Sélectionner une page

Conseils pour augmenter les ventes de votre site e-commerce

Vous voulez augmenter, significativement et durablement, le chiffre d’affaires généré par votre site e-commerce ? Il y a 2 grandes manières d’y parvenir, l’une n’excluant pas l’autre:

  1. Attirer plus de clients potentiels sur votre site
  2. Vendre plus (souvent) à vos visiteurs

Étant spécialisé dans l’acquisition de trafic qualifié (SEO et Google Ads), je devrais traiter du 1er point. Mais vendre est quand même ce qui vous fait vivre, grandir et kiffer. Nous allons donc voir quelques conseils et astuces e-commerce pour booster les ventes de votre boutique en ligne.​

boost des ventes en ligne

1. Relance de paniers abandonnés

Vous avez investi dans des campagnes d’acquisition de clients, il serait dommage de perdre ce budget ! C’est pourquoi il est si important de relancer les visiteurs qui abandonnent leur commande sur votre site.

Vous savez, ces clients qui n’ont besoin que d’un petit coup de pouce pour passer à l’acte d’achat?

Vous pourriez leur envoyer un email avec un lien vers leur panier, ainsi que des éléments de réassurance pour supprimer les éventuels points de friction :

  • délais de livraison
  • durée de la garantie
  • coordonnées de votre service client
  • et pourquoi pas, une réduction supplémentaire s’ils passent à l’action avant 48h

Si vous n’avez pas encore l’adresse e-mail de votre visiteur, vous pouvez utiliser le reciblage (remarketingt) Google Ads, Facebook ou Linkedin. Il vous suffit d’installer le pixel sur votre site et de créer des publicités ciblant cette audience.

L’expérience client est essentielle pour les sites de commerce électronique qui cherchent à développer leur activité. La personnalisation contribue réellement à augmenter les conversions, car elle donne à chaque client l’impression de bénéficier d’une expérience unique et adaptée à lui. N’hésitez pas à proposer des recommandations de produits en fonction des achats ou des visites antérieurs et fournir un contenu pertinent qui les aide à prendre la bonne décision.

Avez-vous pensé à mettre en place un chat en temps réel ou assistant virtuel

Le secteur de l’e-commerce se tourne de plus en plus vers les outils de communication en temps réel, comme le chat en direct et les assistants virtuels, pour aider et interagit avec les clients efficacement. Cela permet de réduire le temps d’attente des clients, de stimuler les ventes et d’améliorer la satisfaction générale.

De plus, ces outils permettent aux sites de commerce électronique de collecter de précieuses données sur les clients. Elles seront utilisées pour un meilleur ciblage à l’avenir.

2. Bonus pour inciter à l’action

Trop peu de sites de commerce électronique utilisent des bonus ou des récompenses pour inciter les visiteurs à agir. Il s’agit d’une méthode puissante d’incitation des clients, car elle les encourage à revenir et à effectuer d’autres achats. Par exemple, vous pouvez proposer des remises supplémentaires pour certains produits ou catégories, la livraison gratuite pour les commandes dépassant un certain montant. Ou même, récompenser les clients avec des cartes-cadeaux après avoir atteint un certain montant d’achats.

3. Promotions sur les réseaux sociaux

Vous pourriez être surpris par les résultats que certaines plateformes ont obtenus avec de simples campagnes.

Livraison gratuite dès 25 € d’achat

Un code de réduction de 10 € pour le premier achat, ou encore un service d’emballage cadeau offert lors de la commande. Tous ces éléments donnent un bon coup de pouce aux ventes de votre e-commerce et vous aident à vous démarquer de la concurrence.

Mais le b.a.-ba. aujourd’hui, c’est la livraison gratuite. Elle est devenue un critère majeur pour les clients et l’une des principales raisons pour lesquelles les gens achètent aujourd’hui bien plus sur les sites de commerce électronique.

Offrir la livraison gratuite est un excellent moyen de stimuler les ventes. Cela supprime les points de friction qui peuvent empêcher les clients de finaliser leur achat.

Un produit acheté, un produit offert

Vous connaissez la stratégie BOGO?

Cette puissante technique de l’e-commerce consiste à offrir un produit gratuitement lorsqu’un client en achète un autre. Vous pouvez également proposer des offres variées telles que : un produit acheté = un produit offert, ou un produit acheté = 50 % de réduction sur le second.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont les plateformes peuvent stimuler les ventes et développer leur activité en ligne. Avec quelques tactiques simples, vous pouvez obtenir rapidement des résultats significatifs.

Un essai gratuit

Une autre façon de stimuler vos ventes et de gagner des clients potentiels est de proposer un essai gratuit de votre produit, sans obligation d’achat immédiat ou ultérieur. Cela donne aux utilisateurs la possibilité de tester ce que vous avez à offrir et de décider si l’investissement en vaut la peine.

Cette approche fonctionne aussi parfaitement pour les services d’abonnement tels que les plates-formes de streaming, les applications logicielles, etc. Offrir des échantillons ou des réductions peut vous aider à acquérir des clients qui reviendront une fois leur période d’essai terminée.

3. Facilité de paiement (paiement échelonné)

Le paiement échelonné est un excellent moyen de faciliter les achats des clients et de stimuler les ventes. Il encourage les clients à acheter des articles plus chers sans trop grever leur budget.

Par conséquent, si vous proposez le paiement en plusieurs fois, votre site de e-commerce est susceptible de connaître une augmentation des ventes, tant de la part des nouveaux clients que des clients existants. Offrir la possibilité de payer par carte de crédit ou d’autres plans de paiement flexibles peut contribuer à augmenter considérablement les taux de conversion.

Veillez donc à fournir suffisamment d’informations sur ces options sur votre site web.

4. Témoignages, c’est « has been » ! Vous êtes certain?

On voit des témoignages de clients depuis le début du web. D’ailleurs, dans la vie réelle, ne se fie-t-on pas à ses parents, ses amis ou ses voisins ?

Plus que jamais, les témoignages rassurent. Ils contribuent à renforcer la confiance dans le produit ou le service que vous proposez. Ils servent également à inspirer confiance et peuvent être utilisés pour encourager les clients potentiels à acheter un produit ou à essayer un service.

L’ajout de témoignages de clients sur votre site Web est un moyen incroyablement efficace de stimuler les ventes, car il permet de répondre aux doutes ou aux préoccupations des acheteurs potentiels.

5. Pensez aux clients existants (fidélisation)

L’une des meilleures façons de s’assurer que les clients reviennent est de créer une stratégie de fidélisation de la clientèle. Celle-ci comprend des activités telles que:

  • programmes de fidélisation,
  • campagnes d’emailing,
  • offres promotionnelles.

En vous engageant auprès des clients existants, vous pouvez établir des relations à long terme qui contribueront à stimuler les ventes et à augmenter vos bénéfices au fil du temps. Investir dans le service à la clientèle, fournir une excellente assistance et créer des expériences personnalisées sont quelques-uns des éléments clés sur lesquels il faut se concentrer pour créer une stratégie de fidélisation réussie.

