Sélectionner une page

Devenir un indépendant ou freelance n’est pas une mince affaire. Aujourd’hui plus que jamais, il est possible partir de presque rien. A titre d’exemple, 2 créations d’entreprises sur 5 sont le fait de micro entrepreneurs. 

Pour ces derniers, généralement, le budget n’est pas conséquent si bien qu’ils préfèrent opter pour la vente en ligne. C’est à cet instant qu’une question se pose : vendre au-travers d’un marché virtuel type Amazon ou développer son propre site d’e-commerce ?

créer sa boutique en ligne

Améliorer son référencement naturel

Une chose est sûre. Aujourd’hui, n’importe quel entrepreneur sait qu’il est impossible de ne pas être présent sur internet. C’est pourquoi, vous avez un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et un site web.

Admettons que vous ayez fait le choix de passer par des marchés virtuels pour écouler vos produits.

A l’aide d’une combinaison savamment étudiée de techniques marketing, organiques ou payantes, vous travaillez à attirer du monde sur ces plateformes. Pour avoir une bonne visibilité, il est recommandé de publier sur Facebook au moins 1 fois par jour, de publier 2 fois sur Instagram et de réagir au moins à 5 tweets quotidiennement.

Pour que votre site web soit bien référencé par Google, vous avez eu recours aux services d’un référenceur professionnel doué des talents d’un rédacteur web. Peut-être tenez vous un blog où vous publiez une fois par semaine et insérez des liens vers la page d’achat de vos articles.
Vous l’avez compris, réaliser le référencement d’une boutique en ligne ne s’improvise pas.

C’est beaucoup d’efforts, de temps et d’argent pour envoyer du trafic vers la plateforme d’autres personnes.

En tant qu’homme d’affaire, votre objectif est de vendre vos produits et pour cela, de générer le maximum de trafic vers ces derniers. En choisissant de vendre en ligne sans intermédiaires, vous concentrez vos efforts sur une seule plateforme et générez plus de trafic vers cette dernière.

Garder la main mise sur son entreprise

Chaque marché virtuel a ses propres règles, des limitations nationales aux règlements en vigueur. Un produit peut très bien cesser d’y être commercialisé du jour au lendemain.

Si vous avez bâti votre empire sur Etsy et que la plateforme décide de fermer votre boutique virtuelle, que ferez-vous ?

Les personnes qui ont acheté vos produits par ce canal ne sont pas vos clients, ce sont ceux du site de vente. Vous ne disposez pas de moyen de les contacter, vos interactions avec elles sont limitées au maximum… Votre entreprise dépend fortement de la plateforme intermédiaire, et ça, c’est un vrai risque.

Augmenter ses revenus

A toutes les dépenses marketing nécessaires, il faut ajouter les commissions prélevés par chaque plateforme. Entre 5-10% de frais de traitement sont à additionner.

Ajoutez-y les frais de retrait ou de virement bancaire, le fait que vous ne possédez même pas votre boutique virtuelle, et vous comprendrez qu’économiquement, avoir votre propre de site de vente est la meilleure des options.

Pas complètement convaincu ? Relisez posément l’article.

Vous voulez aller plus loin pour lancer votre site ecommerce ? Découvrez :

Source images : fr.depositphotos.com