Sélectionner une page

Comment renforcer la notoriété d’une marque en 2023?

La reconnaissance de la marque est un élément essentiel de toute stratégie commerciale qui perdure dans le temps. Il s’agit de créer une impression forte et reconnaissable dans l’esprit de vos clients cibles afin qu’ils recherchent et préfèrent vos produits à ceux de vos concurrents. Il existe de nombreuses façons de renforcer la notoriété d’une marque, d’entreprise ou de produit.

Mais avant définissons exactement ce qu’est la notoriété d’une marque.

comment renforcer votre notoriete ?

Qu’est-ce que la notoriété d’une marque ?

La notoriété désigne la reconnaissance publique d’une personne, d’une entreprise, d’une marque, d’un produit, d’une idée, etc. Elle peut être mesurée par le nombre de personnes qui connaissent ou ont entendu parler de quelque chose, ou par la reconnaissance de la qualité ou de l’expertise de quelque chose. La notoriété peut être un objectif stratégique pour les entreprises, les marques et les individus, car elle peut augmenter la visibilité, les ventes et la confiance des clients.

Comment renforcer la valeur perçue de sa marque ?

La valeur perçue est la valeur que les consommateurs attribuent à un produit ou à une marque en fonction de leurs propres critères d’évaluation. Elle peut inclure des facteurs tels que la qualité, les caractéristiques, les avantages, le design, la durabilité, la marque, le prix, le service clientèle, etc. La valeur perçue est souvent utilisée pour évaluer l’attractivité d’un produit ou d’une marque par rapport aux options de consommation disponibles, et peut être influencée par les préférences personnelles, les expériences passées et les opinions des pairs.

Il existe plusieurs moyens de renforcer la valeur perçue d’une marque ou d’un produit :

  1. Communiquer sur les caractéristiques uniques et les avantages de la marque ou du produit, pour montrer aux consommateurs pourquoi ils devraient les préférer aux autres options disponibles.
  2. Utiliser une stratégie de marque forte pour créer une image de marque positive et cohérente, pour renforcer la confiance des consommateurs dans la marque.
  3. Faire de la publicité pour atteindre un public ciblé, pour montrer comment la marque ou le produit répond aux besoins et aux souhaits des consommateurs.
  4. Offrir des incitatifs pour essayer le produit ou utiliser la marque, comme des échantillons gratuits ou des offres spéciales.
  5. Améliorer la qualité du produit ou du service pour répondre aux attentes des consommateurs et dépasser leur satisfaction.
  6. Utiliser des ambassadeurs de marque pour promouvoir la marque ou le produit auprès de leur communauté, pour augmenter la confiance et la notoriété de la marque.
  7. Utiliser des réseaux sociaux pour communiquer avec les consommateurs, pour écouter leurs commentaires et répondre à leurs préoccupations, pour renforcer la confiance et la fidélité de la marque.

Concrètement, comment renforcer sa notoriété en 2023 ? Quelques idées

1- Mettre en place des campagnes de publicité ciblées

Les campagnes publicitaires ciblées permettent de toucher les consommateurs qui sont les plus susceptibles d’être intéressés par votre marque. Vous pouvez utiliser des outils tels que Google AdWords, Facebook Ads, etc. pour cibler les consommateurs en fonction de leur âge, de leur sexe, de leur lieu de résidence, de leur historique de navigation, etc.

2- Utiliser les réseaux sociaux pour renforcer la notoriété de la marque

Les réseaux sociaux sont un outil puissant pour atteindre un grand nombre de personnes et renforcer la notoriété de la marque. Vous pouvez utiliser des plateformes telles que Facebook, Instagram, Twitter, etc. pour promouvoir votre marque, partager des contenus pertinents, interagir avec les consommateurs et créer une communauté autour de votre marque.

3- Mettre en place d’une stratégie de contenu forte et continue

La création de contenu de qualité, pertinents pour votre public cible, qui sera diffusé sur différents canaux (site web, blog, réseaux sociaux, etc.) peut renforcer la notoriété de votre marque. Ce contenu peut inclure des articles de blog, des vidéos, des infographies, des études de cas, des témoignages clients, etc. Il permet également de démontrer l’expertise de votre marque dans son domaine d’activité.

4- Vêtements publicitaires

Les vêtements peuvent être utilisés pour promouvoir une marque. Les vêtements publicitaires, comme les t-shirts, les casquettes, les polos, les vestes, comme ceux proposés sur abcprint.shop, peuvent être utilisés pour afficher le nom ou le logo d’une marque, ainsi que pour communiquer des messages publicitaires. Il existe plusieurs façons d’utiliser ce type de vêtements :

1- Offrir des vêtements publicitaires en cadeau

Les vêtements publicitaires peuvent être offerts en cadeau aux clients ou aux employés pour renforcer la reconnaissance de la marque.