Un solide programme de fidélisation devrait être au cœur de tout plan de croissance de l’e-commerce, car il permet de réduire le taux de désabonnement et de promouvoir le marketing de bouche à oreille. Eh oui, le bouche-à-oreille, on en parle peu, mais c’est toujours le 1er levier marketing à utiliser sans aucune retenue. Et oui, il n’y a pas que le webmarketing.

En outre, si les clients se sentent appréciés et soutenus par votre marque, ils sont plus susceptibles de renouveler leurs achats auprès de votre entreprise.

Prêt à vous développer?

Ces cinq conseils vous aideront à stimuler les ventes et à développer votre activité. Ils suivent les tendances e-commerce. Mais si vous voulez aller plus loin dans vos démarches de croissance, je vous invite à parcourir les conseils e-commerce du blog PrestaShop.

Au moins, si vous avez lu jusqu’ici, testez-les!

Source images : fr.depositphotos.com

Source images: pexels.com

Comment Google Ads a-t-il évolué au cours du temps ?

Google Ads a considérablement évolué au fil des ans pour rapidement devenir la plateforme publicitaire la plus puissante du marché. Au départ, elle offrait un simple ciblage des annonces par mot clé, permettant aux annonceurs de cibler des mots clés spécifiques afin d’atteindre le public souhaité. Au fil du temps, Google Ads a ajouté de nouvelles fonctions et capacités pour permettre un ciblage plus précis des annonces.

historique de Google Ads

Qu’est-ce que Google Ads et comment fonctionne-t-il ?

Google Ads est une plate-forme publicitaire essentiellement basée sur le coût par clic (CPC). Les annonceurs font des offres sur des mots clés qu’ils pensent être recherchés par leur public cible, puis entrent en concurrence avec d’autres annonceurs ciblant le même mot clé pour être vus par des clients potentiels.

Au fil du temps, Google Ads a ajouté diverses fonctionnalités permettant aux spécialistes du marketing digital d’accéder à des niveaux plus granulaires de ciblage des annonces. Il s’agit notamment :

  • ciblage démographique et géographique
  • ciblage des termes de la requête de recherche
  • remarketing,
  • ciblage au niveau des appareils, etc.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités ont permis aux annonceurs de créer des campagnes plus pertinentes pour leur public cible.

En outre, Google Ads a fait évoluer ses algorithmes au fil du temps afin d’affiner la manière dont les annonces sont diffusées et dont les clics sont facturés. Cela inclut l’amélioration de la dynamique des enchères et les algorithmes de classement des annonces afin de garantir la diffusion d’annonces plus pertinentes.
Si vous avez du mal à trouver le temps de suivre l’actualité Google Ads, n’hésitez-pas à vous retourner vers un consultant certifiée Google Ads.

Enfin, Google Ads a ajouté des stratégies d’enchères automatisées – telles que le coût par action (CPA) et le Maximize Conversion Value, qui permettent aux annonceurs d’optimiser leurs campagnes en fonction d’objectifs spécifiques. Ces fonctionnalités automatisées ont permis aux spécialistes du marketing de gagner du temps en éliminant la gestion manuelle des enchères.

Histoire de Google Ads (Adwords)

  • 2003 : Google lance son programme Adwords sur la France, qui permet aux entreprises d’acheter des annonces ciblées par mots clés et de les placer sur la page de résultats des moteurs de recherche (SERP).
  • 2006 : L’introduction du Quality Score a permis aux annonceurs d’en avoir plus pour leur argent en ciblant des mots clés plus compétitifs.
  • 2010 : Les enchères en temps réel ont été introduites, permettant à Google de mettre aux enchères l’espace publicitaire entre différents annonceurs en temps réel. Cela a permis aux entreprises d’enchérir en fonction de leur budget et d’obtenir les meilleures offres disponibles à un moment donné.
  • 2015 : Avec un nouvel accent sur le marketing mobile, Google Ads a commencé à proposer des campagnes spécifiques aux mobiles, qui permettaient aux utilisateurs de cibler des personnes en fonction de leur emplacement ou de leur type d’appareil.
  • 2018 : Les annonces de texte étendu ont été lancées, permettant jusqu’à trois titres de 30 caractères et deux descriptions de 90 caractères.
  • 2020 : Google Ads continue d’évoluer avec l’introduction des règles automatisées, qui permettent aux annonceurs de définir des règles qui automatisent leurs campagnes en fonction de certains critères. Les entreprises ont ainsi pu optimiser leurs annonces plus efficacement en définissant des paramètres cibles tels que le coût par clic ou l’heure de la journée.
  • 2021 : Google Ads a encore élargi ses offres avec l’introduction des annonces de recherche réactives (RSA). Les RSA sont conçus pour aider les annonceurs à optimiser leurs campagnes en testant automatiquement plusieurs titres et descriptions afin de déterminer la combinaison la plus performante. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les entreprises peuvent créer rapidement de multiples variations de leurs annonces de recherche et d’économiser du temps et de l’argent tout en atteignant leurs clients cibles.

Avec chaque nouvelle innovation, Google Ads a continué à fournir à ses utilisateurs des outils puissants pour optimiser les campagnes et réussir dans le marketing digital. En se tenant au courant des dernières tendances et évolutions du marketing en ligne, les entreprises peuvent s’assurer qu’elles atteignent efficacement leurs clients et obtiennent le meilleur retour sur investissement de leurs campagnes publicitaires. Soucieux de contribuer à la réussite de ses clients, Google Ads reste le leader mondial du marketing numérique.

Principaux avantages de Google Ads

  1. Atteignez votre public cible : Google Ads vous permet de cibler les utilisateurs en fonction de leur localisation, de leurs préférences linguistiques, de leur type d’appareil et plus encore.
  2. Optimisez votre réussite : Grâce aux stratégies d’enchères automatisées, aux règles et aux annonces de recherche réactive, les entreprises peuvent rapidement optimiser leurs campagnes pour obtenir le meilleur retour sur investissement.
  3. Économisez du temps et de l’argent : Avec Google Ads, vous pouvez contrôler votre budget et ne payer que lorsque quelqu’un clique sur votre annonce.
  4. Contrôlez vos résultats : Grâce à des outils de reporting détaillés, les entreprises peuvent suivre les performances de leurs campagnes en temps réel pour s’assurer qu’elles atteignent leurs objectifs.

Conseils pour optimiser vos campagnes de Google Ads

  1. Suivez les performances en temps réel – Grâce à des outils de reporting détaillés, les entreprises peuvent suivre les performances de leurs annonces en temps réel et procéder aux ajustements nécessaires pour s’assurer qu’elles atteignent les objectifs fixés.
  2. Tirez parti des extensions d’annonces – Les extensions d’annonces fournissent des informations supplémentaires sur votre entreprise qui ne figurent pas nécessairement dans le texte de votre annonce, telles que des informations de contact ou des commentaires de clients.
  3. Tirez parti des différents types de ciblage d’audience – Google Ads propose diverses options pour cibler les utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt, de leur localisation ou de leur type d’appareil.
  4. Surveillez continuellement votre CTR : Il est important de garder un œil sur votre taux de clics (CTR) car il déterminera le succès de vos annonces. En suivant et en optimisant régulièrement votre CTR, vous pouvez vous assurer que vous touchez les bons clients au bon moment avec les annonces les plus efficaces.

