Sélectionner une page

Publicité et sport ont toujours fonctionné main dans la main. L’impact du sport chez les populations, que l’on parle de pratiquants ou bien de spectateurs, est tel que toutes les marques et compagnies liées de près ou de loin à une pratique sportive se doivent d’être actives dans ce secteur dans le cadre de leur stratégie de communication. Aujourd’hui, avec l’avènement des nouvelles technologies, Internet focalise tous les regards et devient l’objet de la grande majorité des stratégies marketing d’annonceurs.

On voit naître de nouveaux acteurs publicitaires autour des métiers du web. Les agences Adwords n’ont jamais pu voir un avenir aussi radieux. Existe-t-il encore des alternatives ?

Quand la publicité crée l’évènement

Il semble bien que les grands évènements sportifs de notre temps soient nés de la publicité.  Les Jeux Olympiques, la Coupe du monde de football ou encore la finale du Superbowl, en sont les plus criants exemples. Derrière l’apparente grande fête populaire que constituent ces championnats suivis par des milliards de personnes, ce sont bel et bien la publicité et les marques qui sont célébrées.

Sans ces juteux partenariats et bien entendu sans la télévision, un ancêtre d’Internet, il aurait été bien improbable pour des rencontres sportives d’être diffusées à si grande échelle à travers les continents.

L’exemple du Tour de France

Mais revenons aux origines. Avant même la télévision, il y avait la radio, et avant il n’y avait que la presse écrite. Un autre événement sportif très populaire, le Tour de France cycliste, est né en 1903 de la volonté du quotidien français L’Auto (devenu avec le temps L’Équipe) de vendre des journaux. Mais il y avait également le désir des fabricants de bicyclettes de trouver un bon moyen de promouvoir leurs marques. La Grande boucle contribuera grandement à l’évolution du marketing sportif. 

Avec le succès grandissant de l’épreuve naîtra la caravane du Tour de France, parade de véhicules publicitaires précédant la course, à laquelle les principales marques de l’époque se doivent d’être présentes. L’enjeu est de taille : il s’agit de toucher les milliers de spectateurs amassés au bord de routes, en leur distribuant des gadgets et objets promotionnels. Aujourd’hui, la caravane a été nettement réduite : trop polluante, et surtout, des méthodes publicitaires plus efficaces ont vu le jour.

Sponsoring et télévision

publicite dans le sport

La caravane du Tour a marqué l’avènement de la publicité évènementielle, mais aujourd’hui les investissements publicitaires sont de plus en plus dirigés vers Internet

La télévision, à son tour, a consacré le sponsoring sportif. Les marques s’affichent sur les maillots des équipes de football, eux-mêmes floqués par des équipementiers qui paient des fortunes pour associer leurs noms à ceux des sportifs adulés par les foules. Pour les compagnies, c’est un retour sur investissement quasi assuré, car les diffusions de matches sont suivies par des millions de personnes.

Lors de la finale du Superbowl 2019, les 30 secondes de publicité ont coûté ainsi aux annonceurs la coquette somme de 5,25 millions de dollars. Un record. Malgré ces chiffres impressionnants, l’hégémonie de la télévision semble appartenir elle aussi au passé. Pour la première fois en 2019, les dépenses publicitaires télévisées ont été supplantées par les dépenses publicitaires numériques. Celles-ci représentaient l’an dernier quelque 230 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

Internet et les nouveaux sports

À l’heure de l’internet, le divertissement sportif se regarde de plus en plus sur Internet. Il se pratique aussi sur internet. La sphère sportive s’élargit et de nouveaux sports et jeux apparaissent. Ils prennent la forme de eSports, mais également de paris sportifs ou de jeux de poker en ligne. Des disciplines qui se déroulent de plus en plus d’un téléphone mobile et dans le confort d’un canapé. Pour fidéliser de nouveaux publics, les sites de jeux virtuels font largement appel au marketing digital, à l’affiliation et aux techniques de référencement. Des techniques commerciales qui permettent de générer davantage de trafic sur leurs plates-formes: autrement dit d’augmenter le nombre de clients potentiels. 

L’importance des réseaux sociaux

Et cela fonctionne. L’investissement publicitaire sportif prend sur le net de nouvelles formes, plus ciblées. C’est le règne des blogs et des influenceurs : vidéos et réseaux sociaux sont devenus incontournables pour vendre ses produits. Le sponsoring lui aussi se transforme, les marques sportives équipent désormais les eSports pour garder le contact avec les jeunes clients. Les estimations montrent que y compris les sports traditionnels se regardent de plus en plus sur des plates-formes de streaming.

Avec la crise de la presse papier, et le déclin annoncé de la télévision, tout laisse à penser que c’est bel et bien Internet qui remportera cette course de fond.

Source image : pixabay.com