et de facilitateur. Ce professionnel peut aussi intervenir au niveau du collectif.

Le coaching des dirigeants

Les mentalités évoluent et les dirigeants ont toujours su que la valeur d’une entreprise réside dans sa richesse humaine. Et c’est d’autant plus vrai à l’heure actuelle.

Le coaching est un accompagnement pour aider les dirigeants ou managers à trouver leurs propres solutions. Pour cela le coaching vient les challenger dans leur manière de fonctionner, de penser. C’est une démarche indispensable pour réussir à s’adapter à ce monde en perpétuel changement, qui s’accélère sans cesse et devient toujours plus complexe.

Le coaching des équipes

Cet accompagnement se destine aux membres d’un même service, ou d’une organisation. Il vise à atteindre une meilleure cohésion d’équipe afin d’obtenir de meilleur résultat. Les prestations sont proposées sous forme de formation ou d’ateliers sur un ou plusieurs jours. Les sujets régulièrement abordés sont la gestion des émotions, le développement des soft skills, la gestion des conflits ou encore l’intelligence collective.

Qu’en est-il des entrepreneurs ?

Eux aussi peuvent y trouver de nombreux avantages dans ces accompagnements. Notamment pour améliorer leur communication, se débarrasser du syndrome de l’imposteur afin de mieux vendre ses services ou produits, identifier les limitations et les freins quant au développement de son entreprise. L’accompagnement est complémentaire aux éléments clés qui ont influencé la réussite de tous les entrepreneurs à succès.

Grâce à un accompagnement bref et efficace, vous gagnez du temps pour mener à bien vos projets et atteindre vos objectifs.

Source image : pexels.com

Les éléments clés pour développer son entreprise

Créer une matrice pour catégoriser systématiquement et dans l’absolu les problèmes de croissance pour offrir des solutions génériques à tout type d’entrepreneur peut relever de l’utopie. En effet, les petites entreprises varient considérablement en termes de taille et de capacité de croissance. Elles se caractérisent par une indépendance d’actions, des structures organisationnelles différentes et des styles de gestion variés.

Pourtant, en y regardant de plus près, il apparaît que des problèmes communs se posent à des stades similaires de leur développement. Ces points communs peuvent être organisés en un cadre qui nous permet de mieux comprendre la nature, les caractéristiques et les problèmes des entreprises. 

Dans cet article, vous découvrirez les éléments clés qui ont influencé la réussite de toutes les start-up et que tous les entrepreneurs à succès ont intégré à l’ADN de leurs entreprises.

L’empathie : levier de développement de l’entreprise du XIXème siècle

elements-developper-entreprise

Si vous deviez choisir un « super pouvoir » en tant qu’entrepreneur, lequel serait-ce ? Quels sont les plus importants leviers de croissance et de productivité des équipes ? Il existe en réalité, une compétence capitale qui peut totalement modifier l’essence même de votre business (en interne comme en externe) pour faire passer un cap supérieur à l’entreprise.

Cette compétence est l’une des clés les plus importantes pour améliorer ses ventes, influencer, convaincre et motiver toutes les personnes impliquées dans la vie et le développement de votre entreprise. Son nom ? L’empathie !

Comme le disait Steve Jobs “Vous ne pouvez ordonner la productivité. Vous devez plutôt fournir les outils et moyens qui permettront aux gens d’être meilleurs”. Ces outils et moyens sont aussi bien matériels que psychologiques.

Légitimer le leadership

La capacité à évaluer une situation de la perspective d’autrui a des effets quasi comparables à un super pouvoir magique. C’est une compétence que vous devez absolument développer en tant que chef d’entreprise dans la mesure où elle vous permettra de faire naître chez tous vos collaborateurs, un véritable sentiment d’appartenance à l’entreprise. Dès lors, chaque membre de l’équipe sera heureux de faire partie de l’équipe, et donc plus enclin à faire preuve d’abnégation pour la croissance de l’entreprise.
Un client mécontent, un collaborateur en perte de performance, etc. L’empathie vous permettra de répondre à toutes sortes de problématiques qui se poseront à vous ?