En tirant parti de ces meilleures pratiques, les entreprises peuvent améliorer significativement le ROI (return on investment) de leurs campagnes Google Ads. Avec un peu d’expérimentation, elles tirent parti des puissantes fonctionnalités offertes par la plateforme et créer des campagnes de marketing qui génèrent rapidement des résultats positifs.

Est-ce préférable de se faire accompagner d’une agence spécialisée ?

Une agence Google Ads apporte son expertise, ses connaissances et son expérience dans la conduite de campagnes publictaires sur le moteur de recherche. Elle sera en mesure de vous offrir des conseils détaillés sur la meilleure façon d’optimiser vos campagnes pour obtenir les meilleurs résultats.

En outre, une agence ou un consultant expérimenté peut élaborer des stratégies adaptées à vos besoins spécifiques qui maximiseront le succès de vos efforts de marketing en ligne. Par conséquent, être accompagné par un spécialiste est un atout important non seulement pour développer votre stratégie Google Ads mais aussi votre stratégie globale de webmarketing

Conclusion

Google Ads a parcouru un long chemin depuis sa création sous le nom de Google AdWords en 2000. Conçue à l’origine comme une plate-forme de publicité par paiement au clic, elle a évolué pour devenir un outil de marketing numérique complet qui peut aider les entreprises à atteindre leurs objectifs marketing. Grâce à sa capacité à cibler les utilisateurs en fonction de leur localisation, de leurs préférences linguistiques, de leur type d’appareil et bien plus encore, Google Ads est une ressource inestimable pour les entreprises qui veulent grandir tout mesurant pécisément leur ROI.

En outre, ses outils de reporting détaillés permettent de suivre ses performances en temps réel et de s’assurer qu’elles atteignent les résultats souhaités.

Pour conclure, tirer parti des fonctionnalités offertes par Google Ads et travailler avec une agence spécialisée peut aider toute entreprise à créer des campagne durablement rentables.

Source images : fr.depositphotos.com

Comment réaliser une prise de parole devant les médias en tant qu’entrepreneur ? formation media training

En tant qu’entrepreneur, vous êtes parfois invité à donner des interviews aux médias. C’est une excellente occasion de promouvoir votre entreprise. Mais cela peut aussi être une expérience éprouvante pour les nerfs. Si vous n’êtes pas préparé, il est facile de vous bloquer ou de dire quelque chose que vous regrettez.

C’est pourquoi il est important de se préparer à la prise de parole en public, et en particulier devant les journalistes. Une préparation en amont, et en sachant comment gérer une question difficile de la presse, vous assurerez bien mieux le succès de vos entretiens. Quitte à suivre une formation media training qui vous aidera dans cet exercice à priori périlleux.

comment l'entrepreneur doit-il prendre la parole devant les médias ?

Qu’est ce que le media training ?

Le media training est un cours qui vous apprend à maîtriser votre communication lorsque vous êtes face à la presse. Ce type de formation est essentiel pour les entrepreneurs qui souhaitent donner des interviews aux médias, qu’il s’agisse de généraliste ou d’une revue spécialisée dans votre activité.

L’objectif d’une formation au media training est d’aider les entrepreneurs à être plus à l’aise lors d’une interview avec la presse et d’une prise de parole en public plus généralement. Les objectifs sont les suivants :

  • Avoir une bonne posture devant les caméras ;
  • Réagir rapidement et efficacement face aux questions des journalistes ;
  • Gérer ses émotions afin de rester calme et serein ;
  • Savoir articuler ses réponses ;
  • Avoir une communication claire et synthétique ;
  • Se préparer aux questions difficiles.

Ces différents objectifs seront travaillés pendant le cours de media training. La formation sera en effet adaptée en fonction de vos besoins, afin de vous aider au mieux à vous sentir serein et confiant lorsque vous serez devant les caméras ou les journalistes.

La durée d’un media training est généralement de deux jours, mais elle peut aussi être plus ou moins longue en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Dans les médias, pensez au fond, et n’oubliez pas la forme

Afin d’être le plus efficace possible dans vos relations avec les médias, il est essentiel de vous concentrer à la fois sur la forme et sur le fond de vos interventions.

Le contenu est évidemment le plus important : vous devez être capable de communiquer vos messages de manière claire, simple et concise. Mais la forme est également essentielle. En effet, si votre posture n’est pas bonne ou si vous hésitez dans vos réponses, cela aura un impact sur la façon dont vous êtes perçu par votre public.

Il est donc important de travailler sur ces deux aspects : le contenu de ce que vous dites, et la manière dont vous le dites. Un bon cours de formation aux médias vous aidera dans les deux cas.

Voici quelques conseils pour vous aider à préparer vos entretiens avec la presse :

1- Connaissez votre public

La première étape est de savoir qui est votre public. Cela vous aidera à déterminer le type de message que vous devez communiquer. Si vous vous adressez à un public spécialisé, vous devrez vous concentrer sur la communication d’informations techniques. Si vous vous adressez au grand public, pensez à une communication simple et concise, compréhensible par tous.

2- Préparez votre communication marketing à l’avance

Une fois que vous connaissez votre public, il est temps de préparer votre discours. Notez les points clés que vous souhaitez aborder et assurez-vous qu’ils sont clairs et faciles à comprendre. N’oubliez pas que la simplicité est essentielle lorsque vous vous adressez à la presse.

3- Soyez prêt à répondre à des questions pièges

Vous devez également être prêt à répondre aux questions difficiles de la presse. Cela signifie que vous devez connaître votre sujet à fond et être capable de réfléchir rapidement. Si vous n’êtes pas sûr d’une réponse, il vaut mieux admettre que vous ne savez pas que d’essayer d’improviser et de risquer de faire une erreur.

4- Restez calme et posé

N’oubliez pas de rester calme et posé lorsque vous vous adressez à des journalistes. Si vous semblez nerveux ou agité, cela donnera une mauvaise image de vous et de votre entreprise. On dit « Il n’est pas sûr de lui. Est-il vraiment expert dans son métier ». Alors, prenez une grande respiration et détendez-vous. Vous êtes à la hauteur ! N’en doutez pas.

5- Répétez, répétez, répétez !

Plus vous répétez, plus vous réussirez à transmettre votre message avec clarté et assurance. Trouvez donc quelqu’un avec qui vous pouvez vous entraîner et assurez-vous que vous êtes à l’aise avec ce que vous allez dire.

Conclusion : auprès des médias, faites rapidement MOUCHE

Les médias se déplacent difficilement. Vous devez donc être en mesure de rapidement les toucher. Faites une déclaration forte, mais sincère. Les journalistes tendront l’oreille et vous prêteront toute leur attention.