2- Utiliser les vêtements publicitaires pour les employés

Les employés peuvent porter des vêtements publicitaires lorsqu’ils représentent l’entreprise pour augmenter la visibilité de la marque.

3- Utiliser les vêtements publicitaires pour les événements

Les vêtements publicitaires peuvent être utilisés pour les événements promotionnels tels que les foires commerciales, les séminaires, les lancements de produits, etc. pour renforcer la notoriété de la marque.

4- Utiliser les vêtements publicitaires pour les campagnes de publicité

Les vêtements publicitaires peuvent être utilisés pour les campagnes publicitaires pour attirer l’attention des consommateurs et renforcer la reconnaissance de la marque.

5- Utiliser les vêtements publicitaires pour les équipes de vente

Les membres des équipes de vente peuvent porter des vêtements publicitaires pour renforcer la reconnaissance de la marque et augmenter les ventes lors de déplacements professionnels.

Il est important de noter que pour être efficace, les vêtements publicitaires doivent être de bonne qualité, et le design doit être attrayant et facilement reconnaissable pour la marque.

Conclusion, pour ne jamais être oublié

Pour renforcer la notoriété d’une marque, il est important de créer un logo, comprendre les valeurs fondamentales de l’entreprise et élaborer une mission qui reflète ses valeurs. Il est également important de communiquer l’histoire de la marque, son storytelling si existant, de manière à toucher le public cible. Les consommateurs veulent savoir qu’en achetant les produits de la marque, ils achètent des produits de qualité et de valeur qui peuvent avoir un impact positif sur leur vie et ne pas avoir l’impression d’acheter quelque chose de générique.

Source images : pixabay.com

La Business Intelligence : enjeux pour les grandes entreprises

Travailler en collaboration est devenu, de nos jours, le leitmotiv de la majorité des entreprises. Cela se traduit par l’utilisation d’internet, des réseaux sociaux et de l’intelligence collective. Les données à collecter et à analyser deviennent alors complexes. D’où l’importance de la Business Intelligence qui est un facteur de performance majeur pour les entreprises souhaitant améliorer leurs process internes afin de générer des profits. La Business Intelligence permet ainsi aux responsables d’entreprise de prendre des décisions précises et efficaces dans un laps de temps.  Ce guide vous propose les enjeux majeurs de la Business Intelligence pour les grandes entreprises.

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

Encore appelée informatique décisionnelle, la Business Intelligence représente l’ensemble des technologies de collecte de données, d’analyse et d’intégration. C’est le cas de la solution Semarchy xDI qui est une technologie évolutive qui permet la distribution efficace des données dans vos différents systèmes. En effet, la Business Intelligence apporte non seulement des analyses exactes et complexes, mais aussi de grandes envergures.

business intelligence

L’entreprise s’adapte alors aux tendances de la clientèle grâce à des prises de décisions éclairées. Des ressources internes et externes sont utilisées dans le processus. L’étape d’exploitation des données implique la création de tableaux, rapports et graphiques immédiatement utilisables par les responsables commerciaux ou les dirigeants. Les données peuvent être représentées visuellement par des cartographies, des chronologies, des diagrammes, etc.

L’informatique décisionnelle comprend spécifiquement les logiciels de la relation client. Elle centralise l’ensemble les données des clients ainsi que les interactions avec l’entreprise. Elle apporte également des informations en ce qui concerne les performances commerciales et la chaîne logistique.

Quels sont les éléments de la Business Intelligence ?

L’informatique décisionnelle permet la collecte et le stockage des données. Premièrement, les statistiques et les informations dans l’entreprise sont abordées par les analystes. Ensuite, les renseignements sont transmis à l’aide d’un tableau de bord interactif. Les décideurs utilisent alors les résultats dans le but de choisir la meilleure stratégie de gestion.

Les entreprises doivent de ce fait penser à l’adoption d’une structure adaptée comme les data sur le Cloud, les data warehouses et le datamart. Il s’agit des serveurs informatiques centralisés permettant de stocker les données. Ensuite, l’ERP (Entreprise Ressource Planning), le SIRH (Système d’Information et de gestion des Ressources Humaines), le CRM (Customer Relationship Management), etc., procéderont à l’analyse des données provenant des solutions de gestion de l’entreprise.

Quels sont les avantages de la Business Intelligence ?

