Sélectionner une page

Professionnel du web : comment faire face au manque de productivité ?

C’est un véritable fléau dont sont victimes beaucoup de professionnels du web : Le manque de productivité.

En effet, le manque d’efficacité fait perdre du temps et de l’argent aux entreprises. Vous aurez beau mettre en place la plus belle des stratégies pour atteindre vos objectifs, elle ne servira à rien si vous n’êtes pas en mesure de l’exécuter proprement à cause d’un manque de productivité !

Mais heureusement, comme nous allons le voir, il est possible de résoudre ce problème en mettant en place quelques stratégies très simples.

manque de productivité

Manque d’efficacité : Une affaire de procrastination

Pour donner une définition simple de la productivité, c’est le fait « d’accomplir un maximum de choses en un minimum de temps ». Dans un contexte professionnel, vous essayez d’effectuer le plus grand nombre de tâches dans les délais les plus courts possibles.

La productivité (maximale) est recherchée puisqu’elle permet d’économiser des coûts et donc in fine de gagner de l’argent ! Un employé qui effectue 8 tâches en une journée coûte moins cher à l’entreprise qu’un employé qui a besoin de deux journées pour effectuer cette même charge de travail !

Et tous les professionnels du web vous le diront : Pas toujours simple d’être productif quand il est si facile de procrastiner. Entre les mails, la veille thématique, les notifications sur les réseaux sociaux, tout travail nécessitant un ordinateur est un appel aux distractions et à la procrastination !

Pour en savoir plus sur le sujet de la procrastination, vous pouvez lire ce billet sur Neoozen.

Comment créer un environnement propice à l’efficacité

Pour résoudre un problème de productivité, il n’y a pas 1000 manières de faire. Il faut commencer par adresser une réponse à chaque point délictueux.

1/ Les pièges de l’environnement numérique

Pour se protéger des distractions propres à Internet et aux réseaux sociaux, nous vous conseillons d’utiliser un navigateur web en connexion privée : Vous n’êtes loggé sur aucune adresse mail ni sur un aucun réseau social.

Cela vous permettra d’effectuer votre travail sans être distrait par des notifications ou des alertes sonores. Et bien-sûr, n’oubliez pas non plus de mettre votre téléphone portable sous silencieux lors des tâches importantes !

2/ Un environnement calme

Que vous travailliez chez vous ou en entreprise, vous serez sans doute d’accord sur le fait qu’il n’y a rien de plus énervant qu’un environnement bruyant et chaotique. Pour vous concentrer, vous avez besoin de calme et de silence.

Si vous exercez à domicile, c’est quelque chose qui est largement faisable. Il vous suffit de fermer les portes ou les fenêtres…Si vous travaillez en entreprise dans des bureaux avec des collègues, cela peut vite devenir plus compliqué !

Premier conseil, demandez à vos collègues de ne pas vous déranger pour des choses sans importance.

Ensuite, vous pouvez utiliser un casque audio et mettre une musique relaxante pour ne pas être perturber par le bruit ambiant.

3/ Apprendre à planifier son travail

Avant même de commencer votre journée, vous devez organiser votre travail. Il faut donc allouer un temps précis à chaque tâche afin d’être le plus efficace possible.

Connaissez-vous « La Loi de Parkinson » ? C’est une règle énoncée par un historien britannique qui stipule qu’une tâche remplira toujours le temps qui lui est imparti.

Le problème est le suivant : Si vous ne fixez pas une durée limite pour accomplir quelque chose, cette chose risque de vous prendre énormément de temps.

Par exemple, vous avez un article à rédiger pour votre site web. Sans planification, la rédaction de cet article risque de vous prendre la journée entière ! Au contraire, si vous décidez de ne consacrer au maximum qu’une heure à l’écriture de votre billet, il y a de grandes chances que vous y parveniez.

Et si ce n’est pas le cas, vous pourrez toujours revenir dessus plus tard !

Petit conseil : Commencez toujours votre journée par les tâches les plus compliquées.

Le matin est le moment de la journée où nous sommes le plus frais et le plus disponible ! C’est le meilleur créneau pour envoyer le paquet sur les gros dossiers.

4/ La méthode pomodoro

La technique pomodoro est une méthode qui consiste à travailler pendant 25 minutes puis à prendre une pause pendant 5 minutes. Et recommencez ensuite un nouveau cycle.