Lors de votre prise de parole devant les médias, n’hésitez pas à jouer sur l’émotion et oubliez votre vocabulaire expert. Faites comme si vous vous adressiez à des enfants de 8 ans. C’est ainsi que l’on est le plus clair et écouté.

Source photos : pexels.com, pixabay.com

Comment tirer de le meilleur de sa campagne d’email marketing ?

Le marketing par email est l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir de nouveaux contacts et convertir les prospects en clients. En créant des campagnes réussies, votre entreprise peut les fidéliser tout en bénéficiant d’un retour sur investissement très satisfaisant.

Alors, quels sont les éléments à prendre en compte pour réussir une stratégie d’email marketing ? Voyons sur quels points porter une attention particulaire et comment toujours mieux optimiser vos campagnes.

campagne emailing

Qu’est-ce qu’une campagne email marketing : définition ?

Une campagne d’email marketing, également appelée ‘emailing‘, est une série d’emails envoyés à des clients ou des prospects dans le but d’atteindre un objectif spécifique. Il peut s’agir d’accroître la fidélité de vos clients actuels, de capter de nouveaux prospects ou de promouvoir un nouveau produit.

Les campagnes d’emailing s’inscrivent généralement dans une stratégie plus globale qui inclut d’autres canaux numériques et qui a pour principaux objectifs l’obtention d’un ROI (retour sur investissement), de ventes ou de trafic web.

Pourquoi faire de l’emailing ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons de réaliser marketing par email :

  • L’e-mailing est un excellent moyen de tenir vos clients informés de vos produits ou services.
  • Il vous permet de promouvoir votre marque et de fidéliser vos clients.
  • C’est un moyen très efficace d’augmenter vos ventes, conversions et génération de leads.
  • C’est un moyen très abordable d’atteindre un large public.
  • Il vous permet de segmenter votre public et d’envoyer des messages ciblés.

Quelques points clés pour réussir votre campagne d’email marketing

Comme pour toute action marketing, il peut être complexe de tout optimiser. Mais certains éléments sont plus importants que d’autres et veiller à leur optimisation vous fera clairement ressortir de la concurrence.

1- Définissez l’objectif global de votre campagne d’emailing avec soin

Essayer d’atteindre trop d’objectifs dans un même courriel est une erreur. Vous ne convaincrez pas et vous perdrez rapidement l’attention de vos destinataires.

Le mieux est de se concentrer sur une seule action principale à réaliser :

  • promouvoir un nouveau produit ou service,
  • annoncer un événement,
  • mener une enquête,
  • offrir une réduction,
  • générer du trafic web vers les articles de votre blog, etc.

2- Constituez votre liste de destinataires

Votre campagne sera réussie si vous disposez d’une liste de destinataires propre et bien segmentée.

Vous pouvez acheter des listes de destinataires, mais nous vous recommandons de vous concentrer sur la constitution de votre propre base de données. C’est le seul moyen d’être sûr que vos contacts sont intéressés par votre entreprise et qu’ils ne se désabonneront pas dès qu’ils recevront votre premier e-mail.

Pour ce faire, utilisez des formulaires d’inscription sur votre site web ou votre blog et proposez des optins en échange de contenu de valeur (comme un e-book, une vidéo, un essai de 15 jours).

Le succès de toute campagne d’email marketing dépend en grande partie de la conception de votre liste d’emails.

3- Définissez votre cible marketing

Vous avez un produit ou un service à vendre ? Mais à qui voulez-vous le vendre ? Il est toujours important de définir votre cible marketing avant de commencer toute action.

Vous devez identifier les caractéristiques de votre client idéal et adapter votre contenu, votre message et votre offre en conséquence.

La création de contenus ciblés est essentielle si vous voulez réussir vos campagnes d’emailing.

Soignez le design de vos emails !

Ils doivent être visuellement agréables et faciles à lire. Nous comprenons aujourd’hui qu’internet ne dois plus ressembler à un sapin de Noël. Privilégiez un design simple, utilisez les images avec pour agrémenter la lecture et concentrez-vous sur la qualité de votre contenu.

Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser un logiciel d’emailing qui propose des modèles prêts à l’emploi. Ces modèles sont testés et approuvés.

4- Veillez à ce que l’objet de votre email soit percutant

Votre objet doit être accrocheur et inciter à ce que l’on ouvre immédiatement votre email.

Cette ligne d’objet est la première chose que vos destinataires verront dans leur boîte de réception. Assurez-vous que votre objet

  • soit accrocheur
  • suscite l’attention
  • incite à l’action (clique)

Voici quelques conseils pour créer un objet d’e-mail efficace :

  • Soyez bref (pas plus de 60 caractères)
  • Placez les informations essentielles au début d’objet
  • Évitez certains mots qui feraient croire qu’il s’agit d’un spam
  • Mettez l’accent sur l’émotions
  • Humanisez votre message

5- Choisissez le bon moment pour toucher votre cible

En d’autres mots, quel jour et à quelle heure devriez-vous envoyer votre email ?

Le moment où vous envoyez votre e-mail a un impact important sur son succès. Mais comment savoir quel est le meilleur moment pour envoyer un e-mail à vos contacts ?

Tout dépend de votre cible et du type d’activité que vous exercez. Si vous souhaitez promouvoir un événement, il est préférable d’envoyer votre message quelques jours, voire quelques semaines avant l’événement. Pour le lancement d’un produit, il est préférable de commencer à envoyer des e-mails un mois avant la date de lancement.

Pour la plupart des autres types de messages, le meilleur moment pour envoyer un e-mail est 10 ou 11 heures du matin. Mais pas n’importe quel jour. Dans le BtoB, le mardi et le jeudi sont à privilégier.

Cette tranche horaire est optimale, car la fin de matinée est un moment propice à la consultation des emailings. Les professionnels ont tendance à faire une pause en fin de matinée. C’est le meilleur le moment idéal pour envoyer vos messages.

En revanche, si vous ciblez les consommateurs, les meilleurs jours sont le samedi et le dimanche. C’est le moment où les gens ont plus de temps libre et consultent alors leur boîte email.

Et en général, évitez d’envoyer des e-mails le lundi matin. Les professionnels reprennent leur travail et sont souvent en réunion.

6- On l’oublie trop souvent, optimisez la landing page de votre emailing

Lorsque vous cliquez sur un emailing, vous êtes redirigé vers une page de destination, que l’on appelle plus généralement la landing page. C’est cette page qui va vous permettre de convertir vos prospects froids, en prospects chauds, voire en clients.

C’est pourquoi il est essentiel d’optimiser vos landing pages pour la conversion. Voici quelques conseils :

  • Utilisez un titre percutant
  • Utilisez des images et des vidéos
  • Utilisez des témoignages
  • Proposez un essai gratuit ou un coupon de réduction
  • Incluez un appel à l’action immédiatement visible

Ce ne sont là que quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour optimiser vos pages mais ils sont parmi les plus importants. Et aussi, soyez créatif. Inutile de faire la même chose que vos concurrents. Le copier/coller n’est pas porteur.

