Sélectionner une page

Si vous êtes présent sur internet et à l’international, vous pouvez déjà être fier de vous. Mais cette croissance donne aussi lieu à certains problèmes. La barrière de la langue par exemple. Pour toute communication, et encore plus pour votre référencement, un traducteur de site web professionnel (traducteur d’entreprise) vous permettra de toucher le coeur de vos clients.

Lorsque j’accompagne une entreprise qui veut aborder un marché étranger, dans une langue étrangère, je fais toujours appel à des traducteurs/interprètes travaillant dans leur langue maternelle. La traduction de votre site est essentielle pour son référencement.

traducteur de site web, la clé pro d'un référencement à succès

Mais comment savoir quel traducteur professionnel sera le plus à même de vous aider à grandir ?

Vous devez traduire des documents internes, comme un manuel de consignes de sécurité, dans le langage spécifique de vos employés ? Il est évident que votre traducteur doit travailler dans sa langue maternelle. Et si vous privilégiez l’Espagne en priorité, vos traductions web ne devraient pas être faites par un mexicain. Avoir une licence en anglais ne permettra pas de saisir toutes les nuances parfois très subtiles. Les français étonnent parfois les belges, notamment avec certaines expressions, même de la vie courante.

Si vous traitez d’aspects législatifs, il est certainement utile de faire appel à un traducteur d’entreprise expérimenté dans la législation locale. Des contrats et documents légaux utilisant un langage spécifique et technique vous demanderont l’aide d’un expert dans votre domaine.

Bien entendu, vous devez aussi réaliser le marketing et le référencement web de vos produits et services pour toucher une audience étrangère. Une équipe de traducteurs créatifs vous apportera un réel plus. Ils adapteront votre message au langage local tout en y insérant l’étincelle qui donne naissance aux plus folles envies.

Soit, le succès de votre entreprise à l’exportation dépend aussi de la qualité de vos traductions. Si vous voulez naviguer dans les eaux internationales, considérez bien vos objectifs et les éléments décrits ci-dessous.

Traduction de site et référencement, quel rapport ?

Imaginons que votre dernier site web est en ligne depuis 3 ans. Son référencement est excellent et il vous apporte ainsi tous les jours de nouveaux clients. Vous souhaitez maintenant le traduire en anglais.

Pensez-vous qu’il suffise de traduire votre site pour que sa version anglaise bénéficie des mêmes retours ? Malheureusement non. Je débute toujours mes prestations de référencement par un audit. Et celui-ci comprend la recherche de mots-clés. Il ne suffit pas de traduire un mot-clé dans une autre langue, pour que vous acquériez la visibilité et la clientèle voulue.

Si un mot en français se traduit en 3 mots différents en anglais, lequel choisir ? D’un point de vue littéraire, on prendra le plus correct linguistiquement. D’un point de vue SEO, on prendra plutôt celui qui est le plus recherché sur Google et connait le moins de concurrence.

En résumé, la traduction de votre site web doit prendre en compte l’aspect référencement.

Votre employé bilingue n’est pas LA solution pour votre référencement international

Avoir un employé qui parle couramment chinois ou anglais vous apporte indéniablement de la valeur. Il vous aidera dans votre communication. Mais, ils sont spécialisés dans leur activité, l’informatique, la finance, les ressources humaines … pas dans la traduction de sites web. Cela veut dire qu’il y a une limite dans les services qu’ils peuvent apporter à ce niveau professionnel.

Demanderiez-vous à votre responsable marketing de remplacer votre comptable ? Même s’il est très fort en math et a étudié la compta lorsqu’il était à l’école, ce n’est aujourd’hui pas son métier. Faire appel à un expert-comptable vous apportera bien plus.

C’est la même chose pour vos traductions. Plutôt que de fournir plus de pression à votre employé mandarin, vous devriez faire appel à un professionnel compétent, et assermenté si nécessaire. Un traducteur ne se contente pas de parler une langue, il l’étudie. Il a une connaissance approfondie de la syntaxe, la grammaire et la diction.