Plusieurs études ont démontré que la concentration baissait au fur et à mesure que le temps passait. Plutôt que d’être moins efficace, il vaut mieux s’arrêter et prendre une petite pause pour se rafraîchir les idées.

Bien entendu, vous pouvez ajuster les durées en fonction de vos préférences : Cela peut être 30 minutes de travail et 10 ou 15 minutes de pause, ça dépend de vous !

Le laps de temps consacré au travail doit être intensif. Vous devez pleinement vous concentrer sur votre tâche sans vous laisser distraire !

Si vous souhaitez approfondir les différentes méthodes qui existent pour améliorer sa productivité, nous vous conseiller de lire cet article : https://www.regionsjob.com/conseils/7-conseils-pour-booster-sa-productivite.html

Source images : pixabay.com

Comment assurer sa croissance à travers une bonne stratégie digitale ?

L’explosion du digital matérialisée par l’ampleur sans précédent que prennent Internet et les réseaux sociaux dans les échanges quotidiens confronte les entreprises à de nouveaux défis. Qu’il s’agisse de la transformation digitale de leurs pratiques, de l’adoption d’une stratégie digitale globale ou la réalisation du benchmarking, les organisations doivent pouvoir évoluer pour s’adapter aux usages de l’ère numérique sans perdre de vue les comportements des consommateurs.

Une fois leur identité numérique définie, l’autre défi consistera à pouvoir s’appuyer sur cette dernière pour concrétiser leur objectif de croissance. Mais avant tout, il est opportun de s’interroger sur les clés d’une bonne stratégie digitale ainsi que ses avantages à long terme.

strategie digitale

Que vous souhaitiez opérer votre transformation accompagné d’un consultant ou d’une agence en marketing digitale, demander un mini-audit de votre présence sur le web vous apportera des pistes concrètes pour faciliter votre démarche.

Réussir la conduite du changement à travers une bonne accommodation de vos équipes

Le premier choc important provoqué par le passage au digital est la transformation même du mode de fonctionnement de l’entreprise. Cela peut induire des formes de résistance qu’il faudra prendre en compte à travers l’information et l’association des « réfractaires » au changement. La conduite du changement revêt donc une importance prépondérante dans la mise en place des nouveaux outils.

Accompagner cette démarche à l’aide d’une stratégie digitale bien étudiée permet d’atteindre les objectifs définis au départ. Pour ce faire, il faudra se poser les bonnes questions : les clients seront-ils satisfaits ? Comment répondront les futurs utilisateurs face à notre nouvelle stratégie ? Ou encore le personnel est-il suffisamment en phase avec les nouveaux défis de la transformation numérique ?

C’est ainsi que, pour ne pas oblitérer les chances de succès de leur stratégie, les entreprises font de plus en plus confiance à d’autres structures spécialisées pour la conduite du changement. Ces derniers apportent les meilleures réponses managériales et technologiques à cette problématique en se focalisant sur la transformation interne. Leurs prestations peuvent inclure la formation du personnel, la mise à disposition et l’animation de plateforme digitale de conduite du changement, l’élaboration d’un plan d’actions en proposant des méthodes et des outils collaboratifs innovants.

strategie digitale pour la croissance de votre entreprise

Adapter votre stratégie digitale à l’identité de votre entreprise

Miser sur le marketing digital, c’est bien, mais se définir des objectifs dans le temps, c’est mieux. C’est pourquoi il convient de faire un point sur les besoins de votre entreprise avant de vous lancer.

Ces objectifs à définir peuvent être liés aux retours financiers sur investissement, à une part de marché précise à conquérir ou à l’amélioration de la relation client par fidélisation ou rétention. Quoi qu’il en soit, ces objectifs doivent être définis par ordre de priorité, être mesurables, réalistes et obéir à une feuille de route compréhensible.

Plus votre projet sera lisible et cohérent, plus vous aurez de chances de le concrétiser.

Auditer la concurrence

Cette phase consiste à effectuer un état des lieux en évaluant la présence des produits et services concurrents sur la toile. Si l’objectif est de se positionner par rapport à ces derniers, vous gagnerez certainement à connaître l’étendue de leur influence, leur part de marché ainsi que leurs particularités. Cela vous permettra in fine de contextualiser vos actions, de vous adapter à l’environnement et éventuellement de combler les insuffisances du marché.