L’empathie, c’est la faculté à se mettre à la place des autres, aborder la situation de leur point de vue, comprendre leur raisonnement et appréhender les états mentaux qui dirigent leurs actions. L’empathie est l’outil qui vous permettra à chaque moment, de vous exprimer dans un langage que saisit parfaitement votre interlocuteur et donc de le conduire exactement là où vous voulez. Comme le démontre d’ailleurs plusieurs études scientifiques (1), l’empathie est une qualité qui permet de légitimer totalement son leadership.

Une main ferme, mais douce et compatissante

Ne vous y méprenez surtout pas. L’empathie n’a rien à voir avec le manque de rigueur et de fermeté. Il ne s’agit pas non plus de se transformer en une espèce de bon samaritain qui dit oui à tout. C’est une compétence sociale indispensable à tout entrepreneur qui souhaite une réussite durable. Une capacité qui témoigne d’une grande intelligence émotionnelle : un outil commercial et managérial redoutable.

C’est cette faculté qui fera qu’un collaborateur ne vous en voudra même pas alors même qu’il reçoit un blâme ou une réponse négative à une demande. En tout état de cause, il s’agit d’une aptitude qu’on ne développe qu’en s’intéressant sincèrement à l’autre. D’après les conclusions de cette étude (2), l’empathie est une composante essentielle du leadership du 21e siècle qui ne peut plus être ignorée.

Apprendre à voir le génie chez les autres

L’un des traits qui caractérisent les entrepreneurs à succès, c’est la capacité à se transformer en véritable éponge lorsqu’il s’agit d’apprendre des autres. Vous le savez probablement déjà, mais lorsqu’on envisage le développement de son entreprise, il est extrêmement profitable de pouvoir s’inspirer d’un mentor. Bien sûr, la plupart auront tendance à choisir des hommes d’affaires célèbres tels que Warren Buffet, Elon Musk, Steve Jobs ou encore Mark Zuckerberg. Mais il peut également s’agir de sportifs, de politiciens ou encore de scientifiques. L’histoire de ces personnes, leurs parcours, leurs méthodes, leur ténacité ainsi que leur capacité à susciter des changements de paradigme auprès de leurs pairs sont autant d’éléments qui vous permettront de forger votre mindset d’entrepreneur.

Cela dit, prenez garde à ne pas tomber dans le piège de l’auto sous estimation. En effet, choisir des mentors aussi célèbres en tant que modèle peut à la longue vous complexer parce que vous n’aurez pas réalisé quelque chose d’aussi grandiose. Cette perception nous vient notamment du modèle d’hyper concurrence dans lequel nous sommes moulés depuis la plus tendre enfance. Le modèle de valeur et de jugement qui domine actuellement notre société fait le culte de la première place, le N°1. Il faut donc prendre garde à ce piège. L’objectif, c’est d’être meilleur que la personne que vous étiez hier ; c’est d’avoir de meilleurs résultats que ceux de l’année dernière, du mois dernier. Il n’y a qu’à travers une auto amélioration constante que l’on finit par surpasser la concurrence. Tous les sprinters vous le diront : le meilleur moyen de ne pas gagner, c’est de se concentrer sur la course de ses adversaires.

Par ailleurs, l’exemple des célébrités que vous choisissez comme source d’inspiration peut être très abstrait dans certains cas. Leurs figures tutélaires peuvent même discréditer à vos yeux, la valeur et l’intérêt de vos proches et connaissance en tant que source de motivation. C’est la raison pour laquelle vous devez également apprendre à rechercher l’inspiration dans votre entourage pour apporter des solutions originales à vos défis particuliers.

Il y a des limites à ce que l’on peut accomplir seul. Tous les entrepreneurs à succès vous le diront ; l’un des paramètres indispensables au développement d’une entreprise, c’est sa capacité à recruter et surtout retenir des talents.

Les facteurs clés de gestion

Plusieurs facteurs, dont l’importance change au fur et à mesure que l’entreprise grandit et se développe, sont déterminants pour le succès ou l’échec final. La….. ne compte que pour très peu dans le succès ; surtout lorsqu’il est question de succès durable. Il s’agit plus d’une question d’organisation qui dépend de votre capacité à créer le bon écosystème pour réaliser vos rêves.

Voici huit des plus importants de ces facteurs dont quatre concernent l’entreprise et quatre le chef.