L’adoption de la Business Intelligence permet aux décideurs et aux utilisateurs finaux d’obtenir des renseignements précis à travers le traitement des données de grande quantité. Les principaux avantages de la Business Intelligence pour les entreprises sont :

  • l’amélioration de l’efficacité opérationnelle : l’informatique décisionnelle offre une meilleure visibilité aux interconnexions reliant les diverses composantes de l’organisation. Ce qui permet d’identifier les inefficacités et les problèmes afin de les traiter de manière rapide ;
  • des prises de décisions plus avisées ;
  • l’accélération du ROI : la Business Intelligence permet l’identification des ressources essentielles pour l’atteinte des objectifs. Elle permet aussi l’augmentation de la productivité grâce à l’accélération des traitements des données ;
  • un temps de réponse plus court ;
  • une rapidité du reporting : l’informatique décisionnelle permet d’engendrer des comptes rendus en temps réel sur des datasets non seulement précis, mais aussi à jour ;
  • la précision des stratégies ;
  • la satisfaction du client : la Business Intelligence fournit des informations sur les indicateurs de performances préalablement définis pour l’amélioration des activités de base de l’entreprise, etc.

L’informatique décisionnelle vous fournira les outils indispensables pour une excellente visibilité sur l’activité de votre entreprise. Ce qui permet alors d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Quels sont les outils de la Business Intelligence ?

L’informatique décisionnelle doit être pratiquée avec des outils de qualité pour une efficacité optimale. On distingue plusieurs types d’outils fonctionnant dans le contexte d’une suite intégrée ou en mode autonome. Faites appel à un cabinet d’experts en informatique décisionnelle afin de vous aider dans le choix de l’outil le plus approprié à votre besoin.

On parle aussi de Business Intelligence opérationnelle. Il s’agit des fonctions pouvant traiter les données entrantes en temps réel. Ce qui facilite la prise de décision grâce à un accès plus rapide de l’information.

Quels sont les enjeux de la Business Intelligence ?

L’enjeu principal de l’informatique décisionnelle est la facilitation de la prise de décision dans l’entreprise à tous les niveaux. Une bonne utilisation et maitrise de la data favorise l’identification des activités à développer prioritairement. Les données de l’entreprise étant volumineuses et variées, elles sont ordonnées en sous-catégories compte tenu des besoins de l’entreprise. En réalité, l’objectif de la Business Intelligence est que l’information idéale puisse parvenir à la personne convenable pour une exploitation optimale. Outre l’amélioration de la prise de décision, les autres enjeux de l’informatique décisionnelle sont : l’obtention d’un avantage concurrentiel, la rationalisation des processus d’affaires, l’augmentation de l’efficacité opérationnelle, ainsi que la maitrise de l’ensemble du business de l’entreprise.

Source images : freepik.com

Le processus d’achat évolue avec les technologies

L’approvisionnement électronique offre un accès direct aux fournisseurs et à leurs produits, permettant aux entreprises de comparer rapidement et précisément les prix, la qualité, la disponibilité et les délais de livraison. Découvrons ce qui modifie profondément le parcours d’achat dans l’entreprise.

boost des ventes en ligne

Qu’est-ce que l’e-procurement?

L’e-procurement, ou approvisionnement électronique, est un processus dans lequel l’achat de biens et de services, traditionnellement effectué manuellement, est réalisé électroniquement.

Le processus implique l’utilisation d’une plateforme en ligne pour acheter des produits et des services auprès de fournisseurs agréés. La technologie permet aux acheteurs de trouver rapidement les articles les plus appropriés, de comparer les prix et d’accéder à des informations détaillées sur les fournisseurs et les produits.

L’approvisionnement électronique permet de rationaliser la gestion des relations avec les fournisseurs en améliorant la communication entre les acheteurs et les vendeurs:

  • en réduisant les formalités administratives (paperasse) associées aux processus manuels
  • éliminant les coûts inutiles dus aux erreurs ou aux retards
  • permettant un suivi plus facile des ressources tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

En outre, l’approvisionnement électronique permet aux entreprises d’accroître la visibilité sur l’ensemble du cycle d’achat tout en favorisant la durabilité en réduisant les déchets associés aux transactions papier.

Globalement, l’approvisionnement électronique aide les entreprises à économiser du temps et de l’argent tout en fournissant des produits et des services de meilleure qualité. Il fournit également des informations sur les performances des fournisseurs afin d’améliorer les décisions d’achat. En fin de compte, l’adoption d’un système d’approvisionnement électronique permet une plus grande efficacité, une meilleure prise de décision et des résultats plus rentables.

Processus d’achat en 5 étapes

L’approvisionnement électronique est composé de trois étapes principales, spécifiques au processus Procure-to-Pay.

1- Définition des exigences

Les entreprises doivent définir les besoins et les exigences des produits ou services qu’elles prévoient d’acheter. Cela les aide à identifier les fournisseurs les plus appropriés et à s’assurer que les produits sélectionnés répondent à leurs spécifications.