Vous pourriez même vous inspirer, voire améliorer certaines méthodes qui ont déjà prouvé leur efficacité.

Plus connue sous le terme de benchmarking, cette démarche aux multiples usages est l’une des meilleures méthodes d’amélioration continue pratiquées par les marketeurs.

Assurer une bonne visibilité sur le terrain

Adopter une stratégie digitale, c’est saisir l’opportunité d’utiliser les nouvelles technologies pour atteindre une cible précise : le consommateur connecté.

Mais, il ne faut pas perdre de vue que votre stratégie doit être en phase avec l’identité même de votre entreprise. À cet effet, il n’y a rien de mieux que de travailler votre visuel pour conférer une identité singulière à votre entreprise. C’est ici qu’il définit les supports et les canaux de communication, choisir une charte graphique, une ligne éditoriale, identifier le ton à adopter pour vos messages sur les plateformes.

C’est également l’occasion de définir les missions à entreprendre pour rapprocher le plus possible vos produits et services de votre cible.

Il sera alors judicieux de repérer les réseaux sociaux, sites web ou blogs les plus utilisés par votre clientèle cible pour établir une relation avec celle-ci et les attirer sur votre propre site.

mesure strategie digitale

Mettre en place des outils de mesure de performance

Enfin, à l’image de toutes les démarches managériales sérieuses, il est indispensable de mesurer la portée et l’efficacité de votre stratégie numérique. L’univers du digital, par nature, se prête bien aux outils de mesure et de traçabilité.

Plusieurs indicateurs de performance sont ainsi disponibles pour évaluer par exemple le trafic généré sur votre site, le nombre de nouveaux clients ou de nouveaux abonnés, le temps passé par ces derniers sur vos publications, le taux de clics ou même le positionnement SEO de votre site. Bien exploitées, ces informations peuvent vous permettre d’ajuster votre stratégie par rapport aux réalités du marché.

Informations complémentaires

  • Le marketing numérique grandit un peu plus chaque jour. Pourtant, il est encore un mistère pour de nombreuses entreprises, alors même qu’elles l’utilisent.

Source images : pxhere.com

Obtenez le succès avec votre campagne SMS : 6 astuces

Les SMS ? C’est vieux, c’est ringard. En êtes-vous certain ? Je vous en ai déjà parlé dans une présentation du marketing mobile, Une campagne SMS bat toujours tous les records en termes de taux d’ouverture (95 %) et de rapidité de cette ouverture (moins de 3 secondes dans la majorité des cas).

Tous les jours, nous sommes inondés de messages sur messenger, Skype, snapshat, whatsapp, viber… pour ne citer que les plus courants. Mais parmi toutes ces messageries ressort la campagne SMS. De ces supports du marketing mobile, c’est le SMS qui offre les meilleurs résultats.

Si vous réalisez une campagne SMS marketing, ou êtes en phase de vous lancer, voici les 6 astuces qui vous feront atteindre le succès.

campagne sms

1. Pour votre campagne SMS, soyez simple et bref

Je vous donne cette astuce en 1er parce que c’est probablement la plus importante pour la réussite de votre campagne SMS.

La première chose, n’oubliez pas que la majorité des téléphones supporte au maximum 160 caractères par message SMS. Au-delà de ça, gardez en tête qu’au plus vite vous vous ferez comprendre, au mieux votre cible sera sensibilisée. Pensez à être attractif dès le début de votre message. Ce pourrait être :

50 % de réductions sur votre prochain achat. Offre valable jusque dimanche soir. CLIQUEZ maintenant ->

Ce message est clair sur l’offre. Il indique ce qu’il faut faire pour en bénéficier et il fait comprendre qu’elle est limitée dans le temps, qu’elle expirera bientôt.

Aussi, vous voulez envoyer des offres qui ont de la valeur pour vos clients. Envoyez-leur des messages qui les intéresseront. Envoyer un message futile risquerait de faire fuir vos clients et ils reviendront alors difficilement. (suite…)

Comment gérer sa TPE et fidéliser ses clients ?

Vous recherchez continuellement de nouveaux clients. Si vous voulez apporter de la croissance à votre entreprise, c’est important. Mais il y a plus simple : fidéliser vos clients et leur proposer d’autres produits et services.

