Sélectionner une page

Apprendre à optimiser le référencement de site web peut prendre des années. En 2001, j’ai fait mes premiers pas en SEO puis ai ajouté d’autres cordes à mon arc, comme le référencement publicitaire sur Google. Il n’existait alors pas de formation SEO et c’est par un nombre invraisemblable d’expériences, d’essais-erreurs, que l’on apprenait et progressait.

Aujourd’hui, les formation référencement naturel foisonnent. Certaines demandent une présence dans les locaux d’une agence webmarketing. D’autres vous permettent d’acquérir de bonnes connaissances depuis votre bureau. Certaines sont assez complètes, d’autres, plus thématiques, présentant des aspects techniques comme le black hat SEO, l’algorithme Google ou des pénalités comme Google Panda ou Google Penguin.

Si vous souhaitez un coaching sur mesure pour faire de votre site une véritable extension commerciale, contactez-moi pour un diagnostic.

Les astuces exposées dans ce petit guide du référencement sont prioritaires pour votre optimisation SEO.

Les bases à apprendre pour optimiser son référencement

Le référencement naturel est également appelé SEO, abréviation de Search Engine Optimization. Google évalue plus de 200 critères pour juger de comment référencer un site, comment le classer dans ses résultats. Un tableau périodique, similaire à celui des éléments en chimie, a été réalisé par le site Search engine land.

tableau periodique SEO

Il reprend 2 grandes catégories :

Référencement de chaque page (interne à votre site)

  • Contenu éditorial : rédigez-vous du contenu qualitatif, avez-vous effectué la recherche de mots utilisés par votre clientèle, utilisez-vous le vocabulaire par lequel vous voulez que l’on vous trouve …
  • Structuration de votre contenu web, en HTLM : votre thématique principale se retrouve-t-elle dans votre balise Title, la balise meta description donne-t-elle envie de cliquer pour en savoir plus, vos sous-titres sont-ils pertinents …
  • Architecture web : vos pages sont-elles facilement parcourues par les principaux moteurs de recherche (crawl), la duplication de contenu est-elle bien gérée, vos pages sont-elles rapidement téléchargées …

Link building externe à votre page

  • Liens entrants vers votre site : les sites faisant un lien vers le vôtre sont-ils appréciés des moteurs, les liens pointant vers vous comportent-ils les mots pour lesquels vous voulez vous positionner, y a-t-il beaucoup de liens qui mènent à votre site …
  • Crédibilité : paraissez-vous être une autorité de confiance à l’extérieur, votre site est-il en place depuis 2 mois ou depuis 7 ans, les auteurs s’exprimant sur votre site sont-ils identifiés …
  • Social : est-ce que des personnes connues partagent votre contenu sur les réseaux sociaux, votre content marketing est-il partagé de nombreuses fois sur Facebook, Linkedin, Instagram.

Ce tableau reprend les bases sur lesquels porter son attention pour obtenir le meilleur référencement SEO. Si vous voulez vous former au SEO en Belgique, des ateliers de différents niveaux sont proposés. Un consultant SEO, donne des formations sur les fondamentaux, mais aussi sur des techniques avancées comme le negative SEO, l’analyse de logs ou la mise en place d’une bonne stratégie digitale.

Dans ce tableau, un élément essentiel est manquant : le maillage interne à un site. Il permet de renforcer la popularité de vos pages, sans recourir à des backlinks externes. Votre netlinking interne, vous en êtes entièrement maître. Alors, utilisez-le pour optimiser votre référencement web de façon chirurgicale.

Recherche des bons mots, essentielle pour votre référencement naturel

La recherche des mots-clés est la première étape de toute campagne SEO. C’est d’ailleurs aussi le cas pour le référencement payant avec Adwords ou Bing. Mais c’est aussi l’une des étapes les plus bâclées par le référenceur débutant.