2- La sélection des produits

Les entreprises se rendent sur une plateforme définie qui peut être un catalogue en ligne, un Punch-Out ou un site marchand B2B. Cela permet d’accéder à des milliers de produits et services de différents fournisseurs avec des informations sur les prix et la qualité ainsi que sur les délais de livraison pour chaque article.

3- Négociation des conditions d’achat

Les entreprises peuvent négocier les prix et autres conditions de transaction avec les fournisseurs privilégiés. Dans de nombreux cas, cette activité se déroule en ligne dans le cadre du processus d’approvisionnement électronique.

4- Envoi de la commande

Une fois que l’entreprise a sélectionné les produits ou services souhaités, elle envoie une commande électronique au fournisseur par le biais d’une plateforme sécurisée. Cela permet d’éliminer la paperasserie manuelle, de rationaliser communication et de s’assure que le fournisseur reçoit la commande rapidement.

Une fois les articles sélectionnés, il est temps d’envoyer le bon de commande électroniquement au fournisseur par le biais de l’EDI (échange de données électroniques) ou d’un autre format comme XML, CSV ou API. Cela permet aux acheteurs et aux vendeurs d’échanger facilement des données sous forme numérique.

5- Recevoir la facture

Le service des comptes fournisseurs de l’entreprise est automatiquement informé de la réception d’une facture électronique du fournisseur. Cela permet d’accélérer le traitement des paiements et de réduire les coûts et les retards associés aux factures manuelles.

L’approvisionnement électronique permet aux entreprises de gérer l’ensemble du processus d’acquérir des biens et des services auprès des fournisseurs de manière rapide, sûre et rentable. En exploitant la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer leur efficacité opérationnelle et réduire leurs coûts.

Elles ont également un plus grand contrôle sur leur chaîne d’approvisionnement, ce qui leur permet de suivre de plus près les performances des fournisseurs et de prendre de meilleures décisions d’achat.

Comment le comportement d’achat évolue-t-il?

L’approvisionnement électronique change la façon dont les entreprises achètent des produits et des services. Les acheteurs ont désormais accès à plus d’informations que jamais, ce qui leur permet de rechercher rapidement et efficacement les prix, la qualité et les délais de livraison. Ils peuvent également comparer différents fournisseurs côte à côte, ce qui leur permet de prendre de meilleures décisions d’achat.

L’émergence de l’e-procurement a également permis d’accroître la transparence et la concurrence entre les fournisseurs, ce qui se traduit par des prix plus compétitifs. Cela permet aux acheteurs d’économiser de l’argent tout en s’assurant qu’ils obtiennent la meilleure valeur possible pour leurs achats.

En outre, les entreprises ont un plus grand contrôle sur leur chaîne d’approvisionnement grâce à l’approvisionnement électronique, ce qui leur permet de surveiller les performances des fournisseurs et de s’adapter rapidement si nécessaire.

Un acheteur plus jeune & plus connecté

L’émergence de l’approvisionnement en ligne a également changé l’état d’esprit de l’acheteur. Les jeunes acheteurs sont désormais plus férus de technologie et s’appuient de plus en plus sur la technologie pour rechercher, comparer et acheter des biens et des services.

En outre, les acheteurs peuvent désormais accéder à des données en temps réel provenant de différentes places de marché et prendre des décisions d’achat plus rapidement que jamais. Cette évolution du comportement d’achat pousse les entreprises à adopter des solutions numériques telles que l’approvisionnement en ligne pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents.

En tirant parti de la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer l’efficacité opérationnelle et réduire les coûts tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leurs achats. L’approvisionnement électronique a révolutionné la façon dont nous achetons des produits et des services – nous permettant d’atteindre une plus grande efficacité et de réduire les coûts.

Les moteurs de recherche : 1re source d’information

Les moteurs de recherche sont devenus la principale source d’information des acheteurs. Les gens utilisent désormais les moteurs de recherche pour trouver, comparer et acheter rapidement des produits et des services.

Ce changement de comportement a conduit les entreprises à investir davantage de ressources dans l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour s’assurer que leurs sites Web sont plus facilement trouvés par les clients potentiels.

L’avènement de l’approvisionnement électronique a changé la façon dont les entreprises achètent des biens et des services, de la recherche de produits et de fournisseurs au paiement. En tirant parti de la technologie pour automatiser certaines étapes du processus d’approvisionnement, les entreprises peuvent améliorer leur efficacité opérationnelle et réduire leurs coûts tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leurs achats.

Vous trouverez une infinité de sources sur internet. Lors de vos premiers pas pour bénéficier de l’e-procurement, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui vous fera gagner beaucoup de temps dans le choix et la mise en place de votre système.