De nombreux logiciels respectent les règles de bonne conduite de l’emailing. Vous trouverez ici un avis sendinblue.

Enfin, suivez et analysez vos résultats.

Analysez les résultats de votre campagne

Il est essentiel de suivre et d’analyser les résultats de vos campagnes d’email marketing. Cela vous permettra de savoir ce qui fonctionne et de le répéter et améliorer par la suite.

Le taux de délivrabilité

Le taux de délivrabilité est le pourcentage d’e-mails qui arrivent dans la boîte de réception des destinataires.

Ce taux peut être affecté par plusieurs facteurs, tels que la qualité de votre liste de contacts, le contenu de vos messages, ou encore le moment où vous les envoyez.

Il existe deux types de taux de délivrabilité :

  1. Le taux de délivrabilité global : il s’agit du pourcentage de toutes les adresses électroniques de votre liste qui recevront votre message. Ce chiffre varie en fonction de l’âge de votre base de données, de sa qualité, etc.
  2. Le taux de délivrabilité effectif : il s’agit du pourcentage d’adresses e-mail qui sont effectivement actives et utilisées régulièrement. Ce chiffre est généralement inférieur au taux de délivrabilité global.

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est le nombre d’e-mails ouverts par rapport au nombre total d’e-mails envoyés. Par exemple, si nous envoyons un message à 1000 contacts et que 200 d’entre eux ouvrent l’e-mail, le taux d’ouverture de cet e-mailing sera de (200/1000) x 100 = 20%.

Ce chiffre varie en fonction du type d’activité que vous exercez, de votre public cible et de la qualité de votre liste de contacts.

Le taux de clic

Le taux de clics (CTR) est le rapport entre le nombre de contacts qui cliquent sur un lien dans un e-mail et le nombre total d’e-mails envoyés. Par exemple, votre taux de clics sera de 10 % si vous envoyez un message à 1000 contacts et que 100 d’entre eux cliquent sur un lien dans l’e-mail.

Ce chiffre varie aussi en fonction du type d’activité que vous exercez, de votre public cible et de la qualité de votre liste de contacts.

Il est toujours inférieur, ou égal, à votre taux d’ouverture.

Le taux de désinscription

Le taux de désinscription est le pourcentage de personnes qui se sont désinscrites de votre liste de diffusion après avoir reçu un ou plusieurs de vos messages.

Si vous avez une liste de 1000 personnes et que 10 d’entre elles se désabonnent après avoir reçu votre message, votre taux de désabonnement sera de (10/1000) : 1%.

Le taux de désinscription peut être affecté par plusieurs facteurs comme la qualité de votre liste de contacts, le contenu de vos messages ou la fréquence de leur envoi.

Un taux élevé peut être le signe que vous envoyez trop d’e-mails ou que votre contenu n’est pas pertinent pour votre public cible.

Si vous avez un grand nombre de désabonnements, il est important d’analyser les raisons pour lesquelles ils ont décidé de quitter votre liste d’emailing. Cela vous permettra de l’optimiser et ainsi accroître votre ROI.

Le taux de conversion

N’oubliez jamais votre objectif ultime est d’inciter au passage à l’action.

Le taux de conversion est la proportion de contacts e-mail qui effectuent une action spécifique (comme un achat, le téléchargement d’un document ou une inscription) par rapport au nombre total de destinataires d’une campagne e-mail.

Un bon moyen d’augmenter votre taux de conversion est d’offrir une réduction ou un cadeau dans vos emails. Les gens adorent les choses gratuites ! Vous pouvez également proposer un concours ou un jeu. Soyez créatif !

N’oubliez pas d’inclure un appel à l’action dans tous vos messages et faites en sorte que les gens puissent facilement passer à l’action.

Principales fonctionnalités pour un logiciel d’emailing

Lorsque vous investissez dans un logiciel d’email marketing, assurez-vous qu’il assurera des fonctionnalités essentielles comme :

  • Système de gestion des contacts : il vous permettra de segmenter vos listes de contacts et d’envoyer des messages ciblés à chaque segment.
  • Modèles d’e-mails : ils vous feront gagner du temps en vous permettant de créer rapidement et facilement des e-mails professionnels.
  • Répondeurs automatiques : il s’agit d’e-mails automatisés qui sont envoyés après qu’une personne s’est inscrite à votre liste de diffusion ou a effectué une action spécifique. Ils constituent un excellent moyen de rester en contact avec l’internaute.
  • Suivi et rapports : c’est ainsi que vous pourrez voir les résultats de vos campagnes d’e-mailing et ferez des économies en optimisant votre stratégie.
  • Test A/B : Il s’agit d’un excellent moyen de tester différentes versions du contenu de vos e-mails pour voir ce qui fonctionne le mieux auprès de votre public.

Conclusion

Le marketing par e-mail peut être un excellent moyen d’améliorer votre retour sur investissement. Cependant, il est important de prendre le temps de comprendre comment il fonctionne et quels sont les facteurs clés qui feront de votre campagne un succès.

En investissant dans un bon logiciel d’email marketing et en suivant les conseils ci-dessus, vous serez sur la bonne voie pour créer une campagne d’email marketing réussie !

Si vous souhaitez un accompagnement pour concevoir vos messages et choisir le bon outil, je pourrai vous diriger vers les bons partenaires.

Source photos : depositphotos.com

Les relations publiques numériques : l’avenir pour les entreprises en ligne ?

Le monde du numérique n’a jamais été aussi important que ces dernières années et le secteur de la communication entre dans une révolution sans précédent. Les relations publiques ont évolué et prennent un tout nouveau tournant dans le domaine du digital. Mais comment fonctionnent-elles et comment les développer pour son entreprise ?

relations publiques digitales

Les relations publiques numériques sont une stratégie de marketing digital qui est utilisée par les entreprises afin d’accroître leur présence en ligne. Les relations publiques numériques incluent l’obtention de backlinks de qualité à partir de sites web et de publications en ligne, mais aussi de la publicité, l’obtention d’avis clients positifs. Mais elles englobent aussi la gestion des médias sociaux dans leur ensemble.

Quelle sont les différences entre les relations publiques numériques et le marketing de contenu ?

Les relations publiques numériques vont être plus axées sur le fait de positionner les marques dans les médias, tandis que les relations publiques traditionnelles sont plus vastes, mais favorisent les canaux telles que la presse générale, la télévision ou encore la radio. Les relations publiques numériques commencent, comme dans la création de liens, par la recherche afin de transmettre un message précis à un public. La différence principale est également que les RP numériques passent avant tout par les médias, tandis que le marketing de contenu vise d’autres supports, comme les blogs par exemple.
Elles sont également complètement différentes des relations publiques traditionnelles en ce qui concerne le référencement et l’amélioration du classement dans les moteurs de recherche.

Quelles sont les différentes stratégies de RP numériques ?