Si vous voulez thématiser votre contenu, comment trouveriez-vous des idées de mots-clés ? Plus important, comment trouverez-vous les meilleurs mots-clés pour maximiser vos chances d’apparaître en première position sur Google ?

Je commence systématiquement mes prestations par un audit SEO. Celui-ci comprend l’étude d’expressions pour savoir lesquelles intégrer dans une stratégie de référencement naturel SEO.

 Voici les 3 étapes qui composent cette démarche :

1. Questions pour mon client

Avant de réaliser un audit de référencement, je propose un questionnaire préalable. Celui-ci me permet de mieux comprendre mon client et son activité :

  • Quelle est sa stratégie marketing ?
  • Quelle est sa cible marketing ? Ou plutôt, qui est son client idéal ?
  • Comment évolue son marché ?
  • Quelle est sa concurrence ?
  • Comment communique-t-il sur le web ?
  • Quels sont ses principaux mots-clés ? Ceci me permet de ne pas partir d’une page blanche pour la recherche de mots-clés. Mais surtout, cela met en évidence des mots-clés qui sont jugés particulièrement importants par mon client.

Je dois comprendre ce que veut dire mon client, mais je dois aussi me mettre à la place de ses clients. Car c’est bien aux clients finaux que l’on veut s’adresser.

Il est essentiel de savoir les questions que se posent les clients pour leur répondre et ainsi, les attirer sur son site. Par exemple, Frédéric Jutant a eu l’excellente idée de créer un glossaire du SEO par lequel il attire le public qu’il veut sensibiliser.

2. Étude de mots-clés

C’est un peu comme une étude de marché pour comprendre quel vocabulaire utiliser en priorité pour attirer des clients.

J’élargis fortement la liste de mots-clés que m’a donnée mon client. Je réfléchis en me mettant à la place de ses clients cibles et réfléchis en termes de solution recherchée, de bénéfices souhaités, de problèmes rencontrés. À partir de là, j’utilise un outil (SEMRush) pour trouver encore plus d’expressions. Ainsi, nous avons plusieurs centaines de mots-clés pour lesquels différentes informations seront recueillies.

  • Fréquence de recherche mensuelle
  • Pourcentage de difficulté de se rendre visible sur le mot-clé (évaluation SEMRush)
  • Nombre de résultats concurrentiels affichés par Google
  • Concurrence Adwords
  • Position actuelle du site (s’il existe déjà)

Ces éléments sont mis dans une équation, pour réaliser un premier classement.

3. Conception de mind map

Je termine toujours mes audits SEO par dessiner un mind-map. Celui-ci permet de mieux conceptualiser quoi rédiger, et comment agencer les futurs contenus entre eux, comment les relier.

mind map SEO huile moteur

Au centre du mind map, je mets des expressions essentielles pour l’activité de mon client. Peu importe si elles connaissent une forte concurrence.

Vous voyez une multitude de « nuages ». Chacun représente une page spécifique à créer ou optimiser. Leur thème principal est le mot-clé qui y est indiqué.

Pour la page qui se trouvera au centre par exemple, le thème est « huile moteur ». Dans son contenu, il sera fait référence aux 4 pages filles : Shell lubrifiant, liquide de refroidissement, huile hydraulique et huile moteur 5w30. Des liens sont créés de façon précise entre ces contenus pour solidifier leur référencement web.

Consultant SEO bénéficiant de la certification Google Partner, je peux vous accompagner pour l’optimisation de votre site. Contactez-moi pour un diagnostic sans engagement.

Bien référencer son site ne s’improvise pas

Vous l’avez compris, il n’est pas obligatoire de faire appel à une agence de référencement naturel. Mais un expert SEO vous permettra d’apporter plus de rigueur dans votre optimisation.

Vous avez pu apprendre dans cet article comment améliorer son référencement. Si vous êtes étudiant et cherchez vers quel domaine vous diriger, découvrez pourquoi faire une école de marketing digital.