Une utilisation accrue du mobile

La prévalence des appareils mobiles a entraîné une augmentation de l’utilisation de l’approvisionnement électronique. Les appareils mobiles permettent aux acheteurs d’accéder aux informations en déplacement et de prendre des décisions d’achat plus rapidement que jamais. Cette évolution du comportement d’achat pousse les entreprises à adopter des solutions numériques telles que l’approvisionnement électronique pour garder une longueur d’avance sur leurs concurrents.

L’importance des avis des tiers

Enfin, les avis de tiers sont de plus en plus importants pour les acheteurs. Les consommateurs étant de plus en plus avertis en matière de technologie, ils s’appuient sur ces avis pour prendre des décisions d’achat éclairées. Les entreprises doivent prendre le temps de surveiller les commentaires de leurs clients et d’y répondre afin de maintenir une réputation positive et de fidéliser la clientèle.

L’approvisionnement électronique, e-procurement, a révolutionné la façon dont les entreprises achètent des biens et des services – leur permettant d’atteindre une plus grande efficacité tout en s’assurant qu’elles obtiennent la meilleure valeur pour leur investissement. Grâce à sa capacité à automatiser certains processus et à fournir aux clients un accès aux données en temps réel, l’approvisionnement électronique change notre façon de faire des achats et nous permet de prendre des décisions d’achat plus intelligentes.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment réaliser une prise de parole devant les médias en tant qu’entrepreneur ?

En tant qu’entrepreneur, vous êtes parfois invité à donner des interviews aux médias. C’est une excellente occasion de promouvoir votre entreprise. Mais cela peut aussi être une expérience éprouvante pour les nerfs. Si vous n’êtes pas préparé, il est facile de vous bloquer ou de dire quelque chose que vous regrettez.

C’est pourquoi il est important de se préparer à la prise de parole en public, et en particulier devant les journalistes. Une préparation en amont, et en sachant comment gérer une question difficile de la presse, vous assurerez bien mieux le succès de vos entretiens. Quitte à suivre une formation media training qui vous aidera dans cet exercice à priori périlleux.

comment l'entrepreneur doit-il prendre la parole devant les médias ?

Qu’est ce que le media training ?

Le media training est un cours qui vous apprend à maîtriser votre communication lorsque vous êtes face à la presse. Ce type de formation est essentiel pour les entrepreneurs qui souhaitent donner des interviews aux médias, qu’il s’agisse de généraliste ou d’une revue spécialisée dans votre activité.

L’objectif d’une formation au media training est d’aider les entrepreneurs à être plus à l’aise lors d’une interview avec la presse et d’une prise de parole en public plus généralement. Les objectifs sont les suivants :

  • Avoir une bonne posture devant les caméras ;
  • Réagir rapidement et efficacement face aux questions des journalistes ;
  • Gérer ses émotions afin de rester calme et serein ;
  • Savoir articuler ses réponses ;
  • Avoir une communication claire et synthétique ;
  • Se préparer aux questions difficiles.

Ces différents objectifs seront travaillés pendant le cours de media training. La formation sera en effet adaptée en fonction de vos besoins, afin de vous aider au mieux à vous sentir serein et confiant lorsque vous serez devant les caméras ou les journalistes.

La durée d’un media training est généralement de deux jours, mais elle peut aussi être plus ou moins longue en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Dans les médias, pensez au fond, et n’oubliez pas la forme

Afin d’être le plus efficace possible dans vos relations avec les médias, il est essentiel de vous concentrer à la fois sur la forme et sur le fond de vos interventions.

Le contenu est évidemment le plus important : vous devez être capable de communiquer vos messages de manière claire, simple et concise. Mais la forme est également essentielle. En effet, si votre posture n’est pas bonne ou si vous hésitez dans vos réponses, cela aura un impact sur la façon dont vous êtes perçu par votre public.

Il est donc important de travailler sur ces deux aspects : le contenu de ce que vous dites, et la manière dont vous le dites. Un bon cours de formation aux médias vous aidera dans les deux cas.

Voici quelques conseils pour vous aider à préparer vos entretiens avec la presse :

1- Connaissez votre public

La première étape est de savoir qui est votre public. Cela vous aidera à déterminer le type de message que vous devez communiquer. Si vous vous adressez à un public spécialisé, vous devrez vous concentrer sur la communication d’informations techniques. Si vous vous adressez au grand public, pensez à une communication simple et concise, compréhensible par tous.

2- Préparez votre communication marketing à l’avance

Une fois que vous connaissez votre public, il est temps de préparer votre discours. Notez les points clés que vous souhaitez aborder et assurez-vous qu’ils sont clairs et faciles à comprendre. N’oubliez pas que la simplicité est essentielle lorsque vous vous adressez à la presse.