Chaque stratégie est entièrement personnalisée et toutes les publications se doivent d’être uniques. Votre entreprise est elle aussi unique et donc il est important de choisir la stratégie la plus adaptée en choisissant le type de contenu qui lui convient le mieux. Les RP numériques utilisent différentes stratégies sur les canaux numériques dont :

  • L’obtention de backlinks de qualité à partir de sites internet fiables.
  • Une mise en relation avec des journalistes, des influenceurs et des blogueurs.
  • La création de contenu pertinent et bien référencé.

Comment créer une stratégie de relations publiques numériques ?

La première partie, et l’une des plus importantes, sera d’apprendre à connaître son client. Une agence de netlinking, comme AWISEE par exemple, devra définir le public ciblé et sa façon d’utiliser les réseaux sociaux pour s’informer ou encore de s’intéresser à ses centres d’intérêt. Une fois le besoin des clients identifié, les RP numériques vont avoir pour but de créer un contenu intéressant tout en établissant des relations avec des influenceurs numériques.
Par la suite, une agence spécialisée va organiser des réunions afin de comprendre la marque et de définir des idées créatives et pertinentes pour son développement, puis en investissant dans les réseaux sociaux et en mettant en place une stratégie de création de contenu.

Comment les relations presse numériques ont changé la commercialisation des entreprises ?

Les RP numériques ont bouleversé le monde du marketing traditionnel en proposant une gestion de le l’image de l’entreprise qui évolue avec son temps et en ouvrant la voie à un nouveau modèle de communication. Auparavant, les entreprises n’auraient jamais pensé à allouer une partie de leur budget pour une publicité presque entièrement digitale. Aujourd’hui, le monde du numérique est en forte croissance et il est difficile de survivre en tant que site web sans investir dans des services de gestion des médias sociaux et de marketing de contenu.

Comment organiser un séminaire d’entreprise réussi ?

Quel que soit votre secteur d’activité ou la taille de votre structure, vous aurez certainement besoin d’organiser un séminaire d’entreprise. Qu’il s’agisse de fédérer vos équipes, de motiver vos collaborateurs ou encore d’en accueillir de nouveaux, sa réussite passe par une bonne organisation.

Séminaire d’entreprise : pourquoi ? Pour qui ?

Ce temps fort convivial dans la vie d’une entreprise s’avère très utile en période de crise où les collaborateurs ont parfois tendance à perdre leur motivation. Véritable outil de management, un séminaire est même considéré comme un investissement pour l’avenir. Il vise à ajouter une « dose d’humain » au travail quotidien, à créer une atmosphère agréable favorisant le dépassement de soi et peut soigner votre réseau professionnel. Avant de savoir comment organiser un séminaire d’entreprise, il faut d’abord savoir à qui il est destiné et avoir une parfaite connaissance de vos objectifs.

Vous voulez rappeler à vos commerciaux les forces à cultiver en priorité pour devenir des vendeurs d’exception ? Un séminaire est un bon moyen de les booster. Vous souhaitez que les cadres dirigeants de vos filiales à l’international et vos prestataires majeurs échangent sur des thématiques axées sur l’innovation et le développement de votre groupe ? Un séminaire en mode brainstorming sans pression est idéal. Vous souhaitez que vos équipes de développeurs apprennent à mieux se connaître pour mieux collaborer ? Un séminaire en mode team building sera parfaitement adapté. Tout est envisageable sur le fond comme sur la forme selon la cible. Les objectifs sont multiples et peuvent même être combinés mais les étapes pour l’organiser sont similaires.

seminaire d'entreprise

Organisation d’un séminaire d’entreprise : les étapes incontournables

Idéalement, un séminaire doit être perçu comme un cadeau de l’entreprise et être en adéquation avec vos valeurs. Pour le réussir, vous devez vous poser les bonnes questions et ce sont vos réponses qui vont faciliter sa préparation. Attention, ne passez pas aux étapes suivantes sans avoir bien défini votre cible et vos objectifs.

Quelle est votre thématique ?

Elle doit être claire, si possible limitée, accessible et intéressante pour tous les participants et doit répondre à vos objectifs. Ne partez pas dans tous les sens sous peine de risquer de brouiller le message. L’idéal est de proposer un séminaire mixte travail/loisir sur une problématique bien définie. Pour le versant ludique, choisissez également une activité adaptée au groupe. Évitez de proposer de la varappe ou du base-jump si la majorité des participants sont proches de la retraite… mais tout est possible !

Quel est votre budget ?

Inutile de perdre du temps à imaginer un séminaire d’entreprise à l’autre bout du monde si votre budget est limité ! Une parfaite connaissance du montant à votre disposition vous permettra de choisir plus facilement une destination, un lieu, une durée et les prestations selon le nombre de participants. Pas de stress, une journée accrobranche ou un week-end dans un chalet authentique à quelques kilomètres du bureau laissent parfois des souvenirs inoubliables à vos équipes. Le tout est de changer de cadre et de sortir de la routine quotidienne !

Quand organiser votre séminaire ?

Fixer la date d’une réunion, d’un event et encore plus d’un séminaire sur plusieurs jours est toujours compliqué. Afin que tous les invités puissent être présents, il faudra penser à tout (vacances scolaires, week-ends prolongés…). Attention, les salariés ayant des enfants ne pourront pas forcément se libérer pendant plusieurs jours. Afin de réunir tous les suffrages, le responsable de l’organisation pourra par exemple proposer plusieurs dates au choix.

Quel lieu de séminaire choisir ?

Votre budget, la date sélectionnée, le nombre de participants, la durée du séminaire mais également le type d’activité souhaité sont autant de paramètres qui orientent le choix du lieu. Il doit surtout être originalfaire rêver ou intriguer (château, bateau, Parc Astérix…) et être adapté à vos invités (type d’hébergement, mode de restauration…). L’espace sélectionné pour un séminaire festif visant à récompenser les bons chiffres réalisés par une équipe sera différent d’un séminaire studieux nécessitant une concentration totale. Pensez également à son accessibilité, sans quoi il faudra prévoir un moyen de transport pour amener vos équipes sur place et à ce qu’il ne soit pas trop éloigné.

Le Must : un séminaire au vert…

Pourquoi ne pas choisir un environnement dépaysant qui fera sortir vos collaborateurs de leurs bureaux tout en leur permettant de décompresser ? Quoi de mieux que la nature source de bien-être pour booster leurs sens, leur réceptibilité et leur créativité ? Un séminaire d’entreprise au vert a un pouvoir vivifiant exceptionnel. Il facilite les interactions et permet une multitude d’activités enrichissantes en marge des réunions et interventions plus formelles. C’est 100 % bénéfice sur vos équipes qui repartiront revigorées, rechargées d’une belle énergie positive et surtout prêtes à redoubler d’efforts dès leur retour au bureau.