Les quatre qui concernent l’entreprise sont les suivants :

  1. Les ressources financières (les liquidités et le pouvoir d’emprunt).
  2. Les ressources humaines, à savoir le nombre et la qualité des personnes, en particulier au niveau de la direction et du personnel.
  3. Les ressources en systèmes, en termes de degré de sophistication des systèmes d’informations, de planification et de contrôle.
  4. Les ressources commerciales, notamment les relations avec la clientèle, la part de marché, les relations avec les fournisseurs, les processus de fabrication et de distribution, la technologie et la réputation, qui confèrent à l’entreprise une certaine position dans son secteur et sur son marché.

Les quatre facteurs qui se rapportent au chef d’entreprise sont les suivants :

  1. Les objectifs du propriétaire pour lui-même et pour l’entreprise.
  2. Les capacités opérationnelles du propriétaire à effectuer des tâches importantes telles que le marketing, l’invention, la production et la gestion de la distribution.
  3. La capacité de gestion du propriétaire et sa volonté de déléguer des responsabilités et de gérer les activités des autres.
  4. Les capacités stratégiques du propriétaire à voir au-delà du présent et à faire correspondre les forces et les faiblesses de l’entreprise à ses objectifs.

Au fur et à mesure qu’une entreprise passe d’une étape à l’autre, l’importance des facteurs change suivant trois niveaux d’importance.
Premièrement, les variables clés qui sont absolument essentielles au succès et doivent recevoir une priorité élevée. Ensuite, les facteurs qui sont clairement nécessaires au succès de l’entreprise et doivent recevoir une certaine attention au moment opportun. Et enfin, les facteurs qui ne sont pas d’une importance immédiate pour la direction générale.

Combien de temps faut-il pour développer son entreprise ?

Bien que chaque entreprise soit différente, la plupart d’entre elles peuvent espérer commencer à connaître le succès au bout de sept à dix ans. En fait, les trois premières années consistent simplement à trouver votre orientation et à établir votre entreprise comme une véritable société.

Prenez les exemples suivants de certaines des entreprises les plus célèbres d’aujourd’hui. Elles ont toutes mis plusieurs années avant de connaître le succès :

  • Google – En 1996, Larry Page et Sergey Brin ont commencé à développer leur moteur de recherche. En 1999, ils n’ont pas réussi à vendre l’entreprise pour un million de dollars seulement. Cependant, au début des années 2000, Google est devenu le moteur de recherche dominant.
  • Microsoft – Après la création de Microsoft par Bill Gates, il a fallu six ans à la société pour décrocher son premier gros contrat, avec IBM.
  • ClassPass – Après avoir passé seulement 14 jours à trouver une idée d’entreprise en 2011, Payal Kadakia a créé ClassPass. En 2016, l’entreprise avait pris plus de 17 millions de réservations. À la fin de 2017, le total des réservations atteignait 45 millions.
  • Apple – Il a fallu à Apple encore plus de temps que ces entreprises pour trouver le succès. Steve Jobs a fondé l’entreprise en 1976, mais il n’a pas sorti le Macintosh avant 1984. Alors que cet ordinateur était populaire, Apple n’est devenu un concurrent sérieux dans le monde de la technologie qu’en 1998 avec l’iMac.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de calendrier strict pour le succès. Cependant, la plupart des entreprises peuvent s’attendre à quelque chose comme ce qui suit :

Première année

Votre première année d’activité sera la plus difficile. Vous devrez consacrer de nombreuses heures de travail pour éviter l’échec. La bonne nouvelle est que vous atteindrez également de nombreux objectifs au cours de cette période. Les petits succès peuvent inclure l’incorporation, le lancement de votre site Web, la vente de vos premiers produits et l’acquisition de clients en dehors de vos contacts initiaux. Tout cela vous donnera la certitude que vous vous rapprochez de vos objectifs.

Deuxième année

Au cours de la deuxième année, il y aura probablement moins de choses à célébrer. Il est important de se rappeler que vous avez bien fait de vous rendre jusqu’ici. Le succès à ce stade peut impliquer le maintien d’un flux de trésorerie positif. Il est probable que vous devrez augmenter vos investissements, ce qui risque de vider vos économies et de vous endetter.

Si vous voulez survivre au-delà de votre deuxième année, vous devrez développer votre clientèle. La plupart des personnes à qui vous avez vendu vos produits au départ auront disparu depuis longtemps. Vous devrez vous concentrer sur le développement de ceux qui restent pour conserver vos clients fidèles. Vous devriez également constater un afflux de prospects par le biais de votre site Web, des médias sociaux et d’autres canaux. Votre succès dépendra de l’efficacité de leur conversion.