3- Soyez prêt à répondre à des questions pièges

Vous devez également être prêt à répondre aux questions difficiles de la presse. Cela signifie que vous devez connaître votre sujet à fond et être capable de réfléchir rapidement. Si vous n’êtes pas sûr d’une réponse, il vaut mieux admettre que vous ne savez pas que d’essayer d’improviser et de risquer de faire une erreur.

4- Restez calme et posé

N’oubliez pas de rester calme et posé lorsque vous vous adressez à des journalistes. Si vous semblez nerveux ou agité, cela donnera une mauvaise image de vous et de votre entreprise. On dit « Il n’est pas sûr de lui. Est-il vraiment expert dans son métier ». Alors, prenez une grande respiration et détendez-vous. Vous êtes à la hauteur ! N’en doutez pas.

5- Répétez, répétez, répétez !

Plus vous répétez, plus vous réussirez à transmettre votre message avec clarté et assurance. Trouvez donc quelqu’un avec qui vous pouvez vous entraîner et assurez-vous que vous êtes à l’aise avec ce que vous allez dire.

Conclusion : auprès des médias, faites rapidement MOUCHE

Les médias se déplacent difficilement. Vous devez donc être en mesure de rapidement les toucher. Faites une déclaration forte, mais sincère. Les journalistes tendront l’oreille et vous prêteront toute leur attention.

Lors de votre prise de parole devant les médias, n’hésitez pas à jouer sur l’émotion et oubliez votre vocabulaire expert. Faites comme si vous vous adressiez à des enfants de 8 ans. C’est ainsi que l’on est le plus clair et écouté.

Source photos : pexels.com, pixabay.com

Comment créer un flyer efficace

Un flyer est un support informatif, joliment illustré et correctement remis au groupe cible. Il est donc un excellent moyen de faire passer des messages publicitaires. Grâce à une utilisation astucieuse de la couleur, des caractères et des motifs, il peut contribuer de manière décisive à ce que le flyer ne se jette pas à la poubelle ni dans la rue, mais permettra de fournir les principales informations au client.

Venez découvrir le large choix de modèles uniques disponibles pour créer un flyer sur Vista Create pour tous vos besoins. Pour trouver une source d’inspiration pour votre projet, ou adaptez les modèles à vos besoins en créant un design original accompagné de votre propre logo et de vos images.

Tous les entrepreneurs ne sont pas des créatifs ou des spécialistes du design graphique, alors il est préférable de confier ce travail à un designer – puisqu’il connaît les points importants auxquels il faut être attentif.

Pour réaliser de très bons flyers, il est nécessaire d’avoir deux principaux atouts:

  • Des textes clairs et convaincants.
  • Une conception séduisante qui accroche l’attention.

Nous décrivons dans cet article les méthodes permettant de tirer parti de ces deux éléments et de commencer tout de suite à créer vos propres flyers.

Attention aux détails qui peuvent être très importants lorsque vous créez un flyer

Peu importe ce que le flyer communique, il est important de le présenter de manière professionnelle et de veiller à ce que la procédure soit correcte, pour que les clients choisissent de le garder au lieu de le jeter à la poubelle. Que faut-il faire quand on veut créer un flyer? Il est important de se poser les questions suivantes avant de se lancer dans la  réalisation effective du flyer:

Posez-vous les 5 questions suivantes:

  • Dans quelles activités les flyers doivent-ils être considérés comme un moyen publicitaire approprié?
  • Pour quel type de public le flyer est-il destiné?
  • Quel genre de message le flyer doit-il transmettre?
  • Doit-on y inclure un grand nombre ou un petit nombre d’informations?
  • Que puis-je faire pour éviter que le flyer ne finisse à la poubelle?

Questions à garder à l’esprit lors du développement de la conception:

  • Dans quelle conception le flyer doit-il être réalisé?
  • La taille du flyer doit-elle être adaptée?
  • Est-il nécessaire de concevoir le recto et le verso?
  • De quelle épaisseur doit être le papier?

Il est temps de réaliser de véritables flyers de qualité

Vous devez d’abord créer des textes vraiment convaincants. Voici quelques règles à respecter lorsqu’il est temps de rédiger le texte de votre flyer:

Utilisez des mots inutiles

Chaque mot sur votre flyer est censé être là dans un but précis. Contrairement à un livre ou à un magazine, le flyer n’a qu’un bref moment pour faire bonne impression. Par conséquent, si votre public ne capte pas le message que vous voulez faire passer immédiatement, alors vous n’avez plus aucune chance. Veillez donc à ce que chaque petit mot compte et à supprimer tout contenu superflu avant d’envoyer la version finale à l’impression.