De nombreux outils sont là pour vous aider dans cet objectif. De l’utilisation d’un CRM à la distribution de cartes de fidélité en passant par l’envoi d’emailing ciblé, vous trouverez les armes les plus en phase avec votre entreprise, TPE ou PME.

Comment fideliser ses clients ?

Pour fidéliser vos clients, rapprochez-vous d’eux !

Le monde du marketing est en effervescence. Avant de réaliser tout achat, vos clients sont plus informés que jamais. Les points d’info se multiplient. Les expériences d’autres personnes sont couramment partagées sur le web.

Résultat : l’entrepreneur ne peut plus communiquer de façon disparate, sans penser à l’intérêt, à la plus-value de l’info qu’il apporte. Une étude d’IBM nous révèle que 4 clients sur 5 se sentent inconnus de leur fournisseur. Pourtant, il est aujourd’hui possible de connaître un client avant même que vous ne l’ayez rencontré, ou qu’il ne vous ait acheté quelque chose. Pensez à Facebook, à Linkedin ou aux sites respectifs de vos clients.

(Découvrez ici comment vendre sur Facebook)

Oui, vous pouvez facilement obtenir des infos très pertinentes. Mais si vous n’en faites rien pour personnaliser votre communication, elles ne vous seront d’aucune utilité. Découvrez comment vous rapprocher de vos clients favoris.

La TPE doit mieux comprendre ses clients. Posez-vous des questions comme :

  • Quelles sont leurs habitudes personnelles ?
  • Comment prennent-ils leurs décisions d’achat ?
  • Quelles sont leurs disponibilités financières ?

Selon les réponses que vous obtiendrez, personnalisez votre communication et agissez au moment le plus opportun, sans déranger vos clients.

1. Mettez votre client au centre des préoccupations de votre TPE

Les entreprises qui réussissent le mieux ne se contentent pas de se tourner vers leurs clients. Elles en font l’objet central de leur activité. Dès qu’un client entre en interaction avec vous, que ce soit en magasin, sur le web ou par téléphone, prenez note de tout ce que vous vous dites (sur papier, bloc-notes, PC …). Utiliser un logiciel de CRM vous facilitera fortement ce travail. Il vous permettra aussi de mieux gérer vos données.

Vous suivrez ainsi le comportement de vos clients et son évolution au fil du temps. Vous pourrez les comprendre personnellement et ainsi adapter vos initiatives commerciales. Vos actions marketing  s’adapteront à leurs besoins spécifiques.

En comprenant mieux votre client, vous obtiendrez des réponses comme :

  • Comment vous ont-ils connu ?
  • Quand et où ont-ils visité votre site ?
  • Utilisent-ils différents canaux ?
  • Ont-ils déjà réalisé un achat similaire par le passé, chez vous ou un concurrent ?

Cela vous permettra de réaliser des campagnes mieux ciblées et ainsi, mieux toucher vos clients, existants ou potentiels.

Netflix, 1re étoile de la personnalisation en 2015

Pour son offre, Netflix est un excellent exemple de personnalisation. On s’y inscrit par son site web. Dès que l’inscription est réalisée, il crée un profil concernant son nouveau client. Au fur et à mesure du temps, Netflix observe tout ce qu’il cherche et consulte à partir du site. Netflix le connaît ainsi de mieux en mieux et conserve tout dans sa base de données.

Son blog indique qu’il utilise différents algorithmes de personnalisation. Cela lui permet d’apporter des recommandations personnalisées à chacun de ses clients. En fonction de ce qui est visité et loué sur son site, Netflix fait des offres sur mesure, qui répondent précisément aux intérêts du client.

Vous êtes un entrepreneur et n’avez pas la taille de Netflix ? Vous pourriez très bien demander la date de naissance de vos clients. Vous leur enverrez une promotion spéciale avant leur anniversaire. Ne seraient-ils pas touchés d’un tel geste ? N’auraient-ils pas tendance à se tourner plus rapidement vers vous ?

2. Pensez à fidéliser vos clients favoris

La TPE a trop tendance à chercher de nouveaux clients. Ne faudrait-il pas travailler avant sur les existants ? Pensez « long terme ».

Un architecte peut très bien proposer ses services une seconde fois, même 25 ans plus tard. Chaque année, à la date d’inauguration de la maison, il enverrait un bref email pour souhaiter un bon anniversaire.