Troisième année

Au cours de votre troisième année, les choses seront encore plus difficiles, car vous êtes encore à plusieurs années du succès. Même les petites étapes seront rares et espacées. Rappelez-vous qu’il est peu probable que vous connaissiez un véritable succès avant votre septième année d’activité, au plus tôt. Il est temps de vous engager à travailler, même si vous reconnaissez que vous avez l’impression de ne pas progresser.

Ne vous inquiétez pas – il y a encore des points positifs dans la troisième année. C’est à ce moment-là que vous passerez du statut de startup à celui de petite entreprise. Cela peut signifier que vous embaucherez plus d’employés, que vous développerez de nouveaux produits ou services, ou même que vous vous développerez sur un nouveau marché.

De la quatrième à la sixième année

La dernière ligne droite avant le succès se situe généralement entre la quatrième et la sixième année. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous commencerez à avoir l’impression de savoir ce que vous faites. Vous aurez un flux régulier de nouveaux clients, votre marque sera bien définie et vous lancerez ou mettrez à jour régulièrement vos produits et services.

De la septième à la dixième année

Vous avez réussi ! La plupart des entreprises classiques connaissent le succès entre la septième et la dixième année.

Combien de temps faut-il réellement pour qu’une entreprise soit prospère ?

Créer une entreprise demande beaucoup de travail. Il faudra rédiger un business plan, trouver éventuellement des investisseurs, créer un site web et des comptes sur les réseaux sociaux, développer vos premiers produits et services, et bien plus encore. Une fois que vous avez fait tout cela vient la partie la plus difficile. Votre entreprise ne va pas, comme par magie, trouver des clients et se développer. Il vous faudra continuer à travailler de longues heures, à élaborer des stratégies et à investir. Alors, combien de temps faut-il pour qu’une entreprise soit prospère ?

Qu’est-ce qui fait le succès d’une entreprise ?

Tout d’abord, vous devez savoir ce qui fait le succès d’une entreprise. Sinon, comment saurez-vous que vous avez réussi ? Quelques facteurs indiquent le succès :

La qualité de l’offre

Lorsque les offres sont de haute qualité et désirables, les clients reviennent pour en acheter davantage. Vous aurez peu de retours sur ventes et de plaintes, mais beaucoup de recommandations de bouche à oreille et de bonnes critiques.

Connaissance de la marque

Les gens doivent pouvoir se familiariser avec votre marque. Au-delà de la reconnaissance de votre nom, vous devez incarner des valeurs précises pour que le public puisse facilement se représenter la personnalité de votre marque.

L’avatar client

Vos nouveautés répondront aux besoins de vos clients et votre marketing trouvera un écho auprès de votre public. Dans cette perspective, il est particulièrement important d’apprendre comment définir une stratégie marketing efficace pour lancer son business.

Action caritative

Dans le cadre d’une bonne stratégie de responsabilité sociale, il est important de redonner à votre communauté. Que ce soit par des dons et des parrainages ou d’autres événements. Disposer de suffisamment de temps et de fonds pour contribuer à des causes sociales est un excellent indicateur de réussite qui renforce par la même occasion l’engagement de votre public cible (3).

Conclusion

Bien que la création d’une entreprise puisse sembler attrayante – pas de patron, la possibilité de poursuivre une passion, de concrétiser ses idées – elle ne convient pas à tout le monde. Chaque étape du chemin qui mène au succès comporte son lot de défis. Vous devez vous demander si c’est vraiment ce que vous voulez.

Vous pouvez découvrir que le travail est trop difficile, décider que vous ne voulez pas continuer à investir vos propres économies dans votre entreprise, ou réaliser que votre idée est moins attrayante pour votre public cible que vous ne l’imaginiez. C’est normal d’abandonner. Cependant, si vous avez un plan d’affaires viable, que vous engagez une équipe formidable et que vous continuez à faire des efforts, vous devez simplement vous rappeler qu’à tout moment, vous n’êtes qu’à quelques années du succès.

Pour aller plus loin, découvrez ici comment créer une offre irrésistible pour réussir vos lancements de produit.

