Sélectionner une page

De nombreux outils permettent aujourd’hui de créer des plateformes digitales sans pour autant avoir des compétences particulières en développement web. C’est le cas de WordPress, un CMS gratuit dont l’installation s’avère relativement facile. Il convient toutefois de suivre les étapes suivantes pour la réussir.

Choisir son nom de domaine

Avant de procéder à l’installation de WordPress sur votre hébergement web, vous devez choisir un nom de domaine. À titre de rappel, le nom de domaine est l’identifiant nominal unique qui permet aux serveurs web d’instancier un échange de paquets sur votre site internet.

De façon spécifique, ce paramètre est lié à une adresse IP publique ainsi qu’à un ensemble d’ordinateurs reliés à internet. Dans le cadre général, il est très souvent utilisé pour octroyer une meilleure ergonomie d’accès web à un blog, un site vitrine ou encore une boutique en ligne.

Cela dit, si vous disposez d’un nom de domaine unique, notez-le minutieusement. Cependant, au cas où vous avez plusieurs noms de domaines dans la même offre, notez celui sur lequel vous désirez installer WordPress. En revanche, si vous ne disposez pas encore de domaine précis, veillez à vous en procurer auprès d’un fournisseur. Les offres de ce genre sont multiples sur la toile. Afin de vous faciliter la tâche, pensez à utiliser les moteurs de recherche en ligne avec les mots-clés : « nom de domaine ».

Choisir son hébergeur web

Dans la procédure d’installation de WordPress, recourir à un hébergement web est une étape indispensable. En effet, cela vous permet de stocker vos projets dans un environnement adapté pour l’exécution de vos scripts. Autrement dit, c’est un espace virtuel qui rassemble tous les outils nécessaires au fonctionnement de vos logiciels web, notamment WordPress et bien d’autres.

Ceci étant, si vous avez déjà souscrit à une ou plusieurs offres de web hosting, choisissez celle qui recevra WordPress. Par contre, si vous souhaitez souscrire à une nouvelle offre compatible avec ce CMS. Vous pourrez y suivre étape par étape comment installer le CMS WordPress sur votre hébergement. Leurs packs sont complets, abordables et leurs serveurs sont particulièrement intuitifs. Par ailleurs, ils proposent de belles options complémentaires au système de gestion de contenu.

hebergement-web-wordpress

Installer WordPress

Maintenant que vous êtes en possession de votre nom de domaine et votre hébergement web, vous êtes prêt à installer WordPress. Pour cette étape, l’essentiel du travail s’effectue dans le dossier du logiciel. Néanmoins, cela requiert de suivre certains prérequis.

Créer sa base de données

Pour fonctionner correctement, le CMS WordPress a besoin de s’appuyer sur une base de données (BDD). En fait, le SGBD (Système de Gestion de Base de Données) sert à sauvegarder les différents contenus dynamiques de l’application. Vous devez donc créer manuellement une BDD dédiée dans votre SGBD actif afin que WordPress y installe ses tables usuelles de manière automatique.

Préférez un nom de base de données simple, sans caractères spéciaux, sans espaces et sans accents. De cette manière, vous le reconnaîtrez facilement parmi vos BDD. Cela vous permettra également d’éviter certains conflits d’interprétation et d’intégrité fonctionnelle. Ceci dit, vous avez le choix entre la création via l’interface graphique de votre gestionnaire de base de données ou encore en ligne de commandes. Optez pour le choix qui vous semble le plus simple.

Configurer son fichier

Au sein de l’arborescence centrale de WordPress, le fichier config.php (ou wp-config.php, wp-config-sample.php) est celui qui contient toutes les informations relatives à la BDD. C’est à partir des lignes de ce fichier que le CMS initie, calibre et configure la connexion avec sa base de données dédiée. La partie la plus importante est celle qui indique les mentions DB_NAME, DB_USER, DB_PASSWORD et DB_HOST.

Notez toutefois que le DB_NAME correspond au nom de votre base de données. Vous devez l’inscrire dans l’espace prévu à cet effet, c’est-à-dire : define (‘DB_NAME’,’nom de votre BDD‘). Pour leur part, DB_USER et DB_PASSWORD font référence aux paramètres du compte administrateur de votre BDD. Ces informations sont fournies par l’hébergeur. En outre, tout comme l’indication précédente, remplissez-les dans les espaces adéquats. Quant à la mention DB_HOST, elle indique l’hôte de la BDD. La plupart du temps, sa valeur est localhost.

