Sélectionner une page

Faire des campagnes d’emailing c’est bien, mais s’assurer de leur performance, c’est encore mieux. Pour cela, il faut savoir sur quelles mesures s’appuyer pour établir une analyse de vos emails marketing. C’est pourquoi nous allons voir quels sont les principaux indicateurs de performances clés qui vous donneront un suivi pertinent de vos performances et vous permettront d’améliorer la rentabilité de vos campagnes marketing.

5 indicateurs email marketing que vos commerciaux devraient suivre

1. Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est l’indicateur le plus simple et le plus essentiel en emailing pour comprendre dans quelle mesure vos abonnés reçoivent vos messages. Pour calculer le taux d’ouverture il faut tout simplement faire le rapport entre le nombre d’abonnés qui ont ouvert l’e-mail que vous avez envoyé et ceux qui l’ont reçu.

La plupart des campagnes par e-mail ont en moyenne un taux d’ouverture aux alentours des 25 % donc un abonné sur 4 qui ouvre le mail. Si vous gérez une campagne avec des taux d’ouverture plus élevés que cela, vous savez alors que votre liste de contacts est plutôt pertinente et que vos intitulés de mails sont convaincants.

En dessous de cette valeur moyenne, il faut se poser des questions sur vos accroches de mails et le déroulé de votre campagne.

2. Le taux de clics

Le taux de clics mesure le pourcentage de personnes qui ont cliqué sur des liens figurant dans votre e-mail. Par exemple, si vous avez inclus un lien vers un de vos produits, le taux de clics mesure alors le pourcentage d’abonnés ayant cliqué sur ce lien et atteint la page de ce produit.

Un taux de clics moyen se situe autour des 4 à 5 %. Cela reste toutefois une donnée avec beaucoup de volatilité, car vous pouvez avoir des taux de clics bien plus importants pour les mails qui annoncent de grosses promotions ou des nouveautés importantes.

En revanche, un mauvais taux de clics signale souvent des boutons d’appel à l’action mal positionnés ou peu visibles dans votre mail. Cela peut aussi dénoter un argumentaire de vente peu convaincant. Dans tous les cas, un taux de clics inférieur à 2% doit amener à retravailler son mail en profondeur.

3. Le taux de conversion

Le taux de conversion va plus loin que le taux de clics puisqu’il mesure le pourcentage de personnes qui ont effectué une action spécifique après avoir cliqué sur votre lien. Cela peut être un achat, un remplissage de questionnaire, une inscription, etc.

Le taux de conversion vous donne un aperçu unique de votre retour sur investissement et de la pertinence de votre campagne d’email marketing. En dernier ressort, c’est le seul indicateur qui va vous permettre de comparer les fruits récoltés avec ce que vous avez dépensé dans votre campagne.

Il faut néanmoins être vigilant sur cet indicateur qui dépend beaucoup de la qualité de l’offre que vous faites. Une excellente campagne d’email marketing ne pourra pas faire vendre un produit perçu par vos prospects comme non qualitatif ou trop cher.

4. Le taux de rebond

Lors de l’envoi d’une campagne d’email marketing, il est important également de suivre le taux de rebond. Le taux de rebond mesure le nombre d’adresses email d’abonnés qui n’ont pas reçu votre e-mail et il est fourni automatiquement par tout bon logiciel d’emailing.

Mesurer le taux de rebond vous donnera une idée plus solide de la qualité de vos listes d’abonnés. Si vous avez un pourcentage élevé de rebond, votre liste peut être pleine de fausses adresses e-mail, d’anciennes adresses e-mail ou d’adresses contenant des erreurs.

Vous pouvez réduire vos taux de rebond de manière préventive en exigeant un double opt-in, qui demande aux abonnés de vérifier leur adresse email et de confirmer qu’ils souhaitent recevoir des emails de votre marque. Une exigence de double opt-in est un excellent moyen pour garantir des listes de diffusion de meilleure qualité et des taux de rebond inférieurs. Une liste d’abonnés est précieuse et pour garantir sa sécurité ainsi que sa fiabilité, utilisez toujours des outils de cybersécurité comme un VPN. Vous trouverez des essais gratuits de VPN qui vous permettront de choisir le prestataire adapté pour protéger votre connexion et vos données.

Quoi qu’il en soit, réduire son taux de rebond est un travail à faire en permanence, car il évite de dépenser de l’argent en pure perte dans des mails qui n’arrivent jamais à leurs destinataires.

5. Le taux de désinscription

Le taux de désinscription est tout simplement le pourcentage de personnes qui se désabonnent de votre liste à la suite d’un mail par rapport au nombre de destinataires.

Les forts taux de désinscription peuvent signaler des mails perçus comme trop agressifs ou des séquences de mails trop rapprochées. Il faut alors essayer de corriger le tir et de faire baisser ce taux.

En revanche, avoir des désinscriptions est normal et c’est même un signe d’amélioration de votre liste d’abonnés. Des personnes peuvent en effet se désinscrire, car elles ne se sentent pas concernées par vos produits et services. Ceci rendra votre liste plus pertinente et contribuera à améliorer les autres indicateurs comme le taux d’ouverture ou le taux de conversion.

Vous voulez aller plus loin ?

  • Découvrez le guide SEO. Vous y découvrirez les 3 principaux facteurs sur lesquels travailler pour obtenir la meilleure visibilité sur Google. Vous y comprendrez comment optimiser votre site et sa popularité.