Sélectionner une page

S’il est relativement aisé de réaliser les formalités administratives nécessaires à la création d’une entreprise, il est, en revanche, bien plus ardu d’assurer le bon développement et la pérennité d’un business. Pour optimiser les chances de réussite de votre projet et éviter de rejoindre la liste des entrepreneurs contraints de mettre fin à leur aventure entrepreneuriale dès les premières années de vie de leur société, nous vous recommandons d’établir un business plan et de mettre un certain nombre de conseils en pratique.

L’intérêt de réaliser un business plan pour son entreprise

L’étude de marché : une étape incontournable de la création d’entreprise

Quelle que soit l’ampleur de votre projet de création d’entreprise et le domaine dans lequel vous souhaitez évoluer, vous devez effectuer en premier lieu une étude de marché.

Durant cette première étape, l’erreur à ne pas commettre est de s’appuyer essentiellement sur des données issues de sondages réalisés sur internet ou sur des statistiques publiées par l’INSEE. Pour obtenir des informations permettant d’analyser méticuleusement le marché dans lequel vous vous apprêtez à entrer, nous vous conseillons d’aller à la rencontre de vos futurs clients, de vos futurs fournisseurs et de vos concurrents.

Le business plan : un document indispensable à la création et au développement d’une entreprise

Une fois l’étude de marché terminée, vous pouvez vous lancer dans la rédaction de votre business plan. Ce dernier est un document faisant office de feuille de route et doit être mis en place avant la création de votre entreprise.

En règle générale, il est constitué de deux parties. La première est dédiée aux informations liées à l’analyse du marché, à l’offre de votre entreprise et aux moyens à mettre en œuvre aussi bien dans la production, que dans les opérations marketing.

La seconde partie, quant à elle, est réservée aux résultats prévisionnels et à la trésorerie prévisionnelle de votre entreprise.

L’importance du business plan

Un business plan efficace vous fournit tout d’abord des informations détaillées sur les étapes et les formalités nécessaires à la création de votre entreprise. Ensuite, dans la partie dédiée aux prévisions, il vous délivre l’ensemble des données indispensables à l’atteinte de vos objectifs.

Cette section met en lumière le chiffre d’affaires que vous devez enregistrer pour rentabiliser votre projet, mais également les moyens à mettre en œuvre pour l’atteindre.

Dans le cas où votre entreprise s’apprête à lancer une nouvelle ligne de prêt-à-porter sur le marché, votre business plan vous fournit des informations sur le volume de ventes à réaliser, le prix de chaque pièce de votre collection et les stratégies à déployer pour pouvoir générer le CA nécessaire à la rentabilisation du projet.

Outre les moyens à mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs de votre entreprise, un business plan vous permet de déterminer le coût des investissements nécessaires au lancement de votre projet, à son développement et votre besoin en trésorerie. Grâce à ces différentes informations, vous pouvez définir avec précision si votre capital peut couvrir l’ensemble des dépenses liées au démarrage de votre activité et à son développement, ou si vous devez souscrire un prêt.

À titre d’information, ce document ne garantit pas uniquement la qualité du pilotage de votre projet de création d’entreprise. Il vous offre également la possibilité d’accéder plus aisément à un financement et de convaincre plus facilement les investisseurs, dans la mesure où il certifie la rentabilité de votre activité.

La rédaction d’un business plan

Pour que votre business plan puisse vous aider efficacement dans la création et le développement de votre entreprise, il doit être suffisamment détaillé et facile à lire.

Afin de garantir la qualité de votre document, nous vous recommandons d’opter pour un logiciel prévisionnel. Ce type de programme vous propose différentes fonctionnalités permettant de personnaliser votre document et d’éviter les éventuelles erreurs qui pourraient avoir des impacts négatifs sur le bon déroulement de votre projet.

Dans la conception de la partie dédiée aux prévisions, il faut savoir que certains programmes peuvent prendre en charge différents calculs concernant entre autres vos dépenses et les revenus devant être générés par votre entreprise.