Sources :

  1. Kellett, J. B., Humphrey, R. H., & Sleeth, R. G. (2006). Empathy and the emergence of task and relations leaders.
  2. Holt, S., & Marques, J. (2012). Empathy in leadership: Appropriate or misplaced? An empirical study on a topic that is asking for attention. Journal of business ethics, 105(1), 95-105.
  3. Rioux, B. (2017). Consumers’ perception of corporate social responsability: the example of eco-design (Doctoral dissertation).

Source image : freepik.com

Les bons d’achat, le cadeau parfait pour motiver ses salariés

Le chèque cadeau, c’est un avantage en nature équivalent à de l’argent, sous forme d’un bon d’achat. Celui-ci est un moyen de paiement qui peut être utilisé chez un réseau de commerçants contre des produits ou des services. Les chèques cadeaux peuvent être multi-enseignes, mono-enseigne ou thématique (ameublement, culture, parfumerie, etc.).

Le chèque cadeau constitue l’un des avantages offerts aux salariés par l’employeur  ou le Comité Social et Economique (CSE), car il permet de nombreuses possibilités pour le dépenser.

Le chèque cadeau se trouve en format papier ou sous forme d’une carte de paiement électronique.

cadeau idéal pour vos salariés : le bon d'achat

A respecter pour profiter pleinement d’un chèque cadeau

Toute somme ou avantage en nature versé à un salarié est soumise à une cotisation sauf si son exonération est expressément prévue. Le chèque cadeau permet à l’entreprise de bénéficier d’une exonération de charges sociales sous certaines conditions.

C’est le cas si le montant des chèques cadeaux offerts aux salariés ne dépasse pas 171,40 euros en 2021 par personne sur une année civile (équivalent à 5 % du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale). Si ce seuil est dépassé, l’entreprise doit remplir 3 conditions pour être exonérée des cotisations de sécurité sociale :

  1. Le chèque cadeau doit être offert dans le cadre d’un événement précis.
  2. L’utilisation du chèque cadeau doit être en lien avec l’événement.
  3. Le montant du chèque cadeau doit rester sous les 5 % du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale, mais aussi ne doit pas être disproportionné par rapport à l’événement pour lequel il est offert.

Pour être exonéré des cotisations de sécurité sociale, ces conditions doivent être simultanément remplies. Si ce n’est pas le cas, le bon d’achat est soumis pour son montant global, dès le 1er euro.

Dans le cas où un salarié perçoit pour le même événement un ou plusieurs bons d’achat et un cadeau en nature, les montants doivent être cumulés pour respecter le seuil fixé.

A quelle occasion offrir un chèque cadeau

La liste des événements est limitative :

  • le mariage
  • le pacs
  • les naissances
  • le départ à la retraite
  • la fête des mères
  • la fête des pères
  • la fête de Sainte-Catherine
  • la fête de Saint-Nicolas
  • le Noël des salariés et des enfants (enfants jusqu’à 16 ans révolus dans l’année civile)
  • la rentrée scolaire pour les salariés ayant des enfants (enfants jusqu’à 25 ans révolus dans l’année civile).

Les salariés bénéficiaires doivent être concernés par l’événement. Par exemple, un salarié sans enfant n’est pas concerné par les bons d’achat pour la rentrée scolaire, pour la fête des pères/mères ou pour le noël des enfants. L’objet du bon d’achat doit être en relation avec l’événement.

En 2020 et 2021, le législateur a souhaité faire des bons d’achat de Noël un levier supplémentaire pour le pouvoir d’achat des salariés en augmentant le seuil de 5% du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale. En effet, en 2020 une tolérance a permis de verser jusque 10% du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale soit 340 environ et en 2021 le plafond a été revu à 250 euros au lieu de 171,40 euros.

Il est rappelé que lors d’un contrôle Urssaf, le comité est tenu de mettre à disposition de l’entreprise les justificatifs et documents comptables nécessaires à celui-ci ainsi que les feuilles d’émargement des salariés (bons d’achat, chèques-vacances…).

Antoine Devresse, ancien inspecteur du recouvrement à l’Urssaf, vous aide à anticiper les éventuels risques de redressements lors d’une formation opérationnelle. En lien direct avec vos problématiques, vous pourrez ainsi modifier vos pratiques avant votre contrôle Urssaf.

Succes Marketing