Lancer l’installation

À la suite des étapes précédentes, vous pouvez désormais lancer l’installation de WordPress. Pour ce faire, repérez le chemin vers le dossier d’installation de WordPress (dans votre hébergement) puis entrez son adresse URL (depuis votre domaine) dans le navigateur internet. Par exemple, si votre dossier d’installation WordPress porte le nom mywp depuis la racine de votre web hosting, l’adresse URL sera nom_du_domaine/mywp.

Après avoir saisi et validé l’adresse URL, vous accédez à l’interface d’installation de WordPress. Elle est simple et facile d’utilisation. Prenez le temps de remplir chacun des champs de texte requis avant de soumettre le formulaire. En outre, évitez de laisser les valeurs par défaut, de peur d’affaiblir la sécurité de votre site. Aussi, si vous envisagez d’apprendre à configurer WordPress de manière avancée, n’hésitez pas à consulter sa grande communauté.

Personnaliser son design (choisir son thème graphique ou le construire soi-même)

Sous WordPress et sur chacune des plateformes de création web, la question du design est primordiale. En effet, votre interface utilisateur doit être assez épurée et suffisamment détaillée pour faciliter la tâche aux visiteurs. Dans ce sens, WordPress offre d’excellentes possibilités. Vous pouvez par exemple choisir ou installer un thème graphique et personnaliser ensuite son design selon vos préférences.

L’autre possibilité, c’est que vous construisez vous-même votre propre thème. Il existe de nombreux thèmes que vous pouvez personnaliser plus ou moins facilement. Sur ce site, il s’agit du thème WordPress le plus populaire : Divi.

Ajouter les fonctions souhaitées (extensions)

Un site WordPress complet est celui qui fédère les meilleures extensions de sa proposition de valeur. D’ailleurs, notez que le logiciel intègre un système de management des modules (ou fonctions) pour faciliter leur insertion. Ainsi, pour optimiser votre template WordPress, téléchargez les fonctions souhaitées puis installez-les depuis le back-office du site. Bien entendu, vous devrez un peu maîtriser WordPress pour effectuer ce type de tâches.

Rédiger son contenu

Pour écrire vos articles et contenus sur WordPress, rendez-vous dans le back-office de votre site, plus précisément au niveau du menu Articles > Ajouter. Renseignez le titre de votre article, structurez le contenu (Titre 2, 3, etc.) puis rédigez vos parties. Débutez par l’information principale et terminez au général. Par ailleurs, utilisez les mots-clés, tenez un vocabulaire irréprochable et agrémentez l’ensemble de visuels illustratifs.

Faire ses premiers backlinks pour être plus visible sur Google

En complément aux astuces de rédaction, faites également un maillage interne ou réseau de liens (backlinks) entre les pages de votre site WordPress. Vos premiers backlinks serviront non seulement à naviguer sur le site, mais aussi à améliorer votre visibilité sur Google. Remarquez cependant que vos liens devront se fixer sur des ancres (texte du lien) assez explicites. Associez-y des termes clairs et, si nécessaire, insérez même des mots-clés.

Vous savez à présent comment se déroule l’installation de WordPress sur un hébergement web. Il ne vous reste plus qu’à vous y lancer.

Ces articles sont pour vous

  • WordPress étant le système de sites le plus largement utilisé, c’est aussi celui qui subit le plus d’attaques. Hors, la sécurité de votre site est élément essentiel si vous voulez qu’il soit présent en ligne 100% du temps et qu’il ne soit pas piraté. Cet article « la sécurité sur wordpress » vous indique comment vous protéger.
  • Vous envisagez de (faire) créer votre site web avec WordPress ? C’est le système de gestion de site le plus populaire, depuis plusieurs années déjà. Pourquoi ? Il propose de très nombreuses extensions, autres que celles de sécurités : un plugin pour optimiser votre référencement, un autre pour créer des formulaires avancés, un pour suivre vos statistiques … Découvrez les points de WordPress.