Mettez les informations les plus importantes dans le titre

Que ce soit, « Nouveau magasin » ou « Ouverture d’une nouvelle piscine », les informations les plus importantes figurant dans votre flyer sont à placer dans la zone la plus apparente du texte : un titre grand, lumineux et accrocheur. Essayez d’éviter toute structure début-milieu-fin ordinaire et évitez d’écrire en vue d’une fin surprenante. Réfléchissez à la brièveté de la durée d’attention et veillez à positionner vos messages les plus importants en gros caractères gras au début et au milieu de votre flyer.

Non seulement l’orthographe et la grammaire sont primordiales lors de la création d’un flyer, il est également nécessaire de déterminer le concept de base du contenu. Vous devez par exemple préciser qui est votre public cible. Vous devez ensuite déterminer si vous vous adressez à ces personnes avec le « tu » ou le « vous ». Cette étape détermine les bases du texte.

Un flyer invite les clients à effectuer un achat, à visiter un magasin ou à consulter un site web, à condition qu’il soit muni au préalable par exemple d’un message publicitaire ou tout simplement exprimé de manière convaincante. La sollicitation, appelée call-to-action, ne donne aucune alternative au client et lui indique comment en savoir plus.

Partagez les différentes méthodes de contact

Afin que l’appel soit efficace, il est indispensable de préciser les coordonnées complètes. Le nom, l’adresse, le numéro de téléphone, le site web ainsi qu’une adresse e-mail doivent être impérativement mentionnés si vous désirez que vos clients vous rejoignent de manière fiable. Toute erreur de frappe ou oubli des informations essentielles risque de faire perdre des clients.

Réalisez votre flyer de haut en bas et de gauche à droite.

En général, dans les langues occidentales, la lecture se fait de gauche à droite, en commençant par le haut. Exploitez cette caractéristique à votre avantage en créant votre flyer doté d’un titre en haut et d’un texte courant plus petit plus bas sur la page. Vous pouvez placer votre appel à l’action tout en bas, sur le coin droit, car il n’intervient qu’une fois que le lecteur a assimilé le titre et le message principal.

Exploitez habilement les dimensions et les limites de distance.

Pour que les gens y prêtent attention, vous devez les attirer à distance. Ensuite, il doit retenir toute leur attention en étant lu à une distance d’un bras. Faites appel aux capacités des deux distances visuelles en formulant des messages décisifs dans de grandes polices de caractères et en utilisant des couleurs contrastées. Ceci vaut également pour vos images caractéristiques – celles-ci doivent être visibles et performantes à une certaine distance, mais elles doivent également être suffisamment détaillées pour apporter une valeur ajoutée à une personne se trouvant à proximité.

Étudier le cercle chromatique

Le choix des couleurs ne pose pratiquement aucun problème. Vous devez seulement prêter attention à deux aspects. Premièrement, les couleurs que vous utilisez ne doivent pas être incohérentes lorsque vous les combinez entre elles. Deuxièmement, le choix des couleurs peut être adapté à l’entreprise par exemple une garderie pour enfant sera en mesure de se servir amplement de la palette de couleurs, contrairement à une entreprise l’organisation des obsèques qui se limitera plutôt à quelques couleurs.

La mise en place de visuels peut accentuer le message publicitaire. Par exemple, dans le cas d’ une garderie pour enfants, des photos des enfants peuvent être utilisées. Une fois encore, le principe est le suivant : le moins peut être le plus. Celui qui privilégie peu de motifs ou un seul motif sur le flyer a la possibilité de renforcer le niveau d’information. Un flyer encombré de nombreuses images risque de nuire au contenu informatif et de dévier le destinataire de l’essentiel. Indépendamment de ce qui convient, il est pertinent de déterminer ce qui peut être utilisé. Si vous utilisez uniquement une image téléchargée sur Internet sans vérifier les éventuels droits d’utilisation, cela peut vous coûter cher.

Le flyer est-il prêt?

Veillez à le réviser encore une fois et demandez à une autre personne de le vérifier. Vous pourriez en effet y avoir introduit certaines erreurs dont vous n’auriez plus conscience en raison d’une trop grande familiarité avec le sujet.

Qu’est-ce que le code LEI et qui en a besoin ?

L’initiative LEI (Legal Entity Identifier) vise à créer un système de données de référence mondial qui identifie de manière unique chaque entité ou structure juridique, dans n’importe quelle juridiction, qui est partie à une transaction financière.

devis type referencement

Définition du code LEI

Approuvée par le G20, la mise en place d’un système mondial de LEI (GLEIS) est essentielle pour améliorer la mesure et la surveillance du risque systémique. Des LEI mondiaux et standardisés permettront aux régulateurs et aux organisations de mesurer et de gérer plus efficacement l’exposition des contreparties, tout en résolvant les problèmes d’identification des entités qui se posent depuis longtemps dans le monde entier.