Une telle démarche peut rapidement être mise en place. Ce serait un email standard qui serait envoyé tout en l’adaptant aux clients et à leur avancée dans leur « vie de client ».

Il est largement plus rentable de travailler avec des clients fidèles que de chercher de nouveaux. Et bonus, c’est humainement beaucoup plus riche.

Amazon pousse à l’extrême cette notion de fidélisation. Il personnalise toujours mieux son offre en fonction de ce que le client visite et achète sur son site. Une fois inscrit, le client n’a-t-il pas tendance à acheter toujours plus fréquemment ? J’y ai mordu la première fois en 2002 et depuis, je n’en démords plus. Et vous ?

Bien sûr, vous n’êtes pas Amazon. Mais à votre échelle, une carte de fidélité pourrait faire l’affaire. Vous pourriez apporter des conseils sur l’utilisation de l’aspirateur que l’on vient de vous acheter. Cela ne vous prendra que 2 minutes. Et cela fera toute la différence.

Conclusion

Personnaliser vos services vous rapproche de vos clients favoris qui reviendront alors beaucoup plus facilement vers vous.

Vous réalisez que vous aurez toujours plus de données sur vos clients. Mais elles ne se suffisent pas à elles-mêmes. Vous devez transformer ces infos en actions concrètes. Concentrez-vous sur les infos les plus précieuses et agissez en fonction de ce qu’elles vous disent. Vous offrirez alors une expérience unique et vos clients seront fidèles et plus heureux que jamais.

Pour aller plus loin, découvrez comment attirer plus de clients en restant vous-même.

Source images : fr.depositphotos.com

5 raisons d’entrer dans l’ère du marketing mobile

Pour développer son activité, votre entreprise devrait profiter des avancées technologiques et adapter sa stratégie commerciale. Avec la croissance exponentielle de l’adoption des smartphones, le marketing mobile vous apporte un excellent retour sur investissement. Le mobile connaît aussi le meilleur tôt de conversion.

Il ne fera pas disparaître le webmarketing traditionnel, mais y occupera une place de choix.

Avant de vous présenter 5 raisons pour lesquelles le marketing mobile, aussi appelé m-marketing, devient toujours plus important, voyons exactement de quoi il s’agit.

Marketing mobile : developper votre entreprise grace a smartphone

Qu’est-ce que le marketing mobile ?

Rapide définition : le marketing mobile vise à toucher vos clients par leur téléphone mobile, leur smartphone ou même leur GSM. Utilisé correctement, il permet d’atteindre vos prospects et clients avec un contenu personnalisé et géolocalisé. Bonus : ils obtiennent l’info dont ils ont besoin au moment précis où ils sont les plus susceptibles d’agir. C’est par exemple le cas du marketing par SMS.

Je pourrais vous dire que le mobile est le futur du marketing. Mais en réalité, toute agence webmarketing sait qu’il est déjà bien présent. Si votre PME implémente le marketing mobile dans sa stratégie, vous devancerez les autres acteurs.

Pourquoi envisager de se développer grâce au m-marketing ?

Au même titre que vos clients ont accès à internet, ils ont un mobile. Allez parcourir la ville et vous constaterez que beaucoup de gens sont le nez plongé dans leur smartphone. Les statistiques le démontrent, l’usage d’internet se fait de plus en plus sur téléphone.

Mon neveu qui a 17 ans n’utilise que très rarement un PC, mais est constamment le nez dans son smartphone. Même pour chatter avec des amis. Soit, on ne peut plus ignorer la croissance fulgurante de l’utilisation des mobiles.

Nous le savons, le mobile entre chaque jour un peu plus dans notre quotidien. Et cela ne fera que se renforcer à l’avenir. Si vous n’avez pas encore de stratégie mobile, il est peut-être temps de la mettre en place.

Pourquoi le marketing mobile devient-il si important ? 5 raisons

marketing mobile sur smartphone

1- Vos clients sont (continuellement) sur leur mobile

Chaque année, on constate que les gens passent toujours plus de temps derrière leur mobile. Plus important, c’est particulièrement sur leur smartphone qu’ils s’adonnent à leurs plaisirs. Sur 1 année, ce sont des centaines d’heures qu’ils s’y adonnent. Pensez-vous qu’il serait intéressant d’y communiquer votre offre ?

Vous pouvez attirer l’attention de vos clients, y présenter votre entreprise et vos promos.