On ne peut traduire simplement un terme français en anglais. Il faut tenir compte de son contexte et de son implication. Hors de votre business, un traducteur est aussi accoutumé à la culture de votre public cible. Il connaît les normes sociales et vous permettra de comprendre comment vous comporter à son contact.

Traducteur de site humain ou automatique ?

Les traducteurs ont aujourd’hui certaines craintes face à la montée de l’intelligence artificielle et de la traduction automatique. Mais, une machine peut-elle vraiment comprendre toutes les nuances de notre langage ?

Actuellement non. J’utilise moi-même le traducteur de Google (Google translator). Mais c’est juste pour comprendre un texte dont je ne connais pas la langue, et c’est pour moi seul. Ce n’est pas pour communiquer avec l’extérieur.

Sur Facebook, je suis dans un groupe avec des amis thaïlandais. J’ai vécu un an dans le pays. Mais je ne sais pas réellement lire le thaï. Alors lorsqu’ils postent des messages en thaï, je les traduis avec Google translator. C’est ainsi plus ou moins compréhensible. Mais au grand dieu, je n’oserais jamais présenter ça à un client ou partenaire.

Donc, une machine peut-elle remplacer un vrai traducteur ? Aujourd’hui, NON, certainement lorsqu’il s’agit de communication d’entreprise.

L’Homme est toujours nécessaire pour traduire des concepts. L’intelligence artificielle peut traduire des phrases, mais pas des idées. A l’heure actuelle, seul un traducteur professionnel peut exceller dans ce job.

Votre traduction devrait-elle être géolocalisée ?

Lorsque nous parlons de géolocalisation, l’intelligence humaine devient primordiale. On ne doit pas simplement se limiter à une langue, mais aussi à la culture à laquelle on s’adresse.

Si vous avez une publicité s’adressant aux ados et qui joue sur l’humour, pensez-vous vraiment qu’une simple traduction sera suffisante ? L’humour est-il le même aux États-Unis, en Angleterre ou en Australie ? Votre traduction doit tenir compte du vocabulaire de votre cible.

La localisation de votre langue doit préserver l’aspect émotionnel qui doit passer à travers votre publicité. Comment pourriez-vous toucher un ado en parlant comme Shakespeare alors qu’il se situe dans le fin fond du Colorado ?

De même, un jeune français de 16 ans n’a pas le même pouvoir de décision et d’achat qu’un américain du même âge. Alors que vous vous adresserez aussi aux parents dans un pays, vous pourriez très bien parler directement à votre cible dans l’autre.

La localisation est un sujet passionnant, mais au combien complexe. C’est un élément essentiel pour votre branding. Il est probablement plus intéressant de dépenser 10.000 € dans une traduction plutôt que de jeter 2.000 € qui ne vous auront servi à rien.

Il faut aller au-delà des mots. Il faut s’imprégner de la culture à laquelle vous vous adressez. Votre traducteur doit vous comprendre et ressentir votre culture d’entreprise.

Comment trouver le meilleur traducteur ?

Il n’existe pas de traducteur capable de tout traduire pour n’importe quelle entreprise. Vous devez vous poser les bonnes questions pour trouver la bonne personne ou agence.

  • Traduction correcte garantie à 100%
  • Traduction humaine
  • Délai d’exécution rapide
  • Spécialité dans votre domaine d’activité (traduction juridique, médicale …)
  • Traducteur natif de la région que vous ciblez

Ne l’oubliez pas, votre traducteur travaille pour vous. Il doit fournir une bonne image de votre entreprise pour pénétrer un marché que vous n’avez peut-être jamais abordé jusqu’alors. En réalité, c’est une clé essentielle de votre communication. Votre réputation sur cette nouvelle terre est en jeu.

Lorsque j’accompagne des clients présents sur la scène internationale, je fais appel à des traducteurs/interprètes travaillant dans leur langue maternelle. Cela veut dire que je coopère avec des anglophones pour traduire des contenus web en anglais, des néerlandophones pour le néerlandais, des germanophones pour l’allemand et des hispanophones pour l’espagnol.

Vous souhaitez développer votre référencement et ainsi atteindre de nouveaux marchés ? Demandez votre diagnostic.

Source images : fr.depositphotos.com