Sélectionner une page

Contrairement au marketing de masse, le marketing relationnel vise à établir une relation de confiance avec ses clients potentiels. C’est donc un positionnement très différent de ce que nous avons l’habitude de connaître et qui nécessite de mettre en place une stratégie bien pensée. Heureusement, des professionnels vous accompagnent pas à pas pour commencer à poser les bases d’une relation privilégiée avec votre audience afin de miser sur le long terme.

Cet article vous décrit les différences en une action marketing et une stratégie. Quel est votre profil d’entrepreneur ?

De la nouveauté dans le marketing

Autre temps, autre époque, le marketing de masse consistait essentiellement à déployer des stratégies sur le court terme pour pouvoir vendre un produit. Mais aujourd’hui, on assiste à un changement des mentalités qui veut que les clients soient beaucoup mieux informés et surtout, plus exigeants en matière de consommation.

Ainsi, ils ont désormais tendance à privilégier une approche personnalisée et authentique. C’est par exemple le cas avec les influenceurs. C’est la raison pour laquelle, le marketing relationnel est aujourd’hui une stratégie à privilégier pour une entreprise. Techniquement, elle se résume en trois étapes qui consistent d’abord à vous faire connaître, ensuite à vous faire aimer, et enfin à vous faire confiance. Et pour cela, vous pouvez bénéficier de l’aide des professionnels de l’agence Avanci qui n’hésiteront pas à mettre tout leur savoir-faire à votre service.

marketing relationnel

Établir une relation de confiance

L’un des premiers objectifs du marketing relationnel sera d’établir une relation de confiance avec votre audience ou vos prospects. Et pour cela, ces professionnels vous proposent trois techniques.

Transformer tous vos visiteurs en clients

Quel que soit le support, réseaux sociaux, Google ou site web, votre futur client va déjà commencer par se faire une idée de votre marque. Voilà pourquoi, il peut être intéressant de mettre au point des e-mails automatisés afin de pouvoir l’informer régulièrement de vos produits. Cela lui permettra à la fois de vous garder en tête mais surtout, de susciter sa curiosité.

Susciter l’intérêt

De même, pour que vos prospects  transforment leur simple visite en acte d’achat, il faut pouvoir se faire une idée de leurs besoins et de leurs envies. Là encore, il est important de pouvoir tester son audience par l’intermédiaire de sondages ou en évaluant les commentaires. De même, la technique du lead scoring vous permettra de mieux évaluer leur degré d’intérêt pour un nouveau produit, quitte à les contacter plus personnellement.  

La fidélisation  

Enfin, il est important de pouvoir instaurer une relation sur le long terme avec vos clients. Et pour cela, rien de tel que de leur proposer un programme de fidélisation avec par exemple, une prise de contact plus personnalisée ou alors, un programme dédié qui leur donneront l’impression d’être des VIP !  

Les trois points essentiels à retenir

Vous l’aurez compris, pour mettre au point une stratégie de marketing relationnel, il faut pouvoir changer radicalement son image et son offre. Quoi qu’il en soit, des professionnels sont à vos côtés pour vous aider afin que vous puissiez adopter ces trois points essentiels.

Toujours s’adresser à des personnes

Contrairement au marketing de masse qui s’adresse à des consommateurs, le marketing relationnel vise d’abord et avant tout à s’adresser à des personnes. Or, derrière une personne, il y a bien évidemment une histoire, des besoins et des envies. Et c’est la raison pour laquelle, vous aurez tout intérêt à tenir compte de cela afin de pouvoir proposer des produits ciblés.

Segmenter ses prospects

De même, grâce à des outils d’automatisation, vous pourrez systématiquement cibler vos clients en fonction « d’une première visite », « d’un premier achat » ou s’il s’agit d’un « client récurrent ». Cela vous permettra de pouvoir diversifier votre offre mais surtout, de mieux l’adapter.

Concevoir un tunnel de vente

Enfin, pour concevoir un tunnel de vente, il faut nécessairement mettre en place un certain nombre d’outils. Par exemple, on pense à un premier contact via les réseaux sociaux ou un blog avant de proposer un contenu téléchargeable sur la base d’un livre blanc, de document PDF ou alors, de webinaire. Viendra ensuite la proposition d’un produit qui séduira d’autant plus !

Pour aller plus loin

Source images : pixabay.com