Les tendances publicitaires sont le miroir de cette évolution. Bientôt plus de 70% du budget marketing sera consacré au développement d’applications mobiles et de publicités diffusées sur mobile.
(source : https://www.emarketer.com/Article/Mobile-Will-Account-72-of-US-Digital-Ad-Spend-by-2019/1012258)

2- Le commerce et le mobile évoluent ensemble

Les consommateurs utilisent leur téléphone pour passer commande sur des sites comme Amazon, CDiscount, Vente-privee ou d’innombrables autres plateformes e-commerce. Des entreprises plus traditionnelles comme Carrefour ou le petit épicier du coin de la rue le reconnaissent. On voit d’ailleurs de plus en plus de sites portail qui regroupent des petits commerçants ou des producteurs locaux. Leur objectif est de garder le contact avec leurs clients et, de vendre à travers le web.

Aujourd’hui, plus de 50% des visites sur un site e-commerce sont réalisées à partir de mobiles. Les entreprises qui intègrent cette donnée dans leurs campagnes publicitaires conduisent les mobinautes à la recherche d’info vers leur e-shop et les emmènent ensuite à la caisse. Est-ce que cela ne boosterait pas votre chiffre d’affaires ?

3. Le SMS, toujours bien présent

Le SMS, vous connaissez ? Oui, ce « vieux » système d’envoi des messages à ses amis qui tend aujourd’hui à disparaître. C’est parce que nous avons tendance à communiquer via d’autres messageries. Mais, nous en recevons et les lisons avec toujours autant d’assiduité.

Le taux d’ouverture de SMS est de 98% (source : étude Adobe). Plus de 90% des gens le liront dans les 3 secondes. Incroyable ? Mais pensez simplement à votre comportement lorsque vous entendez que vous recevez une campagne SMS.

Ces taux sont largement supérieurs aux taux d’ouvertures d’emails et autres actions webmarketing. Lorsque vous créez et gérez vos campagnes en ligne, vous avez l’occasion de sensibiliser vos prospects et de les inciter à investiguer un peu plus loin. Ils ont tendance à immédiatement chercher des infos sur votre produit et service. Et c’est bien sûr via leur mobile qu’ils le font puisqu’ils l’ont en main lorsqu’ils reçoivent votre message.

Le SMS est plus que jamais un vecteur commercial qui a encore une longue vie devant lui.

4- En magasin, vos clients sont aussi sur leur téléphone

Il est de plus en plus facile de comparer des offres. Le client qui est dans votre magasin a tendance à comparer avec d’autres offres, de vos concurrents. Et bien sûr, c’est avec son mobile qu’il le fait.

Les entreprises qui ont des campagnes de marketing mobile tirent leur épingle du jeu. Si leur site est bien référencé et qu’il est facile d’y naviguer à partir d’un smartphone, elles ont une longueur d’avance pour sensibiliser le client en phase d’achat.

En plus, Google positionne mieux les sites mobile-friendly. Vous savez, ces sites dont l’affichage est optimisé pour les téléphones.

Ces éléments vous font comprendre l’importance de renforcer votre présence sur internet et d’entreprendre des actions marketing automatiques pour toucher plus de clients.

5. Le marketing mobile touche tout le monde

Quel que soit votre client cible, il y a fort à parier qu’il dispose d’un smartphone. Ce support est aujourd’hui de plus en plus fréquemment utilisé, que ce soit pour faire une recherche sur Google, pour jouer avec la dernière appli ou pour téléphoner à sa meilleure amie.

Les mobiles sont plus petits et plus légers qu’un ordinateur, aussi portable soit-il. Les fabricants s’adaptent et ils construisent les smartphones toujours plus rapides, plus puissants et meilleurs marchés. Cela engendre que votre entreprise a toujours plus d’opportunités de faire passer son message dans les mains de ses clients. Le mobile offre un moyen de communication qui n’avait jamais été aussi performant.

Prêt à décoller ?

Le webmarketing n’en est qu’à ses débuts et le marketing mobile y occupe une place toute particulière. On le constate tous les jours, les smartphones sont toujours plus présents. C’est le cas chez les ados, mais aussi chez nos grands-parents. Si vous voulez rester sur votre marché voir, d’y occuper une place de choix, le marketing mobile est la meilleure solution à adopter. Vos clients ne sont plus devant la vitrine, mais derrière leur téléphone !