Si vous ne souhaitez pas utiliser un logiciel prévisionnel dans la rédaction de votre business plan, l’idéal est de faire appel aux prestations d’un professionnel.

Les documents types proposés sur internet et les programmes Open Source sont à proscrire, en raison de leur côté un peu trop basique. Ces solutions sont généralement réservées aux micro-entrepreneurs désireux de lancer des projets relativement simples, ne nécessitant aucun calcul complexe.

Quelques conseils pour garantir la réussite d’un projet de création d’entreprise

Hormis l’élaboration d’un business plan, il est important de mettre en pratique certains conseils liés entre autres à votre capital, à votre vie personnelle et à vos concurrents, pour optimiser les chances de succès de votre projet de création d’entreprise.

Prévoir un plan B

Malgré la présence d’un excellent business plan, les risques d’échec restent élevés. Pour garantir la poursuite de votre aventure entrepreneuriale, nous vous conseillons d’envisager un autre projet sur lequel vous pouvez vous appuyer, dans le cas où vous devez mettre fin à l’activité initiale de votre entreprise.

À noter qu’en France, environ 50% des entreprises sont contraintes de fermer leurs portes dans les trois ans suivant leur lancement.

Prévoir un capital de départ relativement conséquent

L’erreur à ne pas commettre dans un projet de création d’entreprise est de procéder au démarrage d’une activité avec un capital restreint.

Outre les investissements matériels, immatériels et les charges, la trésorerie de votre entreprise doit vous permettre de couvrir vos besoins personnels, durant les premiers mois suivant le lancement de votre projet, ainsi que les imprévus.

Sachez que vos dépenses réelles peuvent dépasser largement les estimations inscrites dans votre business plan et dans le cas où vous n’êtes pas suffisamment préparé, vous pouvez entraîner des impacts non négligeables sur le bon déroulement de votre projet.

Prévoir les impacts de la création d’entreprise sur votre vie personnelle

Contrairement à un salarié, un entrepreneur peut travailler pendant plus de 8 heures par jour. Compte tenu du temps relativement conséquent que vous allez consacrer à votre entreprise, nous vous conseillons de discuter de votre projet à votre conjoint et, éventuellement, à vos enfants, afin d’obtenir leur soutien.

Ensuite, dressez un planning et prévoyez de petits moments de détente en famille, pour évacuer la fatigue, le stress et réduire les risques de burnout. Sachez qu’en cas de surmenage, vous ne pourrez plus vous investir à 100% dans le développement de votre activité et, par conséquent, vous risquerez de compromettre la survie de votre entreprise.

Prévoir la réaction des concurrents

Une fois votre entreprise sur le marché, vos concurrents vont assurément mettre en place différentes mesures pour éviter de perdre leurs clients.

Dans l’optique de garantir le bon déroulement de votre activité, vous devez lancer une veille concurrentielle. Cette dernière a pour objectif de déterminer les réactions des entreprises concurrentes, afin de définir les ripostes les mieux adaptées.

Sans une veille concurrentielle et sans aucune information précise sur les mesures prises par vos concurrents, vous éprouverez des difficultés à vendre vos produits ou vos services, et à assurer le développement de votre projet.

S’offrir des conseils d’expert dans la création et le développement de votre entreprise

Que ce soit lors de la création de votre entreprise ou dans la réalisation des opérations nécessaires à son développement, l’accompagnement d’un spécialiste est souvent indispensable. En effet, en intervenant seul, vous risquez de faire des erreurs qui peuvent avoir de mauvaises répercussions sur la pérennité de votre projet.

Votre conseiller peut être un prestataire (avocat, un expert-comptable, etc.) ou un entrepreneur possédant une expérience conséquente dans l’univers de l’entrepreneuriat. Quoi qu’il en soit, il doit être capable de vous fournir des recommandations pertinentes, lors de la création de votre entreprise, et participer activement à l’essor de votre activité.

Pour plus de conseils sur le lancement et le développement d’un projet entrepreneurial, vous pouvez consulter ce guide pour la création d’entreprise.

Source images : fr.depositphotos.com