Il ne vous reste plus qu’à préparer un planning et à envoyer les invitations (avec/sans programme détaillé qui pourra être remis le jour J). Pensez à faire un rétroplanning des tâches à réaliser (visite des lieux, versement de l’acompte, tests divers sur place, mail de rappel des consignes ou éventuel dress code…). L’idéal est de prévoir également un plan B en cas d’éventuel gros souci… Et pour que le séminaire suivant soit encore plus efficace, n’oubliez pas de faire un bilan post-event (avis des participants, bilan financier…). Savez-vous qu’un séminaire original partagé sur les réseaux (LinkedIn, Twitter…) est également une belle opportunité pour faire le buzz et attirer de nouveaux talents ? Profitez-en !

Source photos : depositphotos.com

Comment accepter facilement les paiements en ligne sur son site e-commerce ?

Vous avez récemment lancé votre business sur internet ? Votre entreprise propose désormais ses produits et services sur la toile et vous souhaitez intégrer le paiement en ligne sur votre site internet ? Quelle que soit la taille de votre activité, découvrez dans cet article tous nos conseils pour bien choisir votre solution de paiement en ligne et développer vos ventes en e-commerce.

paiement en ligne

Quels sont les avantages du paiement en ligne pour un site e-commerce ?

Selon la cartographie du e-commerce français de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance), la France représente aujourd’hui le 2e marché e-commerce d’Europe, après le Royaume-Uni, avec 81 % des internautes qui achètent en ligne. En 2021, le chiffre d’affaires des ventes sur internet en France a en effet dépassé les 112 milliards d’euros, affichant une progression de 8,5 % par rapport à 2019. Face à cet engouement qui ne cesse de croître d’année en année se dessine ainsi la nécessité grandissante pour les commerçants d’intégrer le paiement en ligne sur leur site internet.

En mettant en place une solution de paiement pour votre site en ligne, vous ravirez tout d’abord vos clients en simplifiant considérablement leur expérience d’achat. Grâce aux solutions de paiement personnalisables, vous pourrez même en profiter pour renforcer votre image de marque.

Notez également que si les internautes exigent souvent une solution de paiement rapide et simple d’utilisation, de plus en plus se montrent également demandeurs d’une expérience sans encombre ni mauvaise surprise. Qu’importe le mode de paiement (par carte bancaire, via un porte-monnaie virtuel, etc.), assurez-vous donc de choisir une solution 100% fiable et sécurisée. Dernière astuce : certaines options comme le paiement en plusieurs fois sans frais peuvent vous permettre de générer des paniers moyens plus élevés… À bon entendeur.

Comment bien choisir son module de paiement en ligne ?

Vous l’aurez compris, choisir votre solution de paiement en ligne n’est pas une science exacte. Pour bénéficier des meilleurs résultats suite à l’intégration de votre outil, le tout est de trouver la solution la plus adaptée à vos besoins et à ceux de vos clients. Le point sur vos différentes options.

Les solutions bancaires

Généralement assez coûteuses, les solutions de paiement en ligne proposées par les établissements bancaires sont certainement les plus complètes que vous pourrez trouver sur le marché. Ces dernières sont en effet souvent vendues sous la forme d’un package e-commerce complet avec des options comme le suivi des performances, le paiement en plusieurs fois, une aide à l’implémentation de l’outil, l’encaissement instantané, les paiements via un lien externe, etc.

Les services indépendants

Les sociétés indépendantes proposant ces solutions de paiement en ligne sont souvent moins onéreuses. En contrepartie, les offres sont généralement moins exhaustives (par exemple, vous ne pouvez souvent accepter que les moyens de paiement en ligne les plus répandus) et comprennent souvent des garanties moins importantes que les offres des banques.

Les portefeuilles de paiement

Souvent très apprécié par les utilisateurs, le règlement via des portefeuilles de paiement en ligne engendre toutefois des frais de commission souvent élevés.

Source photos : depositphotos.com, pixabay.com

Comment prospecter des entreprises du B2B ?

La prospection commerciale permet de développer une entreprise et surtout d'atteindre une cible plus grande. Dans un contexte où la concurrence se montre de plus en plus rude, notamment avec l'expansion des nouveaux moyens de communication, il est alors nécessaire de savoir comment démarcher des entreprises B2B et comment prospecter des clients à l’international si tel est l'objectif visé.

(suite…)

Comment l’affichage dynamique soutient la communication en entreprise ?

Pour instaurer une culture organisationnelle et une communication de qualité, de plus en plus d’entreprises font recours à l’affichage dynamique. Ce nouvel outil publicitaire apporte plus de flexibilité pour permettre d’ajuster sa stratégie de communication à tout moment. En plus, la diffusion des messages peut se faire en utilisant différents médias afin de faciliter la compréhension de leur contenu. Découvrez comment l’affichage dynamique peut améliorer la communication interne de votre entreprise.

Qu’est-ce que l’affichage dynamique ?

L’affichage dynamique en entreprise est un outil de communication qui vise à apporter des informations très importantes à une cible donnée. Ces messages sont envoyés sur des écrans installés dans des endroits stratégiques de l’entreprise ou dans des lieux publics. Grâce au support utilisé, la clientèle reçoit des informations essentielles sur la vie d’entreprise à tout moment. D’ailleurs, les avantages qu’apportent les écrans dynamiques en tant qu’outil de publicité lors des campagnes de communication promotionnelle sont plus que probants. Il faut savoir que plusieurs termes sont employés pour désigner cette solution, à savoir :

  • affichage digital ;
  • affichage interactif ;
  • signalétique assistée par ordinateur, etc.

Avec le développement de la programmatique, l’affichage dynamique a su convaincre le monde entrepreneurial et commercial. Souple d’utilisation, elle remplace valablement les anciens systèmes hors média comme les enseignes, affiches, panneaux d’information et de signalétique.

affichage dynamique pour communication en entreprise

(suite…)

Réduire le coût d’acquisition client grâce à la gamification

Depuis le début des années 2000 et l’essor des smartphones et des appareils mobiles en tout genre, le parcours client s’est fortement digitalisé, que ce soit sur un commerce en ligne ou dans une boutique physique. Nous sommes désormais face à des clients dont le parcours est omnicanal, c’est-à-dire qu’ils utilisent différents canaux d’informations et de contact jusqu’à l’acte d’achat. Vous l’avez compris, les méthodes traditionnelles de vente ne sont plus efficaces seules et il devient plus difficile (et onéreux) de capter l’attention des leads jusqu’à leur conversion en consommateurs.

C’est dans cet optique d’innovation des procédés de vente que la gamification a vu le jour. Ce procédé ludique intéresse de plus en plus les sociétés et les clients d’aujourd’hui. Mais de quoi s’agit-il et comment peut-il réduire le coût d’acquisition client ?

gamification, source de réduction couts acquisition clients

Qu’est-ce que la gamification ?

La stratégie de gamification, ou de ludification, est une méthode qui revient à intégrer un certain nombre de mécanismes de jeu au sein des processus n’ayant pas une vocation ludique. Les objectifs d’un tel procédé sont multiples.