Pour faciliter l’attribution mondiale des LEI, des unités opérationnelles locales (LOU) ont été formées et doivent être parrainées par les régulateurs locaux pour attribuer et maintenir les LEI aux entreprises sur la base du recouvrement des coûts. Cliquez ici pour un renouvellement LEI.

L’utilisation du LEI a été rendue obligatoire par l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) pour la déclaration des transactions sur produits dérivés aux référentiels centraux dans le cadre du règlement sur l’infrastructure du marché européen (EMIR). En vertu de MiFID II et du règlement sur les abus de marché (MAR), les opérateurs de marché sont tenus de collecter un LEI pour chaque émetteur dont les titres sont admis à la négociation. Toutes les entreprises d’investissement soumises à MiFID II seront tenues de conserver un LEI valide. Les entreprises soumises aux obligations de déclaration des transactions de MiFID II ne seront pas en mesure d’exécuter une transaction pour le compte d’un client qui est éligible à un LEI et qui n’en a pas.

Qui a besoin d’un LEI ?

Si vous êtes une entité mondiale située dans l’UE ou dans l’une de ces juridictions ou industries, vous aurez probablement besoin d’un identifiant d’entité légale. La demande de LEI va continuer à augmenter car les régulateurs de plus en plus de secteurs et de verticaux dans le monde entier mettent en œuvre des législations qui exigent que les entités juridiques obtiennent cet identifiant à des fins de déclaration. L’obtention de votre numéro LEI vous permet de bénéficier des avantages suivants :

  • Des obligations de déclaration simplifiées.
  • Une meilleure compréhension de l’exposition au risque de votre contrepartie (et donc une meilleure gestion du risque et moins de coûts).
  • Une plus grande transparence sur les marchés financiers où vous êtes actif.

Pourquoi utiliser le LEI aux États-Unis ?

Au sens le plus général, un LEI est nécessaire à toute entité juridique dont les activités comprennent des transactions financières. La norme ISO 17442 définit, dans son champ d’application, l’applicabilité de l’identifiant aux ‘entités juridiques’. Ce terme ‘comprend, sans s’y limiter, les parties uniques qui sont légalement ou financièrement responsables de l’exécution des transactions financières ou qui ont le droit légal, dans leur juridiction, de conclure de manière indépendante des contrats légaux, qu’elles soient constituées en société ou d’une autre manière (par exemple, fiducie, partenariat, contrat). Elle exclut les personnes physiques, mais inclut les organisations gouvernementales et supranationales.’

Cette définition simple et claire de la norme ISO 17442 rend toutes les entités juridiques, autres que les personnes physiques (c’est-à-dire les personnes réelles qui ont leur propre personnalité juridique), éligibles au LEI. Il reste une distinction entre l’éligibilité à l’identification par LEI et l’obligation de l’obtenir, qui varie selon les juridictions. Il existe également une catégorie plus subtile concernant les ‘demandes’ d’obtention d’un LEI, qui est à la fois moins exigeante qu’une ‘obligation’ et qui caractérise également de nombreuses réglementations existantes dans diverses juridictions.

Toutefois, le terme n’est pas limité aux seules entités définies de cette manière. Dans sa définition la plus large, le terme peut également s’appliquer à toute entité juridique faisant des affaires dans l’économie mondiale d’aujourd’hui. On peut supposer que la norme remplacera certains autres identifiants actuellement utilisés pour élucider les données relatives aux entreprises. Par exemple, il est possible que le gouvernement américain utilise le LEI au lieu du système propriétaire DUNS actuellement utilisé.

Pourquoi utiliser le LEI dans l’UE ?

Au troisième trimestre 2017, il y avait 55 règles détaillées de 13 règlements financiers principaux dans l’UE. 46 d’entre elles exigeaient l’utilisation du LEI pour toutes les entités soumises à ces règles. Parmi ces règlements, l’un des plus importants est MiFiD II / MiFiR, qui est entré en vigueur le 3 janvier 2018. En conséquence de ce règlement, les autorités nationales compétentes de l’UE ont désormais le droit et l’obligation de rejeter les transactions entre les entreprises d’investissement et leurs clients lorsqu’il n’y a pas de LEI des deux côtés de la transaction. Nous pouvons lire ceci dans le règlement :

‘L’entreprise d’investissement ne fournit pas de service déclenchant l’obligation de soumettre un rapport de transaction pour une transaction conclue au nom d’un client éligible au code d’identification d’entité juridique, avant d’avoir obtenu le code d’identification d’entité juridique de ce client.’ En outre, MiFID II est très importante pour les gestionnaires d’actifs basés aux États-Unis qui opèrent à partir d’un emplacement physique dans l’Union européenne et/ou servent des clients européens.

Succes Marketing