Pour plus d’info sur l’efficacité de votre présence sur le web, demandez maintenant votre séance diagnostic.

Source images : fr.depositphotos.com

SWOT & référencement web (SEO) : concentrez-vous sur vos objectifs marketing

Vous voulez établir et affiner votre stratégie SEO. L’analyse SWOT est un des outils marketing les plus utilisé par les entreprises, de toutes tailles. Elle sert à identifier vos forces, faiblesses, opportunités et menaces. Il est évident que la matrice SWOT est très utile pour alimenter votre réflexion de référencement web et ainsi, prendre la meilleure décision pour faire grandir votre activité.

Lorsque l’on parle de référencement naturel (SEO), c’est difficile de savoir par où commencer. On peut dépenser beaucoup de temps, d’énergie et d’argent pour des résultats parfois insignifiants. Et ce problème est autant présent dans le marketing traditionnel que digital.

Vous le savez, l’un des outils marketing les plus populaires et les plus fréquemment utilisés est l’analyse SWOT. Redécouvrez l’essentiel de cette matrice et voyez comment l’appliquer sur votre site web pour optimiser le référencement.

4 éléments de la SWOT

L’analyse SWOT porte sur votre entreprise et son environnement ; sur des points qui vous aident et d’autres qui sont des freins pour atteindre vos objectifs.

La SWOT de votre référencement va vous permettre d’établir votre stratégie webmarketing sur des fondations solides et durables. Elle va vous faire voir dans quelle direction précise diriger vos efforts.

Analyse SWOT pour votre référencement

Pour utiliser la SWOT dans le contexte du référencement, nous devons considérer les forces, faiblesses, opportunités et menaces dans une perspective de marketing digital. Pour mieux comprendre, prenons l’exemple de ce site web, succes-marketing.com.

La SWOT de succes-marketing.com

Ce site propose ses services en référencement. Il cible toute la francophonie. Il n’a pas de « clé sur porte » et est virtuel, même si ce sont bien des personnes en chair et en os derrière ;-).

Initialement, des informations sur le marketing y étaient publiées. Il bénéficie d’un excellent référencement dans ce domaine. Mais pour tout ce qui concerne le référencement de site internet, il n’a actuellement aucune visibilité (01/2018). Il attire très peu de trafic en provenance de Google sur ce type de recherches.

Le site n’était pas du tout centré autour du référencement, mais autour du marketing en général. Une rapide analyse de son contenu permet de le constater. Il a été remanié pour mettre ses services SEO en avant, mais le contenu des articles et leur backlinking n’ont pas encore été complètement retravaillés.

Le secteur est très concurrentiel. Des consultants et des agences proposant des services similaires ont une assise solide dans les 1ers résultats de Google. On retrouve des « mastodontes » de l’information dans ce domaine comme Abondance, Webrankinfo ou Wikipedia.

succes-marketing.com est né en 2005, alors sous le nom « e-marketer.be ». Il a rapidement bénéficié d’une excellente visibilité, mais depuis, le combat du référencement s’est fortement accentué. La concurrence s’est accrue, en qualité comme en quantité.

Le site permet de générer des contacts/clients, mais nous ne connaissons pas l’origine de ce trafic, hors de Google.

Forces

  • Expertise dans le secteur du référencement web
  • Formation initiale dans le marketing, webmarketing et e-business
  • Autorité web dans le secteur du marketing traditionnel
  • Rédaction orientée vers la conversion (en refonte actuelle)

Faiblesses

  • Peu d’autorité dans le référencement web
  • Mauvais positionnement dans le secteur webmarketing
  • Maillage non optimisé
  • Très peu de contenus en relation avec le référencement et le webmarketing
  • La rédaction attire beaucoup de lecteurs, mais elle est insuffisamment orientée vers les clients recherchés

Opportunités

  • Refondre des contenus existants pour les tourner vers les services SEO et webmarketing
  • Développer de nouveaux contenus autour de ces activités
  • Travailler sur des expressions orientées « conversion »
  • Créer plus d’autorité par un maillage externe
  • Renforcer le « cocon sémantique » dans différents secteurs comme l’audit, le référencement et le marketing digital
  • Les consultants SEO ont généralement peu d’expertise marketing

Menaces

  • Les leaders du secteur renforcent toujours plus leur visibilité
  • De nouveaux arrivants bénéficiant d’expérience en agence s’installent comme consultants indépendants
  • Les agences traditionnelles de marketing se tournent de plus en plus vers le webmarketing

Ces différents éléments sont repris dans cette SWOT :

Ces connaissances acquises, nous pouvons maintenant mettre en place notre stratégie de référencement.