Premièrement, il est question d’améliorer votre expérience client qui est un élément clé pour vous distinguer dans un environnement concurrentiel. Ne l’oublions pas, vous devez toujours placer votre cible au cœur de votre stratégie marketing. De plus, la gamification permet d’avoir un modèle plus efficace pour l’entreprise qui induit mécaniquement des changements de comportements du client tout au long de son parcours. Enfin, son aspect ludique poussera vos équipes à trouver des idées innovantes et voir plus loin que l’acte d’achat.

Il est important de noter que les domaines de la gamification sont assez nombreux, car le caractère du jeu est universel. Ainsi, la ludification marketing peut se retrouver dans le sillage de l’apprentissage, de la création de sites web, des réseaux sociaux, de la vente, etc…

Basée sur un système de récompenses (points cumulables, statuts ou niveaux atteints, cadeaux ect…), c’est également un jeu challengeant pour vous. Le but est de fédérer une communauté de clients tout en stimulant leur engagement au sein de cette même communauté. En combinant judicieusement des éléments d’Inbound et d’Outbound Marketing, vous parviendrez petit à petit à une meilleure gestion de relation client.

Quels sont les avantages de la gamification ?

Vous venez de voir ce qu’est la gamification, mais en tant que prestataire de biens ou de services, vous vous demandez certainement en quoi la création de jeux marketing peut vous aider à booster votre business. Voici les principaux atouts de cette stratégie commerciale.

gamification

Vous améliorez l’engagement client

Lorsque vous proposez régulièrement des jeux gagnants à vos consommateurs, ces derniers se sentent plus intéressés et impliqués dans votre communauté. Ainsi, il sera plus naturel pour eux de communiquer autour de votre marque et d’avoir envie de gagner plus.
Si vos consommateurs sont motivés et engagés volontairement dans votre système de jeu, vous réduisez considérablement le coût d’acquisition de nouveaux leads en faisant de vos clients vos premiers prescripteurs.

Pour ce faire, vous devez bien travailler votre stratégie de ludification. Le but de votre effort est d’essayer de bâtir une bonne relation entre les deux parties. C’est ce lien qui va vous permettre d’augmenter vos futures ventes en vous démarquant sur votre marché.

Les clients sont plus fidèles

En plus de réduire son coût d’acquisition, la ludification marketing vous permet également de parfaire la fidélisation de vos consommateurs.

En effet, cette stratégie a pour but final d’ancrer le nom de votre marque dans l’esprit de vos clients pour favoriser l’acte de réachat. Ne l’oubliez pas, un client satisfait est capable d’avoir un panier 10 fois supérieur aux prévisions moyennes du vendeur. Ainsi, en plaçant votre cible et ses besoins au cœur de vos actions, vos prospects seront plus enclins à consommer plus, que ce soit instantanément ou dans le futur.

Par ailleurs, la fidélisation d’un client exige moins de ressources que l’acquisition d’un nouveau client (et coûte donc moins cher). C’est pourquoi, en améliorant l’expérience client post-achat et l’implication du client dans votre communauté via des actions de gamification marketing, vous favorisez ce schéma de réachat et de prescription. 

Les clients deviennent des ambassadeurs qui recommandent vos produits

Comme nous venons de le voir, un autre avantage de la gamification est qu’elle vous aide à faire de vos clients les ambassadeurs de votre marque. Cela est d’autant plus important si vous avez un e-commerce. Il faut savoir que selon une étude de l’IFOP, plus de 8 acheteurs sur 10 consultent les avis clients en ligne avant d’acheter. Votre image de marque en ligne doit faire l’objet d’une veille régulière afin de pouvoir réagir aux avis négatifs, et ainsi éviter les bad buzz. Grâce à la gamification, vos clients seront plus enclins à parler de façon positive de votre marque.

La possibilité pour votre client de gagner des récompenses en étant fidèle et engagé auprès de votre marque/entreprise lui permettra également de donner envie à son entourage d’obtenir ces récompenses. En investissant des ressources sur un client fidélisé, vous maximisez les chances qu’il vous apporte de nombreux leads en magasin ou sur votre site web.

Les principales méthodes pour réduire le coût d’acquisition client

Comme pour toutes stratégies marketing, il est important d’avoir une bonne méthode pour réussir votre stratégie de gamification. Dans le cas du commerce en ligne, voici deux éléments essentiels à prendre en compte.

Avoir une très bonne connaissance de votre cible

Pour que le jeu que vous proposez soit réussi, il vous faut des joueurs. Ça semble logique, mais il ne sert à rien de lancer un jeu auquel personne ne participera ! Ainsi, en ayant une connaissance approfondie de vos clients, vous saurez quoi leur proposer, que ce soit au niveau du format du jeu ou des récompenses. Pour ce faire, n’hésitez pas à allier vos forces marketing et commerciales pour avoir une idée précise de ce qu’il se passe « sur le terrain ».

Optimiser votre tunnel de conversation

Vous l’avez compris, le principe d’une stratégie de gamification est de faire passer vos prospects à l’achat, mais surtout de les fidéliser une fois qu’ils sont clients. Pour en arriver à cette étape du parcours client, il est essentiel d’optimiser votre tunnel de conversion dès le début. Grâce aux données récoltées dans votre CRM, vous aurez les informations nécessaires pour avoir une approche personnalisée et qui convertit vos leads. 

Quelques exemples d’actions de gamification

Il existe de nombreuses alternatives pour travailler votre ludification marketing. Voyons celles qui font régulièrement leurs preuves.

Les jeux concours

Comme idée de jeu, vous pouvez lancer des épreuves qui mettent vos différents clients en compétition. Bien évidemment, les gagnants doivent recevoir des cadeaux de votre marque et le résultat doit soit dépendre d’une condition (le plus de votes, de likes ou de commentaires), soit être un tirage au sort sans trucage. Chaque potentiel participant doit se dire qu’il a toutes ses chances de gagner.

La roue de la fortune

Ici, il est question de prévoir une roue avec des cadeaux de différentes valeurs. Les participants doivent lancer cette dernière pour essayer de gagner un prix. Il s’agit d’une activité lucrative et bénéfique qui va certainement donner des points à votre e-commerce grâce à la dimension de hasard.

La loterie

Il s’agit d’un jeu de hasard dont le but est de distribuer des lots à plusieurs de vos clients fidèles. Vous pouvez également lancer une promotion pour les nouveaux consommateurs. Ces derniers ne manqueront pas d’en parler à leurs proches pour qu’ils puissent eux aussi en bénéficier. C’est un jeu idéal pour les événements dits « marronniers » (l’été, la rentrée scolaire, le Black Friday, Noël ect…), et qui permet de désigner plusieurs gagnants.

Vous avez maintenant compris en quoi la gamification vous aide à réduire votre coût d’acquisition client. En appliquant les différentes méthodes présentées dans cet article, vous n’aurez pas besoin d’avoir un budget énorme pour intéresser vos prospects et fidéliser vos clients, à condition que l’expérience de jeu offerte soit bien adaptée à votre cible !

Source photos : unsplash.com

Succes Marketing