Sélectionner une page

Avec plus de 200 000 sites marchands répertoriés en France par la FEVAD à la fin de l’année 2016, le web est désormais la place forte du commerce et de la concurrence. Depuis plus de 10 ans, ce chiffre n’a cessé d’évoluer et toutes les marques présentes sur internet rivalisent d’idées pour apparaitre comme le meilleur choix dans les recherches des Français. Franchir le pas de l’e-commerce semble facile mais il s’agit là d’un véritable projet e-commerce, dont il est important de définir les bases.

5 points clés pour réaliser votre projet e-commerce

Plusieurs étapes importantes sont à étudier à la base de votre projet e-commercant. Il est important de ne pas se lancer directement dans le bain, sans avoir dans un premier temps, quelques notions en matière de web et d’informatique. Une fois que vous aurez choisi votre produit, analysé la concurrence et rédiger votre business plan, voici pour vous, 5 points clés à prendre en compte sur le web.

1. Trouvez le nom de votre projet e-commerce et le bon prestataire

Élément incontournable, le nom de votre boutique devra être facilement mémorisable par vos visiteurs. Optez pour un nom court et simple, facile à prononcer. Il doit également faire référence aux produits que vous souhaitez commercialiser. Vient ensuite le choix du bon prestataire. Il vous faudra réfléchir sur le type de plateforme souhaitée. Est-ce que vous souhaitez une plateforme unique ? Dans ce cas, il faudra opter pour un développeur web spécialisé qui pourra vous personnaliser chaque détail de votre site, aussi bien en back office qu’en front office. La solution est souvent de passer par une agence web. Ou bien envisagez-vous la solution des logiciels CMS ? Bien plus abordable lorsqu’on a peu de connaissances en matière de développement et de langage web, les logiciels CMS vous permettent de mettre en place et de modifier votre site rapidement. Cependant sans connaissances en langage HTML/CSS/JS, la personnalisation sera moins importante. De nombreuses solutions existent : WordPress, Prestashop, Oxatis ou encore Drupal font partis de ce qu’il se fait de mieux sur le marché des logiciels CMS. Chacun présente ses avantages et ses inconvénients.

2. Créez une identité graphique, logo et design

Complémentaire au nom de votre marque, l’aspect visuel jouera également fortement sur l’image et sur le souvenir que l’internaute aura de votre boutique. Certains logiciels CMS vous peuvent vous accompagner dans cette création. Des webdesigners mettent également leurs connaissances à votre service. Enfin certains logiciels en ligne peuvent également vous dessiner un logo conforme à vos envies. Pensez aux couleurs, mais également aux contenus de votre site. Cela jouera également un rôle pour le référencement naturel de votre e-commerce.

3. Pensez aux conditions de paiement et aux services de livraison

C’est une évidence, vendre sur internent est totalement différent qu’une vente en boutique physique. Néanmoins grâce aux technologies du web, qui évoluent toujours plus, les e-commerce proposent en général les mêmes systèmes de paiement (hors paiement en espèce). Installez des solutions de paiement par carte bancaire, par chèque et par virement. Nous conseillons également d’installer la solution sécurisée Paypal, qui est favorisée par un très grand nombre d’internaute. En ce qui concerne la livraison, cela dépendra forcément du type de produit que vous vendez. Les boutiques en ligne, si elles disposent d’une adresse physique, proposent de plus en plus de venir récupérer le colis en magasin si vous êtes à proximité. Dans le cas contraire, Chronopost et Colissimo sont les services les plus utilisés.

4. Gérez votre stock

Faites attention de ne pas être victime de votre succès ! Le stock n’est pas aussi évident à gérer que ce que l’on pourrait penser. Dans un premier temps, il sera important de trouver le bon fournisseur, celui qui vous proposera les prix les plus abordables, avec le délai de livraison le plus raisonnable. Ce n’est pas la partie la plus simple. Il est important de rester à l’affut et de pérenniser le contact avec vos fournisseurs. Vous pouvez régulièrement leur proposer des réunions afin de revoir les prix et les conditions. Il existe également une autre solution : le drop shipping. Ici, le fournisseur s’occupera directement de la livraison du produit vers votre client.

5. Mettez en place une stratégie emarketing

Une fois votre site internet en place, ne pensez pas que le tour est joué. Votre site n’est connu de rien ni personne. En webmarketing, il existe 5 grands piliers incontournables, pour mettre en place une stratégie de présence digitale :

  • l’affiliation : vous permet de vendre à travers un autre site partenaire. Les termes de cette collaboration sont à négocier avec le gérant du site qui accepte de montrer vos produits.
  • le référencement naturel : Google dispose d’un très grand nombre de critères qui permettent à votre site de grimper progressivement et de façon naturel dans les résultats de recherche.
  • l’Adword : à l’inverse, vous pouvez payer auprès de Google pour mettre en place des campagnes qui mettront votre site directement dans les 1eres positions du moteur de recherche.
  • l’emailing : technique la plus vieille mais encore et toujours performante. Les solutions et les possibilités ne manquent pas. La personnalisation de ces courriers électroniques est un très grand plus.
  • le social : devenu omniprésent sur vos ordinateurs ou sur vos smartphones, les réseaux sociaux sont de parfaites vitrines pour développer votre activité.

Découvrez pourquoi 3 avantages de vous lancer le commerce en ligne.

Patrice Decoeur


Consultant SEO passionné de marketing, Patrice partage ses connaissances et expériences. Vous y trouvez des articles sur les théories et des applications pratiques, des études de cas, … des domaines du marketing, du webmarketing, du référencement et de l’entrepreneuriat.