Plan d’action

Cette simple analyse facilite la mise en place d’un plan d’action. Elle permet de voir sur quoi focaliser son référencement et comment en contrôler l’évolution.

Dans l’exemple de ce site, de nouveaux contenus y sont régulièrement publiés ou mis à jour. Mais certains éléments doivent être optimisés pour en obtenir une meilleure visibilité sur le thème du référencement et du marketing digital.

  • Traiter plus fréquemment de référencement et marketing digital
  • Optimiser la structure du site sur ces thèmes (maillage interne)
  • Accroître sa notoriété sur ces thèmes par le backlinking
  • Intervenir sur des sites d’autorité, pour construire la nôtre

Une fois ces objectifs fixés, il faut les prioriser. La difficulté de mise en œuvre, le temps de mise en place et les bénéfices apportés sont à prendre en compte.

Questions découlant de la SWOT

Voici les grandes questions à vous poser pour réaliser votre SWOT « référencement ».

Forces SEO

Les forces sont des facteurs internes. Il est ainsi plus facile d’y intervenir et d’en tirer profit.

  • Quels sont les mots-clés qui vous offrent le meilleur référencement ?
  • Quels contenus sont les plus visibles ?
  • Quels sont vos principaux atouts ?
  • Quelles sont vos forces sur votre concurrence ?
  • Qu’est-ce qui vous apporte le plus de trafic naturel ?
  • Quels backlinks ont le plus poids ?

Faiblesses SEO

Les faiblesses sont aussi internes, mais il n’est pas nécessairement aussi simple de les déterminer. Soyez honnête. Vos concurrents pourraient jouer sur vos faiblesses. Les identifier vous permettra d’y porter attention et pourquoi pas, de les transformer pour en faire des forces.

  • Quels éléments ont besoin d’être améliorés ?
  • Qu’est-ce que vos concurrents font mieux que vous ?
  • Dans quels domaines sont-ils réputés meilleurs que vous ?
  • À quel niveau vous situez-vous par rapport à eux dans ces domaines ?
  • Quels contenus vous apportent très peu de trafic (voir pas du tout) ?
  • Quelles tactiques de référencement déjà mises en œuvre n’ont pas apporté les résultats espérés ?
  • Avez-vous les compétences requises au sein de votre entreprise ?
  • Avez-vous le temps, l’argent et les ressources pour atteindre vos objectifs de référencement ?

Opportunités SEO

Vos opportunités de référencement découlent de vos forces et faiblesses.

  • Quel contenu pourrait être mis en place pour avoir l’impact le plus significatif ?
  • Quels aspects du site pourraient être optimisés pour améliorer vos résultats ?
  • Quels domaines d’expertise déjà exposés sur le site pourraient être renforcés pour encore mieux performer ?
  • Quelles faiblesses pourraient facilement être résolues ?
  • Quelles sources de liens pourraient être exploitées ?
  • Quelles nouvelles modifications de l’algorithme de Google sont source d’opportunité ?

Menaces SEO

Vous devez porter une attention particulière aux menaces, à vos faiblesses et aux forces de vos concurrents. Il faut comprendre les évolutions de l’algorithme de Google, de façon à en obtenir la meilleure visibilité.

  • Qui sont les concurrents bien visibles là où vous ne l’êtes pas ?
  • Y a-t-il des concurrents plus récents, moins expérimentés, qui améliorent leur référencement ?
  • La différence entre vous et vos concurrents s’amenuise-t-elle ?
  • L’évolution de Google pourrait-elle impacter votre entreprise ? (Mise en avant de définitions – featured snippets -, plus de publicités …)
  • Y a-t-il de nouveaux entrants qui s’attaquent à votre marché ?

Optimisez les résultats de votre référencement

Souvent, le plus difficile est de savoir par où commencer sa campagne de référencement. En utilisant l’analyse SWOT, vous dirigerez rapidement vos efforts dans la meilleure direction.

Sources image : www.outsource2india.com, vignette.wikia.nocookie.net